Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Pauvreté et Développement humain du 06 au 10 Novembre 2017

Veille Maraacid


M.Akhanouch: Un budget de 6,85 MMDH sera consacré au programme de lutte contre les disparités dans le monde rural en 2018

Un montant de 3,39 MMDH de ce budget sera financé par le Fonds de développement rural et des zones montagneuses, dans l’objectif de garantir le désenclavement (74%), le développement des infrastructures de l’éducation (11%) et de la santé (4%), ainsi que le raccordement aux réseaux de l’eau potable (8%) et de l’électricité (3%), a précisé M. Akhannouch qui présentait un exposé sur le projet de budget de son ministère au titre de l'année 2018, devant la commission des secteurs productifs à la Chambre des représentants.

Kenya : L'agriculture climato-intelligente permettra-t-elle aux agriculteurs kenyans de vaincre l'insécurité alimentaire ?

Dans tout le Kenya, le gouvernement lance actuellement un certain nombre d’initiatives en matière d’AIC. En 2015, le Kenya lançait sa Politique nationale sur le financement climatique, qui visait à doter le Kenya d’un meilleur accès au financement climatique (à savoir des fonds destinés aux activités dont l’objectif est d’atténuer les effets du changement climatique et de s’y adapter) grâce à divers mécanismes.

Bonn : La conférence de l’ONU sur le climat s’ouvre avec pour...

L’Accord de Paris, qui a été adopté par les 196 Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) en décembre 2015 à Paris, appelle les pays à lutter contre le changement climatique en visant à limiter la hausse de la température mondiale en-dessous de 2 degrés Celsius et à s’efforcer de ne pas dépasser 1,5 degré Celsius. La Conférence des Nations Unies sur le changement climatique a débuté lundi 06 novembre 2017 à Bonn, en Allemagne, avec pour objectif une plus grande ambition en matière d’action climatique, au moment où l’Organisation météorologique mondiale (OMM) annonce que l’année 2017 devrait figurer au palmarès des trois années les.

Pauvreté : la vérité des chiffres contre les clichés

Le Secours catholique est, en France, un bon observatoire de la misère : en 2016, l'association a accueilli quelque 1,5 million de personnes dans ses antennes. La proportion des ménages sans aucune ressource est en augmentation: un ménage sur cinq accueilli par le Secours catholique en 2016 est concerné. Les étrangers représentent 44,1 % des personnes accueillies ; en moyenne, ils sont en France depuis 8,2 ans.

La pauvreté ne s’améliore pas

Si la situation ne s'aggrave pas, elle ne s'améliore pas non plus pour les 9 millions de personnes qui, selon l'Insee, vivent sous le seuil de pauvreté (moins de 1 015 euros par mois). Que préconisez-vous pour -sortir les familles de cette pauvreté qui s'enkyste ? Le seuil de pauvreté concerne, lui, les personnes qui vivent avec 60 % du revenu médian, soit 1 015 euros.

Pauvreté : en France, le retour en force des bidonvilles

Selon un rapport du Secours catholique, les enfants pauvres sont de plus en plus nombreux en France, et seraient même majoritaires dans les centres d'accueil. 9 millions de personnes vivent sous le seuil de pauvreté, et 16 000 personnes logent encore dans des bidonvilles. Ce sont les membres d'une association qui nous conduisent France 2 dans ce bidonville, qui abrite "entre 15 et 20 familles environ, soit une cinquantaine de personnes", indique Sarah Berthelot, de l'association "Acina".Une génération bidonville en France, ce n'est pas une nouveauté.

COP23 : La nécessaire transition vers l'agro-écologie

À l’occasion de la COP23, Action contre la Faim rappelle l’urgence d’une transition des systèmes agricoles vers l’agro-écologie, l’approche la plus à même de garantir la sécurité alimentaire des populations tout en préservant l’environnement. Action contre la Faim publie aujourd’hui une étude, qui montre la forte prédominance des industriels de l’agro-alimentaires parmi les membres de la GACSA. Il montre notamment que 41 % des entreprises privées membres entretiennent des liens étroits avec les industries de l’agro-business dans le domaine des fertilisants, des semences ou encore des biotechnologies. Il faut absolument que les États prennent la mesure de l’urgence climatique et de l’importance d’une transition des systèmes agricoles actuels vers l’agroécologie.

BONN : des jeunes du bassin du Congo aident des communautés rurales à se développer tout en protégeant les forêts

Des associations de jeunes dans le bassin du Congo, en Afrique, aident des communautés rurales isolées à se développer tout en protégeant les forêts, explique une représentante venue à la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique (COP 23), à Bonn, en Allemagne, pour faire entendre leur voix. « Les jeunes du bassin du Congo ont des actions de terrain qui sont souvent ignorées, peu connues », déclare Marie Tamoifo, Présidente de l’Association Jeunesse verte du Cameroun (AJVC) et Coordinatrice régionale du Réseau des jeunes pour la gestion durable des écosystèmes forestiers d’Afrique centrale (REJEFAC) dans un entretien à ONU Info.

Éradication de la pauvreté : l’ONU refuse d’en comprendre les raisons

La Tanzanie a fait des progrès impressionnants dans sa lutte contre la pauvreté, mais ce n’est pas grâce à l’augmentation des dépenses publiques pour l’alimentation des pauvres. La Tanzanie a progressivement démantelé les politiques économiques socialistes (ou ujamaa) mises en place par le dictateur Julius Nyerere, depuis qu’il a démissionné en 1985. Le fait que l’ONU attribue les progrès aux politiques publiques et qu’elle insiste sur l’importance de l’aide étrangère pour le développement est inquiétant mais guère surprenant.

COP23 : la RDC va plaider pour l'assainissement des villes

La RDC participe à la 23e conférence des Nations unies sur le climat (COP23), qui s'ouvre ce lundi 6 novembre à Bonn (Allemagne). Selon le président du comité préparatoire de la COP23, Albert Kabasele, la RDC va soumettre un plaidoyer sur les financements de plusieurs projets, dont celui de l'assainissement de grandes villes.«L'intérêt de la RDC de participer à cette grande conférence, c'est d'abord que le villes de la RDC aient un financement pour l'assainissement en déchets.

African Development Bank approves its second Climate Change Action Plan for 2016-2020

The African continent is a minor contributor to global warming but is highly vulnerable to the adverse impacts of climate change that threatens its economic development. However, the continent also has enormous opportunities to build resilience to climate change as well as transition towards low-carbon development.

L' insécurité alimentaire s'aggrave

Cette situation si préoccupante montre clairement que les problèmes de la faim et de l’insécurité alimentaire doivent faire l’objet d’une véritable réponse politique des États.Pour le CCFD-Terre Solidaire, les initiatives internationales reposant sur l’agrobusiness : nouvelle alliance du G8 pour la sécurité alimentaire en Afrique, appui aux pôles de croissance agricoles, multiplication des accords de libre-échange. sont de fausses solutions

Lutte à la pauvreté et revenu minimum garanti: Mise en garde au gouvernement québécois

Le troisième Plan d’action gouvernemental en matière de lutte à la pauvreté et à l’exclusion sociale est attendu cet automne et le gouvernement a laissé entendre qu’un projet de revenu minimum garanti pourrait en faire partie.« C’est dans une perspective de solidarité intergénérationnelle de lutte contre la pauvreté que l’Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées (AQDR) appuie la déclaration de principes sur le revenu minimum garanti.

138 000 personnes sortent chaque jour de l’extrême pauvreté !

En 1820, seulement 60 millions de personnes ne vivaient pas dans l’extrême pauvreté. Prenons maintenant en considération les gens qui sont encore pris au piège de l’extrême pauvreté. Autrement dit, parmi ceux qui vivent dans l’extrême pauvreté, plus de 40% vivent dans deux pays seulement : l’Inde et le Nigeria.

COP23/Bonn : l'ONU privilégie une approche régionale plutôt que mondiale sur la question des réfugiés climatiques

Alors que le nombre de personnes déplacées dans le monde à cause d’évènements liés au changement climatique ne cesse d’augmenter, l’ONU et ses partenaires privilégient une approche régionale plutôt que mondiale face à la question de la création d’un statut de réfugié climatique . Face à cette situation, certains ont suggéré de créer un statut de réfugié climatique, permettant de protéger les personnes contraintes de quitter leur pays en raison des effets du changement climatique.Elle a rappelé qu’en 2011, il y a eu une tentative des Etats de mettre en place ce statut de réfugié pour les personnes déplacées par le changement climatique.

Bonn : les travaux de la conférence de l’ONU sur le climat démarrent

La Conférence des Nations Unies sur le changement climatique a débuté lundi à Bonn, en Allemagne, avec pour objectif une plus grande ambition en matière d’action climatique, au moment où l’Organisation météorologique mondiale (OMM) annonce que l’année 2017 devrait figurer au palmarès des trois années les plus chaudes enregistrées.Elle intervient un an après l’entrée en vigueur de l’Accord de Paris sur le climat et est présidée par Fidji, un Etat insulaire particulièrement affecté par l’impact du changement climatique.L’Accord de Paris, qui a été adopté par les 196 Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) en décembre 2015, dans la capitale française, appelle les pays à lutter contre le changement climatique en visant à limiter la hausse de la température mondiale en-dessous de 2 degrés Celsius et à s’efforcer de ne pas dépasser 1,5 degré Celsius.

Maroc : Augmentation du taux de chômage de 10,6% au 3e trimestre 2017

Le taux de chômage est ainsi passé de 10,4% à 10,6% au niveau national, enregistrant une hausse de 14,5% à 14,9% en milieu urbain et une stagnation à 4,6% en milieu rural. Par ailleurs, le taux de sous-emploi est passé, entre les troisièmes trimestres de 2016 et de 2017, de 9,7% à 9,9% au niveau national, de 8,2% à 8,3% en milieu urbain et de 11,5% à 11,8% en milieu rural, fait savoir la même source, précisant que ce taux a atteint 11,2% parmi les hommes, contre 5,4% parmi les femmes.

Menace de sécheresse au Sahel

En Afrique de l'Ouest, les éleveurs sont confrontés à une période de soudure particulièrement difficile en raison de pluies défavorables et d'une trop faible végétation. La réponse humanitaire doit être adaptée et plus réactive pour faire face à ce défi critique, avertit Action contre la Faim. Cette année, les pluies ont été intermittentes, entrecoupées de longues périodes sèches.

Climat: après le retrait américain, une COP23 plus politique que prévu

Cinq mois après l'annonce du retrait américain de l'accord de Paris, Donald Trump continue à détricoter les mesures de son prédécesseur Barack Obama pour lutter contre le réchauffement, sans freiner pour autant l'essor des énergies propres et la mobilisation d'une "autre Amérique" contre le changement climatique. Les actions du président Donald Trump "vont au-delà du retrait de l'accord de Paris sur le climat en s'attaquant au rôle du gouvernement pour faire avancer le pays vers un futur énergétique propre", juge Alden Meyer, directeur de la stratégie à l'ONG scientifique "Union of Concerned Scientists".

Aide sociale: les enfants, un risque de pauvreté

Les personnes dépendant de l'aide sociale sont toujours plus nombreuses en Suisse. Selon un rapport élaboré par la Haute école spécialisée bernoise à l'initiative des villes pour la politique sociale, le nombre de dossiers étudiés a augmenté de 5,2% en 2016. Pour la première fois, ce rapport, qui en est à sa 18e édition, mesure aussi le risque de dépendre de l'aide sociale selon le type de ménage et de famille. .

Chômage des jeunes en Afrique : La vraie raison !

Ce n'est pas un problème nouveau, puisque depuis des décennies les pays africains ont eu du mal à créer des emplois dans le secteur formel pour les jeunes. La réforme des lois du travail pour encourager une plus grande participation des femmes et des jeunes serait un moyen important de promouvoir la création d'emplois formels. Il en résulte une pénurie d'emplois pour tous les Africains, surtout les jeunes.

Tunisie : Kairouan enregistre le taux le plus élevé de pauvreté avec 34%

Le président du Forum Tunisien des Droits Economiques et Sociaux (FTDES), Messaoud Romdhani a affirmé ce lundi 6 novembre 2017 à Africanmanger que le taux de pauvreté dans le gouvernorat de Kairouan est de l’ordre de 34%. « En Tunisie, c’est le gouvernorat de Kairouan qui enregistre le taux le plus élevé de pauvreté. Ceci est expliqué par de nombreux facteurs dont notamment l’augmentation du taux de chômage de jeunes diplômés et l’absence des stratégies de développement , a-t- expliqué.

Climat : 2017 en passe de figurer au palmarès des trois années les plus chaudes

2017 devrait être l'année la plus chaude recensée en l'absence du phénomène El Nino, depuis le début des relevés, indique l'Organisation météorologique mondiale (OMM) dans un bilan publié lundi à Bonn à l'occasion de la 23e Conférence climat de l'ONU. « Les trois dernières années sont les plus chaudes qui aient jamais été enregistrées et s'inscrivent dans la tendance au réchauffement à long terme de la planète », souligne le Secrétaire général de l'OMM, Petteri Taalas, dans un communiqué.

Principaux enseignements selon l’ONPES des dernières estimations des chiffres de la pauvreté monétaire

L’INSEE vient de faire paraître les dernières estimations relatives aux niveaux de vie et aux taux de pauvreté de la population française métropolitaine concernant l’année 2015, tirées des résultats de l’enquête revenus fiscaux et sociaux (ERFS). Enfin, diverses mesures destinées à revaloriser les prestations familiales et/ou minima sociaux ont contribué, malgré la stabilité du chômage et son impact négatif sur les ménages du bas de la distribution, à améliorer le niveau de vie des plus défavorisés appartenant au premier décile de revenu.

La France grande absente de la lutte contre la sous-nutrition

le secteur de la nutrition reste largement sous-financé, particulièrement en France. Le rapport rappelle en effet que 2,5 milliards de dollars par an sont nécessaires pour atteindre des objectifs définis par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) dans la lutte contre la sous-nutrition.
Pauvreté et Développement humain du 06 au 10 Novembre 2017


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 21 Novembre 2017 - 11:29 Commerce du 13 au 17 Novembre 2017

Mardi 21 Novembre 2017 - 11:26 Energie et mines du 13 au 17 Novembre 2017

Inscription à la newsletter







CND en photos
20150226_101251
abh
maraacid
20150422_121229
cnd
20150226_095904