Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Tourisme et Artisanat du 23 au 27 Octobre 2017

Veille Maraacid


Tourisme : le Maroc veut séduire plus de Hongrois

Pour sa part, l’ambassadeur de Hongrie au Maroc, Miklos Tromler, a estimé que «la diplomatie économique entre le Maroc et la Hongrie doit d’abord passer par le développement du tourisme qui peut constituer un levier pour rapprocher les deux pays».Pour ce qui est des actions entreprises en faveur de la promotion de la destination Maroc en Hongrie, il y a notamment la participation à la foire du tourisme Utazas de Budapest, l’organisation de deux Eductours en faveur de 45 tour-opérateurs et journalistes hongrois, la participation à la compétition de golf hongroise Businessman championship, etc. A cela s’ajoute l’organisation de voyages pour des journalistes représentant les plus grands supports hongrois, afin de mettre en avant les atouts de la destination Maroc.

Le Maroc dispose d'un fort potentiel de développement des activités de plaisance et du tourisme balnéaire

Intervenant à l'ouverture des 1ères Journées internationales sur les ports de plaisance méditerranéens, M. Amara a précisé que le Maroc est déterminé à conforter et promouvoir la plaisance au niveau national et à contribuer à son développement dans le bassin méditerranéen. D'autre part, il a souligné que l'organisation des journées internationales sur les ports de plaisance méditerranéens à Tanger constitue un jalon important dans l'élan entamé par le Maroc pour le développement de la plaisance, et une occasion renouvelée pour dynamiser les liens déjà séculaires entre les pays méditerranéens.

Pierre et Vacances : Gérard Brémond, celui qui aime le jazz...la nature, les vacances, la pierre et les défis la nature, les vacances, la pierre et les défis

À l’heure où le groupe Pierre & Vacances/Center-Parcs fête ses 50 ans, il inaugure également l’un des plus grands projets touristiques européens : les Villages Nature. Décision fut prise de bâtir un resort destiné à une clientèle internationale, soucieuse de découvrir à la fois les parcs de Disney, Paris et la région capitale, tout en bénéficiant d’un environnement où la nature a été certes plantée de toutes pièces, mais où elle peut désormais prendre ses aises et offrir un décor en parfaite adéquation avec la thématique du resort.

Lisbonne et l'invasion touristique

En matière de tourisme, Lisbonne ressemble à la Barcelone d'il y a dix ans. Et, comme son homologue catalane à la fin des années 2000, Lisbonne commence à sentir les effets pervers du phénomène. « Certains quartiers du centre-ville prennent 8 à 10 % de hausse par an », constate un agent immobilier spécialisé dans la vente d'appartements pour investisseurs étrangers.

Ouverture, dès le 30 octobre, de deux nouveaux vols directs Maroc-Hongrie

Ouverture, dès le 30 octobre, de deux nouveaux vols directs Maroc-Hongrie Deux nouveaux vols directs liant le Maroc à la Hongrie seront ouverts dès le 30 octobre, a annoncé, récemment à Rabat, le directeur de l'Office national marocain du tourisme (ONMT), Abderrafie Zouitene qui table sur 100.000 touristes à l’horizon 2020. M. Zouitene a souligné que l’ouverture du marché hongrois pour la destination "Maroc" rentre dans le cadre de la stratégie de diversification du marché touristique marocain.

La Tunisie vient d’abriter la 19ème édition du salon tourisme arabe et religieux

Tunisie-Tribune (tourisme arabe et religieux) - Organisé sous l’égide de la Fédération Tunisienne des Agences de Voyage, à l’initiative d’un tour opérateur spécialisé dans l’organisation des foires aux Emirats arabes unis, ce salon a été inauguré par la ministre du tourisme et de l’artisanat Selma Elloumi Rekik et le ministre des affaires religieuses Ahmed Adhoum, qui ont insisté à explorer les pistes pouvant faire des lieux de cultes historiques Tunisiens comme la mosquée Zitouna de Tunis ou Okba Ibn Nafaa de Kairouan, des étapes de visites touristiques capables d’attirer les touristes musulmans.

Turquie : Grandes ambitions pour le tourisme médical

Le 18 octobre, le ministre turc de la Santé, Ahmet Demircan, a annoncé les objectifs en matière de tourisme médical pour la Turquie afin d’être « le centre du tourisme de santé pour l’Europe, le Moyen-Orient, l’Afrique, l’Asie centrale et la Russie ».Quant à Numan Kurtulmuş, il a loué le fait que la Turquie soit déjà « un centre de traitement pour les personnes du monde entier » et a rappelé l’opportunité économique que représente le tourisme médical et particulièrement le tourisme thermal qui reste à exploiter davantage dans la mesure où le pays abrite environ 180 sources chaudes de diverses tailles.

Plus de 8 millions de touristes ont visité le Maroc à fin août

Un total de 8 millions de touristes ont visité le Maroc entre janvier et août 2017, en progression de 10,4% par rapport à la même période un an plus tôt, selon l’Observatoire du tourisme. En effet, rapporte la MAP, les principaux marchés émetteurs ont connu une hausse en termes d’arrivées durant la même période, en particulier l’Allemagne (+14%), la Hollande (+10%), l’Espagne (+10%), la France (+8%) et la Belgique (+8%). Cette tendance positive a été également observée au niveau des nuitées touristiques réalisées dans les établissements d’hébergement touristique classés, qui ont enregistré une hausse de 15% par rapport à fin août 2016 (+19% pour les touristes non-résidents et +8% pour les résidents).

Touristes anglais : Près d’un demi- million pour la première fois

Des arrivées en progression de 19% par rapport au même mois de l’année et de 79% par rapport à août 2010.Compte tenu de ce flux, le nombre de touristes britanniques ayant visité le Maroc sur les huit premiers mois de l’année s’établit à 447.439 visiteurs anglais, en hausse de 5% par rapport à la même période de l’année et de 46% par rapport à 2010. Au total, 3.825.732 touristes étrangers ont visité le Maroc entre Janvier et août 2017, en amélioration de 13,1% par rapport à la même période de l’année précédente.

115 milliards de dirhams de chiffre d'affaires, 2,5 millions d’emplois: Sajid donne les chiffres du tourisme

Le ministre du Tourisme Mohamed Sajid a livré les chiffres clés de son secteur qui contribue à hauteur de 7% au PIB. Avec un chiffre d'affaires de 115 milliards de dirhams en 2016, le tourisme a contribué pour 7% au PIB national et favorisé la création de près de 2,5 millions d'emplois directs et indirects, a indiqué, jeudi à Rabat, le ministre du Tourisme, du Transport aérien, de l'Artisanat et de l’Économie sociale, Mohamed Sajid.Le ministre a identifié quatre priorités pour le secteur du tourisme: la relance de la dynamique d’investissement, le renforcement et l’activation des mesures relatives à la promotion et la communication, l’investissement dans les ressources humaines et le renforcement de la gouvernance à travers l'activation "dans les meilleurs délais" de la commission interministérielle du tourisme.

Amélioration du PIB du tourisme en 2016

Dans une note rendue publique récemment, l'organisme public a relevé que la consommation intérieure du tourisme s'est établie à 114,8 milliards de dirhams en 2016 au lieu de 110,3 milliards en 2015, en augmentation de 4,1%. Cette évolution est le résultat de l'accroissement de 2,5% de la consommation intérieure du tourisme récepteur passée de 75,4 milliards de dirhams en 2015 à 77,3 milliards en 2016 et de 7,4 % de la consommation du tourisme interne et émetteur passée de 34,9 milliards de dirhams en 2015 à 37,5 milliards en 2016, a expliqué le HCP.Dans ces conditions, la part du tourisme récepteur dans la consommation intérieure s'est située à 67,3% en 2016 au lieu de 68,4% en 2015 et 73,4% en 2010.

Tourisme : le Maroc s'attaque au marché indien

L’Inde est la nouvelle cible des responsables du tourisme marocain. "Le Maroc mise sur une forte présence sur le marché touristique de l’Inde dans les années à venir", explique à la Map le directeur général de l’Office national marocain du tourisme (ONMT), Des partenariats seront prochainement signés avec des acteurs touristiques indiens et une délégation de responsables devrait bientôt faire le déplacement au Maroc.

Maroc/Femmes du tourisme : Un club voit le jour

Né du constat que les femmes demeurent sous-représentées dans le secteur touristique, avec à peine 25,9% en moyenne nationale, contre 50 à 85% dans les pays européens, le Club des Femmes du Tourisme se veut une plate-forme d’échanges et de promotion pour les femmes intervenant dans le monde touristique. Selon sa présidente, Fathia Bennis, le Club s’assigne, entre autres objectifs, la contribution au développement de l’industrie touristique, la promotion des valeurs d’un tourisme durable, solidaire et accessible à tous et l’amélioration des conditions de travail de la femme dans le secteur du tourisme, plus particulièrement, la promotion de l’image de la femme marocaine œuvrant dans le secteur.

L’Office de Tourisme du Futur est-il norvégien ?

Léa, peux-tu nous expliquer comment s’organise l’office de tourisme de Tromsø ? Diversifier les points de vente : aujourd’hui nos prestations sont vendues uniquement en ligne et à l’Office de Tourisme. L’office de tourisme garantit donc des prestations de qualité, adaptées aux visiteurs et éthiques.
Tourisme et Artisanat du 23 au 27 Octobre 2017


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 21 Novembre 2017 - 11:29 Commerce du 13 au 17 Novembre 2017

Mardi 21 Novembre 2017 - 11:26 Energie et mines du 13 au 17 Novembre 2017

Inscription à la newsletter







CND en photos
20150226_100556
rofoof
20150226_100529
maraacid
20150226_100815
20150226_100728