Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Agriculture du 16 au 20 Octobre 2017

Veille Maraacid


Nutrition et systèmes alimentaires – Rapport du HLPE sur la sécurité alimentaire

Lors de sa quarante deuxième session, d’octobre 2015, le Comité de la sécurité alimentaire mondiale (CSA) a demandé au Groupe d’experts de haut niveau sur la sécurité alimentaire et la nutrition (HLPE) de préparer pour octobre 2017 un rapport sur le thème Nutrition et systèmes alimentaires.ii) mettre en avant des politiques et programmes efficaces qui pourraient façonner les systèmes alimentaires, contribuer à améliorer la nutrition et promouvoir des modes de production, de distribution et de consommation alimentaires durables, qui protègent le droit à une alimentation adéquate pour tous.

Unaf:2017, nouvelle année « catastrophique » pour la production de miel

La production de miel en France a connu en 2017 une nouvelle année « catastrophique », avec une récolte « en dessous des 10.000 tonnes », en raison notamment de conditions météo défavorables, a annoncé jeudi l'Union nationale de l'apiculture française (Unaf).En 2016, avec 9.000 tonnes, la production de miel était passée en dessous des 10.000 tonnes de 2014, considérée jusque-là comme la pire année de l'apiculture française.

«OCP Africa» aspire à une agriculture moderne et créatrice de valeur en Afrique

«OCP Africa» œuvre, depuis sa création, à rendre possible une mue de l’agriculture traditionnelle et de subsistance, plutôt répandue en Afrique, vers un écosystème agricole moderne, durable et créateur de valeur, a affirmé, mercredi à Abidjan, son vice-président, chargé de l’Afrique de l’Ouest, Mohamed Benzekri.«OCP Africa s’est fait un devoir de développer une agriculture durable et moderne sur tout le continent et œuvre, en effet, à transformer l’agriculture traditionnelle et de subsistance, plutôt répandue en Afrique,

Les rats des villes, mieux connaitre leurs populations pour mieux les contrôler

Les rats des villes, mieux connaitre leurs populations pour mieux les contrôlerDes chercheurs de l’Inra, de VetAgro Sup et de l’Institut Pasteur ont caractérisé les populations de rats surmulots d’un parc départemental de la région Île-de-France, leurs résultats ouvrent des perspectives d’intérêt dans la compréhension de cette espèce dans son milieu naturel et dans le développement de programmes de contrôle durables de ses populations.Plus encore, les chercheurs ont révélé que plus de la moitié des rats (56 %) étaient génétiquement résistants aux raticides couramment utilisés pour contrôler les populations de rongeurs.

Promosol recherche engagée pour l’essor de la filière oléagineuse

Créée en 1977, l’association Promosol est issue d’un partenariat initié par l’institut technique Terres Inovia, les semenciers français et la recherche publique française, l’Inra, avec le soutien fort de l’Interprofession des huiles et protéines végétales, Terres Univia. Sa capacité à fédérer les différents acteurs et à entretenir un dialogue entre les parties prenantes, fait de Promosol un modèle de collaboration entre la recherche publique, la recherche privée,) l’interprofession des huiles et protéines végétales (Terres Univia) et l’institut technique (Terres Inovia).Terres Inovia est l’institut technique des professionnels de la filière des huiles et protéines végétales et de la filière chanvre.

Pâturage : Engraisser ses animaux grâce à une bonne gestion de l'herbe

D'après les résultats d'Arvalis, engraisser des animaux au pâturage est possible quelle que soit la pratique de semis (association ou multi-espèces)(©Terre-net Média)Les prairies multi-espèces sont semées avec au moins trois espèces des deux familles. Concernant les performances des animaux, il n'y a pas eu de différence non plus entre le pâturage d'associations et celui de multi-espèces.

FISA: Les audits de l’UE se déroulent selon la procédure

Après avoir terminé ces audits et appliqué les actions correctives, la CE statuera sur l’inscription du Maroc sur la liste des pays autorisés à exporter vers l’UE des produits à base de viandes de volailles traitées thermiquement. Conformément à cette procédure, le Maroc a formulé à la CE, sa demande d’exporter les produits à base de viandes de volailles traitées thermiquement et c’est ainsi que la CE a effectué les audits ci-après :

Les résistances à la mosaïque du blé dur mieux identifiées

Deux sources de résistance très éloignées des blés durs commerciauxDonc oui, on a de la résistance à la mosaïque, mais nous avons beaucoup de mal à ramener cette résistance dans du blé dur « digeste », commercialisable, car un tas de caractères allant totalement à l'encontre de ce que nous cherchons à sélectionner suivent. Les blés durs sont ensuite testés la cinquième année dans un environnement présentant de la mosaïque.

Attention à la mouche des agrumes à cette période de l’année

La mouche méditerranéenne des agrumes met en danger la production de mandarines à Sidi Allal Bahraoui.Monsieur Elazzouzi, un agriculteur situé à Sidi Allal Bahraoui, dans la région de Rabat nous alerte comme un certain nombre d’agriculteurs afin de communiquer sur ce fléau qui ravage les productions.Ainsi dans la région de Sidi Allal Bahraoui, les producteurs de mandarines souffrent de la propagation de la mouche méditerranéenne, aussi appelée cératite, qui attaque actuellement les exploitations, comme en témoigne monsieur Elazzouzi.

Le beurre commence à manquer dans les rayons des supermarchés

"En raison d'une pénurie de lait français, nos fournisseurs ne sont pas en mesure d'honorer nos commandes de beurre", annonce une affichette dans un supermarché normand. Les professionnels le prédisaient depuis le printemps dernier, et ça y est, la pénurie de beurre est arrivée."Il y a une pénurie de beurre depuis un bon mois", explique la responsable de caisse de l'Intermarché de Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Maritime) où est placardé ce panneau.

Plan Écoantibio : un premier bilan remarquable

Les données transmises récemment par l’ANSES montrent une baisse de l’exposition des animaux aux antibiotiques de 37% sur la période 2012-2016 pour un objectif initial de -25%. La baisse est encore plus marquée pour les antibiotiques critiques, qui font l’objet depuis 2016 de restrictions réglementaires pour leur prescription, avec -75% pour les fluoroquinolones et -81% pour les céphalosporines de dernières générations.Au delà des chiffres,

OIE, FAO, OMS : Une collaboration renforcée

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) et l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) viennent de publier leur seconde document stratégique tripartite.Depuis 2010, ces partenaires ont concentré leurs efforts sur trois thèmes techniques majeurs : la résistance aux agents antimicrobiens, la lutte contre la rage et l’influenza zoonotique. En 2015, un cadre mondial pour l’élimination de la rage humaine transmise par les chiens a été adopté et a établi l’objectif de ramener à zéro le nombre de décès humains liés à la rage canine d’ici à 2030.

Cameroun:Développement agricole - Le filon de la noix de cajou

Le Cameroun a récemment entrepris de tropicaliser et rentabiliser cette culture, facteur de croissance dans certains pays comme la Côte d'Ivoire qui produit 7000 tonnes par anIssue des zones désertiques, la noix de cajou est une culture disposant d'un fort potentiel en termes de croissance économique. « Le potentiel de croissance de la noix de cajou nous incite à élaborer une stratégie nationale de développement de la filière anacarde », a déclaré le ministre de l'Agriculture et du Développement rural (Minader), Henri Eyebe Ayissi, lors d'un atelier de restitution de l'étude sur la noix de cajou tenu le 9 octobre dernier à Yaoundé.

Afrique:BAD - Promotion de l'agriculture pour endiguer la migration

C'est ce qu'a soutenu le président du Groupe de la Banque Africaine de Développement (BAD), Akinwumi Adesina, à l'occasion de la Journée mondiale de l'Alimentation, le 16 octobre dernier.A noter que la célébration de la Journée mondiale de l'Alimentation rappelle la nécessité d'assurer une sécurité alimentaire pour tous et un régime alimentaire nutritif. Cet objectif et le thème de la Journée mondiale de l'alimentation 2017 sont bien alignés sur deux des Cinq grandes priorités de développement de la BAD,

Ile de la Réunion : Girovar, ou comment accompagner l’évolution de la filière de recyclage des déchets organiques en fertilisants normés

L’île de la Réunion connaît plusieurs activités économiques qui génèrent des quantités importantes de déchets organiques dont l’élimination présente des risques environnementaux et constituent des freins au développement. Il s’agit notamment des effluents d’élevage, des déchets verts, des boues de station d’épuration et des résidus de la filière du sucre. Le projet Girovar, lancé en 2010 avec l’appui d’une collectivité de communes de l’ouest de l’île, a pour objectif de coconstruire avec les acteurs de développement un diagnostic et des scénarios d’action visant à créer une filière de recyclage des déchets organiques

Messages clés du rapport "Explorer l'impact des mégafusions, de la consolidation et la concentration de pouvoir dans le secteur agroalimentaire"

Une intégration verticale effrénée permet aux entreprises de regrouper sous un même toit les services de données satellitaires, la fourniture d'intrants, l'information génomique au niveau de l'exploitation, la machinerie agricole et l'information sur le marché, transformant ainsi complètement l'agriculture. Les entreprises dominantes sont devenues trop grandes que pour nourrir durablement l'humanité, trop grandes que pour fonctionner équitablement avec d'autres acteurs du système alimentaire

Comment la lumière et le vent modèlent les arbres

Comprendre la forme des arbres… Pour atteindre cet objectif, un groupe de recherche interdisciplinaire de Centrale Marseille, de l’Inra, d’AgroParisTech, du CNRS, d’Aix-Marseille Université1, a mis au point un modèle original simulant l'évolution d'une forêt pendant plus de 200 000 ans. Les arbres qui poussent dans cette forêt virtuelle sont en compétition pour l'accès à la lumière,

Développement des plantes et signaux mécaniques

Développement des plantes : l’analyse de la protéine DEK1 révèle le caractère indispensable des signaux mécaniquesDes chercheurs de l’Inra et du CNRS démontrent que la protéine DEK1, sans laquelle la plante ne peut se développer, a une fonction essentielle dans la transduction des forces de la membrane plasmique vers l’intérieur de la cellule via une activité associée aux ions calcium.

Le sucre après les quotas

La fin de la distinction réglementaire entre sucre pour usage alimentaire et sucre pour usage non-alimentaire et entre sucre à destination du marché domestique et sucre à destination des pays tiers va également modifier les relations entre fabricants et utilisateurs de sucre en Europe. Aujourd’hui il n’y a pas de cotation du marché domestique, la cotation du sucre raffiné n°5 de Londres est à destination du marché mondial. La Commission Européenne a mis en place un Observatoire du Marché du Sucre réunissant des représentants de l’ensemble du secteur,

La filière soja non OGM : quelles perspectives de développement à court et moyen termes en France ?

Après des années de repli, la production de soja non OGM en France connaît un nouveau regain avec la hausse constante des surfaces : 155 000 hectares semés en 2017 contre 21 000 en 2008, en réponse à des nouveaux besoins sur le marché intérieur mais aussi à l’export.❙ La France ne produit que 3 % de ses besoins en tourteaux de soja et 6 % de sa consommation en huile de soja. ❙❙ Alors que pendant longtemps, la France et l’Europe se sont senties exclues du marché mondial du soja, voici l’opportunité de donner un coup d’accélérateur au développement de cette filière en France.

Secteur oléicole: Développer les compétences techniques

Le secteur oléicole au Maroc est appelé à développer des compétences techniques et technologiques plus avancées, c’est ce que révèle l’atelier des « Maestro de Moulins ».Le défi futur pour le secteur oléicole au Maroc consiste à développer des connaissances et des compétences techniques et technologiques toujours plus avancées, a indiqué le responsable de l’Agro-pôle Olivier Meknès, Noureddine Ouazzani.

Glyphosate Création d'une mission sur les produits phytosanitaires à l'Assemblée

Dix députés LREM, dont Matthieu Orphelin, ex-bras droit de Nicolas Hulot dans sa fondation, Jean-Baptiste Moreau (agriculteur), ou Marie Tamarelle-Verhaeghe (médecin) et l'ex-ministre PS de l'Ecologie, Delphine Batho, participeront notamment à cette mission de 18 membres issus des commissions des Affaires économiques, sociales, et du Développement durable. L'Union européenne doit se prononcer le 25 octobre sur le renouvellement de l'autorisation du glyphosate. La Commission européenne a proposé de la renouveler pour 10 ans.

UE : Critères pour autoriser les pays tiers à exporter en Europe

A cet effet, en juin 2015, l’UE a inscrit le Maroc sur la liste des pays disposant d’un plan de surveillance des résidus des médicaments vétérinaires, des pesticides et des contaminants de l’environnement conforme aux exigences de l’UE. Ce plan a nécessité plusieurs années de préparation par l’ONSSA. Ensuite, la Commission Européenne a programmé ses audits d’évaluation des systèmes de contrôle mis en place par l’ONSSA pour inscrire le Maroc sur la liste des pays autorisés à exporter les produits suscités vers les pays de l’UE.

Accompagnement technique au Sud : inauguration du 1er laboratoire d’analyse du sol

Accompagnement technique au Sud : inauguration du 1er laboratoire d’analyse du solLe 12 mai dernier à Foum El Oued, la Fondation Phosboucraa, en partenariat avec l’Institut National de la Recherche Agronomique (INRA), a inauguré le premier laboratoire d’analyse du sol et d’eau destiné à servir les 3 régions du Sud, pour faire face aux contraintes naturelles et techniques affectant la productivité des cultures agricoles pratiquées dans la région.Polyvalent, le nouveau laboratoire d’analyse, qui sera installé dans la station INRA de Foum El Oued, fournira aux agriculteurs des 3 régions du Sud les bases de données nécessaires pour les aider à adopter une fertilisation raisonnée des cultures.

Les pays du G7 peuvent aider les petits agriculteurs et exploitants familiaux à accéder à des données vitales en vue de renforcer la résilience

14 octobre 2017, Bergame - «Accéder à des informations fiables, notamment sur les changements météorologiques et les conditions du marché, est essentiel pour autonomiser les agriculteurs, en particulier ceux vivant dans les pays en développement», a déclaré aujourd'hui M. José Graziano da Silva.Le Directeur général de la FAO a indiqué que le fait de renforcer la résilience des agriculteurs face aux événements météorologiques extrêmes provoqués par le changement climatique, dont les sécheresses et les inondations, nécessite également de rendre ces données disponibles pour davantage de personnes,

Journée Mondiale de l'alimentation : le Directeur du Programme alimentaire mondial lance un appel pour la paix

A l'occasion de la Journée Mondiale de l'alimentation, le Directeur exécutif du Programme alimentaire mondial des Nations Unies, David Beasley alerte sur la situation actuelle. La faim dans le monde aggravée par la hause des conflits et le déplacement des populationsAprès une diminution constante pendant plus d'une décennie, la faim reprend à nouveau du terrain, et parmi les 815 millions de personnes qui souffrent de la faim sur la planète, 489 millions vivent dans des pays touchés par les conflits, selon le rapport annuel de l'ONU sur l'état de la Sécurité Alimentaire et de la Nutrition dans le Monde en 2017.

Il faut d'urgence des réformes politiques pour doper l'investissement privé dans l'agriculture et l'agro-industrie en Afrique

Cette année, « Changer l'avenir des migrations - Investir dans la sécurité alimentaire et le développement rural » est le thème de cette Journée mondiale. Quel message la Banque souhaite-elle partager avec les dirigeants africains et les parties prenantes en cette Journée mondiale ?À l'invitation du ministre de l'Agriculture et du Développement rural de Côte d'Ivoire, la Banque a rejoint ce week-end d'autres partenaires au développement comme l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture, le Programme alimentaire mondial, le Fonds international de développement agricole et l’Organisation internationale pour les migrations – entre autres – pour une journée organisée par le gouvernement dans la ville balnéaire de Jacqueville, à 45 km à l'ouest d'Abidjan.

Gestion de l'eau et objectif du développement durable : du pompage solaire à la lumière qui dépollue !

L’eau recouvre la planète terre à plus de 70 % sous des formes diverses : eau douce ou salée, liquide ou glace, eau verte. Pourtant, 30% de la population mondiale n’a pas accès à l’eau potable[1]. Car sur la planète bleue, seule l’eau douce est viable. Or « étant inégalement répartie à travers le globe et son utilisation étant parfois gérée inadéquatement, certaines régions sont caractérisées par une rareté de l’eau ou sont déjà en pénurie (Afrique sub-saharienne, Proche-Orient, Midwest américain).

Magazine RESULTS PACK de research*eu : Exploiter les opportunités et relever les défis biotechnologiques dans le secteur agro-alimentaire

Cette brochure vous présente 7 projets financés par l'UE qui sont en première ligne des développements biotechnologiques passionnants et des nouvelles découvertes réalisés dans le secteur agro-alimentaire.C'est pourquoi la Commission européenne s'est beaucoup investie pour encourager un débat politique informé et ouvert entre toutes les parties prenantes intéressées sur la façon dont l'UE peut profiter des biotechnologies modernes et de l'innovation dans le secteur agro-alimentaire,

Un programme mondial vise à contenir la grave menace qui pèse sur les bananes du monde entier

La FAO et ses partenaires, Bioversity International, l'Institut international de l'agriculture tropicale et le Forum mondial de la banane, ont lancé vendredi un programme mondial requérant 98 millions de dollars afin de contenir et de faire face à cette nouvelle souche - Tropical Race 4 (TR4) - de la jaunisse fusarienne, une maladie insidieuse qui peut rester pendant plusieurs années dans les sols et se propager vers d'autres champs de diverses manières, à savoir par le biais de matériel de plantation infecté, par l'eau, les chaussures, les outils ou encore les véhicules agricoles.Sans une intervention coordonnée, les scientifiques estiment que la maladie pourrait affecter jusqu'à 1,6 millions d'hectares de bananes d'ici 2040, ce qui représente un sixième de l'actuelle production mondiale, dont la valeur est estimée annuellement à 10 milliards de dollars. La maladie appartient à la famille des Fusarium oxysporum f.sp. cubense et est causée par une nouvelle variante du champignon qui a décimé les plantations de bananes au début du 20eme siècle, causant plus de 2 milliards de dollars de dégâts et entraînant le remplacement de la banane de type Gros Michel par la variété Cavendish, qui s'est révélée résistante à la souche précédente du champignon mais qui a succombé face à la nouvelle race TR4.

PAC : l’ATR versé sur les comptes des agriculteurs

À noter que pour la première fois, « l'ATR 2017 inclut les MAEC et les aides à l'agriculture biologique en même temps que le versement de l'ATR lié aux aides du premier pilier et de l'ICHN, ce qui correspond à un paiement nettement anticipé par rapport aux années précédentes ».Celui-ci annonce par ailleurs « une avance représentant 50 % des aides ovines et caprines 2017 » qui sera versée à partir du 16 octobre 2017. « La prochaine étape de la feuille de route fixée par le Gouvernement concerne les paiements au titre de la campagne 2015 des MAEC et des aides à l'agriculture biologique, qui doivent être initiés au début du mois de novembre prochain », indique enfin le communiqué.

Chicago L'accélération des moissons pèse sur le maïs et le soja

Les cours du maïs et du soja ont terminé en baisse lundi à Chicago alors que les moissons aux Etats-Unis, récemment perturbées par les pluies, devraient accélérer dans les prochains jours. Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en décembre, le contrat le plus actif, a clôturé lundi à 3,5050 dollars contre 3,5275 dollars vendredi. Le boisseau de soja pour novembre, contrat le plus actif, a fini à 9,9100 dollars contre 10,0025 dollars vendredi.

Blé tendre, blé dur, orges, maïs Les prévisions FranceAgriMer d’octobre 2017 pour la campagne 2017-2018

Pour l’heure, les prévisions d’exportations de grains vers les pays tiers sont maintenues à 10,2 Mt, mais supposent de gagner en compétitivité face aux origines mer Noire, notamment russes, disponibles en quantité et à bas prix sur le marché mondial. Comme en septembre 2017, les prévisions d’utilisation d’orges par les fabricants du bétail français sont maintenues à 1,3 Mt, en baisse par rapport à l’an dernier. Les ventes vers l’Union européenne pourraient atteindre 3,3 Mt tandis que les exportations vers les pays tiers sont révisées à la baisse à 3,3 Mt (- 200 000 tonnes par rapport au mois dernier).

Les Emirats prêts à investis dans l’agriculture marocaine ?

Une délégation envoyée par les Emirats Arabes Unis a étudié les possibilités d’investissements dans le domaine de l’agriculture au Maroc.Le but de cette délégation était d’étudier les possibilités d’investissement des Emirats Arabes Unis dans l’agriculture marocaine.

Autonomie alimentaire Autosysel : le nouvel outil pour plus d'autonomie fourragère et protéique

Autosysel permet de faire un diagnostic du système d'exploitation en cours, met à disposition des fiches techniques pour gagner en autonomie ainsi qu'un annuaire de structures de conseil proposant un accompagnement sur le thème de l'autonomie alimentaire. Pour ce faire, trois volets ont été mis en place : un diagnostic de l'exploitation par rapport à la moyenne nationale, des références techniques sous la forme de fiches et de témoignages et un annuaire de structures de conseil.Enfin, en fonction de sa localisation, l'éleveur a accès à une base de données recensant les différents organismes de conseil en élevage qui travaillent sur l'autonomie alimentaire.

4e édition du Festival des oignons

La 4e édition du Festival des oignons se déroulera du 19 au 20 octobre prochain sur le thème « La filière oignon, entre pari de valorisation et défi de commercialisation ».Cette année, la rencontre se déroulera sur le thème « La filière oignon, entre pari de valorisation et défi de commercialisation ».Des thèmes tels que les nouvelles techniques de culture, les nouvelles technologies, la valorisation et la commercialisation seront au centre des échanges.

6e Festival des pommes d’Ifrane

Du 21 au 22 octobre se tiendra le 6e Festival des pommes d’Ifrane sur le thème « La filière pomme, entre pari de valorisation et défi de commercialisation ».Elle se tiendra à Ifrane les 21 et 22 octobre sur le thème « La filière pommes, entre pari de valorisation et défi de commercialisation ».Cette rencontre est une véritable plateforme d’échange qui permet aux divers acteurs de la filière de s’enquérir des nouveautés, des bonnes pratiques agricoles et des défis auxquels fait face la filière comme la valorisation et la commercialisation.

« Saveurs du Maroc » : nouveau label national

la loi 12-06 relative à la normalisation, à la certification et à l’accréditation, le label national « Saveurs du Maroc », destiné aux transformateurs de fruits et légumes et autres produits végétaux. Saveurs du Maroc concrétise les efforts conjoints de l’IMANOR et de la FICOPAM visant à proposer aux transformateurs des fruits et légumes et autres produits végétaux, un moyen de distinction destiné, d’une part, à favoriser l’authenticité des produits marocains, et d’autre part, à valoriser le produit national, à promouvoir les produits « Made in Morocco » et à renforcer la culture « Consommer Maroc ».

Produits du terroir : nouvelle percée dans la commercialisation

Forte de son expérience dans la commercialisation des produits du terroir marocain, l’Agence pour le Développement Agricole (ADA) perce un nouveau canal de distribution moderne au profit des petites coopératives agricoles, dans le but de faciliter l’accès de leurs produits à de nouveaux circuits de distribution. Cette opération promotionnelle concerne une dizaine de coopératives et a pour objectif d’appuyer la commercialisation de près de 127 produits et articles issus des différents terroirs du Maroc.

La FAO au G7: l’agriculture et le développement rural sont essentiels afin de faire face aux conflits, à la faim et aux migrations

M. José Graziano da Silva, Directeur général de la FAO, prenant la parole lors de la réunion des ministres de l’agriculture du G7.15 octobre 2017, Bergame - Lors de la réunion des ministres de l'agriculture du G7 aujourd'hui, M. José Graziano da Silva, Directeur général de la FAO a insisté sur le rôle de l'agriculture et du développement rural dans le cadre des efforts de prévention et de mise en œuvre des interventions liées aux conflits, aux migrations et à la sécurité alimentaire.S'adressant aux ministres du G7, M. Graziano da Silva a cité le mémoire de la FAO et de l'Institut international de recherche sur les politiques alimentaires (IFPRI) qui propose cinq manières de parvenir à des solutions durables en vue d'aider à prévenir des conflits et de lutter contre les causes sous-jacentes de la migration forcée.

Les femmes rurales doivent être autonomes, rémunérées et pouvoir choisir leur avenir professionnel, souligne l'ONU

Cette année, le thème de la Journée mondiale de la femme rurale est « une agriculture adaptable au climat pour l'égalité des genres et l'émancipation des femmes et des filles rurales ».Les femmes rurales ont le droit de choisir leur avenirHautement compétentes et bien informées, les femmes rurales sont des gardiennes de leurs terres.

France: l'excédent agroalimentaire double en août grâce aux exportations

L'excédent des échanges agroalimentaires a atteint en août 544 millions d'euros, en hausse de 92% par rapport à août 2016, selon les chiffres diffusés par Agreste, le bureau des statistiques du ministère. L'excédent a augmenté de plus de 100 millions d'euros d'un mois sur l'autre, puisqu'il atteignait 440 millions d'euros en juillet. De janvier à août de l'année dernière, l'excédent agroalimentaire français était en effet de 4,27 milliards d'euros.


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 24 Septembre 2018 - 09:05 Agriculture et pêche du 17 au 21 Septembre 2018

Vendredi 14 Septembre 2018 - 15:01 Agriculture et pêche du 10 au 14 Septembre 2018

Inscription à la newsletter







CND en photos
20150422_121229
maraacid
cnd
20150226_100728
20150226_100815
20150226_100529