Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Agriculture du 20 au 24 Novembre 2017

Veille Maraacid


No-burn agriculture by 2022 is possible

A piece of innovative agricultural technology, The Happy Seeder, has recently been recommended by India’s National Academy of Agricultural Sciences (NAAS) as a holistic solution to eliminate crop residue burning while increasing farmer’s incomes, improving soil fertility and reducing water use (NAAS’s Policy Brief). However, its uptake has been slow and currently less than 1% of agricultural acreage in Northwest India is using this technology.

New publications: How smart is conservation agriculture?

Conservation agriculture (CA) has been touted for decades as the solution, not only to farming in climate change, but as a way to sequester Carbon in soil and actively combat climate change through agriculture.How climate-smart is conservation agriculture (CA)? – its potential to deliver on adaptation, mitigation and productivity on smallholder farms in southern Africa. 2017.

Réduire l'usage des phytos : Dominique Potier souhaite relancer le plan Écophyto, bloqué par les « lobbys »

Le député PS Dominique Potier, auteur du rapport qui a donné naissance au plan Écophyto II, visant à réduire l'usage des pesticides en France, souhaite profiter des États généraux de l'alimentation pour véritablement mettre en oeuvre ce plan, bloqué selon lui par les « lobbys ».« Globalement, la profession demande la suspension du plan Écophyto II, il y a un recours au Conseil d'État sur les CEPP (certificats d'économie de produits phytopharmaceutiques), il y a une enquête publique qui précède l'installation du programme qui s'enlise », a déclaré Dominique Potier. « Le plan Écophyto II, on ne peut pas le juger, puisqu'on ne l'a pas mis en œuvre », a-t-il ajouté.

2e édition du Forum International de Robotique Agricole

La 2e édition du Forum International de Robotique Agricole (FIRA) se déroulera les 29 et 30 novembre prochain à Toulouse en France.Après le succès de la première édition, le FIRA – Forum International de Robotique Agricole, revient les 29 et 30 novembre prochains à Toulouse.

Abeilles: le tribunal administratif de Nice se prononcera vendredi sur deux nouveaux pesticides

Le tribunal administratif de Nice, saisi par une association de défense de l'environnement, décidera vendredi si l'autorisation de vente de deux nouveaux pesticides du fabricant américain Dow doit être suspendue dans toute la France en raison des risques pour la santé des abeilles.L'audience se déroulait au tribunal administratif de Nice en raison de la localisation géographique du siège social de Dow Agrosciences: la branche phytosanitaire du groupe Dow Chemicals en cours de fusion avec l'autre géant américain Dupont est basée dans la technopole de Sophia Antipolis.

La transformation digitale pour booster l’agriculture marocaine ?

Rabat accueillera le mardi 28 novembre prochain une journée « Agro IT Days », dont le thème sera « La transformation digitale levier de développement de l’agriculture et de l’agro-industrie ».Les nouvelles technologies étant de plus en plus présentes dans les différents maillons des chaînes de valeur de la production agricole et de l’agro-industrie moderne, cet « Agro IT Days » est une occasion unique pour les acteurs marocains des nouvelles technologies de faire connaitre et vulgariser les nouvelles technologies sur lesquelles ils travaillent.

Des initiatives de gestion durable des terres récompensées

En marge de la conférence des Nations unies sur le climat (COP 23), quelques projets ont été primés par les trophées initiatives climat. Dans le souci de garantir un environnement plus favorable aux femmes, la mairie de Tondikiwindi a, avec l’appui du projet PANA RESILIENCE, initié plusieurs microprojets dans le domaine de l’adaptation aux effets des changements climatiques. Mieux, ces femmes ont surtout été orientées vers la multiplication des semences du niébé, dont le prix à la vente est de deux à trois plus élevé que celui des semences de mil et de sorgho.

Systems thinking: an integrated response to production constraints in the dry areas of the developing world

Systems thinking: an integrated response to production constraints in the dry areas of the developing world This integrated or ‘systems’ approach also requires innovative strategies to bring together all stakeholders – from primary producers to policy makers – and develop technologies, resource management strategies, and institutional arrangements that are capable of solving the many problems confronting dry area production systems.

Consultation sur l'Agro écologie pour le Proche Orient et l'Afrique du Nord

Cet atelier rassemble 19 pays de la région et a pour but l’échange de savoirs scientifiques, d’expériences sur le terrain et de pratiques ainsi que la promotion d’un dialogue ouvert sur les politiques adoptées dans les pays et entre les différents protagonistes de la région dont les organisations internationales, les représentants des gouvernements, les centres de recherches, les agriculteurs…).Durant les travaux de cette consultation,

Appui de la FAO à la mise en œuvre, suivi et intégration des politiques aux objectifs de développement durable (ODD)

Le bureau de la FAO pour l’Afrique du Nord lance les travaux de l’atelier régional sur « l’Appui de la FAO à la mise en œuvre, suivi et intégration des politiques aux objectifs de développement durable (ODD) en Afrique du Nord». Les représentants des ministères de l’agriculture, de l’environnement, du développement, de l’investissement, de la coopération, des spécialistes en statistiques, des établissements techniques impliqués dans le processus de suivi des ODD ainsi que les agences onusiennes clés s’attèleront durant les travaux de cet atelier à échanger sur l’état des lieux des pays et leurs niveaux d’avancement par rapport à la mise en œuvre et le suivi des ODD,

Réunion de l'équipe multidisciplinaire du Bureau de la FAO pour l'Afrique du Nord

Le Bureau de la FAO pour l'Afrique du Nord organise sa réunion annuelle de l'équipe multidisciplinaire. L’objectif premier de cette réunion est de développer et d’aboutir à une compréhension commune des défis alimentaires et agricoles prioritaires pour les pays d’Afrique du Nord. L’accent sera accordé à une meilleure articulation et alignement des priorités nationales aux Cadre Programmation Pays (CPP), des pays respectifs ; aux Programmes Stratégiques de la FAO (SPs) ; aux Initiatives Régionales relatives à la région Proche Orient Afrique du Nord ainsi qu’aux Objectifs de Développement Durable (ODDs).

Agriculture bio : un cahier des charges unique pour l'Europe

Selon les récents chiffres de l’Agence Française pour le Développement et la Promotion de l’Agriculture Biologique, Agence Bio, au premier semestre 2016 les ventes de produits bio ont progressé de 23% par rapport au premier semestre de 2015. Lundi 20 novembre 2017, après trois ans de discussions, les ministres de l’Agriculture des pays de l’Union ont adopté la nouvelle réglementation concernant le secteur agricole bio. Grâce à cette nouvelle réglementation, les petits producteurs pourront opter pour une certification de groupe afin de réduire les coûts et de faciliter leur accès au secteur agricole biologique.

Zoonoses au plan mondial, enjeux et perspectives

Les zoonoses sont des maladies infectieuses ou parasitaires, naturellement transmissibles entre l’Homme et l’animal. Le risque d’émergence et de développement de maladies, dont les zoonoses, pourrait continuer à être particulièrement fort dans les années à venir, notamment dans l’hémisphère Sud. Des axes stratégiques pour maîtriser leur développement doivent être définis à l’échelle mondiale à travers notamment la question de l’organisation des systèmes sanitaires et la préparation des sociétés à de nouvelles pandémies.

Cote d'Ivoire:Fonds compétitif pour l'innovation agricole durable

Dans le cadre de la mise en œuvre de la composante 1 du Fonds pour l'innovation agricole (Fciad), quinze structures de recherche ont été retenues après un appel à projet d'innovation agricole durable lancé, le 6 avril, par le Fonds interprofessionnel pour la recherche et le conseil agricoles (Firca).Le Fonds pour l'innovation agricole a été créé par l'Etat pour contribuer à la durabilité des systèmes de production agricoles en Côte d'Ivoire,

Russie:Les céréaliers craignent une baisse de production en 2018

Selon les prévisions du ministère de l’Agriculture, la récolte russe de céréales sera supérieure de 130 millions de tonnes en 2017. Et qu’elle pourrait permettre à la Russie d’exporter 30 millions de tonnes de blé en 2017-2018 et de conserver ainsi son premier rang mondial.Lors de la campagne précédente, la Russie a exporté 27 millions de tonnes de blé.

Casablanca accueillera le Salon avicole « Dawajine 2017 », du 28 au 30 novembre

Casablanca accueillera le Salon avicole « Dawajine 2017 », du 28 au 30 novembreLa 20ème édition du Salon avicole de Casablanca « Dawajine 2017 » aura lieu du 28 au 30 novembre courant, sous le thème « L’aviculture, un pilier de l’agriculture en Afrique », indique, mardi, a Fédération interprofessionnelle du secteur avicole au Maroc (FISA).« Après 20 ans d’existence, le Salon Dawajine confirme sa place de carrefour international et de vitrine d’excellence d’échange du savoir-faire et de transfert des nouvelles technologies et renforce son positionnement en tant qu’événement majeur au niveau régional », se félicite la FISA.

Les sols mixtes, la combinaison des avantages

Les caractéristiques d'un sol idéal sont antinomiques, dur et confortable par exemple. D'où le constat suivant : le sol parfait n'existe pas. Mais une solution peut permettre d'approcher ce dernier : la complémentarité des sols de par leurs caractéristiques.

La propreté des sols des bâtiments pour vaches laitières : préconisations d'entretien et perspectives d'amélioration

Des vaches qui se déplacent et qui soient capables d'exprimer leur comportement naturel, c'est bien sûr le souhait des éleveurs de vaches laitières. Ce document est une synthèse des recommandations et des pistes de réflexion pour optimiser l'entretien des sols des aires de vie des vaches laitières.Il permet de dresser un état des lieux des pratiques concernant l’entretien des sols des stabulations pour les vaches laitières.

Bioéconomie 2017 : recherches prioritaires et développements futurs

lus de 300 scientifiques de 11 pays du monde entier se sont réunis en juin dernier dans le cadre d’un colloque sur la bioéconomie organisé par l'Inra et Irstea, en partenariat avec les Ministères de l'Agriculture et de la Recherche. Leur objectif : identifier les questions de recherche prioritaires à l’aune des connaissances actuelles et des développements de la bioéconomie. Quatre « position paper »viennent d’être finalisés et proposent des pistes d'action aux décideurs nationaux et européens.

La fertilisation azotée du blé en période de sécheresse

Les engrais azotés ont besoin de la pluie pour se répandre dans le sol. Des chercheurs se sont penchés sur la question de la pulvérisation foliaire pour compenser le faible apport d’azote au sol. Bien entendu, la quantité d’azote à apporter doit revue à la baisse puisqu’elle dépend du rendement objectif (lui-même déterminé par la pluie et l’irrigation), du besoin cultural, de l’azote déjà présent dans le sol et du coefficient d’utilisation de l’azote.

Foncier agricole Des investisseurs chinois acquièrent 900 hectares de terres dans l'Allier

« Les mêmes investisseurs chinois, avec les mêmes pratiques contournant le droit de préemption des Safer sur les terres agricoles, ont acquis 98 % des parts sociales de sociétés agricoles, leur permettant de mettre la main sur 900 hectares de terres à blé et à maïs dans l'Allier » a déclaré à l'AFP le président de la FnSafer, Emmanuel Hyest.Cependant, un fonds de gestion chinois basé à Hong-Kong a réussi grâce à un montage juridique à acheter 1.700 hectares de terres agricoles dans l'Indre,

Al Hoceïma: Les projets agricoles sont en bonne voie

Les projets agricoles de la région d’Al Hoceïma avancentLes nombreux projets de développement agricole mis en place dans la région d’Al Hoceïma avancent à un bon rythme selon le ministère de l’Agriculture. Depuis le lancement du Plan Maroc Vert, 22 projets de développement agricole ont été mis en place dans la région d’Al Hoceïma pour une enveloppe de 655 millions de Dh. Selon les derniers rapports du ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, les travaux des projets avancent à un bon rythme.

États généraux : les semenciers présentent huit propositions

« Nous avons un secteur d’excellence, (…) il doit recevoir le soutien qu’il mérite », souligne Franck Berger, le président de l’Union française des semenciers (UFS), une organisation qui fédère 130 entreprises. L’organisation professionnelle souhaite ainsi « soutenir la compétitivité » des entreprises semencières Pour cela, « nous avons besoin d’une bonne disponibilité en eau pour produire des semences », rappelle Franck Berger. Or, « la production de semences ne se chiffre pas en millions d’hectares », précise Franck Berger.

Un monde sans élevage, “c’est juste inimaginable !”

C’est aussi l’élevage intensif, concentré sur un territoire pour une logique économique - comme en Bretagne - qui est montré du doigt pour ses impacts sur l’environnement. J.-L. P. : “Oui, il faut que le monde de l’élevage prenne en compte ces messages, voire ces attaques, pour communiquer positivement même si ce n’est pas évident. J.-L. P. : “Il faut éviter de faire cocorico, c’est un argument à double tranchant.

Le Chambre d’Agriculture de Drâa-Tafilalet discute des inondations

Le Chambre d’Agriculture de Drâa-Tafilalet se réunira vendredi 24 novembre pour discuter, entre autres, de l’impact des inondations.La Chambre d’Agriculture de la région Drâa-Tafilalet tiendra sa troisième assemblée générale ordinaire au titre de l’année 2017, vendredi 24 novembre prochain, à Ouarzazate avec au programme l’examen d’une série de mesures prises pour la réussite de la campagne agricole 2018-2019.L’ordre du jour prévoit également l’examen de l’impact des inondations survenues dernièrement dans la région et les mesures à prendre pour réparer les dégâts causés par les crues.

Big data agricole Smag publie un « manifeste » pour un bon usage des données

Smag, filiale du groupe coopératif Invivo spécialisée dans les systèmes d’information agricole, publie un « manifeste Big Agro Data », sorte de réflexion sur l’usage des données agricoles.Smag, filiale de l’union de coopératives InVivo spécialisée dans les systèmes d’information à destination du monde agricole, a publié mercredi 22 novembre 2017 un « manifeste » sur le big data agricole. Parmi les sept points du « manifeste », les représentants de Smag rappellent notament que « la donnée agricole est une donnée d’entreprise ».

Point de situation sur le beurre

Il constate une détente sur le prix du beurre sur les marchés internationaux, une reprise de la collecte laitière et un retour à des comportements d’achat habituels de la part des consommateurs.Le Ministre appelle l’ensemble des acteurs économiques et des consommateurs à rester sur des comportements responsables, qui ne peuvent que faciliter un retour complet à la normale sur le marché du beurre.Cette évolution apparaît déjà sur le marché du beurre industriel, le prix du beurre qui avait atteint un point haut en septembre (6500€/t en Europe) étant maintenant sur une tendance baissière (6200€/t cette semaine).

Quand Quand le ministère de l’Agriculture refuse toujours d’autoriser des alternatives aux pesticides

Une liste de substances autorisées encore insuffisanteUne première liste comprenant plus d’une centaine de substances naturelles autorisées était publiée [4].Problème : « Les substances qui figurent dans l’arrêté ne correspondent pas vraiment à ce qu’on utilise », relevait Jean-François Lyphout de l’Aspro-PNPP, une association luttant pour la reconnaissance de ces préparations naturelles.

Agriculture: la France organisera une conférence nationale sur la PAC

La France organisera le 19 décembre prochain une conférence nationale sur la future politique européenne d'aides aux agriculteurs ou politique agricole commune (PAC), a annoncé mardi le ministre de l'Agriculture Stéphane Travert au Sénat. » Lire aussi - Stéphane Travert : «La France doit retrouver sa place de leader agricole en Europe»Il espère, lors de cette conférence, "poser des jalons, réfléchir ensemble, trouver des alliés": "la France n'est pas seule au milieu des 27", a-t-il ajouté, souhaitant des alliés "pour défendre sa spécificité, cette place forte qui est la nôtre".

Al Hoceïma: Le pari agricole

8.700 hectares de plantations supplémentaires, incluses dans le cadre du projet «Al Hoceïma Manarat al Motawassit» avancent eux aussi. En 2018, les travaux pour la plantation des 2.806 hectares restants seront lancés. Dans la filière animale, 4 projets bénéficiant à 900 agriculteurs ont été lancés pour un montant total de 57 millions de DH, ils intéressent des activités de pâturage entre autres.

La Tunisie veut doubler sa production d'huile d'olive

L’utilisation d’outils connectés, l’irrigation souterraine en goutte-à-goutte et le renouvellement des plantations d’oliviers pourrait permettre de doubler la production d’huile d’olive tunisienne et d’assurer une meilleure régularité des récoltes, alors que le pays est déjà le deuxième exportateur au niveau mondial, derrière l'Espagne.Avec 20 % de la superficie mondiale de la culture d’olive mais seulement 6 % de la production mondiale, la Tunisie a les atouts pour devenir le leader incontesté du marché si elle accroît ses rendements. L’huile d’olive représente la moitié des exportations agroalimentaires tunisiennes.

Ces accords commerciaux qui influent sur les lois semencières en Afrique

Les accords de libre échange représentent une source de pression importante de privatisation des semences et des savoirs liés aux semences. Accord de libre-échange tripartite[2]\u0002 Les accords préférentials réduisent les droits à l’importation pour certains produits provenant de certain pays alors que les accords de libre-échange ouvrent les marchés beaucoup plus et de façon réciproque.

La prestation de services phytos passe par la case agrément

Néanmoins, dans ces deux cas, le prestataire doit être titulaire du Certiphyto Décideur en exploitation agricole.Le matériel utilisé doit être aux normes et si le stockage des produits est prévu chez le prestataire, ils doivent être conservés dans un local phytosanitaire. Lorsque le prestataire reçoit son numéro d'agrément, il peut alors commencer son activité de prestation de services pour l'application de produits phytosanitaires.

Dattes: Une production en baisse

Cette année, la production de dattes marocaines est en baisse, elle sera inférieure de près de 16 000 T au volume de la campagne précédente !La campagne de 2016 avait été une année record en termes de production de dattes au Maroc avec 128 000 tonnes.

Argan: Une culture à forte valeur ajoutée en plein essor

L’argan est une culture à forte valeur ajoutée en plein essor.Grâce à sa forte valeur ajoutée, l’argan a vu son chiffre d’affaires augmenter considérablement ces dernières années. Dans les années 2000, le chiffre d’affaires de la filière ne dépassait pas un million de Dh tandis qu’il atteint maintenant 300 millions de Dh.

Distributeur de produits agricoles: La nouvelle tendance

Le distributeur de produits agricoles, la nouvelle tendance.La nouvelle tendance de nombreux pays européens c’est le distributeur de produits agricoles : lait, fruits, légumes, huîtres, etc, tout y passe !C’est dans cette optique qu’il y a quelques années, des coopératives agricoles ont commencé à installer des distributeurs automatiques en ville pour vendre leurs produits directement aux consommateurs.

Akhannouch prend des mesures face au retard des pluies

Le Ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et forêts, Aziz Akhannouch, a affirmé, lundi à Rabat, que son département va prendre, lors de cette saison agricole, plusieurs mesures consistant notamment à assurer un approvisionnement suffisant et régulier des intrants et à rationaliser les ressources hydriques.En réponse à 5 questions liées aux préparatifs de cette saison agricole, posées par plusieurs groupes à la Chambre des représentants,

Séminaire du Partenariat européen pour l'innovation

On compte déjà 100 groupes opérationnels en France et 70 projets multiacteurs européens du PEI.Le séminaire intitulé « Le PEI Agri : au service des transitions » a permis de présenter des projets multi-acteurs européens et des groupes opérationnels régionaux du PEI qui contribuent à l’autonomie protéique des élevages. Le séminaire a également illustré l’apport des projets partenariaux du PEI pour maintenir ou créer de la valeur à l’échelle de filières locales ou de territoires.

Irrigation au Sahel : Un Cadre stratégique pour l'eau agricole au Sahel (CSEAS)

Elle s’inscrit dans la suite du Forum de Haut niveau sur l’irrigation tenu en 2013, à Dakar, qui s’est conclu par l’adoption d’une Déclaration par les Gouvernements des six pays et leurs partenaires, invitant les parties prenantes à accroitre dans les pays cités, les investissements dans l’irrigation, en vue d’atteindre 1 000 000 d’ha irrigués au Sahel à l’horizon 2020.

Oléiculture : 3 projets de développement programmés pour 2018

Ces projets représentent une superficie globale de 2.300 hectares bénéficiant ainsi à environ 600 agriculteurs. De nombreux projets d’extension (Pilier II) ont été menés conformément aux dispositions du Plan agricole régional. Se référant aux résultats atteints dans le cadre du Plan agricole régional de l’Oriental, il ressort que l’olivier représente 72% de la superficie globale des arbres fruitiers de la région.

Afrique:2016 – Année de tous les records pour la BAD

599 milliards de F Cfa investis entre 2013 et 2017 au SénégalSelon lui, les chiffres sur le Sénégal sont aussi impressionnants parce qu'en 40 ans (de 1972 à 2012), la banque avait investi 842 millions d'unités de compte, donc à peu près 670 milliards de F Cfa.A l'en croire, dans les opérations de la BAD au Sénégal, entre 2015 et 2017, la banque a investi sur le guichet Bad, 455 millions d'unités de compte, environ 366 milliards de F Cfa.

Cameroun:Importance de l'agriculture biologique.

Pour parler d'une agriculture qui respecte l'environnement, il faut maitriser la production or plusieurs font de l'agriculture de subsistance.Comment parler donc d'une Agriculture bio dans un tel contexte ?Une Agriculture intensive dans le cadre d'une production bio n'est pas encore envisageable au Cameroun car il doit falloir utiliser les machines adaptées pour ce type de production.

Cote d'Ivoire:Le pays veut mieux exploiter sa mangue

Focus sur un produit phare de Côte d'Ivoire : la mangue.Outre le cacao, la noix de cajou, la Côte d'Ivoire est un grand producteur de mangue, il est même le premier en Afrique. De la mangue, mais de la mangue séchée et de surcroît issue de l'agriculture biologique, c'est le créneau choisi depuis un an par la PME les Jardins de Koba située à Korhogo dans le nord de la Côte d'Ivoire.

Une rencontre sur les potentiels agroalimentaire et agricole

Une rencontre visant à mettre en lumière les potentialités agroalimentaire et agricole du Maroc et de l’Espagne sera organisée par CaixaBank à Agadir le 22 novembre.Le 22 novembre prochain, Agadir accueillera une conférence visant à mettre en lumière les potentialités agroalimentaire et agricole du Maroc et de l’Espagne.
Agriculture du 20 au 24 Novembre 2017


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 11 Décembre 2017 - 16:09 Commerce du 04 au 08 Décembre 2017

Lundi 11 Décembre 2017 - 16:08 Energie et mines du 04 au 08 Décembre 2017

Inscription à la newsletter







CND en photos
20150226_100556
20150226_101251
abh
rofoof
cnd
20150226_100815