Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Agriculture et pêche du 10 au 14 Septembre 2018

Veille Maraacid


L'agroécologie peut nourrir l'Europe en 2050

Alors que l'Europe est en train de plancher sur sa politique agricole de demain et que les parlementaires français réexaminent le projet de loi sur l'agriculture, le scénario Tyfa (Ten years for agroecology), développé dans l'étude, montre comment une généralisation de l'agroécologie est possible et souhaitable.

Céréales : La production de blé russe est revue à la hausse

Selon les nouvelles projections américaines, la récolte en cours d'épis russes atteindrait 71 millions de tonnes, soit 3 Mt de plus par rapport à l'estimation du mois dernier. « Ce n'était pas attendu du tout », a réagi Paul Gaffet du cabinet ODA, expliquant ainsi pourquoi Euronext a accueilli la nouvelle par une baisse des cours en clôture, la tonne de blé reculant de 1,75 euro sur l'échéance de décembre. « Même les analystes russes sont un petit peu en-dessous de ces chiffres là », soulignait Paul Gaffet, un peu surpris de ces nouvelles estimations, qui font gonfler d'autant les stocks mondiaux de fin de campagne.

Citrons: Baisse de prix prévue en Turquie

65% de la production de citron en Turquie provient d’Erdemli, Mersin, une ville située dans le sud de la Turquie. La saison des vendanges vient de commencer à Erdemli et les citrons sont vendus environ 0,25 USD par kg aux producteurs sans inclure le prix de la récolte. Avec le prix de la récolte et les coûts de transformation, le coût du citron par kg s’élève à 0,45 USD par kg et le prix à l’exportation se situe habituellement autour de 0,55 USD.

Espagne: Forte concurrence des grenades d’Egypte

Les producteurs de grenades en Espagne seront confrontés à une forte concurrence de l’Egypte cette année, annonce Susi Bonet, responsable commerciale de la coopérative Cambayas. La production de grenades a augmenté très rapidement en Egypte. Par ailleurs, le pays offre des prix très compétitifs grâce à la dévaluation de sa monnaie.

Loi agriculture : les discussions reprennent à l'Assemblée

Les députés ont débuté, le 12 septembre en séance plénière, l'examen en deuxième lecture du projet de loi sur l'agriculture, après l'échec de la commission mixte paritaire, en juillet dernier. Au menu : l'encadrement des pesticides, le développement de la bio et des signes de qualité, mais aussi le plastique. L'inscription de l'interdiction des néonicotinoïdes d'ici trois ans sera à nouveau défendue par certains députés,

Glyphosate : Une part des députés LREM ne veut pas « refaire le match » à l'Assemblée

Leur amendement, rejeté au printemps, « a contribué à ce que le débat politique se porte sur les concrétisations de cet engagement présidentiel, réaffirmé depuis », a souligné jeudi dans l'hémicycle Matthieu Orphelin. Il est l'un des fers de lance du combat contre cet herbicide jugé « cancérigène probable » par l'Organisation mondiale de la santé, avec une quarantaine d'autres « marcheurs ». Dix autres députés LREM, François-Michel Lambert en tête, ont cependant déposé pour cette nouvelle lecture du projet de loi un amendement pour faire interdire cette substance, principe actif du Roundup de Monsanto, « à compter du 1er juillet 2021 ».

La France appelle à la mobilisation contre la peste porcine africaine

La confirmation de la présence de ce virus, qui ne touche que les porcs et les sangliers, sur la commune wallonne d'Etalle, à une dizaine de kilomètres de la frontière française, "constitue une progression inédite de la maladie qui exige une réponse à la hauteur des enjeux économiques considérables pour les filières agroalimentaires françaises", a affirmé le ministère dans un communiqué.

Plus de 14 millions de qx de céréales en Tunisie

D’après des données statistiques du ministère qui tablait sur des prévisions préliminaires de 14,3 millions de quintaux au début de la saison de moisson, quelque 520 mille ha, soit 48% des zones pluviales ensemencées, ont été endommagés en raison du déficit pluvial.

Deux cas de peste porcine africaine en Belgique : Stéphane Travert demande une mobilisation immédiate

La peste porcine africaine est une maladie strictement animale qui ne touche que les suidés (porcs et sangliers) chez lesquels elle entraine de fortes mortalités. Elle ne présente aucun danger pour l’homme mais elle constitue une menace majeure pour les élevages de porcs français. Il n’existe ni vaccin, ni traitement contre cette affection.

Lutter contre la désertification : Présentation du Projet PLAN.T.E Tunisie

’objectif du Projet PLAN.T.E, tel que développé par GéO-CSP, est d’insuffler une dynamique de valorisation des régions touchées par la désertification selon des méthodes inspirées de l’industrie minière. Concrètement, il s’agit de créer ou restaurer des capacités de rétention de l’eau en créant localement un système de petits réservoirs

Rapport de l’USDA sur l’évaluation de la sécurité alimentaire dans le monde de 2018

Ce rapport du ministère de l’agriculture des Etats-Unis présente les projections sur la situation de la sécurité alimentaire dans le monde pour la période 2018 à 2028. Celles-ci suggèrent que la part de la population en situation d’insécurité alimentaire dans 76 pays à revenu faible ou intermédiaire passera de 21,1% en 2018 à 10,4%, le nombre de personnes en situation d’insécurité alimentaire passera de 782 millions à 446 millions, et l’intensité de l’insécurité alimentaire diminuera de 34%.

Plantes OGM, la liste s'allonge

Le 25 juillet dernier, la Cour de justice de l’Union européenne a rendu son jugement : les plantes obtenues par mutagénèse grâce à l’outil Crispr-Cas 9 sont des organismes génétiquement modifiés. Ils devront être évalués, tracés et étiquetés. Ainsi, la liste des plantes soumises à la directive de 2001 sur les OGM s’allonge.

Agroalimentaire : 53,5 milliards de dirhams à l'export en 2017

Les exportations des produits agroalimentaires constituent la deuxième source de devises pour le Maroc avec une part de 22% par rapport aux exportations totales du pays. Dans le détail, ces exportations ont enregistré une croissance de 83% passant de 29,3 milliards de dirhams en 2010 à 53,5 milliards de dirhams en 2017. C’est ce qui ressort de la réunion du conseil d’administration de l’Etablissement autonome de contrôle et de coordination des exportations (EACCE) présidé par Aziz Akhannouch,

Accord de pêche : Bourita mobilise les parlementaires

En organisant une rencontre avec les membres de la Commission des affaires étrangères et de la défense nationale de la Chambre des conseillers vendredi dernier, Nasser Bourita fait dans l’anticipation. Cette réunion de travail, convoquée à sa demande, vise à mobiliser les énergies pour assurer «le service après vente» de l’accord de pêche paraphé entre le Maroc et l’Union européenne (UE).

Syrie L'agriculture malmenée par le climat, en plus de la guerre

Au bout de plus de sept ans de conflit, la production de céréales, qui était déjà en baisse de 40 % par rapport à son niveau d'avant la guerre, aux alentours de 2,5 à 2,7 millions de tonnes par an contre 4 millions de tonnes auparavant, « va subir une nouvelle réduction » cette année, estime Dominique Burgeon, directeur des urgences et de la résilience à l'Agence des Nations unies pour l'agriculture et l'alimentation (FAO). « La Syrie a connu un problème de saisonnalité, de quantité et de distribution des précipitations,

LEMKEN: Le désherbage mécanique intelligent

Le spécialiste du matériel agricole LEMKEN reprend le néerlandais Machinefabriek Steketee B.V. LEMKEN élargit ainsi sa gamme Crop Care (protection des cultures) avec des outils de désherbage mécanique et de guidage par caméra. En même temps que Steketee, LEMKEN a également acquis l’activité matériels de travail du sol de Rumptstad, hormis l’activité technique de ventilation séchante pour les récoltes.

L’OCP fournira de l’engrais phosphaté au Ghana

L’Office Chérifien des Phosphates (OCP) et le gouvernement ghanéen ont procédé, récemment à Accra, à la signature d’un protocole d’accord pour l’approvisionnement de ce pays de l’Afrique de l’Ouest en engrais phosphatés adaptés aux besoins des sols et des cultures locales.

Bien-être animal: les éleveurs français assurent modifier leurs pratiques

La loi Agriculture et alimentation, qui prévoit un durcissement des sanctions contre les mauvais traitements, revient ce jour à l'Assemblée nationale. Chez les éleveurs, les vidéos choc de poussins broyés vivants ou d'animaux reprenant connaissance à l'abattoir, diffusées régulièrement par les associations anti-élevage, sont mal vécues. "Je souffre d'être considérée comme une tortionnaire", confie Marie-Line Hemery lors d'un débat organisé par l'Institut du Porc (Ifip). A la tête d'un élevage de 3.500 porcs, la Normande s'est inspirée du Royaume-Uni pour améliorer le bien-être de ses animaux.

Protéagineux Un bilan plutôt satisfaisant malgré des conditions climatiques difficiles

Après révision, Terres Inovia estime une récolte 2018 plutôt satisfaisante pour les cultures de protéagineux avec des rendements moyens entre 40 et 45 quintaux par hectare et 30 à 35 quintaux par hectare pour les protéagineux de printemps. Les résultats sont « moyens, voire bons » malgré les conditions climatiques atypiques de l’année (fortes précipitations, gelées importantes et fortes chaleurs par la suite).

Loi Alimentation Le secteur agroalimentaire dénonce un « marketing de la panique »

L'ancien président de Nestlé France a fustigé devant la presse une « "DMA", destruction massive de l'alimentation » selon lui à l'œuvre. « Les icônes, les marques que l'on a adorées, on les brûle. On est en face d'un marketing de la panique. Tout est fait pour assurer la qualité et la sécurité alimentaires. A priori, il n'y a plus de mort lié à l'alimentation », a-t-il développé.

Loi Alimentaion : La FNSEA réaffirme sa volonté de voir intervenir l'observatoire des prix

La FNSEA a réaffirmé mardi à Rennes sa volonté que l'observatoire des prix et des marges soit susceptible d'intervenir si les interprofessions n'arrivent pas à trouver un accord pour établir des indicateurs de coûts de production fiables et reconnus par tous.

Herbicide : L'engagement de sortie du glyphosate en trois ans sera tenu selon F. de Rugy

L'UE a prolongé en novembre 2017 pour cinq ans la licence du glyphosate, herbicide controversé accusé par certains de provoquer des cancers. Emmanuel Macron avait immédiatement assuré que la France restait déterminée à en sortir en trois ans, position défendue par le ministre de la transition écologique d'alors, Nicolas Hulot, contre son collègue de l'agriculture Stéphane Travert qui plaidait pour cinq à sept ans.

Energie renouvelable : L'agriculture doit accélérer son passage à la méthanisation

Seulement 500 unités de méthanisation sont en activité en France, alors que le ministère de la transition écologique entend accélérer le développement de cette filière d'énergie renouvelable, a-t-on appris mardi lors d'une rencontre dans le cadre du salon de l'élevage (Space) à Rennes.

Marine aquaculture and the need to protect global food security

Many of the world's future farmers will likely be farming oceans, as aquaculture -- the cultivation of fish and other aquatic species -- continues its expansion as the fastest growing food sector. New research shows that in order for this next generation of farmers to thrive, there is an urgent need to prepare them for climate change.

Une gestion efficace des ressources en eau dans le monde arabe est la clé de la croissance et de la stabilité futures

Selon un nouveau rapport conjoint de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et la Banque mondiale, la pénurie d'eau dans la région du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord (MENA) peut constituer un facteur de déstabilisation ou un motif qui lie les communautés, la différence entre les deux étant déterminée par les politiques adoptées pour faire face au défi croissant.

Co-compostage des déchets bruns avec des déchets verts

Soucieux des questions environnementales, l’Institut International de l’Eau et de l’Environnement (2iE) a toujours développé des initiatives pour limiter les impacts de ses activités sur l’environnement. Ces actions passent par la gestion des déchets solides sur ces deux campus universitaires. En absence de filière d’évacuation définitive, ces charges ne cessent d’augmenter d’une année à l’autre. De plus, sur le plan environnemental, cette situation présente une source de nuisance sérieuse sur les plans paysager, sanitaire et olfactif, d’où la nécessité de réfléchir urgemment au choix des filières de traitement et/ou de valorisations adaptées au contexte local.

"Cyanobactéries : comment lutter contre leur prolifération ?" : la synthèse à la une du dernier numéro d'Information Eaux

L'Office International de l’Eau diffuse l'essentiel de l'actualité de l’eau en France et dans le monde tous les trois mois par l'intermédiaire de la revue "Information Eaux", gratuite. Elle est disponible, sur simple demande, en version électronique. Le numéro 627 (avril, mai, juin 2018) vient de paraître :

L'eau ozonée en irrigation, une technique à étudier

Un meilleur développement du végétal, une pénétration de l'eau dans le sol facilitée, des rendements accrus et une réduction des maladies. Tels seraient les effets sur les cultures d'une irrigation avec de l'eau ozonée. Des études sur le sujet, menées par l'université de Guelph, au Canada, ont confirmé un impact positif sur la vigueur sur des plants de tomate, sans trouver toutefois de différence significative sur la production. Une équipe de l'université de Californie a montré quant à elle que la solution d'un sol irrigué avec de l'eau ozonée présente une plus grande concentration d'oligoéléments,

Tomates: Des drones pour faire face au Tetranychus urticae

Les producteurs de tomates d’industrie et l’Université Catholique de Piacenza luttent pour endiguer les attaques d’araignées rouges (Tetranychus urticae) qui endommagent les récoltes de la région, en particulier dans certaines zones du Val Trebbia.

Prix agricoles de référence : Stéphane Travert promet des sanctions en cas de blocage

Le ministre, qui participait aux Terres de Jim, vaste manifestation agricole festive organisée par les Jeunes agriculteurs (JA), s'exprimait à trois jours de la nouvelle lecture à l'Assemblée du projet de loi Agriculture et alimentation. « C'est par la négociation, les plans de filière que nous devons obtenir des résultats, a redit le ministre. C'est aux filières de prendre leurs responsabilités, la loi ne fait pas tout. »

Les habitats semi-naturels dans le paysage contribuent à la gestion des ravageurs et des adventices

Conserver des habitats semi-naturels comme des forêts, des haies ou des prairies permanentes semi-naturelles, peut bénéficier aux ennemis naturels des ravageurs des cultures et des adventices et donc indirectement rendre service aux agriculteurs. Un vaste consortium international impliquant des chercheurs de l’Inra a mis en évidence qu’il existe une grande variabilité de réponses concernant l’effet de la composition des paysages sur la régulation naturelle des bioagresseurs.

Plus de 45 pays réaffirment leur volonté d’éradiquer la Peste des petits ruminants (FAO)

Près de 270 participants, dont des ministres issus de pays infectés ou menacés par la PPR, ainsi que des représentants de haut-niveau des partenaires ressources, de la société civile et d'organisations non gouvernementales, ont assisté à cette Conférence qui se déroulait sur une journée à Bruxelles.
Agriculture et pêche du 10 au 14 Septembre 2018


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 15 Avril 2019 - 10:07 Agriculture et pêche du 08 au 12 Avril 2019

Inscription à la newsletter







CND en photos
abh
maraacid
20150226_100529
20150226_100815
20150226_095904
rofoof