Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Agriculture et pêche du 12 au 16 Mars 2018

Veille Maraacid


Meknès: Assises Nationales de l’Agriculture et SIAM 2018

Meknès accueille la 10ème édition des Assises Nationales de l’Agriculture le 23 Avril 2018 sous le thème “La jeunesse, principal moteur et bénéficiaire de développement agricole” ainsi que la 13ème édition du Salon International de l’Agriculture au Maroc (SIAM) du 24 au 28 Avril 2018 sous le thème de la logistique et marchés agricoles.

Rotation des cultures pour une agriculture durable

La Chine a lancé le procédé de rotation des cultures et les systèmes de jachère en 2016 dans neuf régions du pays pour réduire la pression sur les terres arables. Le système de rotation des cultures couvre les régions du nord-est du pays connues par la culture du maïs et du soja. Le système de jachère concerne principalement les terres cultivables touchées par des problèmes environnementaux, tels que la pollution aux métaux lourds et la désertification.

OCP: Sécurité alimentaire en Afrique

La sécurité alimentaire de l’Afrique assurée par la stratégie du Groupe OCP L’expert sénégalais et consultant de la société mauritano-saoudienne de Phosphates (MSP), Ibrahima Gaye a souligné mercredi, à Marrakech que la stratégie adoptée par le Groupe Office chérifien des phosphates (OCP) permettra d’assurer la sécurité alimentaire de l’Afrique. « La stratégie adoptée par l’OCP relative à l’augmentation de la consommation des engrais permettra d’accroître la rentabilité de l’agriculture africaine et d’assurer la sécurité alimentaire du continent », a relevé cet ingénieur des mines formé au Maroc dans une déclaration à la MAP en marge de « Phosphates 2018 » (12-14 mars).

Ending overfishing would stop the population declines of endangered bycatch species about half the time

The study examined how much fishing pressure needs to be reduced to maximize profits in the 4,713 fisheries that produce most of the world's catch -- and to halt the population declines of 20 marine mammal, sea turtle and sea bird populations threatened as bycatch. The researchers also identified which fisheries might be causing the bycatch for each population.For each bycatch population that would not recover under such efforts, the investigators then asked how much profit the fisheries would have to give up to enable recovery of the bycatch population.

Les catastrophes, et en particulier la sécheresse, entraînent des milliards de pertes agricoles

Selon un dernier rapport de la FAO, les catastrophes naturelles survenues entre 2005 et 2015 ont engendré des pertes agricoles et animales de l’ordre de 96 milliards de dollars dans les pays en développement. L’Asie, région du monde où le secteur agricole est le plus affecté par les catastrophes. Pour la FAO, la gestion et la réduction des risques de catastrophes doit faire partie intégrante de l’agriculture moderne.

Raréfaction des ressources en eau en Méditerranée

La Méditerranée fait face à la raréfaction des ressources en eau. Des chercheurs tirent la sonnette d’alarme sur la raréfaction des ressources en eau dans la région méditerranéenne. Le chercheur Jean Margat souligne dans une étude « la Méditerranée : face à la raréfaction des ressources en eau » que « Les crises de l’eau probable en région méditerranéenne ne seront pas imputables seulement aux effets du changement climatique sur les ressources renouvelables naturelles en eaux, mais elles sont dues aussi à la pression croissante des demandes en eau liée à l’augmentation de la population permanente et saisonnière et au développement économique ».

Devenons des acteurs de l'agro-écologie #DIY

« Ver de terre production » agit pour les agriculteurs en créant et diffusant des contenus de formation de haute qualité, conçus avec des agronomes et des professionnels reconnus en agroécologie. « Ver de terre production » a pour objectifs de sensibiliser et d’aider les agriculteurs, les décideurs, le grand public, dans la transition agroécologique. À propos de « Ver de terre production » :

Génétique : Une étude révèle la complexité du déterminisme génétique de la taille des bovins

Dans le cadre du consortium international « 1 000 génomes bovins », des chercheurs ont exploré le déterminisme génétique de la taille des animaux. En explorant le génome des bovins, les chercheurs ont découvert les régions d'ADN qui expliquent la taille réduite des animaux de races Angus, Hereford et Belted Galloway. Les chercheurs ont ainsi mis en évidence 163 régions du génome bovin impliquées dans la variabilité de la stature des animaux et ont identifié dans chaque région la plupart des gènes en cause.

Les Etats-Unis renoncent à durcir la réglementation sur l'élevage bio

Le ministère américain de l'Agriculture (USDA) a décidé lundi de renoncer à de nouvelles règles durcissant les conditions s'appliquant au bétail et à la volaille bio, préparées sous l'administration Obama, au grand dam de la principale organisation du secteur. Cette nouvelle réglementation précisait entre autres les surfaces minimales à réserver aux volailles dans les élevages bio ou la façon de traiter les animaux au moment de l'abattage. L'Association du commerce bio (Organic Trade Association), la principale fédération professionnelle du secteur aux Etats-Unis, a "sévèrement condamné" cette décision et regretté que le ministère "ait rejeté de façon irresponsable une réglementation examinée minutieusement et soutenue massivement par l'industrie du bio et les consommateurs".

Gironde: les pesticides classés dangereux ont été réduits de moitié en trois ans (CIVB)

Le département de Gironde, l'un des premiers consommateurs de pesticides en France destinés à la viticulture, a réduit de moitié son utilisation de produits classés CMR (cancérogènes, mutagènes et repro-toxiques) en trois ans, selon des données fournies mardi par le Conseil Interprofessionnel du Vin de Bordeaux (CIVB). Les ventes de produits phytosanitaires de synthèse CMR, destinés à lutter contre les deux principaux ennemis de la vigne, l'oïdium et le mildiou, sont tombées "aux alentours de 850 tonnes" en Gironde en 2016 alors qu'elles se situaient "à quelque 1.800 tonnes en 2014", soit "un recul de 55% en trois ans", a indiqué le président du CIVB, Allan Sichel, à l'AFP en marge d'une conférence de presse à Paris.

Croissance Nord-Africaine grâce à l’agriculture du Maroc

Le Maroc hausse la croissance nord-africaine de 4,9% en 2017Selon un rapport de la Banque Africaine de Développement (BAD), l’Afrique du Nord est la deuxième région en termes de croissance économique (+4,9%) après l’Afrique de l’Est (+5,9%). D’après l’Économiste, la Banque Africaine de Développement indique dans son rapport « Perspectives économiques en Afrique 2018 » que « ces chiffres s’expliquent notamment par la performance du Maroc, qui a vu son taux de croissance passer de 1,2 % en 2016 à 4,1 % en 2017, stimulé par la hausse de la productivité agricole, qui a profité d’une bonne saison pluviale conjuguée aux impacts positifs du déploiement du Plan Maroc Vert ».

Plantes sauvages en déclin: Diversité génétique impactée

Les espèces végétales sauvages, essentielles pour entretenir la diversité génétique des cultures agricoles, leur permettre de s’adapter aux changements climatiques et d’assurer la sécurité alimentaire et nutritionnelle au niveau mondial, sont en déclin, prévient l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) dans la dernière mise à jour de sa liste rouge.

Innover pour que l'agriculture climato-intelligente devienne la " nouvelle norme "

L’agriculture climato-intelligente, qui n’était hier qu’un sujet de conférence, est aujourd’hui un champ d’action bien concret pour les agriculteurs, les spécialistes de la vulgarisation agricole, les entreprises agroalimentaires et tous les autres acteurs du secteur agricole. La quasi-totalité des représentants des pouvoirs publics et des agriculteurs que je rencontre pendant mes missions (comme récemment au Bangladesh, au Népal et au Pakistan [a]) manifestent un intérêt réel pour l’agriculture climato-intelligente et sont déterminés à l’intégrer dans leurs politiques ou pratiques agricoles. Depuis que la Banque s’est mise à suivre les avancées de l’agriculture climato-intelligente en 2011, elle n’a cessé d’étoffer ses investissements dans ce secteur, qui ont atteint le chiffre record d’un milliard de dollars en 2017.

Breeding trouble: Meta-analysis identifies fishy issues with captive stocks

A meta-analysis has found patterns that may be jeopardizing the long-term success of worldwide animal breeding programs, which increasingly act as an insurance against extinction in conservation, and for food security. A group of researchers based at the University of Sydney has uncovered patterns that may be jeopardising the long-term success of worldwide animal breeding programs, which increasingly act as an insurance against extinction in conservation, and for food security."More than 2,000 threatened species rely on successful reproduction through captive breeding programs for conservation alone," said Dr Grueber, from the University of Sydney's School of Life and Environmental Sciences and San Diego Zoo Global.

Un programme d'accompagnement des solutions technologiques en agroécologie

Co-porté par l’Institut de recherche pour le développement (IRD) et l’Agence universitaire de la francophonie (AUF), le programme Parfao se déroule également avec le partenariat d’autres institutions telles que l’Université Cheikh Anta Diop (UCAD) et sa Boutique des sciences, l’Université Gaston Berger (UGB), l’Institut sénégalais de recherche agricole (ISRA) et le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (CIRAD).

L'huile de figue de Barbarie biologique : Le nouvel Or Tunisien

L’huile de pépins de figue de Barbarie bio rendra inutiles les crèmes hydratantes et tous les produits de beauté, ce qui est un bon point autant pour le budget que pour l’environnement, 4 gouttes suffisent. Elle commercialise l’huile de pépins issue des figues de barbarie biologique pour l’usage cosmétique et agroalimentaires (vinaigre bio, moringa bio). L’huile de figue de Barbarie est en train de faire l’unanimité.

Co-pâturage Bovins et équins dans la même pâture : tout le monde y gagne !

En partageant la même pâture, les équins et bovins bénéficient de plusieurs avantages : des interactions apparaissent entre eux, leurs comportements alimentaires limitent les refus et le risque parasitaire peut être réduit. La cohabitation des chevaux et bovins au pâturage apporte plusieurs bénéfices : moins de refus et réduction de la pression parasitaire.

Arganier: Plantation de 10.000 ha dans les zones vulnérables

En vue de renforcer la capacité de résilience aux changements climatiques, le coup d’envoi d’un projet de 49,2 millions dollars a été donné le lundi 12 mars 2018 lors d’un atelier organisé par l’ANDZOA à Agadir pour la plantation de 10.000 ha de vergers d’arganier dans les zones vulnérables . Cet atelier est présidé par Monsieur le Secrétaire Général du département de l’Agriculture, en présence de tous les acteurs concernés aussi bien institutionnels (Autorités et Départements sectoriels concernés…) que professionnels (Organisations professionnelles et Société civile).

World Ocean Summit: Sustainable Finance Principles launched to guide investments in the maritime economy

Commissioner for Environment, Maritime Affairs and Fisheries Karmenu Vella said: “I am delighted to see the progress in the delivery of this important commitment made at the 2017 Our Ocean Conference hosted by the EU. The importance of having clear guidelines supporting the sustainable development of the blue economy is now widely recognised, and this is encouraging.”

Scientists discover fish scale-derived collagen effective for healing wounds

Commonly removed before cooking, the research team found that fish scales contain collagen that, when further modified and applied to mice, promoted blood and lymphatic vessel formation, thus improving the potential for tissue repair and regeneration.

L’agriculture biologique est-elle durable, pourrait-elle nourrir toute l’humanité à venir ?

De nombreuses études ont évalué les performances de l'agriculture biologique. Évidemment il faut comparer ce qui est comparable : les rendements pour de mêmes variétés, dans des sols et des climats comparables, avec les mêmes méthodes de culture (avec ou sans rotation de cultures par exemple, qui n'est pas une exclusivité bio), etc. Lorsque cette exigence élémentaire de bonne méthodologie n'est pas respectée – ça arrive – on peut obtenir n'importe quel résultat, ce qui permet à des sites militants d'affirmer n'importe quoi. Mais lorsqu'on compare ce qui est comparable, pas des choux et des navets, on mesure que les rendements bio sont plus faibles que ceux de l'agriculture "conventionnelle".

L’agriculture française à la croisée des chemins

Boom du bio, expérimentations sur les toits des villes, émergence du biocontrôle… mais aussi scandales sanitaires, précarité de nombreux agriculteurs, dégradation des sols et usage de pesticides fatal aux insectes pollinisateurs : sur fond d’aspirations et d’injonctions souvent contradictoires, l’agriculture et les agriculteurs français semblent arrivés à la croisée des chemins.

Accord de pêche, PMV, développement : Akhannouch dit tout

Il y a quelques jours, Aziz Akhannouch a été l'invité de l'émission Confidences de presse à 2M. À bâtons rompus, le ministre de l'Agriculture et président du RNI a livré le fond de sa pensée à propos de sujets aussi sensibles que l'accord de pêche, le Plan Maroc Vert, le modèle de développement du pays et la position du parti de la colombe au sein de la majorité gouvernementale. Il y a quelques jours, Aziz Akhannouch a été l'invité de l'émission Confidences de presse à 2M. À bâtons rompus, le ministre de l'Agriculture et président du RNI a livré le fond de sa pensée à propos de sujets aussi sensibles que l'accord de pêche, le Plan Maroc Vert, le modèle de développement du pays et la position du parti de la colombe au sein de la majorité gouvernementale.

Maroc-Mali : Les ministres de l’agriculture font le point sur l’accord de coopération

Les ministres ont également évoqué la formation de 22 inséminateurs maliens au Maroc et l’organisation de 11 journées de sensibilisation au Mali en faveur des éleveurs et techniciens, se félicitant de la naissance de plus de 10.000 veaux améliorés entre 2015 et 2017, dans le cadre du programme d’insémination artificielle. Les deux ministres se sont également mis d’accord sur la poursuite du programme d’insémination artificielle, de la formation de nouveaux formateurs aux métiers de la sécurité sanitaire, de la coopération dans le domaine de la transformation et de l’usinage du lait.

Elevage: Renforcement de la coopération maroco-malienne

La consolidation de la coopération en matière d’élevage au centre d’entretiens entre M. Akhannouch et son homologue malienne. La consolidation de la coopération dans le domaine de l’élevage et l’amélioration génétique des races bovines ont été au centre d’entretiens, jeudi à Rabat, entre le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, Aziz Akhannouch, et la ministre malienne de l’Elevage et de la Pêche, Kané Rokia Maguiraga, dans le cadre de la visite de travail qu’effectue au Maroc une délégation ministérielle conduite par le Premier ministre malien.

La figue de barbarie, une manne économique pour la Tunisie

Les superficies plantées de figues de barbarie certifiées bio s’élèvent actuellement à 5000 hectares sur un total de 600 mille hectares. Les investissements engagés dans cette filière ont dépassé les deux millions de dinars, a indiqué Samia Maamer, directrice générale de l’agriculture biologique au Ministère de l’Agriculture, des ressources hydrauliques et de la pêche.

Lutte contre les changements climatiques: Le Souss-Massa lance son plan territorial

La région est peut-être la première au Maroc à avoir lancé son Plan territorial de lutte contre le réchauffement climatique (PTRC), mais il est primordial dans ce territoire précisément. Ce plan a permis de définir les contours de la vulnérabilité à l’aléa climatique et d’effectuer un premier inventaire des gaz à effet de serre (GES) dans le territoire de la région Souss-Massa (voir infographie).Pour rappel, le premier «Plan territorial de lutte contre le changement climatique –PTRC» est le résultat d’une concertation étroite de l’ensemble des acteurs locaux et partenaires du Conseil régional Souss-Massa et de la Direction régionale de l’environnement (DRE),

Une application collaborative d'identification des bioagresseurs

Grâce à l'appli Agrifind Alertes, chaque exploitant peut géolocaliser sa parcelle et poster une alerte s'il repère une attaque ou une maladie sur une culture. Géolocaliser la parcelle et poster une alerte en temps réel en cas d'attaque« L'appli donne la possibilité d'actualiser sur une carte en temps réel vos observations et de bénéficier également des retours des autres exploitants, décrit Gilles Cavalli.

Les semences de ferme séduisent de plus en plus d’agriculteurs

Les semences de ferme représentent désormais 60 % des surfaces de blé en France, selon Philippe Ribault, président de la Coordination nationale de défense de la semence fermière (CNDSF). « Les gens cherchent à baisser les charges au maximum », résume Philippe Ribault. « Les semenciers ont émis des doutes sur la faculté germinative des semences de fermes », indique Philippe Ribault, compte tenu de la mauvaise qualité de la récolte.

Global fisheries to be, on average, 20 percent less productive in 2300, UCI study finds

A sea of icebergs float near the calving front of Thurston Island, near western Antarctica. New research from UCI oceanographers projects that by the year 2300, the elimination of sea ice around Antarctica will cause increased phytoplankton growth, starving other ocean regions of the nutrients needed to feed the lowest level of aquatic food webs. The result will be a severe drop-off in productivity for the world's fisheries.

Les députés tous unis contre la pêche électrique

Une fois n’est pas coutume, c’est à l’unanimité que les députés ont adopté cette résolution appelant les autorités françaises à « s’opposer à l’autorisation de la pêche électrique, sous toutes ses formes, y compris dans le cadre du maintien ou d’une prorogation des dérogations actuelles ». Un vote qui s’est conclu sous les applaudissements.

Investissement en aquaculture : L’accompagnement des jeunes entrepreneurs s’accélère

Cap sur les jeunes entrepreneurs pour le développement de l’aquaculture au Maroc. Ces projets portent sur l’exploitation de 2.330 hectares pour une production estimée à 78.000 tonnes de produits aquacoles spécialisés essentiellement dans la culture de coquillages et d’algues marines. En effet, cette opération permettra aux jeunes entrepreneurs de développer le savoir-faire lié à toutes les opérations entreprises dans l’exercice de l’activité dont l’installation d’une ferme aquacole, la conduite d’élevage de production des coquillages et algues ainsi que la récolte, le conditionnement et la commercialisation des produits.
Agriculture et pêche du 12 au 16 Mars 2018


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 10 Avril 2018 - 10:35 Agriculture et pêche du 02 au 06 Avril 2018

Lundi 2 Avril 2018 - 11:08 Agriculture et pêche du 26 au 30 Mars 2018

Inscription à la newsletter







CND en photos
20150226_100556
rofoof
20150226_100815
cnd
20150226_100529
abh