Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Agriculture et pêche du 18 au 22 Février 2019

Veille Maraacid


S’il fallait inventer une nouvelle mention au-dessus d’excellent, la Stratégie nationale «Halieutis 2020» la mériterait la première.

Selon les dernières statistiques fournies par le ministre de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Aziz Akhannouch, la production halieutique nationale s’est élevée à 1,371 million de tonnes en 2018, soit 83% de l’objectif fixé par «Halieutis 2020», qui est de 1,66 million de tonnes. Ces résultats font du secteur l’un des plus performants sur le plan financier, puisque la valeur de la production halieutique a atteint 11,6 milliards de dirhams, ce qui correspond à une croissance annuelle moyenne de 7,2% sur la période 2010-2018. Il s’agit notamment de développer davantage des filières comme l’aquaculture et monter en gamme dans la chaîne de valeur en misant sur les activités de transformation des captures.

Pêche : Le Maroc met sur orbite en Afrique l’Initiative Ceinture Bleue

Agadir a abrité mardi dans l’après-midi une conférence de haut niveau sur l’Initiative de la ceinture bleue pour la pêche et l’aquaculture. L’équilibre des écosystèmes côtiers et ses impacts sur la pêche et l’aquaculture a de même été mis en exergue dans ce cadre. Aussi la déclaration d’Agadir appelle à ‘’investir dans l’économie bleue et plus particulièrement la pêche et l’aquaculture durables, innovantes et protectrices des océans’’.

Agriculture : l'Afrique aussi se tourne vers le numérique

Des start-up mettent à la disposition des agriculteurs du continent Noir, très connectés, des services en ligne avec, par exemple, des prévisions météo, des conseils d’agronomes ou la mise en relation entre acheteurs et vendeurs. La jeune société ghanéenne Esoko, par exemple, a basé ses développements sur la technologie la plus accessible aux agriculteurs du continent : le mobile et surtout les SMS. Après l’information sur les prix, Esoko a enrichi son offre de services en ligne avec des prévisions météo, des conseils d’agronomes ou la mise en relation entre acheteurs et vendeurs.

Agriculture : risques sur la campagne céréalière 2018-2019

« La situation est largement défavorable dans ces régions devenues presque semi-désertiques au fil des années. Les agriculteurs y ont commencé les travaux du sol et de semis en retard, après les pluies de novembre. Avec le retard et la rareté des précipitations qui ont suivi, ils commencent à penser à lâcher le bétail dans les champs pour ne pas tout perdre », affirme Abdelmoumen Guennouni, ingénieur agronome.

Halieutis 2020 : Un chiffre d'affaires de 11,6 MMDH en 2018

Dans ce sens, la production des produits de la mer a enregistré en volume 1.371.000 tonnes débarquées en 2018, avec une croissance annuelle moyenne de 2,3% sur la période 2010-2018. Pour la production des unités de valorisation, environ 800.000 tonnes ont été produites en 2017, contre près de 570.000 tonnes en 2010, soit une croissance annuelle moyenne de 5% sur la période 2010-2017. La région de l'Oriental détient un important capital aquacole évalué à 1.465 ha et ne compte pas moins de 65 unités de production sur mer pour le développement de projets dans la pisciculture, la conchyliculture et l'algoculture.

Halieutis. Le Maroc récolte les fruits d'une stratégie audacieuse

S'agissant des exportations, le volume a accumulé 717.158 tonnes en 2017, en hausse de 3,6% par rapport à 2016, ce qui représente selon Aziz Akhannouch «une croissance annuelle moyenne de 5% sur la période 2010-2017». Ce niveau correspond à environ 4,2 kg/hab/an avec une croissance annuelle moyenne de 15% depuis 2012. La croissance annuelle moyenne étant fixée à 10% sur la période 2007-2017».

La FAO tire la sonnette d'alarme : résurgence du criquet pèlerin dans le nord-est de l'Afrique et en Arabie saoudite suite à de fortes pluies

Couvrant plus de 80 000 ha depuis décembre.«Les trois prochains mois seront critiques pour maîtriser la situation acridienne avant le début de la reproduction estivale», selon M. Keith Cressman, Fonctionnaire principal responsable des prévisions acridiennes à la FAO. «La propagation de l'invasion acridienne actuelle dépendra de deux facteurs principaux: - des mesures de lutte et de surveillance efficaces dans les zones de reproduction du criquet au Soudan, en Erythrée, en Arabie saoudite et dans les pays voisins .

Lutter contre l'insécurité alimentaire dans les villes, transformer les engagements mondiaux en réalités locales

Le Directeur général de la FAO, s’adressant à l’ONU à des maires et responsables des politiques alimentaires en milieu urbain, plaide pour des systèmes offrant des aliments sains et nutritifs à tous. Atteindre l’Objectif de développement durable numéro 11, qui vise à promouvoir des villes et des collectivités durables, est «fondamental» pour la réalisation de tous les autres Objectifs de développement durable, a souligné M. Graziano da Silva.«Nous avons un besoin urgent de transformer et de mettre en place des systèmes alimentaires offrant des aliments sains et nutritifs pour tous tout en préservant nos ressources naturelles et notre biodiversité», a martelé M. Graziano da Silva.

Moving toward nutrition-sensitive agriculture strategies and programming in Ethiopia

The government launched PSNP in 2005 in order to address food insecurity through a com-prehensive approach. Coordinated by the Min-istry of Agriculture, PSNP provides predictable community-level transfers to poor and food-insecure households in chronically food-insecuredistricts. The program’s coverage and interven-tions have expanded gradually over time. A few nutrition-sensitive provisions were introduced in the PSNP-3 design, but their implementation was hampered by lack of training, little high-level buy-in, and minimal monitoring (Bossuyt, 2014). Consequently, evidence showed that PSNP had little impact on nutrition outcomes

The way forward for nutrition-driven agriculture

This volume has highlighted the important links between agriculture and nutrition, both direct and indirect, both theoretical and practical. It has explored these relationships through various frameworks, such as value chains, programs and policies, as well as through diverse perspectives, such as gender. It has assessed the impacts of various agricultural interventions and policies on nutrition, including those that integrate behavior change communication or social protection, and profiled the up-and-down journeys of countries such as Bangladesh, China, Ethiopia, India, and Malawi in integrating nutrition into agriculture policies and program interventions.

Agriculture and nutrition in China

This chapter discusses the linkages between agriculture food, and nutrition in China. It begins with an overview of existing nutrition governance and policies, followed by a discussion of the major research progress on agriculture and nutrition links in recent years. The chapter then identifies gaps in current agriculture and nutrition policies, and provides policy perspectives on improving the agricultural sector for improving nutrition in China.

Zimbabwe, Food insecurity conditions aggravated by rapid and significant price increases

Food insecurity conditions have deteriorated sharply in recent months on account of steep price spikes of staple foods since October 2018. The sharp increases were triggered by severe fiscal challenges, primarily foreign currency deficits and a significant loss in the value of the Zimbabwean bond note on the parallel market that caused a considerable increase in import costs.

Un nouveau rapport de l’ONU révèle que la faim progresse en Afrique

Titled The 2018 Africa Regional Overview of Food Security and Nutrition Report, the joint UN Report reveals that the prevalence of undernourishment continues to rise and now affects 20 percent of the population on the continent, more than in any other region.- developing national approaches to food and nutrition security that are resilient to shocks and other stresses;- orienting national food security policies towards more domestic food self-reliance, within a sub-regional/regional economic community perspective.

La Banque africaine de développement et le Bureau international du Travail soutiennent les propositions des pays d’Afrique centrale en faveur de l’emploi des jeunes dans les zones rurales

La Banque africaine de développement et le Bureau international du Travail soutiennent les propositions des pays d’Afrique centrale en faveur de l’emploi des jeunes dans les zones ruralesLa Banque africaine de développement et le Bureau international du Travail soutiennent les propositions des pays d’Afrique centrale en faveur de l’emploi des jeunes dans les zones ruralesLe Forum organisé par la Banque africaine de développement et le Bureau International du Travail sur l’emploi des jeunes dans les zones rurales des pays membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) a rendu ses conclusions, jeudi soir, à l’issue de trois jours de travaux à Brazzaville.
Agriculture et pêche du 18 au 22 Février 2019


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 15 Avril 2019 - 10:07 Agriculture et pêche du 08 au 12 Avril 2019

Inscription à la newsletter







CND en photos
abh
20150226_100728
rofoof
20150422_121229
20150226_100815
20150226_100529