Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Agriculture et pêche du 20 au 24 Mai 2019

Veille Maraacid


Litières et effluents d’élevage : une source de contamination à maîtriser

La litière peut être facteur de dynamique de contamination => contrôler la température de la litière et curer lorsqu’elle atteint 36°C.La teneur en matières solides et la température élevée atteinte des fumiers expliquent leur effet épurateur en quelques semaines. Par rapport aux fumiers, dans les composts, les réactions biochimiques en milieu aérobie provoquent des élévations de température plus rapides et plus intenses d’une dizaine de degrés environ.

Le “Smart Bac”, l'invention qui va révolutionner l' agriculture marocaine

Pouvez-vous nous présenter le concept du « Smart Bac » ?Tout d’abord, le système de refroidissement du « Smart Bac » permet de maintenir la température du lait à -4 degrés, une température optimale pour les produits laitiers. Aujourd’hui, pourquoi un agriculteur adopterait le « Smart Bac » ?

Agriculture : la viande sud-américaine va-t-elle menacer les éleveurs français ? - Franceinfo

Un accord entre l'Union européenne et le Mercosur pourrait permettre à la viande d'Amérique du Sud d'être exportée en Europe sans aucun droit de douane, à des prix bien inférieurs à ceux de la viande française.C'est en tout cas la peur des éleveurs français, car l'Union européenne a allumé la mèche en annonçant mercredi 22 mai qu'un accord commercial pourrait rapidement être signé. Ça coûte plus cher que ce que font nos amis du sud de l'Amérique", explique Olivier, éleveur de vaches limousines dans les Yvelines, en prenant l'exemple des aliments donnés aux bêtes pour expliquer le coût supérieur de la viande française.

L’IRRIGATION, UN ENJEU DE DURABILITÉ POUR L’AGRICULTURE

Le changement climatique est déjà une réalité sur le territoire français. La demande représente les économies d’eau : il faut une plus grande efficience dans son usage (irrigation de précision par exemple) ou des modes de conduite plus résilients au changement climatique comme l’agriculture de conservation. Pour guillaume Benoit, “le stockage de l’eau est très important, y compris pour maintenir de l’eau dans les rivières l’été, pour l’eau potable, ou encore pour tous les services rendus par l’eau.

L'information géospatiale au service de l'agriculture africaine, un investissement essentiel pour les politiques agricoles - CIRAD

L’information géospatiale au service de l’agriculture africaine, un investissement essentiel pour les politiques agricolesLes informations géospatiales et leurs produits dérivés, conçus pour contribuer à la définition des politiques publiques agricoles, sont peu utilisés en Afrique. Les infrastructures, la formation et les compétences manquent ; les activités de recherche et développement sont dispersées et insuffisantes.

Graine de tournesol : La star marocaine des amuse-gueules

La culture de la graine de tournesol s’est énormément développée ces dernière années au Maroc, passant d’une superficie de 15.000 ha dans les années 50 à une moyenne de 100.000 ha selon un rapport du ministère de l’Agriculture. Cette évolution trouve sa raison dans le soutien accordé par l’État à ce secteur, mais aussi dans la popularité de cette pépite originaire de l’Amérique et qui fait le plaisir des Marocains, petits et grands tout en servant de gagne-pain pour plusieurs familles.

Le Plan protéines... en plan

La FOP attend notamment la traduction du Grand plan d’investissements consacré au plan protéines ou encore les déclinaisons législatives ou réglementaires nécessaires. Au sein de l’UE, le déficit structurel en protéines de l’UE pointe à 60 %. Grâce aux tourteaux de colza et de tournesol, renfermant 30 à 35% de protéine, le déficit national est contenu à 40%.

Mercosur : les éleveurs français dénoncent un "double langage" du gouvernement Macron

Ses propos ont été étayés dans l'après-midi par une déclaration de la commissaire européenne Cecilia Malmström selon laquelle l'UE et le Mercosur se "rapprochent" d'un accord. Officiellement, la position du ministre de l'Agriculture et du gouvernement français est "claire" a-t-il souligné. "La France dit qu'elle ne signera pas d'accord qui remette en cause ses standards sanitaires, alimentaires et environnementaux", ce qui devrait en théorie lui permettre de s'opposer à l'arrivée en Europe d'un contingent de 99.000 tonnes de viande bovine latino-américaine à taxe nulle, prévue dans l'accord.

Réchauffement climatique : La Hongrie mise sur la Pac pour contrer ses effets

Dans la « grande plaine » hongroise qui s'étend jusqu'à la Roumanie, des remontées de nappes d'eau noient les cultures au printemps. En été, les récoltes grillent sur pied dans des sols craquelés par la sécheresse. « Nous sommes la seule région d'Europe à avoir à la fois l'un des sols les plus riches, le tchernozium, cette terre noire riche en humus que l'on trouve aussi en Ukraine et en Russie, et l'un des plus pauvres, contenant les plus fortes teneurs en sel du monde » explique Joseph Zsembeli, directeur de l'institut de recherche agronomique de Karcag, dans le centre du pays.

Élections européennes : la Politique agricole commune, un casse tête pour les agriculteurs ?

La Politique Agricole Commune (PAC) représente actuellement le premier poste de dépense de l'Union européenne, soit 37% du budget total de l'UE. Sur la période 2014-2020, il est de 362,8 milliards d'euros, répartis en aides directes (278 milliards d'euros) et en aides pour le développement rural (85 milliards d'euros). La France bénéficie d'une enveloppe d'environ 7 milliards d'euros d'aides directes et 2,4 milliard d’euros par an pour le développement rural.

Malgré les aides publiques, l' agriculture française ne cesse de perdre des parts de marché à l'export

La Cour des comptes pointe l'inefficacité de l'Etat dans son soutien aux exportations agricoles et agroalimentaires de la France, traditionnellement sur le podium des champions du secteur, mais dont le rang ne cesse de se dégrader, comme le rappelle l'institution dans un référé rendu public lundi.

Quel avenir pour l' agriculture marocaine après le PMV ?

Moins d’un an, c’est l’espérance de vie restante pour le plan Maroc Vert. Ainsi, les regards se tournent vers les champs et les prairies pour récolter et exploiter ce qui a été semé durant ces dix ans d’existence du programme. Mais les agriculteurs, stratèges, décideurs et analystes sentent un potentiel plus grand ; ils y décèlent une chance pour hisser le pays loin des autres compétiteurs, car ce plan a eu l’effet de créer des opportunités et des défis inattendus.

Agriculture: La Suisse veut développer le bio au Maroc

Versant dans le même ordre d’idées, Sami Zerelli, président de la Chambre de commerce suisse au Maroc, a indiqué, à L’Economiste, que presque 38% de la surface utile agricole en Suisse sont déjà saturés. En plus, la Suisse étant un pays touristique, l’agriculteur ne peut pas cultiver face à la contrainte de préservation du paysage. S’ajoute la cherté de la main-d’œuvre agricole. Le pays, leader mondial dans l’innovation, investit dans ce domaine plus de 3,8% de son PIB.

Where do we see our world in 2050?

What will food systems, agriculture and the environment look like in 2050? Given current trends, there is a range of highly contrasting outcomes In one scenario, these bedrocks of society will have continued down their current path and faced significantly greater challenges than they do today.

Un modèle pour mieux choisir ses semences en fonction du climat

Comment savoir si une semence est bien adaptée à un environnement donné ? Comment prévoir le rendement qu’elle offrira sous tel ou tel climat ? Voilà ce que les agriculteurs ont besoin de savoir. Ce rendement dépend d’interactions complexes entre le génotype de la semence et les conditions environnementales. Des chercheurs de l’Inra et du WUR (Wageningen University and Research, Pays-Bas)ont développé un modèle qui permet de prédire le rendement de chaque variété de maïs en fonction de ses gènes et des conditions environnementales.

La Chambre d’Agriculture de Draa-Tafilalet primée en Tunisie pour ses actions en faveur des écosystèmes oasiens

La chambre d’agriculture de la région Draa-Tafilalet s’est vue octroyer, samedi, le prix Ibn Chabbat pour la préservation et la mise en valeur des écosystèmes oasiens au Maghreb et ce, en marge d’un congrès régional organisé les 17 et 18 mai à Tozeur sur « la promotion des oasis en Afrique du nord et en Mauritanie ».

Le Cirad lance le projet Massire pour la gestion de l’eau au Maghreb

Le projet Massire est porté par les différentes institutions du dispositif en partenariat (dP) : Sirma, qui accompagne les acteurs de l’eau agricole au Maghreb depuis bientôt 20 ans. L’INAT et l’INRGREF en Tunisie, le CREAD et le CU de Tipaza en Algérie, l’ENA de Meknès et l’IAV Hassan II au Maroc, et le CLERSE/Lille et l’Irstea en France. Il a pour principal objectif de sélectionner à travers une approche participative des innovations à fort potentiel en matière de gestion de l’eau et à évaluer leurs conditions d’adoption en Afrique du Nord,

Tuberculose bovine : La France toujours officiellement indemne malgré des cas en hausse

Depuis 2001, la France est considérée comme « officiellement indemne de tuberculose bovine » par l'Union européenne, malgré la persistance chaque année d'une centaine de foyers en élevage. Le seuil pour garder ce statut correspond à un nombre de cas inférieur à 0,1 % du cheptel national, durant six années consécutives. En 2018, 123 foyers ont été mis en évidence, « soit une augmentation de près de 30 % » par rapport à l'année précédente,

Intensifier le soutien aux politiques afin de tirer profit des avantages liés à la culture d’arbres près des productions agricoles

L'agroforesterie peut contribuer à diversifier et à soutenir la production agricole et apporte des avantages sociaux, économiques et environnementaux indispensables aux utilisateurs des terres, et ce, à tous les niveaux», a-t-elle indiqué alors qu'elle s'exprimait lors du 4ème Congrès mondial sur l'agroforesterie, qui se tient à Montpellier, en France.

Le déclin des populations d’abeilles menace la sécurité alimentaire et la nutrition à l’échelle mondiale

Le nombre d'abeilles et d'autres pollinisateurs est en forte baisse dans plusieurs régions du monde en grande partie à cause de pratiques agricoles intensives, de la monoculture, du recours excessif aux produits chimiques agricoles et aux températures en hausse associées au changement climatique, ce qui a pour effet de non seulement affecter les rendements agricoles mais aussi la nutrition.

L' agriculture biologique : priorité nationale ou alibi ?

Est-il possible de chauffer des serres pour produire bio ? Si la pratique est autorisée par le règlement européen sur l’agriculture biologique, elle est dans le collimateur de deux organisations, la Fédération National d’Agriculture Biologique (Fnab) et Synabio, qui ont porté la question au Comité national de l’agriculture biologique français (Cnab) en avril dernier. Et depuis, les deux camps (pros et antis) peine à trouver un consensus.

L'Union européenne soutient l' agriculture familiale et solidaire

A Bruxelles, au siège de l’Union européenne, on s’enquiert du sort de l’agriculture marocaine. Preuve en est, le Programme d’appui à la politique sectorielle agricole du Maroc « AGRI 2 ». Après avoir vu le jour il y a près d’une décennie (2010), ce programme est voué à soutenir le Pilier 2 du Plan Maroc Vert (PMV), dédié à l’agriculture familiale et solidaire dans 4 régions cibles : Fès-Meknès, l’Oriental, Draâ-Tafilalet et Souss-Massa. Sans oublier de consolider les acquis de l’appui de I’UE dans ces régions de manière durable et inclusive. Mais pas que.

Blé : la prochaine récolte s’annonce pléthorique

Selon le dernier rapport mensuel du département américain à l’agriculture (USDA) sur l’offre et la demande mondiale, la production de blé passerait de 732 millions de tonnes (Mt) en 2017-2018 à 777 Mt en 2018-2019. Tous les principaux pays exportateurs verraient leur production augmenter. Une situation qui pèse sur les cours, sans compter que les tensions géopolitiques, notamment entre la Chine et les Etats-Unis, ne sont pas faites pour rassurer les marchés.

Une cartographie mondiale des symbioses microbiennes des arbres révèle leur rôle clé dans la régulation du climat

Une cartographie mondiale des symbioses microbiennes des arbres vient d’être publiée en Une de Nature le 16 mai par l’Initiative pour la biodiversité des forêts mondiales (Global Forest Biodiversity Initiative - GFBI). Le Cirad, membre du comité de pilotage du GFBI, a contribué à la coordination de la collecte de données pour les forêts tropicales et à leur analyse.

Les clusters agroforestiers, un modèle complémentaire au commerce équitable

Cultures en agroforesterie, caféiers hybrides hautement productifs et chaine de valeur locale orchestrée par des parties prenantes interconnectées. Tels sont les trois piliers du concept de cluster agroforestier (AFS-Cluster*) développé au Cirad. Un cluster pilote constitué en 2016 a donné naissance à la capsule Nespresso « Nicaragua ». Cette innovation organisationnelle d’une filière agricole semble compléter des certifications écologiques et sociales comme le commerce équitable. Le modèle sera présenté lors du congrès mondial d’agroforesterie qui se tient du 20 au 22 mai à Montpellier.

Glyphosate D. Guillaume : le lobbying de Monsanto n'a pas retardé l'interdiction en France

À la question, le lobbying de Monsanto a-t-il contribué à retarder l'interdiction du glyphosate dans le monde ? le ministre a dit qu'il ne pouvait pas répondre, mais qu'« en ce qui concerne la France, il n'y a pas de pression, je ne vois pas à qui il mettrait des pressions. Nous, nous décidons d'interdire le glyphosate, nous l'interdisons, nous ne demandons pas l'avis à M. Monsanto ou à M. Bayer ».

Sécurité alimentaire : innover pour mieux gérer la ressource en eau au Maghreb

Le projet Massire vise à sélectionner à travers une approche participative des innovations à fort potentiel en matière de gestion de l’eau et à évaluer leurs conditions d’adoption en Afrique du Nord. Il renforcera les capacités des jeunes ruraux issus de l’agriculture familiale, par de la formation et de la mise en réseau. Lancé début mai à l’Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II à Rabat (Maroc), ce projet de 4 ans, coordonné par le Cirad, sera mis en œuvre avec ses partenaires au Maghreb, grâce à un don de 2 millions du Fond International pour le Développement Agricole (FIDA)*.

Les agriculteurs américains exhortent Trump à faire la paix avec Pékin

Zippy Duvall fait part de cas dramatiques d’agriculteurs, qui déjà contraints de retarder des plantations en raison des intempéries de ce printemps, ont finalement décidé de ne pas les faire du tout « parce qu’il n’y a tout simplement pas de marché ». S’il se félicite de l’aide gouvernementale aux agriculteurs, il observe que cela ne remplacera jamais la perte des marchés.

Agrumes et fruits rouge : L’Andalousie veut contrer la concurrence du Maroc

La ministre régionale a en effet promis une aide financière directe à ces deux filières lors d’une réunion avec les représentants du secteur pour contrer la concurrence en provenance de pays tiers. En d’autres termes, la production nationale destinée au marché communautaire. Crespo s’est engagée lors de cette réunion de travail avec le secteur à soutenir ces deux filières agricoles qui se plaignent du «dumping social» de la production marocaine et du non respect des normes phytosanitaires en vigueur en Europe.

Sauvons nos sols: trouver des moyens de stopper l’érosion

Les impacts négatifs de l'érosion des sols sont plus qu'évidents et le besoin de travailler conjointement n'en est que plus urgent», a déclaré aujourd'hui Mme Maria Helena Semedo, Directrice générale adjointe de la FAO chargée du climat et des ressources naturelles, lors de l'ouverture d'un symposium de trois jours portant sur les meilleurs moyens de mesurer et de gérer l'érosion des sols et les frais économiques qui y sont associés.
Agriculture et pêche du 20 au 24 Mai 2019


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 14 Octobre 2019 - 11:28 Agriculture et pêche du 07 au 11 Octobre 2019

Lundi 30 Septembre 2019 - 17:10 Agriculture et pêche du 23 au 27 Septembre 2019

Inscription à la newsletter







CND en photos
20150226_101251
cnd
20150226_100529
20150422_121229
20150226_095904
20150226_100556