Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Agriculture et pêche du 22 au 26 janvier 2018

Veille Maraacid


Les solutions drones au service de l'agriculture deviennent un axe majeur de développement au niveau mondial

Quatre ans après le démarrage du partenariat entre Airbus, Arvalis Institut du Végétal et Delta Drone dans le cadre de l'offre Farmstar, la complémentarité entre le satellite et le drone est aujourd'hui avérée. Cette démarche très progressive a permis de créer les conditions d'une offre professionnelle pérenne dans le temps. Les travaux menés depuis 2014 ont en effet permis de :

Plancton marin : plus de la moitié des gènes découverts ont des fonctions inconnues

Le plancton est composé d'organismes très différents dont les plus simples (bactéries, virus…) commencent à être connus génétiquement, grâce entre autres aux travaux précédents de Tara Oceans. En revanche, les organismes plus complexes, tels les algues, les parasites ou les animaux microscopiques sont beaucoup moins connus, alors qu'ils représentent la grande majorité des espèces dans l'océan. Base de la chaîne alimentaire dans les océans, le plancton constitue le plus vaste écosystème de la planète, et assure le bon fonctionnement des cycles biogéochimiques essentiels pour la survie des organismes,

Pêche électrique: les pêcheurs reçus ce vendredi au ministère de l'Agriculture

La grogne continue chez les pêcheurs des Hauts-de-France en lutte contre la pêche électrique. Jeudi matin, une dizaine de bateaux sont venus bloquer les ports de Calais et de Boulogne. Ils ont finalement levé leurs barrages en fin d'après-midi. Le sous-préfet leur a en effet confirmé qu'un conseiller spécial du ministère de l'Agriculture allait les recevoir, ce vendredi après-midi.

Un recul de 1 % est prévu pour la production de viande bovine en 2018

La production nette contrôlée de bovins finis totaliseraient 1,424 million de téc en 2018 soit 1 % de moins qu'en 2017 selon les prévisions publiées par l'Institut de l'Elevage. "La baisse des volumes de taurillons abattus expliquera les deux tiers du recul global."

Foncier agricole: une mission d'information de l'Assemblée planchera à partir du 8 février

Cette mission, présidée par Jean-Bernard Sempastous (LREM, Hautes-Pyrénées) avec comme rapporteurs Anne-Laurence Petel (LREM, Bouches-du-Rhône) et Dominique Potier (Nouvelle Gauche, Meurthe-et-Moselle), compte mener ses travaux jusqu'en juillet avant de rendre son rapport, peut-être en septembre. Sur la question sensible du foncier agricole, l'objectif affiché est de le protéger et de le partager, selon la même source.

Congrès de l’OPG « Des plans de filières déconnectés de l’objectif d’une meilleure rémunération »

Réunis en congrès annuel mercredi 24 janvier 2018 à Étréchy, dans l’Essonne, les céréaliers de l’Organisation des producteurs de grains, branche céréalière de la Coordination rurale, ont fustigé les plans de filières élaborés par les interprofessions Unigrains et Terres Univia.

Jumelage maroco-italien pour la gestion des barrages à Errachidia

Paraphée par le directeur de l’ABHGZR, Abderrahmane Mahboub, et son homologue de l’agence italienne, Sergio Grengo, cette convention vise notamment à échanger les connaissances sur la gestion des crues, la protection contre les inondations et la gestion des barrages.

France, leader mondial des semences

La France est le leader mondial des semences. La France se positionne comme premier exportateur mondial de semences avec une croissance de vente de 5,6% au cours de la dernière campagne. Ses exportations ont généré un bénéfice de 1 617 millions d’euros (18,35 milliards de Dh) au cours de la campagne 2016/17 soit une progression de 3,1% par rapport à la campagne précédente.

Etats généraux de l’alimentation : Le député LFI François Ruffin publie l’avant-projet de loi sur son blog

Le député picard de la France insoumise François Ruffin a jeté un pavé dans la mare jeudi 25 janvier 2018 en publiant sur son blog le texte du projet de loi résultant des Etats généraux de l’alimentation, avant même sa présentation officielle en conseil des ministres prévue mercredi 31 janvier.

Projet de loi droit à l'erreur : L'Assemblée rejette l'amendement pour contraindre Lactalis à publier ses comptes

L'Assemblée nationale n'a pas adopté jeudi l'amendement pour sanctionner plus sévèrement les groupes agroalimentaires, comme le géant du lait Lactalis, qui ne publient pas leurs comptes annuels, la majorité renvoyant le débat au prochain projet de loi sur l'agriculture.

Loups : Macron veut remettre "l'éleveur au milieu de la montagne"

"Il ne faut pas penser l'agriculture, les éleveurs et leurs troupeaux autour du loup" mais "il faut savoir comment le loup trouve sa place dans des éco-systèmes qui lui pré-existent", a-t-il poursuivi. Ce plan "sera décliné dans les territoires et il faut que cela se passe avec beaucoup de calme", a déclaré jeudi M. Macron, alors qu'une soixantaine de personnes a pacifiquement manifesté contre le loup, selon la gendarmerie, en marge de la visite de M. Macron à Saint-Genès-Champanelle. Il y a trop de loups en France et il faut donner priorité a l'éleveur sur le loup", a-t-il encore réagi.

Macron en Auvergne pour faire retrouver "le printemps" aux agriculteurs inquiets

Emmanuel Macron a également annoncé que les ministres de l'Agriculture et de l'Economie réuniraient la semaine prochaine distributeurs, industriels et agriculteurs pour discuter des négociations commerciales et a menacé de dénoncer ceux qui ne respecteraient pas les bonnes pratiques. Le président de la République a aussi promis un plan d'investissement de 5 milliards d'euros pour l'agriculture,

Weather market : L'excès hydrique menace les cultures françaises

Les cultures françaises ont reçu un taux de précipitations deux fois supérieur à la normale. Sur les 30 derniers jours, les cultures françaises ont reçu un taux de précipitations deux fois supérieur à la normale, ce qui pourrait entraîner une asphyxie des colzas plantés. Or les prévisions ne montrent aucune précipitation durant les quinze prochains jours.

Pac 2018 : Le miscanthus devient éligible aux SIE à partir de 2018

L'Union européenne annonçait fin décembre que : « Le 1er janvier 2018, une série d'améliorations techniques concernant la politique agricole commune entreront en vigueur ». Parmi celles-ci, les surfaces de protéagineux en cas d’utilisation de produits phytosanitaires ne sont plus éligibles en tant que Surface d’intérêt écologique (SIE) mais la culture du miscanthus a été introduite dans la liste avec un facteur de 0,7. Cette dernière révision de la liste est l’aboutissement d’une concertation avec les instances européennes

Macron veut muscler la filière colza et tournesol

Emmanuel Macron souhaite muscler la production française d'oléoprotéagineux (colza,tournesol.), pour la diriger vers l'alimentation animale ou humaine, en construisant une "filière protéines" d'ici cinq ans. "Le biocarburant, ça reste central", a déclaré M. Rousseau, mais il a estimé que le moteur de la production d'oléoprotéagineux allait désormais "devenir la protéine". "Derrière, ce n'est pas simplement des enjeux agricoles, ce n'est pas simplement des enjeux de production

Agrisource : 1re plate-forme européenne d'innovation ouverte pour ...

Première plate-forme européenne d’innovation ouverte pour l’agriculture climato-intelligente, a été lancée fin 2017 au siège de la FAO à Rome. Une nouvelle plate-forme en ligne dédiée au domaine de l’agriculture climato-intelligente a été récemment lancée au siège de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) à Rome.

Campagne agricole 2017-2018 : Les dernières pluies et l'état du cheptel invitent à l'optimisme

Dans un récent communiqué, le ministère de tutelle annonce que les dernière précipitations, enregistrée ces dernières semaines ont impacté positivement la saison agricole 2017-2018. Ce qui incite également à l'optimise : le cheptel national, toutes espèces confondues, est en bon état sanitaire. De leur côté, les cultures d'automne ont connu une importante dynamique appuyée par les récentes précipitations.

Industrie laitière : Lactalis : une commission d'enquête parlementaire va être créée

Une commission d'enquête parlementaire sur l'affaire du lait contaminé par des salmonelles du groupe Lactalis va être créée à l'initiative des députés socialistes, a annoncé mercredi leur chef de file Olivier Faure. Le groupe Nouvelle gauche va utiliser son « droit de tirage » pour créer cette commission d'enquête qui sera présidée par le député du Nord Christian Hutin et dont le rapporteur sera un député de la majorité.

Les représentants de l’agriculture insulaire reçus par leur ministre à Paris

Les représentants de l'agriculture insulaire ont été reçus pour la première fois au ministère de l'agriculture ce mercredi matin. Pour les représentants de l’agriculture insulaire, la difficulté première est le foncier. « Le foncier est une des clefs de compréhension du dossier agricole corse.

Loi alimentation : Stéphane Travert, ministre de l’Agriculture, dévoile les grandes lignes du projet

Avec d’ambitieux objectifs à la clé : permettre aux producteurs de vivre de leur travail - la moitié des agriculteurs gagne moins de 350 euros par mois en France - et aux consommateurs de bénéficier d’aliments de meilleure qualité tout en luttant contre le gaspillage alimentaire et la maltraitance animale. Quelles sont les mesures retenues dans le projet de loi pour relever les prix proposés aux agriculteurs ? Cette mesure associée à la formation des prix par les producteurs et non plus les distributeurs va permettre de redonner du prix à l’agriculteur, les marges du distributeur étant lissées sur l’ensemble des produits.

Pêche électrique: le port de Calais bloqué par une dizaine de bateaux

Une dizaine de bateaux de pêche bloquaient jeudi matin le port de Calais pour protester contre la pêche électrique et aucun ferry ne rentrait ni ne sortait du port, a constaté un journaliste de l'AFP. Deux car-ferry de P&O étaient en stand by à Douvres (Grande-Bretagne), et deux autres à Calais, a indiqué à l'AFP une porte-parole de la compagnie. Les pêcheurs du littoral entendent protester contre la pêche électrique, pratiquée par des navires néerlandais en mer du Nord.

Macron doit encore convaincre le monde agricole

A une semaine de la présentation en Conseil des ministres (le 31 janvier) du projet de loi issu des EGA, Emmanuel Macron doit réitérer les grandes ambitions qu'il affiche pour l'agriculture. Le résultat des EGA est aussi mitigé sur la question du prix. Emmanuel Macron joue beaucoup sur la question agricole.

Tunisie : L’Internet des Objets, un levier de développement du secteur agricole 

«L’Internet des Objets (IoT), un levier pour la recherche et le développement agricoles», tel était le thème d’un workshop récemment organisé par l’Institution de la recherche et de l’enseignement supérieur agricoles (IRESA) et l’Alliance tunisienne de l’IoT au siège de Ooredoo Tunisie. Lors de cette rencontre, les participants ont détaillé les perspectives du développement agricole grâce à l’usage de l’Internet des Objets (IoT). Pour rappel, l’Alliance tunisienne de l’IoT a été fondée par cinq acteurs de l’industrie des télécommunications, à savoir Ooredoo, IPNET, SUP’COM, Ecole Polytechnique et le CERT. Cette corporation vise à créer une véritable chaîne de valeur pour le développement de solutions IoT dans divers domaines.

MSC renforce ses exigences pour l’évaluation des pêcheries

MSC renforce ses exigences pour l’évaluation des pêcheries« Avec la publication de ces nouvelles exigences en août 2018, toutes les pêcheries du programme MSC auront besoin de comprendre comment ces règles peuvent impacter leur pêcherie et commencer à travailler sur les changements à apporter pour y répondre dans les temps impartis. »commente Dr David Agnew, Directeur Scientifique du MSC. « La gestion des pêcheries est complexe, et le processus de certification du MSC est exigeant. Les équipes du MSC vont travailler avec toutes les pêcheries engagées dans le programme pour les guider dans cette transition.

L’agroalimentaire cartonne : Deuxième exportateur en 2017 avec 52 milliards DH de chiffre d’affaires

Contrat-programme : 8 industries agroalimentaires concernées à ce jour. Grâce à ce contrat-programme, les exportations devront se consolider à terme de 12,52 milliards de dirhams tandis que la valeur ajoutée afficherait un additionnel de 13,1 milliards de dirhams. Notons que l’ensemble des mesures du contrat-programme a été estimé à 12 milliards de DH, dont 8 milliards de dirhams seront pris en charge par les professionnels.

De nouveaux projets et produits sur le marché de la bio

"Biolait est plus qu'un collecteur de lait bio. Notre ambition est de défendre les valeurs de la bio auxquelles nous croyons. Nous sommes attachés à une bio qui réponde aux attentes des consommateurs, pour ne pas risquer une crise de confiance, explique Christophe Baron, président de Biolait. Il faut que nous continuions à nous démarquer des filières conventionnelles qui cherchent à relever leur standard avec des démarches sans OGM, lait de pâturage... C'est notre devoir de garder un coup d'avance."

2016: Année record pour la production de concombre

2016 a été une année record pour la production de concombre. En 2016, le record de production mondiale de concombre a été réalisé avec 80 616 692 T dont 76,8% ont été produits par la Chine. Le plus faible rendement a été enregistré au Cameroun (0,09 kg/m²).

FAO: Façonner l’élevage du futur 

Les pays de la communauté internationale doivent travailler ensemble en vue d’assurer la contribution du secteur au développement durable », a déclaré aujourd’hui M. José Graziano da Silva, Directeur général de la FAO. « Parvenir à ce que le secteur de l’élevage n’émette que très peu de carbone est encore possible », a déclaré M. Graziano da Silva, soulignant que la FAO estimait que les émissions de méthane pouvaient rapidement être réduites de 20 à 30 pour cent à travers l’ensemble des systèmes de production grâce à l’adoption de pratiques d’élevage bien connues,

Au cours des 50 dernières années, la proportion de zones de haute mer dépourvues de tout oxygène a plus que quadruplé

Dans les « zones mortes » traditionnelles, comme celles de la Baie de Chesapeake (Etats-Unis) et de la mer Baltique, le taux d’oxygène atteint des niveaux si bas que beaucoup d’animaux meurent asphyxiés. Comme les poissons évitent ces zones, leur habitat se réduit et ils se retrouvent plus exposés aux prédateurs et à la pêche. Par ailleurs, lorsque les poissons se retrouvent obligés de se regrouper pour fuir les zones à faible taux d’oxygène, il devient plus facile de les pêcher.

Pesticides, risques professionnels en élevage

Ces produits doivent tous être utilisés avec précaution, car certains sont classés à risques "CMR" (cancérogènes, mutagènes ou toxiques pour la reproduction) pour les êtres humains, à moyen ou long terme. Ce document fait le point sur l'utilisation des pesticides en élevage et leurs risques sur la santé humaine. Les pratiques sont à changer et une prévention primaire doit être mise en œuvre pour renforcer la durabilité sociale des élevages.

Agriculture connectée L'AGPM lance son appli Maïs connection

Elle fournit ainsi des informations sur le marché, pour connaître l’évolution des prix du maïs aux niveaux français et européen, mais aussi pour obtenir les grandes tendances grâces aux analyses de l’AGPM. Un onglet dédié à la protection des cultures vise à trouver rapidement des solutions contre les ravageurs. Elle fournit différents types d’informations sur la culture du maïs, ainsi que sur la Pac et la démarche de certification. Enfin, l’application fournit des informations sur la culture du maïs aux travers de sondages, d’émissions… qui permettent aussi aux agriculteurs de donner leur avis.

ONSSA: Bilan des contrôles sanitaires de l’année 2017

L’ONSSA dresse le bilan des contrôles sanitaires effectués sur des denrées alimentaires et autres produits et des agréments et autorisations délivrés pendant l’année 2017.au contrôle de 1 261 000 tonnes de produits alimentaires ; En plus des contrôles des produits alimentaires, l’ONSSA a mené durant l’année 2017 d’autres actions de contrôles qui ont concerné le :

« La France, un pays d’abondance hydrique »

Citant une étude d’Arvalis Institut du végétal, Eric Frétillère, président des Irrigants de France, rappelle que la France est le deuxième pays en Europe, derrière la Norvège, à disposer de ressources conséquentes en eau douce. Misant sur le pragmatisme des gouvernants, Eric Frétillère se veut raisonnablement optimiste sur l’issue des travaux. Sans se dédouaner des efforts à poursuivre pour rendre les pratiques agricoles toujours plus scrupuleuses de l’usage de l’eau, le président des Irrigants de France rappelle que l’eau est porteuse d’enjeux de sécurité alimentaire.

Bientôt du chocolat rose !

Nestlé commercialise du chocolat rose ! Après le noir, le blanc et celui au lait, découvrez le chocolat rose ! Le groupe suisse Barry Callebaut, qui fournit du cacao et des préparations pour le chocolat aux plus grands agro-industriels et aux professionnels de la pâtisserie, avait dévoilé en septembre cette nouvelle variété de chocolat de couleur rose à rouge, appelée « ruby » (rubis).

Prix alimentaires Stéphane Travert peine à raisonner la distribution

Vendredi, Stéphane Travert a appelé les secteurs de la distribution, de l'agroalimentaire et les producteurs agricoles à respecter la charte de bonne conduite signée le 14 novembre, censée permettre une meilleure répartition de la valeur entre les acteurs de la chaîne et arrêter la guerre des prix.« A ce jour, les informations remontées du terrain font état de demandes de déflation très fortes, et de négociations difficiles », a dit le ministre à la presse au sortir d'une réunion du Comité de suivi des négociations commerciales,

Colza Sept nouvelles variétés de colza oléagineux d’hiver proposées à l'inscription

Sept variétés de colza oléagineux d’hiver ont été proposées à l’inscription sur la liste A du Catalogue officiel à l'occasion de la section CTPS du 9 novembre 2017.Sept variétés de colza testées sur leur VATE ont été proposées à l’inscription au catalogue des espèces de grandes cultures. Ainsi, trois hybrides restaurés 00, Kadji (Euralis Semences), Delice (DSV) et Angelico (Advanta), sont proposés à l’inscription, et se caractérisent par un faible taux de glucosinolates et d’acide érucique, molécules toxiques pour les animaux.

Semaine Verte Internationale: Les femmes fortement représentées

Pour sa part, la coopérative Tounza d’export des olives (Chichaoua, région de Marrakech-Safi) participe à ce salon avec pour objectif affiché de chercher des clients qui apprécient les produits naturels. Abbas Mustapha, vice-président du GIE « Oasis de Figuig », formé de 8 coopératives et 650 agriculteurs, a déclaré que la participation à ce salon s’assigne pour objectif de promouvoir les produits dattiers marocains sur les marchés européens, conformément à la stratégie tracée par le ministère de tutelle qui aspire à faire prévaloir les dattes marocaines sur les marchés étrangers.

Bientôt un cloud pour partager les données des sols agricoles

« Toutes les conditions sont réunies pour créer en France un modèle d'innovation ouverte capable de structurer l'ensemble des acteurs impliqués dans la chaîne de l''agri-intelligence' », estime Philippe Stoop, directeur de la recherche chez ITK, un pionnier des outils d'aide à la décision pour l'agriculture. Dans un rapport remis fin novembre dans le cadre de la mission Villani sur l'intelligence artificielle, il détermine deux prérequis indispensables au développement de « services peu coûteux accessibles à tous types d'exploitation » et susceptibles d'offrir « une alternative au système centralisé et opaque de Big Data

Algérie: Lancement prochain d'une plateforme numérique destinée aux agriculteurs

Lors d'une journée de sensibilisation sur l'agriculture numérique, organisée par la Chambre nationale de l'agriculture (CNA), le directeur général de la société privée ECD Foods, M. Djamel Chelouche, a indiqué que cette plateforme pourrait accompagner l'agriculteur de l'amont jusqu'à l'aval de son activité. En présence de représentants du ministère de l'Agriculture, de la pêche et du développement rural, des secrétaire généraux de chambres d'agriculture des wilayas et d'agriculteurs, l'intervenant a expliqué que cette plateforme numérique,

La croissance toujours suspendue au ciel

Avec le temps pluvieux, la campagne a retrouvé le sourire. Le gouvernement aussi. Il table sur une croissance de 3,2%. Ceci, dans l'hypothèse d'une production céréalière de 70 millions de quintaux. Certes, les précipitations enregistrées ont contribué à l'amélioration de la situation pour ce qui est de l'arboriculture, du maraîchage, des parcours et des réserves des barrages, mais les céréales ont perdu 2 mois de leur cycle. Difficile de rattraper même si les semailles ont porté sur 4,9 millions d'hectares, selon le ministère de l'Agriculture.

L’ADN des poissons récifaux se dévoile

Mieux identifier les espèces de poissons pour optimiser la gestion des ressources et mieux comprendre leur écologie. Tels sont deux des enjeux du barcoding ADN, l’analyse de fragments ADN permettant de déterminer l’espèce à laquelle appartient un individu. A l’aide de cette approche, une équipe de scientifiques menée par l’IRD vient de produire un nouveau jeu de données de barcodes des poissons récifaux de Nouvelle-Calédonie, complétant une base de données commune aux océans Indien et Pacifique 1

L’irrigation à partir d’eaux usées traitées reste à développer

La réglementation permet la réutilisation des eaux usées traitées pour l'irrigation des cultures. Les expérimentations s’avèrent probantes. La pratique se développe dans le monde. Reste à adapter les process et convaincre les consommateurs.

Des ONG manifestent pour l’interdiction de certains pesticides

Des ONG suisses ont lancé une campagne promotionnelle pour un référendum sur l’interdiction du recours à certains pesticides. Des ONG suisses œuvrant en faveur de la protection de l’environnement ont lancé une campagne pour la tenue d’un référendum sur l’interdiction du recours à certains pesticides, a-t-on indiqué lundi auprès de la Chancellerie fédérale. L’initiative « pour une eau potable propre et une alimentation saine », est destinée à mettre fin aux subventions accordées aux agriculteurs recourant aux intrants chimiques ou aux antibiotiques.
Agriculture et pêche du 22 au 26 janvier 2018


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 12 Février 2018 - 16:08 Agriculture et pêche du 05 au 09 Février 2018

Vendredi 19 Janvier 2018 - 13:42 Agriculture et pêche du 15 au 19 Janvier 2018

Inscription à la newsletter







CND en photos
rofoof
20150226_100529
20150226_100556
20150422_121229
cnd
20150226_100815