Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Agriculture et pêche du 23 au 27 avril 2018

Veille Maraacid


UE: Bruxelles veut des coupes de "moins de 10%" dans la politique agricole

La Commission européenne va plaider pour des coupes de "moins de 10%" de la Politique agricole commune (PAC) et des fonds de cohésion, dans le projet qu'elle dévoilera le 2 mai pour les budgets post-Brexit de l'UE, a-t-on appris jeudi de source européenne.

Néonicotinoïdes : L'UE décide d'interdire la clothianidine, l'imidaclopride et le thiaméthoxam

L'agence a confirmé son opinion fin février, une évaluation qui est venue soutenir la volonté de l'exécutif européen d'élargir l'interdiction. Celle-ci s'applique désormais à toutes les cultures en plein champ, avec pour seule exception les usages en serre, à condition que graines et plantes ne quittent pas leur abri fermé.

Smart Dosing, la pompe doseuse connectée du futur

À l'avenir, l'utilisateur continuera à préparer la quantité de produit à ajouter dans le bac de mélange et à régler le taux d'incorporation. Mais pour éviter une erreur de calcul, il s'aidera du calculateur intégré, pour l'instant téléchargeable séparément. « Les éleveurs équipés de Smart Dosing nous demandent d'ajouter cette fonction dans le Smartlink », souligne Xavier Chehri, estimant qu'il est possible d'aller plus loin avec un « module santé » à créer dans le boîtier de régulation. En plus de la traçabilité des traitements, ce module calculera les préparations, suivra le traitement en incluant l'amorçage et le rinçage des lignes, transférera des rapports sur un registre d'élevage informatisé.

Laiteries au Sénégal : inscrire dans la durée les changements initiés

Au Sénégal, l’appui à la structuration des exploitations familiales d’élevage se fait de diverses façons. Des cours d’alphabétisation, des actions de prévention et de gestion des risques climatiques, une diversification des activités économiques peuvent par exemple améliorer les moyens d’existence des familles sur du plus long terme. Passage en revue de quelques-unes de ces initiatives, à travers les témoignages des principales concernées…

Le plan d'actions du gouvernement pour diminuer le recours aux pesticides

Le plan d'actions du gouvernement pour diminuer le recours aux pesticides Le gouvernement a dévoilé son plan d'actions pour réduire de moitié le recours aux pesticides en 2025, développer les solutions alternatives (biocontrôle, PNPP.) et renforcer la protection des riverains exposés.vous pouvez télécharger le plan d'actions au lien suivant: https://www.actu-environnement.com/media/pdf/news-31158-plan-pesticides-2018.pdf

L'étiquetage des aliments indiquant le pays d'origine contribue au développement durable (FAO)

Une nouvelle étude a démontré que les produits alimentaires étiquetés en indiquant leur lieu d'origine apportent des avantages économiques et sociaux aux zones rurales et contribuent au développement rural. L'indication de l'origine permettrait d'augmenter de jusqu'à 50 pour cent le prix du produit final.

Saïdia-Al Hoceïma-Tanger: Le pari de l'économie bleue

Criantes disparités territoriales, persistance du chômage des jeunes, sentiment d'abandon par une classe politique décrédibilisée, sont autant d'ingrédients qui nourrissent le mécontentement collectif et la multiplication de nouveaux mouvements sociaux d'ampleur, avec l'émergence de revendications économiques et sociales en matière de fourniture de services publics de base et d'accès au marché de l'emploi.

Travail du sol : la course contre la montre

Il aura fallu beaucoup de patience aux agriculteurs cette année avant de commencer le travail du sol dans leurs parcelles. Ces derniers jours, le soleil et les températures sont remontées et les tracteurs arpentent inlassablement la campagne... mais peut-on parler de retard ? Qu'en est-il du potentiel de rendements et de l'avancée du cycle végétal ?

Le Sénégal se prononce favorable à l’introduction des semences OGM sur la base du faux rapport de l'Académie des sciences

Le 28 février 2017, le président de la république du Sénégal a fait une déclaration en faveur de l’introduction des OGM, en s’appuyant sur le rapport de l'Académie nationale des sciences et techniques du Sénégal, ANSTS. L'étude a été conduite par l’ANSTS sur l’instruction du président de la république souhaitant de disposer d’une base de données scientifiques permettant de prendre une décision concernant introduction des OGM au Sénégal.

Maroc : Stéphane Travert aux assises de l’agriculture - salon international de l’agriculture

Le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation s’est rendu au Maroc du 22 au 24 avril 2018 à l’invitation de monsieur Aziz Akhannouch, ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts du Royaume du Maroc, pour participer à la dixième édition des assises de l’agriculture ainsi qu’à l’inauguration du Salon international de l’agriculture du Maroc à Meknès.

Le réseau des GDS, référent sanitaire des élevages. La défense des éleveurs et de la santé de leurs animaux

Michel Combes, Président de GDS France, a ainsi débuté son rapport d’orientation : « Dans notre réseau, le métier des GDS est d’abord d’accompagner chaque éleveur quelle que soit sa production ou la taille de son élevage, d’assurer les mesures collectives de prévention, de s’assurer de la surveillance, en particulier la prophylaxie déléguée par l’Etat, d’organiser la lutte contre les attaques de nos troupeaux. La Fonction de GDS France en est le prolongement : porter leur voix au niveau des décideurs nationaux, construire les programmes de prévention, de surveillance et de lutte et de leur apporter des services spécifiques mutualisés

La brume devient un outil du quotidien

Indispensable pour maîtriser l'ambiance lors des coups de chaleur, la brumisation fait depuis longtemps partie des équipements de base des poulaillers de chair en ventilation dynamique. Selon l'enquête avicole des chambres d'agriculture du Grand Ouest, le taux d'équipement en systèmes de refroidissement des bâtiments de plus de 900 m2 atteint 88%, dont 77% en brumisation haute pression. D'après les équipementiers, il approche 100% dans certaines régions (Pays de la Loire, Sud-Est) et certaines productions (poulet lourd).

Sodiaal présente une initiative pour rendre plus équitable son lait de consommation

Le cahier des charges des "Laitiers responsables" engage les éleveurs à nourrir leurs vaches sans OGM et à assurer le bien-être de leur troupeau, qui doit rester en moyenne 150 jours par an au pâturage. En retour, la charte d'engagement doit assurer une meilleure rémunération des éleveurs et des coopérateurs en général. Sur un prix conseillé d'un euro le litre, 41,5 centimes iront aux éleveurs, dont 1,5 centime aux éleveurs engagés dans la démarche et "une rémunération solidaire" de 6 centimes "reversée à l'ensemble des 20.000 éleveurs de la coopérative", a souligné Yves Legros, directeur général de Candia, lors d'une conférence de presse.

Syrie : La FAO plaide pour un investissement dans l'agriculture

Il est essentiel d'investir dans l'agriculture pour l'avenir de la Syrie » a déclaré la FAO dans un communiqué diffusé en marge de la conférence des donateurs internationaux réunie mercredi à Bruxelles, qui ont réuni 4,4 milliards de dollars (3,6 milliards EUR) en faveur de la Syrie pour l'année 2018. « Malgré un recul important, l'agriculture continue d'assurer presque la moitié de l'approvisionnement alimentaire en Syrie, faisant ainsi office de bouée de sauvetage pour des millions de syriens vulnérables », a souligné l'agence. « Si le secteur agricole et les programmes de résilience dans les zones rurales ne bénéficient pas d'une aide supplémentaire, l'insécurité alimentaire continuera d'augmenter,

Greenpeace : "la PAC rémunère des pollueurs"

L'association Greenpeace vient de publier une enquête sur la politique agricole commune (PAC). La question que s'est posée l'association au départ : "A quoi servent les 363 milliards d'euros de la PAC ?". Une équipe de journalistes européens a investigué dans huit pays de l'Union européenne. Ils montrent que les exploitations agricoles qui polluent le plus reçoivent, elles aussi, des subventions européennes de la PAC, signale Greenpeace. En France, ce constat concernerait 436 structures dont la très grande majorité sont des fermes usines qui produisent du porc ou de la volaille "bien au-delà des standards de la production française".

L’Amérique du Sud présente son potentiel agricole au SIAM

Les quatre pays membres de l’Alliance du Pacifique, respectivement le Chili, la Colombie, le Mexique et le Pérou, participent au niveau institutionnel à travers un pavillon commun à la 13è édition du Salon international de l’Agriculture au Maroc qui se tient du 24 au 29 avril à Meknès.

La bio-économie : une source de développement durable qui ne doit laisser personne de côté (FAO)

Une bio-économie durable se base d’abord sur la nature et sur les personnes qui prennent soin de la biomasse et la produise », a déclaré Maria Helena Semedo, la Directrice générale adjointe de la FAO chargée du climat et des ressources naturelles. « Cela signifie les agriculteurs familiaux, les peuples forestiers et les pêcheurs qui sont aussi les garants d'un important savoir sur la manière de gérer les ressources naturelles de manière durable.

Des fermiers américains se rebellent contre la norme biologique

Des agriculteurs américains affirment que les consommateurs ne peuvent plus compter sur la norme biologique américaine actuelle pour savoir si l’aliment qu’ils achètent a été conçu de façon industrielle ou s’il a été véritablement produit selon les fondements du bio, dans un sol en santé et avec le souci de l’environnement et du bien-être animal. Cette contestation des Américains trouve écho jusqu’au Canada.

L’empreinte chinoise dans l’agriculture française : coexistence ou conflit ?

Lors de son discours destiné à expliciter les grandes orientations de la politique agricole française à la veille du dernier Salon de l’Agriculture, le président de la République Emmanuel Macron a évoqué la mise en place de « verrous réglementaires » aux rachats de terres agricoles en précisant qu’il s’agissait d’« un investissement stratégique dont dépend notre souveraineté ».

Produits du terroir : La valorisation et la promotion, la recette de l’Agriculture pour bien positionner la filière sur les marchés

Le ministère de l’Agriculture a accéléré ces dernières années les actions de promotion et de valorisation des produits du terroir marocains. Le Plan Maroc vert prévoit d’ailleurs une multitude de mesures pour permettre au terroir marocain de pénétrer les marchés local et étranger. Appellation d’origine, mise à niveau des coopératives, plan de valorisation… des projets à la pelle pour bien positionner la filière.

Plan Maroc Vert : Dix ans au service de l'agriculture marocaine

Secteur vital de l'économie nationale, l’agriculture s’érige en un incontournable levier de développement économique et social du Maroc, avec à la clé une panoplie d’acquis réalisés à la faveur d'une constante mobilisation autour du Plan Maroc Vert (PMV). Une stratégie aussi ambitieuse qu’intègre qui se porte, pour toute une décennie, au chevet du secteur agricole marocain.

Hausse de 7% du PIB agricole avec le PMV

Le Plan Maroc Vert (PMV), qui fête ses dix ans d’existence, a permis une croissance de 7,3% du PIB agricole à 125 milliards de dirhams (MMDH) entre 2008 et 2018, a annoncé, lundi à Meknès, le ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Aziz Akhannouch.

SIAM 2018: Plein feux sur l'agriculture néerlandaise

La 13è édition du Salon international de l’agriculture du Maroc (SIAM) qui se tient du 24 au 29 avril à Meknès met les Pays-Bas à l’honneur. Le choix des Pays-Bas en tant qu’invité d’honneur n’est pas fortuit. Ce pays est en fait une superpuissance agricole et un partenaire d’envergure mondiale du Maroc dans le secteur agricole.

SIAM 2018/Fès-Meknès: Ce que pèse le secteur agricole

En effet, cette région est en première ligne dans diverses filières aussi bien riches que variées: pommes (vallée de Tigrigra, Imouzzer, Azrou…), olives (Meknès, Moulay Yacoub...), figues (Taounate), oignons, cerises (Sefrou, Ifrane), amandes et miel, en plus de l’élevage. D’où l’intérêt du département de l’Agriculture qui prévoit plus de 11 milliards de DH d’investissements dans le cadre du plan Maroc Vert.

Les enjeux de l’agriculture marocaine décryptés par le Crédit du Maroc (VIDEO)

En lien avec la thématique de la 13ème édition du SIAM dédiée à la logistique et aux marchés agricoles, Crédit du Maroc, partenaire des filières agricoles a choisi de consacrer sa conférence annuelle au double enjeu de l’agriculture marocaine.

Logistique des marchés agricoles : Les principaux chantiers du Plan Maroc Vert

Croissance soutenue du marché des semences certifiées. Les superficies de multiplication des semences sont passées de 42.000 hectares en 2008 à 70.000 hectares en 2017, soit 1.200 agriculteurs multiplicateurs. De même, une dizaine d'opérateurs commerciaux agréés exercent sur ce segment à travers un réseau de distribution développé et couvrant toutes les zones potentielles agricoles. Citons en l'occurrence la Société nationale de commercialisation des semences (Sonacos) qui contribue activement à la réalisation des objectifs du Plan Maroc Vert à travers la production et la commercialisation des semences certifiées

Huile de palme : Feronia au bout du tunnel en RDC ?

Grâce à ses 17 000 hectares replantés et à ses usines rénovées, le chiffre d’affaires n’a cessé de croître ces dernières années. Il était de 16,5 millions de dollars (15,6 millions d’euros) en 2016 et aurait dépassé 20 millions de dollars en 2017 selon un chiffre encore confidentiel. Il pourrait se stabiliser autour de 50 millions de dollars à partir de 2020. D’ici peu, les dettes accumulées devraient donc n’être qu’un mauvais souvenir.

Générations Futures exige un retrait immédiat des fongicides SDHI

Suite à la tribune publiée dans Libération le 16 avril 2018, dans laquelle des chercheurs s'alarmaient de l'utilisation de fongicides, Générations Futures demande des mesures de retrait des autorisations au niveau national et européen. Pour rappel, un collectif de chercheurs, cancérologues, médecins et toxicologues du CNRS, de l'Inserm et de l'Inra appelaient à suspendre l'utilisation des SDHI, inhibiteurs de la succinate déshydrogénase. Ces derniers sont utilisés en très grande proportion dans l'agriculture française

Les agriculteurs bios peuvent enfin vendre leurs semences paysannes (et ça ne va pas plaire à Monsanto)

Fini le monopole des gros groupes sur l'agriculture. En tout cas, sur la bio. Les eurodéputés viennent d'autoriser les agriculteurs bios à vendre leurs propres semences. Jusqu'ici, seules celles enregistrées dans un cahier officiel pouvaient être vendues. Or, elles sont en majorité détenues par des multinationales comme Monsanto. Résultat : 75 % des aliments de la planète proviennent de seulement 12 espèces végétales et cinq animales.

Certification B Corp : Danone ambitionne de devenir l’une des premières multinationales certifiées

Danone annonce que Danone North America – qui opère aux États-Unis et Danone Canada ont obtenu la certification B Corp, un processus de certification rigoureux, reflétant des engagements fondamentaux, deux ans avant la date prévue. Une étape clé pour Danone qui souhaite réaliser son ambition de certification globale B Corp, un des piliers de l’engagement de long terme de l’entreprise visant à concilier croissance économique et progrès social et environnemental.

Mieux comprendre l'impact d'évènements climatiques extrêmes sur les rendements du blé

Véritable grenier à blé de l'Europe de l'ouest, la France connaît en 2016 une production des plus catastrophiques. Des chercheurs de l'Inra, du CNRS et du CEA1 montrent que les températures anormalement élevées à la fin de l'automne accentuent, pour 2016 mais aussi pour d'autres années, l'effet négatif des précipitations excessives du printemps suivant sur la production de blé.

Recherche & développement : une priorité pour les oléagineux

Une convention-cadre sur la promotion de la filière des cultures oléagineuses a été signée, lundi à Meknès, entre l’Office national du conseil agricole (Onca), la Fédération interprofessionnelle des oléagineux (Folea) et l'Association interprofessionnelle française pour le développement à l’international des oléo-protéagineuses (Agropol).

Meknès: Le SIAM 2018 conforté par les performances du PMV

Le Prince Héritier Moulay El Hassan a présidé, mardi à Sahrij Souani à Meknès, l’ouverture de la 13ème édition du Salon international de l’agriculture au Maroc (SIAM), organisé du 24 au 29 avril sous le patronage du Roi Mohammed VI, une édition qui se tient au lendemain des 10emes Assises de l’agriculture, au cours desquelles ont été dévoilées les performances du Plan Maroc Vert (PMV), notamment une croissance de 7,3% du PIB agricole entre 2008 et 2018.

La stratégie payante de Cosumar

Dans le cadre du contrat-programme, mis en place par le ministère de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts et la Fédération interprofessionnelle marocaine du sucre (Fimasucre) sur les périodes 2008-2013 et 2013-2020, nous avons pour objectifs la mise à niveau et le développement de la filière sucrière marocaine. Dans ce contexte, plusieurs actions ont été mises en place pour atteindre ces objectifs, à savoir, l’accroissement des performances agricoles et industrielles,

Le Maroc est en passe de réussir son pari dans le domaine agricole ...

Les progrès accomplis par le Maroc dans le domaine de l'agriculture constituent un "véritable succès", a souligné Mme Tejerina dans une déclaration à la presse à l'issue de ses entretiens avec le ministre de l'Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Aziz Akhannouch.

Bovins laitiers : Une productivité inter-race disparate mais qui ne cesse d'augmenter

On constate par exemple et sans surprise que la Prim'holstein reste la race la plus productive en termes de quantité avec 9 129 kg de lait sur une lactation moyenne de 305 jours. Au niveau des taux de matières utiles, la Pie Rouge se place sur la plus haute marche du podium du TB avec un résultat de 42 % et la Normande semble être la mieux placée pour produire du TP (34 %).

Info firme Maïsadour Semences devient Mas Seeds

Depuis le 10 avril 2018, la marque Maïsadour Semences est devenue Mas Seeds pour accompagner ses objectifs de développement. Ce nouveau nom ne comprend plus le mot « maïs » afin de rappeler la diversité des semences produites : le maïs, mais aussi le tournesol, le colza, le sorgho, la luzerne et d'autres espèces.

Etats généraux de l’alimentation La FNSEA et la Confédération paysanne dénoncent le contenu du projet de loi

Après son adoption en commission des affaires économiques de l’Assemblée nationale, le projet de loi EGA ne satisfait pas les syndicats agricoles. La FNSEA critique le texte notamment sur la question du choix des indicateurs servant à la fixation des prix contractuels. La Confédération paysanne dénonce le rejet de sa proposition de mettre en place un arbitrage public des relations commerciales.

Euronext : Les céréales européennes stables

Le marché suivra un appel d'offres du Bangladesh pour l'achat de 50 000 tonnes de blé meunier. Le Maroc a indiqué lundi qu'il s'attendait à une campagne agricole 2017/2018 « favorable », avec une production céréalière « exceptionnelle », selon le ministère de l'agriculture, alors que la croissance économique dans le royaume dépend grandement du rendement de ce secteur. La production céréalière sera de l'ordre de 9,8 millions de tonnes, en hausse de 3 % par rapport à la campagne précédente, a souligné le ministère dans un communiqué. La production de blé devrait rester stable à 4,8 millions de tonnes.

Phytosanitaires : Inquiétudes autour de l'impact d'une classe de fongicides sur la santé

Le 15 avril, dans une tribune publiée dans Libération, des chercheurs (CNRS, Inra, Inserm) avaient pointé du doigt les SDHI (inhibiteurs de la succinate déshydrogénase), utilisés « à grande échelle » en agriculture pour détruire les moisissures qui se développent sur les céréales ou les fruits. Cette substance vise « à bloquer une étape clé de la respiration des champignons, celle assurée par la succinate déshydrogénase (SDH). Or, les cellules de tous les êtres vivants respirent », expliquaient-ils. Selon leurs travaux, le blocage de cette enzyme SDH peut « entraîner à long terme un changement de la structure de notre ADN .

Pourquoi la Turquie sera à l’honneur de l’édition 2018

C’est à Ankara, capitale de la Turquie, qu’une délégation du Sommet de l’élevage, emmenée par son président, Jacques Chazalet, a appris la nouvelle, mardi dernier. La Turquie accepte d’être l’invitée d’honneur du prochain Sommet de l’élevage, qui se déroulera à Clermont-Ferrand, les 3, 4 et 5 octobre. Ce partenariat est le fruit d’un travail de fond que mène le rendez-vous européen des races à viande auprès des autorités locales, des ministères de l’Agriculture français et turc,

Le plan pesticides ne convainc personne

Le plan pesticides présenté par le Gouvernement mercredi 24 avril n'a pas convaincu. Les associations de protection de l'environnement attendaient plus d'ambition. Elles constatent que les recettes sont toujours les mêmes alors qu'elles n'ont pas fait leur preuve depuis le lancement du plan Ecophyto en 2008 : "Qu'est-ce qui va changer cette fois ? (...) Il faudra que l'ensemble des acteurs prennent leurs responsabilités pour reconstruire le lien abimé entre agriculture et société", réagit Carmen Etcheverry, chargée de mission agriculture chez France Nature Environnement.

Annonce du plan pour réduire la dépendance de l'agriculture aux phytosanitaires

Diminuer l'utilisation des substances préoccupantes et mieux connaître les impacts des pesticides: le gouvernement a détaillé mercredi les mesures de son plan d'action pour réduire la dépendance de l'agriculture aux produits phytosanitaires.

Œufs : la France toujours en tête de la production européenne

A l’occasion d’une conférence de presse, l’interprofession des œufs (CNPO) est revenue sur les chiffres de production et de consommation en hausse pour 2017. En présence du ministre de l’Agriculture, l’interprofession a également annoncé la création de son logo « œufs de France ».
Agriculture et pêche du 23 au 27 avril 2018


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 9 Juillet 2018 - 11:04 Agriculture et pêche du 02 au 06 Juillet 2018

Lundi 2 Juillet 2018 - 10:58 Agriculture et pêche du 25 au 29 Juin 2018

Inscription à la newsletter







CND en photos
rofoof
20150226_095904
20150226_100529
20150226_100815
20150422_121229
20150226_100556