Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Agriculture et pêche du 24 au 28 Décembre 2018

Veille Maraacid


Les huîtres souffrent de plus en plus du réchauffement climatique

Les jeunes huîtres menacées par un virus de l'herpèsLes huîtres adultes ne sont pas épargnées : touchées par un autre virus, elles ont été tuées massivement à plusieurs reprises depuis les années 90, particulièrement en 2013. Selon les projections du Giec (experts climat de l'ONU), ces conditions climatiques vont devenir fréquentes, et "les surmortalités qui interviennent actuellement tous les dix ans, risquent de survenir une année sur deux d'ici 2035" puis "tous les ans à l'horizon 2100" si rien n'est fait pour limiter le réchauffement climatique, estime le chercheur.

Bilan du projet d’Agriculture Solidaire et Intégrée au Maroc

Le projet d’Agriculture Solidaire et Intégrée au Maroc, lancé en 2013, a touché près de 114 communes des régions de Souss-Massa et de Marrakech-Safi. Il avait pour objectif d’encourager l’intégration de mesures de conservation des sols et de la biodiversité par plus de 8500 petits agriculteurs dont 20% de femmes. Ses activités se devaient d’améliorer les revenus de ces derniers, tout en tirant le meilleur profit des ressources naturelles souvent limitées.

Transformer les cultures vivrières en produits 100% naturels et durables

Mme Ait Aissa, présidente de la coopérative agricole Nouara Aïn Lahjar, créée en 2011, à la commune rurale de Dar Ben Karrich (province de Tétouan), a réussi à transformer les terrains en parcelles pour cultiver des plantes aromatiques et médicinales (PAM) et même s’aventurer pour planter le safran et l’arganier.

Plusieurs mesures en faveur de la campagne agricole 2018-2019

Secteur en vitesse de croisière, l’agriculture dans la Région de Rabat-Salé-Kenitra se projette à pas sûrs à la faveur d’une campagne agricole 2018-2019 démarrée sous de bons auspices marquée par une pluviométrie favorable et d’une panoplie de mesures impliquant les différents acteurs. Clef de voûte d’une campagne agricole réussie, les conditions climatiques se sont rangées du côté des agriculteurs grâce à un cumul pluviométrique atteignant 282 mm au 17 décembre, contre 91 mm à la même date de la campagne précédente permettant un rythme de semis soutenable.

Un centre de valorisation des légumineuses alimentaires à Meknès

Le GIE Walili compte actuellement huit coopératives et la superficie couverte en légumineuses alimentaires au niveau de Moulay Driss Zerhoune est d’environ 7000 ha avec une production totale d’environ 112 400 qx. Dans le cadre du projet « Initiative Maroco Indienne pour le développement des Légumineuses Alimentaires (IMILA) », le groupement a bénéficié d’un encadrement de la part du CRRA Meknès via la Plateforme d’Innovation pour l’amélioration des légumineuses alimentaires au niveau de la zone Saïs-Taounate.

Agriculture de conservation : La région Fès-Meknès monte en puissance

La superficie réservée à l’agriculture de conservation (AC), un système qui permet d’intensifier durablement la production agricole par des techniques respectueuses des ressources naturelles, est en constante progression dans la région de Fès-Meknès.

En réalité, les plantes ne supportent pas que vous les touchiez

Cette nouvelle nous vient de recherches menées par l’Université La Trobe, en Australie. Les chercheurs ont ainsi montré que les plantes sont extrêmement sensibles au toucher, et des contacts répétés peuvent altérer, voire retarder leur croissance de manière impressionnante. Les résultats, qui viennent d’être publiés dans The Plant Journal, pourraient conduire à de nouvelles approches pour optimiser la croissance et la productivité des plantes, utilisées dans de nombreux milieux. Explications.

Phytosanitaires. Les agriculteurs sensibilisés sur leur utilisation

Agriculteurs et conseillers de la Chambre d’Agriculture et du Syndicat de l’Horn ont découvert les diagnostics possibles de traitement par parcelle et les risques, dans l’exploitation de Raymond Kerguillec (au centre). Le Syndicat mixte de l’Horn, représenté par Armel Jentien et Clara Ollivier, ainsi que la Chambre d’agriculture de Saint-Pol-de-Léon, représentée par Claire Gouez et Cécile Goupille, avaient donné rendez-vous, jeudi 20 décembre, à quelques agriculteurs à l’exploitation de Raymond Kerguillec, au hameau de Kerarzi, à Cléder. Objectif : présenter un compte rendu d’un diagnostic établi sur cette exploitation concernant l’utilisation des produits phytosanitaires.

Oliviers arrachés, interdiction d'exporter, manque de moyens: l'oléiculture menacée en Libye

Dans la ferme de M. Bahri, les fruits gorgés d'huile sont récoltés à la main, pour ne pas abîmer l'arbre. Les olives, disposées sur de grands draps, sont transportées dans des sacs au moulin pour l'extraction du précieux jus doré et parfumé. Arbre méditerranéen par excellence, l'olivier prospère sur le littoral libyen depuis des siècles, mais les champs d'oliviers en Libye datent, eux, de la colonisation italienne, plantés dans les années 30.

Les poulets, bientôt des marqueurs de notre époque ?

Serions-nous rentrés dans l'ère du poulet ? Au cours de la deuxième moitié du 20e siècle, les hommes ont exercé une forte pression sur l'environnement de la volaille et l'ont profondément transformée. Certains scientifiques ont même proposé de nommer l'ère géologique actuelle "anthropocène" (ce terme est contesté) car l'influence de l'être humain sur son milieu est devenue une véritable force évolutive. "Les habitudes de consommation des humains ont entraîné des changements sans précédent dans la biosphère terrestre" estiment les auteurs de l'étude publiée dans la revue Royal Society Open Science. En étudiant le poulet d'élevage (Gallus gallus domesticus),

Climat : plant B pour l’agriculture

L’agriculture telle qu’elle est pratiquée pourra-t-elle nourrir 10 milliards de personnes en 2050 ? Certainement pas. Le changement climatique pourrait renverser le plateau-repas de l’humanité. «Les sécheresses et inondations sont de plus en plus dévastatrices. Nos exploitations agricoles sont en danger», interpelle la retentissante pétition en ligne «l’Affaire du siècle», déjà signée par 1,7 million de personnes. Les rendements, la sécurité alimentaire et la vie des petits paysans vont être bouleversés, et les pays du Sud sont en première ligne. Chacun à leur manière, le maïs, le café et le riz sont emblématiques de ces enjeux. Très étendues sur la planète, ces cultures vont devoir répondre à une demande croissante tout en basculant vers des systèmes d’agriculture plus résilients.

Des alternatives au glyphosate dans le contexte d’adoption de bonnes pratiques

L’Unité Expérimentale Horticole du site d’Angers est engagée dans une démarche d’adoption de bonnes pratiques : certification verger écoresponsable (depuis 2001), certification Haute Valeur Environnementale de niveau 2 (depuis 2013), mise en place d’un verger conduit en AB (2014), Certification ISO 14 001, démarche Système de Management Environnemental de l’INRA (depuis 2015), arrêt de l’achat des produits CMR (cancérogène, mutagène et reprotoxique) (depuis 2016).

Sénégal : le FIDA apporte son soutien à l’entrepreneuriat agricole rural

Le FIDA apporte son soutien à la deuxième phase du Programme d’appui au développement agricole et à l’entrepreneuriat rural (PADAER), à coût de plusieurs dizaines de millions de dollars. Le programme qui cible plusieurs régions défavorisées du Sénégal accorde une part importante aux femmes et aux jeunes en les incitants à la création d’emplois décents, notamment dans les domaines agricoles et de l’élevage.

L'économie bleue, nouveau pilier du modèle de développement

Le potentiel est tel que le Conseil économique, social et environnemental veut faire de l'économie bleue un nouveau pilier du prochain modèle de développement. Un rapport élaboré par le Conseil dans le cadre d'une auto-saisine appelle à l'adoption d'une stratégie nationale de l'économie bleue durable et inclusive. A l'heure actuelle, le Maroc ne dispose pas d'une stratégie propre à l'économie bleue, mais de plusieurs stratégies sectorielles couvrant les activités liées directement ou indirectement au capital maritime. Le CESE considère qu'une nouvelle vision s'impose afin de «libérer les potentialités de création de richesses et d'emplois, de valoriser le potentiel des secteurs liés à l'économie bleue, tout en préservant les écosystèmes marins, selon une approche inclusive, durable et intégrée».

Tunisie : légère hausse des investissements dans le secteur agricole - La Tribune Afrique

En Tunisie, les investissements agricoles ont connu une hausse de 15,4% comparativement à l'année 2017 sur la période janvier-novembre 2018, selon l'Agence de promotion des investissements agricoles tunisienne (APIA). Au total, 4 633 transactions d'investissement agricoles ont été enregistrées, correspondant à une enveloppe d'environ 579,5 millions de dinars. La Tunisie connaît un déficit de sa balance commerciale estimé à environ 17 330 millions de dinars , dû essentiellement aux difficultés de certains de ses partenaires commerciaux.

Apiculture Des députés LR réclament un « plan de sauvegarde de l'abeille »

Les abeilles contribuent à la pollinisation de 90 % des principales cultures dans le monde. Mais ces dernières années, ces précieux animaux ont été décimés par le « syndrome de l'effondrement des colonies d'abeilles », un mal mystérieux. On accuse aussi bien les acariens, les pesticides, les virus que les champignons, voire la combinaison de plusieurs de ces facteurs. Selon l'ONU, plus de 40% des pollinisateurs invertébrés, en particulier les abeilles et les papillons, sont menacés d'extinction. Les scientifiques ont prévenu que ce déclin vertigineux pourrait entraîner une hausse des prix des denrées alimentaires et un risque de pénuries.

Agriculture de conservation : en évolution à Fès-Meknès

L’agriculture de Conservation (AC) est un système qui permet d’intensifier durablement la production agricole par des techniques respectueuses des ressources naturelles, principalement l’eau et le sol, et plus économes en énergie et temps de travail. Cette pratique permet l’adaptation de l’agriculture et l’atténuation des effets du changement climatique que connaît la Terre.

Plus que jamais l'Afrique a besoin de ses jeunes pour moderniser son agriculture

Drones, applications, émissions de télé-réalité, mise en avant de l'entrepreneuriat agricole : l'Afrique est actuellement engagée dans la bataille pour rendre l'agriculture attrayante pour les jeunes. Bien qu'employant 65 % de la population et contribuant à 36 % du PIB, force est de constater que le secteur ne parvient plus à « attirer » la jeunesse. L'une des principales explications reste le phénomène migratoire comme l'a expliqué José Graziano da Silva, le directeur général de la FAO (l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture) : « Les phénomènes de migration, vers les zones urbaines et vers l'étranger

PAC : versement des aides de base 2018 à 99% des agriculteurs

7,1 milliards d'euros d'aides versés au titre de la campagne 2018. Ce troisième versement, réalisé le 21 décembre inclut le "solde des aides directes découplées (paiement de base, paiement redistributif, paiement vert et paiement en faveur des jeunes agriculteurs), des aides couplées animales (aide ovine et aide caprine) et de l'ICHN" (aides européennes dites de compensation de handicaps naturels).

L’intelligence artificielle offre de larges pistes de développement

L'intelligence artificielle est aujourd’hui une réelle opportunité pour les pays africains, selon des universitaires et chercheurs qui ont participé à la semaine africaine de la science organisée du 17 au 22 décembre dernier à Yaoundé au Cameroun par le Next Einstein Forum (NEF). « Ne serait-ce qu’au niveau universitaire. Dès la deuxième année, il faut commencer à enseigner comment fabriquer les programmes d’intelligence artificielle », soutient Norbert Tsopze, enseignant au département d’informatique à l’université de Yaoundé I.

Droits des paysans : L’Assemblée générale des Nations Unies adopte une déclaration inédite

Avec 121 voix pour, 8 voix contre et 54 abstentions, l’Assemblée générale des Nations unies a adopté la déclaration pour le droit des paysans. « Le vote final du 17 décembre 2018 représente un aboutissement historique pour les communautés rurales », a commenté l’organisation Via Campesina. « L’adoption de la déclaration par le forum de l’AGNU inaugure un nouveau chapitre de la lutte pour les droits des paysans et autres communautés rurales à travers le monde. »

Seven Case Studies of Agroecological Transition

The case studies provide concrete examples of how, in spite of these barriers to change, people around the world have been able to fundamentally rethink and redesign food systems around agroecological principles. Steve Gliessman, lead author of the report, said: “The case studies show that change doesn’t always start in the field. Transition can be kick-started by community-building activities, farmer-researcher partnerships and even by external shocks that make people question the status quo.”

Agriculture solidaire : Près de 670.000 bénéficiaires des projets du PMV

Dans son pilier II, le Plan Maroc Vert accorde une place importante aux petits agriculteurs via la création et la pérennisation de projets agricoles dans des zones paupérisées. Aux côtés des emblématiques produits du terroir, l’agriculture solidaire a réalisé des avancées significatives, aussi bien dans les filières végétales qu’animales. Voici son bilan sur la période 2010-2018.

Agriculture durable : Le système agropastoral à base d'arganier reconnu important pour le patrimoine mondial

La FAO vient de reconnaitre «important pour le patrimoine agricole mondial» le système agropastoral à base d'arganier de la zone d'Ait Souab-Ait Mansour de la région de région de Souss-Massa-Drâa. La particularité de cette arganeraie tient au système basé sur des pratiques d’agroforesterie dans des terrasses en pierre sèche qui sont très résistantes aux environnements arides, à la rareté de l’eau et aux sols pauvres.

Biodiversité. Le conseil constitutionnel interdit la vente de semences paysannes - L'humanité

Lors de l'adoption de la loi Egalim (pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine, durable et accessible à tous) autorisant la vente de semences libres ou paysannes, de nombreuses organisations paysannes et défendant l’environnement s’était réjouies de la victoire apportée par l’article 78. Jusqu’ici réservée aux grands groupes semenciers tels Monsanto, DuPont et Dow Chemical,

Agriculture : les régions mettent en garde contre une recentralisation de la PAC

Depuis 2014, les régions assurent la gestion de 95% du FEADER, soit 1,52 milliard d’euros par an pour la transformation des systèmes agricoles, alimentaires et forestiers. Le total de leur budget agricole annuel atteint 2,32 Mds euros en incluant le budget propre des régions. Pour la prochaine programmation, dans un Livre blanc publié à l’occasion du séminaire, les régions demandent expressément à « être responsables du pilotage, de la mise en œuvre et du paiement des aides relevant de l’actuel périmètre du 2e pilier,

Un mécanisme d’antibiorésistance inédit

Les bactéries disposent, naturellement, d’un grand nombre de stratégies pour résister aux antibiotiques. Et cette palette pourrait bien être encore plus diversifiée que ce que l’on pouvait imaginer. C’est ainsi que des chercheurs de l’Institut Pasteur, en collaboration avec l’Inserm, l’Inra, le CNRS et l’Institut Weizmann des Sciences d’Israël, viennent de mettre en évidence chez la bactérie Listeria monocytogenes un mécanisme de résistance totalement inédit. En effet, en présence d’antibiotiques qui ciblent les ribosomes et bloquent la synthèse protéique, ces bactéries sont capables de scinder en deux leurs ribosomes afin de relancer la production de protéines. Un mécanisme rendu possible grâce à l’expression du gène hflXr. Ces résultats ont été publiés le 13 décembre 2018 dans la revue PNAS.

ADA : un bilan positif pour les PPP

Depuis le lancement des PPP, près de 135.494 hectares ont été cédés pour une location de longue durée à des opérateurs privés. 110.000 ha font partie du domaine privé de l’État et proviennent essentiellement des terres de la SODEA et SOGETA. 24.800 ha appartiennent aux terres communes (Joumoû) et 600 ha aux terres habous. L’ensemble de l’opération PPP compte 1.632 projets.

PMV : le PIB du secteur agricole en hausse de 60% depuis 2008

La production céréalière a progressé de 7% par rapport à la campagne 2016-2017 suite aux effets d’une pluviométrie abondante et régulière et de conditions climatiques clémentes et favorables. Le cumul de précipitations a atteint en effet 402,3 mm, en augmentation de 11% par rapport à une saison normale, ce qui a permis d’améliorer les retenues des barrages agricoles de 45%.

Exportations de semences agricoles La France reste leader

La France reste le premier exportateur mondial de semences agricoles pour l'exercice 2017/2018, avec 1,6 milliard d'euros de produits exportés, selon un communiqué publié jeudi par le Gnis (Groupement national interprofessionnel des semences et plants). Le solde de la balance commerciale semences et plants (947 millions d'euros) a très légèrement reculé par rapport à l'année précédente (951 millions d'euros) mais demeure largement excédentaire.

Un cinquième des forêts méditerranéennes de France est menacé

Le comité français de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) alerte sur les menaces qui pèsent sur les forêts méditerranéennes françaises. Dans le cadre de sa liste rouge des écosystèmes, l'UICN France a évalué la vulnérabilité de 19 écosystèmes forestiers caractéristiques de cette région. Quatre de ces 19 écosystèmes (soit un cinquième - 21 %) sont menacés en France, évalués "vulnérables" ou "en danger.
Agriculture et pêche du 24 au 28 Décembre 2018


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 17 Juin 2019 - 09:29 Agriculture et pêche du 10 au 14 Juin 2019

Lundi 10 Juin 2019 - 10:00 Agriculture et pêche du 03 au 07 Juin 2019

Inscription à la newsletter







CND en photos
20150226_100556
20150226_101251
rofoof
maraacid
cnd
20150422_121229