Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Agriculture et pêche du 25 au 29 Juin 2018

Veille Maraacid


Irrigation : Les petits agriculteurs exonérés de la redevance

La décision vient d’être annoncée par le ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts. Elle s’inscrit en droite ligne des objectifs du Plan Maroc vert (PMV) visant à améliorer les revenus des agriculteurs, en général et des petits agriculteurs, en particulier.

De plus en plus de cultures biologiques en Espagne

Les surfaces dédiées à l’agriculture biologique en Espagne ont augmenté en 2017 de plus de 280 000 hectares, soit une progression de 3,1 % par rapport à l’année 2016. Au cours des cinq dernières années, le pays a enregistré une moyenne annuelle de croissance de 3,7%.

Agriculture durable : La FNSEA et WWF France s'engagent ensemble

« Au delà de nos désaccords communs, nous voulons mettre en avant les points d'accord et mener des actions ensemble » a déclaré à l'AFP le directeur général de WWF France, Pascal Canfin. Au chapitre des points communs, il a cité la lutte contre l'artificialisation des sols, le développement de la méthanisation, la juste répartition de la valeur entre tous les acteurs de la chaîne agroalimentaire et la protection des agriculteurs contre d'autres agricultures « que nous ne souhaitons pas importer ».

Pêche : Les opérateurs soumettent leurs doléances à Daoudi

La hausse du gasoil a engendré une augmentation des charges à un niveau record pour les opérateurs de la pêche, tous segments confondus» a déclaré au Reporter le président de la Confédération nationale de la pêche côtière (CNPM), Larbi Mhidi. Dans un entretien téléphonique, ce dernier a jugé que «plusieurs sociétés opérant dans le secteur de la pêche, notamment les petites unités, font actuellement face à une crise structurelle sans précédents». A l’issue de cette rencontre, Daoudi a déclaré à ces professionnels que le gouvernement œuvre actuellement à défaire les prix, annonçant un proche plafonnement des prix des carburants au Maroc.

Terre 2018 États généraux de l'alimentation, quel bilan un an après ?

Les États généraux de l'alimentation (EGA) seront à l'honneur le 10 septembre 2018 lors de Terre 2018, les assises de l'élevage et de l'alimentation. Un an après le lancement des EGA, un point d'étape sera réalisé lors de cette journée d'échanges et de réflexion organisée par Ouest France, en partenariat avec Terre-net Média, à Rennes.

Détecteur de chaleur en élevage allaitant : un investissement rentable

Les rations hivernales sont à base d’ensilage d’herbe et de foin, elles doivent couvrir les besoins de nos 240/250 vaches à vêler, sur une période très courte. » « Notre objectif principal est de tenir les vêlages groupés sur les mois de novembre et décembre, tout en maîtrisant les frais d’élevage, vétérinaires en particulier. L’organisation et la conduite de l’exploitation sont pensées pour atteindre cet objectif que ce soit au niveau de l’alimentation, des bâtiments et de la génétique du troupeau. « On recherche des qualités d’élevage : facilités de vêlages, productivité, lait… » expliquent les 2 associés.

Donald Trump : allié des agriculteurs brésiliens ?

Au début de cette année, le Président des États-Unis mettait à exécution sa décision de surtaxer les importations d’acier et d’aluminium en provenance de Chine. Le 2 avril, Pékin réagissait en augmentant les droits de douane (portés à 15 % et 25 % selon les marchandises) sur une liste de 128 produits fournis par l’économie américaine (dont les livraisons de fruits et noix, de viande porcine, de vins et d’éthanol). Washington répliquait alors en élargissant la liste des biens manufacturés chinois qui pourraient être pénalisés.

PAC: l'Assemblée nationale plaide pour un budget "préservé"

Co-auteur, Alexandre Freschi (LREM) y a vu un "moyen d'appuyer la position de la France". Emmanuel Macron a jugé il y a une semaine "inacceptables" les propositions de la Commission européenne sur la réduction du budget de la PAC, qui aboutiraient selon lui à faire payer le coût du Brexit uniquement par les agriculteurs. La Commission a proposé début mai une baisse de 5% du budget dédié à la PAC pour la période 2021-2027, avec une enveloppe totale de 365 milliards d'euros,

Sortie du glyphosate : Le Modef appelle au bon sens

Bien que le gouvernement ait mandaté Nicolas Hulot, ministre de la transition écologique et solidaire, et Stéphane Travert, ministre de l’agriculture, pour étudier la question de l’arrêt du glyphosate en France, aucune solution n’a pour le moment été retenue. Le Modef appelle donc ces derniers à fournir un travail réel sur les alternatives, dans le but d’une sortie du glyphosate dans trois ans.

La filière semencière française, une réussite méconnue qui prépare son avenir face aux mutations de marché

La filière semencière française a d’abord prospéré sur son marché intérieur, aujourd’hui le troisième plus important au monde derrière ceux des États-Unis et de la Chine. La filière a ensuite conquis l’international pour devenir le premier exportateur mondial de semences de grandes cultures, dégageant 950 M€ d’excédent commercial en 2017. Aujourd’hui, les exportations de semences représentent près de 50 % des 3,3 Mds € de chiffre d’affaires du secteur évalué au stade de gros. Progressant au rythme de 7 % par an sur la dernière décade, elles constituent désormais le seul moteur de la croissance, le marché intérieur évoluant au ralenti ces dernières années.

Campagne de commercialisation 2017-2018 : Encore du grain à vendre

La campagne de commercialisation des céréales 2017-2018 prend fin alors que les silos se remplissent déjà de l’orge d’hiver 2018. Une fin de campagne marquée par des stocks alourdis en orge et maïs. Si le stock final de blé tendre se maintient, à la faveur d’une bonne campagne à l’export intra-communautaire, le stock final à la ferme augmente de 75 %.

Programme Ambition Bio 2022 - Plan d'actions des acteurs de l'agriculture et de l'alimentation

Cette demande s'est largement exprimée dans le cadre des États généraux de l'alimentation (EGA) et a été reprise dans la feuille de route 2018/2022 de la politique de l'alimentation du gouvernement, notamment en se donnant des objectifs ambitieux que ce soit en termes de surfaces agricoles ou dans le domaine de la restauration collective.

Banane : la mutation de toute une filière en Guadeloupe

Crises à répétition, fluctuation et concurrence sur les prix, dégâts causés par des pesticides ou des fongicides désormais interdits, fréquence de cyclones dévastateurs... autant de facteurs qui ont incité la Guadeloupe à entièrement repenser son modèle de production de bananes de l’amont jusqu’à l’aval de la filière. Travail de longue haleine et pari difficile à relever, mais grâce aux efforts conjugués des amoureux et des professionnels de l’île, l’avenir de la banane semble assuré. Récit d’une évolution... et peut-être pourrait-on même parler de révolution, tant les professionnels sont fiers, à juste titre, des efforts entrepris pour relever la filière !

Les nouvelles variétés de tomates coeur de boeuf italiennes

Rosalinda est semblable à la variété Rosa di Sorrento. Il s’agit d’une variété relativement précoce. Sa saveur est excellente de couleur rose avec un poids spécifique élevé. Les fruits pèsent de 350 à 400 grammes. Elle convient aussi bien à la culture en plein champ qu’en serres. Dès sa première année de production, les retours des agriculteurs ont été très positifs.

Le Sénat confirme l'objectif de 20% de produits bio dans la restauration collective

Ils ont ainsi adopté un amendement de la co-rapporteure Anne-Catherine Loisier (UC) qui préserve l'ambition du dispositif adopté en première lecture à l'Assemblée mais en assouplit certaines des modalités. L'objectif des 20% de produits bio est réintroduit par cet amendement "car toutes les filières françaises se sont montrées confiantes dans leur capacité à répondre à ce surcroît de demande", a souligné Mme Loisier. "Les produits labellisés +régions ultrapériphériques+ sont ajoutés pour promouvoir nos produits ultramarins en métropole et participer (..) à l'assouplissement de ces dispositions pour l'outre-mer", a-t-elle ajouté.

Semences: la Confédération paysanne accuse l'interprofession d'être juge et partie

Le syndicat agricole Confédération paysanne a accusé l'interprofession des semences, le GNIS, d'être juge et partie dans le domaine des semences certifiées, en rendant public un rapport d'enquête du conseil général de l'alimentation (CGAAER) datant de 2015, des accusations qui n'ont plus lieu d'être selon le GNIS.

Politique agricole : Agriculture Stratégies suggère d’organiser un « G20 agricole » en 2019

Pour le think tank Agriculture Stratégies, une sortie de crise du multilatéralisme nécessitera de « considérer les enjeux agricoles et alimentaires ». Le constat est clair selon l’organisation : « considérer qu’une mondialisation non régulée est forcément bonne et qu’une main invisible règle tout, est faux ».

Complémentation minérale : Un galet effervescent à mettre dans l'abreuvoir des bovins au pâturage

L'entreprise Vétalis propose un galet à dissoudre dans l'abreuvoir des vaches laitières ou allaitantes au pâturage qui permet d'apporter collectivement une complémentation en oligo-éléments. Il contient du cuivre, du manganèse, du zinc, de l'iode et du sélénium.

Maroc : la Banque africaine de développement accorde une ligne de crédit de 100 millions d’euros à la Banque centrale populaire

La ligne de crédit contribuera concrètement à améliorer la compétitivité économique des pays concernés, à générer des recettes publiques et d’exportation et à créer des opportunités d’emploi, notamment dans les secteurs à forte intensité de main-d’œuvre comme l’agriculture. Elle favorise, en outre, l’intégration régionale et le développement des échanges commerciaux.

New oceanographic insight pinpoints marine 'hotspots of risk'

Using a novel, high-resolution 'Lagrangian Coherent Structures' mapping technique, scientists are able to model dynamic features in ocean surface currents. The capacity for improved, near real-time mapping of ocean fronts and eddies may now help alert fishermen and fisheries managers to the increased risk so they can try to avoid those protected species and better target the species they are after.

Nuisibles : La société Ratdown vous propose des solutions contre les rongeurs et les oiseaux

L'épouvantail gonflable RDefender se gonfle et se dégonfle automatiquement pour éloigner les oiseaux des cultures (©Ratdown)La société Ratdown fabrique et commercialise en France depuis 2007 des systèmes de lutte contre les nuisibles (rongeurs, volatils et insectes). Elle présentera au Space 2018 ses dernières nouveautés :

Céréales: Environ trois millions de quintaux prévus dans l’Oriental

La superficie emblavée en céréales lors de cette saison s’élève à 232.600 hectares répartis entre les trois principales céréales, à savoir l’orge (53 pc), le blé dur (12 pc) et le blé tendre (35pc), précise la même source, affirmant que les résultats de cette année sont ’’encourageants et probants’’.

Aïd Al Adha: M. Akhannouch se réunit avec les professionnels de la filière

Le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, Aziz Akhannouch, a tenu, mardi à Rabat, une réunion avec le président de la Fédération interprofessionnelle des viandes rouges (Fiviar) Mohamed Karimine, afin de discuter des opérations de préparation et d’accompagnement prévus pour Aïd Al Adha.

Le projet de loi agriculture et alimentation à l'épreuve du Sénat

"À travers ce projet de loi nous voulons donc défendre avec vous une agriculture riche de la diversité de ses modèles agricoles", a plaidé le ministre de l'agriculture Stéphane Travert. "Il ne s'agit pas d'opposer ces modèles mais au contraire qu'ils soient complémentaires et créent les ressources suffisantes pour développer nos économies locales, et être présents sur les marchés nationaux et internationaux", a-t-il ajouté. "Ce projet de loi prend le risque immense de ne rien changer pour nos agriculteurs", lui a répondu le rapporteur de la commission des Affaires économiques Michel Raison (LR).

Fruits et légumes « 0 résidu de pesticides » : quelle place pour une troisième voie ?

Le label « zéro résidu de pesticides » a été lancé en février 2018 par le collectif Nouveaux Champs, qui rassemble 33 opérateurs commerciaux en fruits et légumes frais, soit 3 000 producteurs et 12 % de la production française. Il entend répondre aux attentes sociétales, non seulement par des pratiques agroécologiques recensées dans un cahier des charges (utilisation d’auxiliaires biologiques pour lutter contre les ravageurs, rotations, préservation de la Biodiversité, économies d’eau…)

France: le nombre d'exploitations agricoles baisse toujours, mais moins rapidement

En 2016, une exploitation agricole disposait en moyenne de 63 hectares, soit 7 hectares de plus qu'en 2010 et 20 de plus qu'en 2000. A l'opposé, les petites exploitations (moins de 25.000 euros de PBS) rassemblent près d'un tiers des exploitations mais n'exploitent que 7% de la surface agricole utile (SAU) en mobilisant 12% du volume de travail agricole. L'agrandissement des exploitations s'est accompagné du développement des formes sociétaires comme les EARL ou les GAEC. En 2016, 36% des exploitations agricoles bénéficiaient d'un statut de société contre 30% en 2010.

Maroc : Agriculture en chiffres

L’agriculture est réellement au centre des préoccupations de développement durable et de sécurité alimentaire. En plus de sa contribution à l’économie de près de 13%, son impact socio-économique réel est largement supérieur, grâce notamment, à ses effets d’entrainement à l’amont, à l’aval et à travers la consommation finale des ménages.

Sticklebacks infected with parasites influence behavior of healthy fish

Certain types of tapeworm make sticklebacks behave carelessly and thus become easier prey for birds. A team of biologists have now demonstrated for the first time that the tapeworm not only influences the behavior of the infected fish -- indirectly, it can also induce risky behavior in other fish in the group.

Il nous faut une sécurité climatique dans un monde qui explose

Le 22 juin, Federica Mogherini, Haute représentante de l'Union européenne (UE) pour les affaires étrangères et la politique de sécurité a organisé un événement de haut niveau à Bruxelles sur le thème du « Climat, paix et sécurité : le temps de l’action ». Cette réunion sans précédent rassemblait des ministres, des parlementaires, des personnalités internationales, des experts scientifiques, des hauts fonctionnaires de l'ONU et la société civile avec pour but de changer notre façon de comprendre et d'agir sur la problématique du changement climatique en tant que menace pour la sécurité internationale.

Tanger: Amélioration des cultures par l’utilisation de la biotechnologie

Des chercheurs marocains et des experts en provenance de vingt pays africains se sont réunis, lundi à Tanger, pour débattre du projet RAF 5076 relatif à « l’amélioration des cultures par l’utilisation de l’induction de mutation et la biotechnologie », et ce en vue de renforcer le développement de l’agriculture africaine.

Agriculture biologique : Les régions tentent d'accompagner l'essor de l'agriculture bio

Si le gouvernement a annoncé lundi un plan de développement pour atteindre 15% de surfaces agricoles cultivées en bio d'ici 2022, les régions ont également mis en place des outils pour faciliter cette transition. « Le premier objectif est de continuer à accompagner, dans un rythme soutenu, les conversions bio », résume pour le Grand-Est, Pascale Gaillot, vice-présidente en charge de l'agriculture et de la ruralité. Problème, pour la période 2014-2020, la région est arrivée à l'épuisement des fonds bio dès la fin 2017.

Increase in storms could have 'catastrophic impact' on fishing industry

Potential changes in the frequency and intensity of storms off the coast of the UK and around the world could have a "catastrophic impact" on the livelihood of fishermen and sustainability of fishing industries, research led by the University of Exeter has shown. The research, based on a review of past studies and examination of future projections, warns that the increase in storms could make fishing more dangerous, displace fish from their natural habitats and interfere with the ability of fish to breed.

More secure seas and oceans for Europe and around the world

"With this action plan, the EU reaffirms its role as a global maritime security provider," said High Representative, Vice President and Head of Agency Federica Mogherini. “It promotes international cooperation, maritime multilateralism and the rule of law at sea, in line with the strategic priorities identified in the EU Global Strategy".

Des progrès restent à faire pour repenser la politique agricole et réduire le soutien

D’après le rapport Politiques agricoles : suivi et évaluation 2018, les 51 pays étudiés, soit tous les membres de l’OCDE et de l’UE ainsi que 10 grandes économies émergentes, ont dépensé en moyenne 620 milliards USD (556 milliards EUR) par an pour soutenir les producteurs agricoles pendant la période 2015-17. Près des deux tiers de ce total financent encore des mesures qui faussent sensiblement les décisions des exploitants agricoles.

Les débarquements de la pêche côtière et artisanale en recul

La valeur marchande des produits de la pêche côtière et artisanale débarqués au titre des cinq premiers mois de 2018, s'est chiffrée à plus de 3 milliards de dirhams (MMDH), en amélioration de 4% comparativement à fin mai 2017, précise l'ONP dans une note relative aux statistiques sur la pêche côtière et artisanale au Maroc pour le mois de mai 2018.

75% des sols de la planète sont dégradés selon le nouvel Atlas de la désertification

Cet atlas, qui fournit une évaluation de la dégradation des terres au niveau mondial, a été édité pour la première fois en 1992 et complété en 1998. Vingt ans après, cette troisième version est produite "en utilisant de nouvelles méthodes de traitement de données", précise un communiqué de la Commission. Pour Tibor Navracsics, responsable du JRC, "cette édition nouvelle et beaucoup plus avancée de l'Atlas donne aux décideurs du monde entier un aperçu complet et facilement accessible de la dégradation des terres".

Glyphosate «On aura fait notre travail» si on «divise par 10 ou 20» les quantités utilisées

Après la décision de l'Union européenne en novembre de renouveler la licence de l'herbicide pour cinq ans, Emmanuel Macron avait promis que la substance, principe actif du Roundup de Monsanto, serait interdite en France « dès que des alternatives auront été trouvées, et au plus tard dans trois ans ». L'herbicide contesté devrait être supprimé en France d'ici trois ans dans 80 à 90 % de ses utilisations classiques, ont déclaré la semaine passée Emmanuel Macron et plusieurs ministres. Interrogé sur LCP pour savoir si ce chiffre était un objectif ou une certitude, Matthieu Orphelin a estimé que « tout le monde dit "on va y arriver", donc tant mieux ».

Perturbateurs endocriniens : la Commission soumet sa feuille de route à consultation

Cette feuille de route prendra la forme d'une communication dans laquelle l'exécutif européen présentera le cadre des politiques européennes qui régissent ces substances qui altèrent les fonctions du système hormonal. Des dispositions spécifiques sur les PE existent aujourd'hui dans les législations sur les pesticides, les biocides, les produits chimiques en général (règlement Reach), les dispositifs médicaux et l'eau.

Filière forê-bois : une aide nationale doit permettre d'améliorer les peuplements forestiers

Stéphane Travert, ministre de l'Agriculture et de l'alimentation, a décidé la mise en place d'une aide nationale à l'amélioration des peuplements forestiers, indique un communiqué. L'objectif est de "remédier à l'insuffisance du renouvellement en qualité et en quantité des peuplements qui met en péril l'avenir de la filière forêt-bois française". Cette mesure s'inscrit dans le cadre du Grand Plan d'investissement (GPI) 2018-2022.

Produits phytosanitaires Lancement d'une campagne de mesure de ces produits dans l'air

Cette campagne, première du genre à l'échelle nationale, « permettra de définir les modalités d'une stratégie pérenne nationale de surveillance des résidus de produits phytosanitaires dans l'air ambiant », ont indiqué dans un communiqué l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses), l'organisme qui fédère les associations de surveillance de la qualité de l'air Atmo France et l'Institut national de l'environnement industriel et des risques (Ineris). « Notre volonté avec cette campagne est de s'appuyer sur les données collectées pour améliorer la surveillance des résidus de produits phytosanitaires présents dans l'air

Espagne: 70% de de pertes à cause d’un nouveau ravageur d’agrumes

Le nouveau ravageur d’agrumes dénommé thrips d’Orchidées ( Chaetanaphotrips orchidi ), cause de plus en plus de dégâts dans la région de Valence en Espagne. L’Association des agriculteurs de Valence (AVA-ASAJA) estime des dommages pouvant atteindre 70% de la récolte.
Agriculture et pêche du 25 au 29 Juin 2018


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 12 Novembre 2018 - 08:28 Agriculture et pêche du 05 au 09 Novembre 2018

Lundi 29 Octobre 2018 - 14:59 Agriculture et pêche du 22 au 26 Octobre 2018

Inscription à la newsletter







CND en photos
20150226_100529
20150226_101251
abh
cnd
20150226_100728
maraacid