Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Agriculture et pêche du 25 au 29 Mars 2019

Veille Maraacid


Aviculture : une cadence de production toujours soutenue

En 2018, le secteur a produit 570 000 tonnes de viande de poulet, 100 000 tonnes de viande de dinde et 5,8 milliards unités d’œufs de consommation. En effet, la production de viandes de poulet a atteint 570 000 tonnes, en augmentation de 3,6% par rapport à 2017. Celle des viandes de dinde augmenté de 11,1% à 100000 tonnes en 2018.

Arganiculture : le privé s’y met

Comme tous les programmes agricoles inscrits dans le cadre du pilier 1 du Plan Maroc Vert, visant le développement d’une agriculture moderne à haute productivité ou à forte valeur ajoutée dans les zones à fort potentiel agricole, les projets prévus dans le cadre du programme d’arganiculture bénéficient de mesures d’accompagnement institutionnelles. Pour rappel, en matière de développement des zones de l’arganier par l’ANDZOA, le projet de plantation de 10 000 ha de vergers dans les zones vulnérables pour l’arganiculture dans le cadre du pilier II du PMV est en marche.

Les ambitionnes tunisiennes en matière d'agriculture biologique

La Tunisie fera partie des pays pionniers sur le marché mondial dans le domaine de l’agriculture biologique. C’est en tout cas ce qu’a déclaré le ministre de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche, Samir Taieb. Car, selon lui, les indicateurs de ce secteur ont évolué notamment en matière de superficies et de rentabilité.

Découverte d’un mode de vie pluricellulaire pour un virus, une première en virologie

Des chercheurs de l’Inra, du Cirad et du CNRS ont montré que les différents segments constitutifs du génome d’un virus dit multipartite peuvent exister dans des cellules distinctes de l’organisme cible, et travailler ensemble pour provoquer une infection. Ce résultat inédit va à l’encontre du paradigme fondateur en virologie, qui considère que le génome entier d’un virus pénètre et se réplique à l’intérieur d’une même cellule, puis passe à une autre cellule où il se réplique à nouveau

Des arbres sur pieds pour nourrir les vaches

Associer l’élevage aux cultures dans les territoires de plaine permet de bénéficier de la complémentarité des deux activités : une partie des cultures permet de nourrir les animaux, qui en retour participent à la fertilisation des sols (1). Pour favoriser ces formes vertueuses de polyculture-élevage, l’Inra de Lusignan expérimente un système bovin laitier conçu pour économiser les intrants (eau, énergie fossile) et résister aux aléas climatiques.

Betteraves fourragères : Des semences activées pour assurer la qualité et la conservation de la culture

Alors qu'elles sont déjà bien installées pour les betteraves sucrières, les semences activées gagnent des parts de marché en betteraves fourragères. L'ADBFM rappelle que cette technologie permet d'homogénéiser la levée de la culture pour la rendre plus résistante face aux ravageurs.

Maladies abortives liées aux tiques. Ehrlichiose, Fièvre Q

C’est une maladie bactérienne provoquée par la bactérie Anaplasma phagocytophilum. La diffusion géographique de la pathologie a été étudiée au début des années 2000. On a pu mettre en évidence une distribution quasi nationale ainsi qu’une liste d’espèces sensibles très importante : ruminants domestiques, chiens, renards, chevaux, petits rongeurs, faune sauvage, mais aussi l’homme.

Lutte contre les agents pathogènes transmis par les moustiques: découverte d'un nouvel élément génétique mobile c

Les chercheurs de l'Inra, du Cirad, du CEA et des Universités de Montpellier, Chicago et Vanderbilt aux Etats-Unis ont développé une méthode inédite d'analyse du génome de la bactérieWolbachia. Cette bactérie endosymbiotique (1) infectant plus de 70 % des insectes, est capable d'influencer la transmission par ces derniers d'agents pathogènes comme le virus de la Dengue ou Zika. A partir du séquençage et de l'étude de l'ensemble de l'ADN présent dans les ovaires de moustiques Culex pipiens,

Oléagineux L'export booste les surfaces de multiplication de semences

Les surfaces de multiplication de semences d'oléagineux continuent de progresser en France grâce à l'export. « En 2018, le pays en comptait près de 40 000 ha mis en production, soit une augmentation supérieure à 30 % en trois ans », selon l'Association nationale des agriculteurs multiplicateurs de semences oléagineuses (Anamso).

Suisse: le bio a du succès

Partout dans le monde, le biologique gagne du terrain. Et la Suisse n’échappe pas à la règle, le consommateur européen et de facto suisse désirant toujours améliorer ses habitudes alimentaires, ce sont 389 000 tonnes de légumes frais qui ont été consommés en 2018 en Suisse, les légumes non bio restent en tête dans les assiettes suisses mais la tendance est baissière -1% sur 2018. De leur côté, les légumes bio continuent de gagner des parts dans les assiettes augmentant donc de 5,5% pour atteindre les 55 900 tonnes sur 2018.

Partenariat : Mieux prendre en compte l'eau et la biodiversité dans l'enseignement agricole

La Driaaf Ile-de-France, les Draaf Normandie, Hauts de France, Grand-Est, Bourgogne-Franche-Comté, Centre-Val-de-Loire, en tant qu’autorités académiques de l’enseignement agricole et l’agence de l’eau Seine-Normandie ont signé le 22 mars dernier une convention de partenariat afin de faciliter et d’augmenter la prise en compte des enjeux de l’eau et de la biodiversité dans l’enseignement agricole.

Résilience des arbres fruitiers au changement climatique dans le bassin méditerranéen

Le CRRA Meknès héberge l’atelier de lancement du projet international «Résilience des arbres fruitiers au changement climatique dans le bassin méditerranéen (PRIMA-FREECLIMB)» qui se déroulera à Meknès du 1er au 2 avril 2019 avec la participation de 24 chercheuses et chercheurs de 15 organismes méditerranéens.

Loi alimentation: les agriculteurs bénéficieront d'une hausse des prix "dans 3-4 mois"

Dans "trois ou quatre mois, on pourra mesurer que la hausse d'un certain nombre de produits bénéficiera directement aux agriculteurs", a poursuivi M. Schelcher. Par ailleurs, l'Assemblée a voté mardi en faveur de la création d'une commission d'enquête relative aux "pratiques de la grande distribution et de leurs groupements dans leurs relations commerciales avec les fournisseurs".

Al Moutmir réunit plus de 400 agriculteurs à Ouazzane

La caravane Al Moutmir a fait escale à Ouazzane la semaine dernière. Cette 3e étape a été marquée par des ateliers d’échantillonnage, d’analyse de sol et de lecture des analyses pour les cultures de l’olivier.Durant les 3 journées d’échanges, l’équipe des agronomes Al Moutmir a procédé à des séances de démonstration du smart blender.

Agriculture Fès-Meknès: Des gisements pour 4,4 millions de personnes

La région Fès-Meknès veut conserver sa vocation agricole. Pour y parvenir, le plan agricole régional (PAR Fès-Meknès) prévoit la mise en œuvre de 159 projets dans le cadre du pilier II. La composante principale de ces projets se base sur la plantation de 155.599 ha. Pour sa part, la superficie totale des terres irriguées est de l’ordre de 1,25 million d’ha, soit 9% de la superficie totale des terres agricoles de la région Fès-Meknès.

Agriculture Fès-Meknès: Encore de gros potentiels à exploiter

Grâce à la mise en œuvre du Plan Maroc Vert (PMV), la région Fès-Meknès est devenue championne dans différentes cultures. Responsables territoriaux, élus, et agriculteurs s’accordent à dire que «les opportunités naturelles de ce territoire sont assez diverses et nécessitent d’être mieux exploitées et mieux valorisées». Une valorisation raisonnée qui a permis la naissance de champions. Ces derniers jouissent certes de l’accompagnement de la direction régionale de l’agriculture (DRA), mais aussi de l’appui du groupe OCP.

Economie bleue : la CEA appelée en renfort pour une meilleure coordination des stratégies maritimes

Réunis à l’occasion du 8ème Forum pour le Développement en Afrique du Nord (NADF) samedi 23 mars, un panel de hauts responsables africains et d’experts de l’économie bleue a appelé la CEA à prêter son soutien pour le renforcement de la coordination entre les grands ports d’Afrique en vue de renforcer leur compétitivité ; et, à l’aube de la ratification de la Zone de Libre Echange Continentale Africaine (ZLECA), contribuer ainsi à la création d’un cercle vertueux entre connectivité maritime et commerce intra-africain.

Pr. HAMMADA LAHSEN : Mise au point d’une cellule dynamométrique de mesure

Les réglages des machines agricoles sont souvent très complexes et nécessitent des connaissances très approfondies de l’interaction de ces machines avec leur environnement de travail. En travail du sol par exemple, le système de forces développé au niveau de l’interaction tracteur-outil-sol est constitué de six composantes (3 forces ; 3 couples).

Projet de préservation des plantes aromatiques et médicinales à Drâa Tafilalet

En partenariat Avec la Fondation Suisse « Swisscontact », et en collaboration avec plusieurs acteurs locaux, l’Association des Coopératives des plantes aromatiques et médicinales Drâa Tafilalet a procédé, à Er-rich Province de Midelt, le Mercredi 20 Mars 2019, au lancement du projet « Perspectives de promotion du secteur des PAMs dans la Région Draa Tafilalet ».

Sardi: Enfin la labellisation de la race?

Le Salon national professionnel du Sardi a été inauguré hier matin à Settat par Aziz Akhannouch, ministre de l’Agriculture et de la Pêche maritime. Le salon dont la surface d’exposition est passée à 120 000 m² a rassemblé plus de 300 exposants.

La Chine lève l’embargo sur la volaille française

Les exportations de pattes, têtes et ailes de poulets congelés français vers la Chine devraient reprendre dans les prochains mois, après la signature lundi d’un accord entre la France et la Chine levant l’embargo sur les volailles imposé depuis la grippe aviaire de 2015.

Le pommier génère des bénéfices de 150.000 DH/ha

A Fes-Meknès, le pommier représente 30% de la production nationale et 31% des superficies cultivées du Royaume. Notamment boosté par le Plan Maroc Vert et son contrat programme favorable à la production de la pomme, la pomiculture dispose d’un potentiel certain. Selon la DRA « les revenus des agriculteurs qui se sont convertis à cette activité ont progressé jusqu’à atteindre les 150.000 DH/ha, alors que sur la céréaliculture, ceux-ci touchaient en moyenne 1.200 DH/ha« .

Les chefs, ingrédients essentiels dans la promotion de systèmes alimentaires durables pour favoriser des régimes alimentaires sains et diversifiés pour représenter différentes cultures et adaptés à chaque culture

Les chefs sont les acteurs du changement dans la lutte contre la faim et la malnutrition. Ils jouent un rôle considérable en incitant les populations du mondeentier à opter en faveur d'une production alimentaire durable, à adopter des régimes alimentaires sains et à éviter le gaspillage alimentaire.

le Japon et la FAO signent un nouvel accord sur la lutte contre l'insécurité alimentaire et la malnutrition

Le Gouvernement japonais a mobilisé US$892 857 de fonds supplémentaires pour lutter contre l’insécurité alimentaire aiguë et la malnutrition au Yémen. Ce projet d’une durée d’un an cible les ménages les plus vulnérables exposés à l’insécurité alimentaire ainsi que les personnes touchées par le conflit.

Sustainable water management is a key to ending hunger and poverty

The Food and Agriculture Organization of the United Nations (FAO) actively participated in a special event organized by the United Nations Economic and Social Commission for Western Asia (ESCWA) and aimed at commemorating the World Water Day.
Agriculture et pêche du 25 au 29 Mars 2019


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 15 Avril 2019 - 10:07 Agriculture et pêche du 08 au 12 Avril 2019

Inscription à la newsletter







CND en photos
20150422_121229
20150226_095904
maraacid
cnd
rofoof
20150226_100815