Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Agriculture et pêche du 31 Décembre 2018 au 04 Janvier 2019

Veille Maraacid


Agriculture solidaire : L’ADA fait son bilan

L’Agence pour le Développement Agricole en partenariat avec la Banque Mondiale a organisé le 26 décembre 2018 à Bouznika l’atelier de clôture du projet d’Agriculture Solidaire et Intégrée au Maroc (ASIMA). ‘‘Les activités du projet ASIMA ont permis aux petits agriculteurs d’améliorer leurs revenus, tout en tirant le meilleur profit des ressources naturelles parfois limitées’’, dit-on auprès de l’ADA. Selon l’agence, la contribution du projet à la conservation des sols et de la biodiversité est garantie à travers diverses mesures, notamment le renforcement des capacités des acteurs institutionnels et des agriculteurs dans les domaines de la conservation des sols et de biodiversité, l

Hausse significative de la superficie assurée dédiée aux céréales

La superficie emblavée en céréales et bénéficiant d'une assurance contre les risques liés aux aléas climatiques a connu une «hausse conséquente» ces dernières années dans la région Fès-Meknès. Plus de 146.313 hectares cultivés en céréales ont été assurés au cours de la campagne agricole 2017-2018, contre quelque 88.368 ha seulement lors de la saison agricole 2015-2016, soit une hausse de plus de 65%, selon la Direction régionale de l’agriculture (DRA) de Fès-Meknès. Cette superficie se répartit entre le blé tendre, avec 60%, le blé dur (29%) et l’orge (11%), indique un rapport de la DRA.

Premiers coups de pioche pour le port Dakhla Atlantique

La pose de la première pierre du nouveau port Dakhla Atlantique est attendue pour cette année. Le projet, d’une enveloppe globale de 9,6 milliards de DH, devrait soutenir le développement économique, social et industriel de la région, et ce, dans tous les secteurs productifs, notamment la pêche, l’agriculture, les mines, l’énergie, le tourisme, le commerce et les industries manufacturières. Le site, situé à 30 km au nord de la ville, devrait également doter la région d’un outil logistique moderne et évolutif.

L'étude pour une nouvelle stratégie agricole à livrer

Le chantier de la future stratégie agricole est ouvert. Cette nouvelle feuille de route est censée être fin prête en 2019, suite à l'achèvement de l'étude qui la sous-tendra et dont l'appel d'offres a été lancé en 2018. La stratégie en projet devra éclairer les choix stratégiques du secteur agricole à moyen et long termes, tout en gardant en ligne de mire les objectifs prioritaires de l’employabilité des jeunes, la réduction des inégalités et la lutte contre la pauvreté et l’exode rural.

Agriculture : l'agrégation produit de bons résultats

Le ministre de l’Agriculture, Aziz Akhannouch, avait qualifié l’agrégation d’avenir du secteur agricole au Maroc, en marge du séminaire national sur l’agrégation organisé le 04 avril 2018 par l’Agence de développement agricole (ADA). Et les résultats semblent lui donner raison, selon les dernières statistiques de l’agrégation agricole communiquées le 18 décembre 2018, lors de la 2è réunion d’évaluation du Plan Maroc Vert.

Construire des villes plus vertes – Neuf bienfaits des arbres urbains

Dans la majeure partie des cas, l'expansion rapide des villes survient en l’absence de stratégie de planification de l'utilisation des terres. La pression humaine engendre ainsi des effets extrêmement néfastes sur les forêts et les paysages, ainsi que sur les espaces verts dans et autour des villes. Les impacts environnementaux de l'urbanisation sont souvent exacerbés par le changement climatique et entraînent une augmentation de la pollution, une diminution de la nourriture et des ressources disponibles et une aggravation de la pauvreté et de la fréquence des événements climatiques extrêmes.

Les maladies du tournesol

Le tournesol est la principale culture oléagineuse au Maroc. De plus, le secteur des oléagineux est stratégique pour le royaume depuis la libéralisation de la filière, initiée en Mai 1996. Toutefois, de principaux problèmes se posent à la culture du tournesol (sol, semis, ravageurs, date d’apport d’engrais, etc…). Dans ce qui suit, nous détaillerons les principales maladies qui touchent la culture du tournesol. Les maladies du tournesol sont assez nombreuses et peuvent se montrer assez redoutables pour les récoltes. Certaines d’entre elles sont apparues très récemment et sont impossibles à combattre par fongicide.

Le plan de surveillance de l'épandage d'engrais azotés renforcé

Un décret publié au Journal officiel du 28 décembre 2018 élargit aux vendeurs d'engrais azotés et à l'ensemble des engrais azotés de synthèse les mesures de lutte contre la pollution par les nitrates, dans les zones vulnérables en France.Un décret publié le 28 décembre 2018 étend les mesures de lutte contre la pollution par les nitrates d'origine agricole. Le décret permet au préfet de région de rendre obligatoire la déclaration des flux d'azote aux vendeurs d'engrais azotés dans certaines parties de zones vulnérables hors Bretagne où les aires d'alimentation des captages d'eau potable ont une concentration en nitrates supérieure à 50 mg/l, selon le ministère de l'agriculture.

L’eau, un élément majeur pour la qualité et la durabilité des exploitations

Il semble qu’il y ait une certaine prise de conscience de la nécessité de l’eau en agriculture mais elle reste faible et à concrétiser. Le changement climatique conduit nos décideurs à se pencher davantage sur la question, notamment celle du stockage de l’eau. D’ailleurs en août 2017, la volonté commune de Nicolas Hulot, alors ministre de la Transition Écologique et Solidaire, et de Stéphane Travert, alors ministre de l’Agriculture, d'encourager la création de nouveaux projets de stockage allait dans la bonne direction. Ils ont créé une cellule d’expertise sur la gestion de la ressource en eau dans le domaine agricole,

Un dénigrement agricole européen?

Il y a un an, l’Europe se passionnait et se déchirait autour du vote sur le renouvellement de l’autorisation de mise sur le marché du glyphosate. Tous positionnements sur la substance confondus, aucune partie n’était parvenue à prendre l’avantage. L’industrie du glyphosate n’obtenait pas la reconduction de dix à quinze ans qu’elle réclamait, tandis que les ONGs environnementalistes ne parvenaient même pas à faire valoir une interdiction du produit dans les trois ans à venir. La nécessité pour l’Union européenne (UE) de trancher techniquement sur la dangerosité, ou non, de la substance (sous peine de poursuites en carence), avait été mise en difficulté par ces affrontements,

Maïs OGM MON 810 et NK603 : pas d’effets détectes sur la sante et le metabolisme des rats

Un régime alimentaire à base de maïs transgénique MON 810 ou NK603 n’affecte pas la santé et le métabolisme des rats dans les conditions du projet GMO 90+1. Cette étude inédite réalisée par un consortium de recherche piloté par l’Inra implique de nombreux partenaires2 dont l’Inserm. Les travaux ont été réalisés dans le cadre du programme Risk’OGM financé par le Ministère de la transition écologique et solidaire. Pendant six mois, des rats ont été nourris avec un régime contenant soit du maïs OGM (MON 810 ou NK603) soit du maïs non OGM, à différentes concentrations. Les chercheurs, par les techniques de biologie à haut débit, n’ont identifié aucun marqueur biologique significatif lié à l’alimentation au maïs transgénique.

L’Algérie mise sur les énergies alternatives pour le bien être de son agriculture

Le secteur agricole est favorable à l’utilisation des énergies renouvelables, puisque c’est une activité qui demande de l’espace. Les immenses espaces agricoles en Algérie, notamment dans le Sud du pays sont en passe de devenir la nouvelle destination de beaucoup d’opérateurs économiques qui voient dans l’agriculture un créneau d’avenir.

Didier Guillaume, ministre de l'agriculture, demande aux scientifiques de « faire la preuve » des conséquences des pesticides sur la santé

Notamment « sur la question des bébés sans bras, il faut que la science fasse son travail », a-t-il ajouté, faisant référence aux cas de bébés nés sans mains, bras ou avant-bras dans l’Ain. Or, dans ce cas précis, l’Agence sanitaire du ministère de la santé a choisi d’arrêter d’enquêter. « L’analyse statistique ne met pas en évidence un excès de cas par rapport à la moyenne nationale, et Santé publique France n’a pas identifié une exposition commune à la survenue de ces malformations », avait en effet écrit l’agence sanitaire dans un rapport publié au début d’octobre.

La nutrition du cerveau au cœur du réseau scientifique international Food4BrainHealth

Fruit d’une collaboration riche depuis plusieurs années entre des équipes de recherche canadiennes et françaises, treize partenaires institutionnels, provenant du Canada et de la France, dont l’Université Laval, l’Institut national de la recherche agronomique (Inra) et le Centre national de la recherche scientifique (CNRS), fondent aujourd’hui le Réseau de Recherche International intitulé Nutrition and brain health, from predictive biology to disease prevention and treatment - Food4BrainHealth.

L’émergence d’une classe moyenne dans le monde rural

Le secteur agricole au Maroc s’apprête à connaître une réelle mutation. En effet, le département de l’Agriculture prévoit le lancement d’une nouvelle stratégie agricole suite aux Hautes Instructions Royales. L’objectif de cette nouvelle stratégie du secteur agricole est de favoriser l’émergence d’une classe moyenne agricole et d’en consolider l’ossature pour qu’en définitive elle puisse exercer sa double vocation de facteur d’équilibre et de levier de développement socio-économique.

Un budget de 130 MDH alloué au conseil agricole

Selon le ministère de l’agriculture, la population agricole ciblée par les actions du conseil est passée de 5 à 40%. Le budget alloué au conseil agricole a suivi cette évolution, passant de 80 à 130 MDH entre 2013 et 2018. Ainsi, les dépenses publiques du conseil ont grimpé de 15 à 204 DH par agriculteur. Du côté des ressources humaines, pas moins de 706 conseillers agricoles privés ont été agréés.

«L’UE doit faire de l’alimentation un sujet politique»

En suivant le scénario agroécologique proposé par l'IDDRI, le système agricole européen serait en capacité de diminuer ses émissions de l'ordre de 40%. [Saverio Blasi/Shutterstock] Responsable de 25% des émissions de gaz à effet de serre mondiales, l’agriculture figure aussi parmi les principales victimes du réchauffement climatique. L’agroécologie pourra-t-elle la rendre plus vertueuse ? Un entretien de notre partenaire, La Tribune.

L’irrigation doit être une priorité afin de réaliser les ambitions agricoles en Afrique

Longtemps considérée comme la « pièce manquante du puzzle » de l’agriculture en Afrique, l’irrigation doit être au cœur des priorités pour les secteurs public et privé. C’est ce que préconise le Panel Malabo Montpellier dans son rapport « Water-Wise : Smart Irrigation Strategies for Africa ».

Agriculture, l'interminable jachère

Le secteur agricole ne produit toujours pas de quoi réduire la facture des importations. En 2018, l’Algérie a importé pour 7,844 milliards de dollars de produits alimentaires. Une facture en hausse par rapport à l’année 2017. Et rien n’indique que la tendance sera inversée pour l’année naissante. Non pas parce qu’il faut attendre plus longtemps pour avoir un retour sur investissements, ce qui aurait été compréhensible, mais en raison, surtout, de la légèreté avec laquelle a été géré le programme de développement agricole, véritable gouffre financier.

L'UTAP accuse le ministère de l'agriculture de "couvrir la corruption" | Actualités Nationales - GlobalNet Tunisie

L’UTAP a appelé le ministère de l’Agriculture, des ressources hydrauliques et de la pêche, dans un communiqué publié au terme de la réunion périodique de son bureau exécutif, à intervenir d’urgence pour sauver les filières du lait et des tomates saisonnières destinées à la transformation, à travers la fixation des prix de référence, couvrant le coût réel et garantissant une marge bénéficiaire généreuse pour les producteurs.

Resistant harmful organisms gaining ground

In addition to the human pathogens, the researchers in the “Living with resistance” project focused on four problematic situations in crop farming: herbicide-resistant weeds in conventional crop farming and in cultivating herbicide-resistant useful plants as well as insecticide-resistant harmful insects in cultivating conventional and insect-resistant plants (Bt plants).

Fièvre aphteuse, peste des petits ruminants : Les précisions du ministère de l'Agriculture - ALG24

L’enquête du ministère de l’Agriculture a confirmé l’existence de deux maladies virales graves du bétail, notamment la fièvre aphteuse et la peste des petits ruminants ( PPR) », a révélé, ce dimanche 30 décembre, le directeur des services vétérinaires auprès du Ministère de l’Agriculture du Développement rural et de la Pêche, Hachemi Karim Kaddour. Évoquant ce point précis, M. Kaddour explique, aujourd’hui, lors d’une conférence de presse que les moutons qui ont trouvé la mort dans certains wilayas du pays étaient atteints de la fièvre aphteuse et de la PPR.

Les trois temps forts de l'élaboration de la Loi Alimentation - L'Usine Agro - L'Usine Nouvelle

Parmi les mesures phares adoptées par les députés pour rééquilibrer les relations entre les producteurs, les industriels et les distributeurs et améliorer les conditions de vie des agriculteurs en permettant une meilleure répartition de la valeur, on retrouve : la fin des promotions, le relèvement du seuil de revente."Il s’agit de deux mesures urgentes et nécessaires pour mettre fin à la vente à perte et à la grande braderie permanente sur les produits alimentaires", expliquait Richard Girardot, le nouveau président de l’Association nationale des industries alimentaires. Ces deux dispositions seront d'ailleurs les premières à entrer en vigueur respectivement au 1er janvier et au 1er février 2019.

Les communes forestières rejettent le budget de l'ONF: "l'office des forêts est en déficit chronique"

Rien ne va plus entre les communes forestières du département et l’ONF, l’office national des forêts. Les représentants de la fédération nationale des communes forestières ont voté contre le budget 2019 de l’ONF et ont quitté avec pertes et fracas le conseil d’administration fin novembre. Explications. Les communes sont, dans le département propriétaires de 13 % de la surface boisée, 17 % étant du ressort de la forêt publique, le restant privé.

Essaouira : chaîne de production de l’huile d’olive

Initiée par la Délégation Provinciale de l’Agriculture (DPA) d’Essaouira et le GIE »Huiles de Chiadma-Mogador », cette rencontre a été placée sous le thème »Le Groupement d’Intérêt Economique : une organisation professionnelle essentielle pour réaliser les objectifs du Plan Maroc Vert ». Cette journée d’étude s’inscrit dans le cadre d’un programme de sensibilisation et d’information des agriculteurs mené par la DPA pour garantir le succès des différents projets agricoles à la faveur de la mise en application d’une approche de proximité et de concertation avec les organisations professionnelles.

Observation de phénomènes hors-saison sur des arbres fruitiers à Errachidia

Selon des agriculteurs de la Commun rurale de Sifa, des inflorescences anormales ont été observées, mi-décembre, au niveau de quelques pieds de palmier dattier. D’autres Agriculteurs de la Région d’Errachidia parlent de floraison anormale de quelques rares amandiers. Le 18 décembre courant j’ai observé moi-même un amandier (Voir photo) en pleine floraison au village Tighiourine Commune rurale Elkheng, Province d’Errachidia.
Agriculture et pêche du 31 Décembre 2018 au 04 Janvier 2019


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 25 Mars 2019 - 08:51 Agriculture et pêche du 18 au 22 Mars 2019

Lundi 18 Mars 2019 - 11:22 Agriculture et pêche du 11 au 15 Mars 2019

Inscription à la newsletter







CND en photos
20150226_100529
abh
rofoof
20150422_121229
cnd
20150226_100815