Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Commerce du 04 au 08 Février 2019

Veille Maraacid


Environ 10 mlds de dollars d’échanges commerciaux en 2018

Parmi les produits agricoles stratégiques du Vietnam qui répondent aux besoins des EAU figurent produits aquatiques, café, poivre, thé et riz. Afin de promouvoir les exportations de produits agricoles, le Vietnam et les EAU œuvrent pour conclure un mémorandum d’entente sur la sécurité alimentaire.Considérant le Vietnam comme un partenaire important au sein de l’ASEAN, les EAU encouragent toujours leurs entreprises à y investir, notamment dans le secteur agricole.

Seuls 15 pays africains ont enregistré des gains dans leurs échanges commerciaux avec la Chine en 2018

Seuls 15 pays africains ont enregistré des gains dans leurs relations commerciales avec la Chine en 2018, a constaté l’agence Ecofin, d’après des chiffres du service chinois des douanes. La plus grosse part de cet excédent est détenue par l’Angola, l’un des plus gros exportateurs de pétrole du continent, qui a gagné environ 23,5 milliards $ de ses relations commerciales avec la Chine en 2018.

Les échanges commerciaux avec la Chine ont été en faveur du Niger, de 40 milliards FCFA en 2018

Les échanges commerciaux de janvier à décembre 2018, entre le Niger et la Chine, ont plafonné à 287,3 millions de dollars, soit plus de 162 milliards FCFA, d’après des données de la douane chinoise.En hausse de 45,9% en glissement annuel, ces données sont en faveur du Niger qui a exporté vers la Chine, des produits d’une valeur de 171,1 millions de dollars (96,6 milliards FCFA). Soit une balance commerciale excédentaire en faveur du Niger de 54,8 millions de dollars (environ 40 milliards FCFA).

Allemagne: l'excédent commercial augmente plus que prévu

Comme depuis plusieurs mois, l'Office fédéral des statistiques a livré vendredi un tableau contrasté: en données corrigées des variations saisonnières, l'excédent de décembre dépasse de 400 millions d'euros celui de novembre, porté par une hausse des exportations (+1,5%) dépassant celle des importations (+1,2%) sur la période.La première économie européenne conclut l'année sur un nouveau record pour ses exportations, en hausse de 3% par rapport à 2017 à 1.317,9 milliards d'euros, tandis que les importations ont grimpé de 5,7% pour s'établir à 1.090 milliards d'euros.

Le Maroc, un partenaire stratégique à la porte de l’Europe et de l’Afrique

Le ministre australien du commerce reconnaît l’importance du Royaume en tant que leader au niveau du continentLe Maroc représente un partenaire stratégique avec une position distinguée à la porte de l’Europe et de l’Afrique subsaharienne, a relevé, mercredi à Adélaïde (sud de l’Australie), le ministre australien du commerce, Simon Birmingham. «Nous reconnaissons l’importance stratégique du Maroc en tant que porte et pont entre l’Europe et l’Afrique, ainsi qu’en tant que leader au niveau du continent», a indiqué M. Birmingham dans une déclaration à la MAP en marge de la visite d’une délégation marocaine présidée par le ministre de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Aziz Akhannouch.

Le deficit commercial s'aggrave de 11,5 milliards de dirhams

En parallèle, « la progressions des exportations provient de la hausse des exportations de biens (+21,644 MDH), particulièrement des phosphates (ainsi que de ses dérivés) et celles du secteur automobile ». Toutefois, la hausse des exportations n’a pas suffi a compensé l’accroissement des importations en 2018.

Les IDE ont progressé de 26% en 2018

Le flux des Investissements directs étrangers (IDE) au Maroc a enregistré un accroissement de 25,9% au titre de l'année 2018, passant à 32,8 milliards de dirhams (MMDH) contre 26 MMDH un an auparavant, selon l'Office des changes. En revanche, le flux des Investissements Directs Marocains à l’Étranger a reculé de 45,1% à 5,4 MMDH durant l'année dernière, relève l'Office, précisant que cette baisse fait suite à la diminution des investissements directs marocains réalisés à l'étranger (-41%) plus forte que celle des cessions d'investissements directs marocains à l'étranger (-21,8%)

Marché du meuble : les pure players en pleine croissance

Les pure players n'ont pas fini de révolutionner des secteurs traditionnellement réservés à quelques acteurs majeurs, comme celui de l'ameublement qui se transforme sous leur impulsion. Parallèlement à la montée en puissance des pure players sur le marché de l'ameublement, les résultats des enseignes traditionnelles semblent menacés. Et s'il s'agissait là de la seule perspective d'avenir pour les acteurs de l'ameublement, des plus traditionnels d'entre eux aux pure players ?

Le déficit commercial s’est creusé à 59,9 milliards d’euros en 2018

La prudence, en effet, s’impose : le made in France, qui n’a cessé de reculer depuis le début des années 2000, représente environ 3 % des exportations mondiales de marchandises, selon l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Si ses entreprises exportent moins, c’est parce qu’elles produisent beaucoup à l’étranger tout en conservant en France les centres de direction et les activités de recherche et développement. Les autorités, qui misent sur un meilleur accompagnement, espèrent beaucoup du rapprochement entre Business France, les chambres de commerce et les régions au sein de la Team Export France.

Maroc : Aggravation du déficit commercial de 10,9% en 2018

Cette aggravation s'explique par un accroissement des importations de 40,03 MMDH, plus importante que celui des exportations (+28,55 MMDH), fait savoir l'Office des changes dans une note sur ses indicateurs mensuels des échanges extérieurs au titre de l'exercice 2018, ajoutant que le taux de couverture s'est établi à 77,7% au lieu de 78,2% un an plus tôt.

Investissements dans l'automobile : les facteurs d’accélération sont multiples

«Ces exonérations s’appliquent désormais aux opérations effectuées entre les sociétés établies dans deux zones franches différentes ainsi qu’aux opérations en direction des sociétés établies hors des zones franches à condition qu’elle soient faites sous régime suspensif en douane», informe A. Arji. Même les sociétés établies en dehors des zones franches peuvent bénéficier de l’exonération en tant qu’exportateurs pour les opérations effectuées avec les zones franches.

Automarché : Baisse des ventes de 7,2% en janvier

Le véhicule particulier en berne (-9,5%), l'utilitaire léger en grande forme (+29%). Après une fin d’année 2018 tonitruante, les ventes de véhicules neufs au Maroc entament 2019 en petite forme. Durant le mois de janvier 2019, les ventes globales ont atteint 12.649 unités, soit une baisse de 7,2% en comparaison avec le mois de janvier 2018.

[Entretien] : «La Suisse est le septième investisseur étranger au Maroc»

Entretien avec Massimo Baggi, ambassadeur de Suisse à Rabat. La Suisse, invitée d’honneur du SIAM 2019, soutient les exploitants agricoles des régions du Souss et de l’Oriental dans l’amélioration de la chaîne de valeur. Il existe des synergies entre les deux pays pour le développement des régions montagneuses.

Des experts prévoient des exportations en baisse pour 2019

Les exportations sud-coréennes devraient diminuer en 2019 alors qu'elles ont baissé au cours des deux derniers mois, ont prédit ce mercredi des organisations et experts économiques.La plupart des think tanks, organisations liées au commerce international et sociétés de courtage ont même averti que la croissance des expéditions à l'étranger du sixième exportateur mondial pourrait être réduite de moitié en 2019. La Banque de Corée a de son côté mis en garde contre une possible diminution de 1,4% et Fitch Ratings a fait part de son inquiétude sur le fait que les frictions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine et le ralentissement économique mondial pourraient impacter indirectement la Corée du Sud.

Brexit : la Bretagne accompagne ses entreprises dans le changement

Ces prochaines semaines, ils vont amplifier leurs actions de sensibilisation et d’information en direction des entreprises à travers l’organisation de réunions d’informations et la mise en place d’un numéro vert dédié aux structures bretonnes. Depuis la mi-décembre, Bretagne commerce international et la Direction générale des douanes ont organisé une première série de 4 réunions départementales qui ont réuni quelque 300 participants, témoignant du besoin d’informations des entrepreneurs bretons sur ces changements. À la demande de la Région Bretagne, Bretagne Commerce International met en place à compter du mercredi 6 févrierle numéro vert 0800 800 106 uniquement réservé aux entreprises bretonnes.

USA-Trump optimiste sur un accord commercial sur la Chine

Donald Trump a déclaré jeudi que le président chinois Xi Jinping lui avait indiqué dans une lettre qu'il espérait que les Etats-Unis et la Chine pouvaient faire les concessions nécessaires pour parvenir à un accord dans leur contentieux commercial. Donald Trump a lu des extraits de la lettre que lui avait adressée Xi Jinping lors d'une rencontre avec le vice-Premier ministre chinois Liu He. Le président américain a cependant souligné qu'aucun accord définitif ne devrait être conclu avant sa rencontre avec le président chinois Xi Jinping.

Table ronde: le Maroc, un marché en pleine croissance

Le Maroc se positionne avec succès comme un lieu favorable pour les investissements directs à l’étranger (IDE) et enregistre des chiffres de croissance record dans le domaine de l’ingénierie mécanique et des équipements, des énergies renouvelables et du secteur agroalimentaire. En tant que plaque tournante du marché africain, le Maroc joue un rôle de plus en plus important.

EU-Japan trade agreement enters into force

President of the European Commission Jean-Claude Juncker said: "Europe and Japan are sending a message to the world about the future of open and fair trade. We are opening a new marketplace home to 635 million people and almost a third of the world's Gross Domestic Product, bringing the people of Europe and Japan closer together than ever before

France: Nouveau record du e-commerce en 2018 malgré les "Gilets jaunes"

Le e-commerce a atteint un nouveau record en France en 2018 malgré le mouvement des "Gilets jaunes" et devrait franchir la barre des 100 milliards d'euros en 2019 en dépit des incertitudes qui pèsent sur la consommation. Cette évolution des comportements d'achats vers des "produits du quotidien" s'est traduit par un nouveau recul du panier moyen à 60 euros (en baisse de 5,0 euros).Cette baisse, qui s'est accompagnée d'un nouveau bond en avant (+20,7%) de la fréquence d'achat, a été amplifiée par le succès de plates-formes vendant des produits à très bas prix comme AliExpress, filiale du chinois Alibaba, ou le site russe Joom, accessibles via des applications mobiles.

L’UE pourrait profiter de la guerre commerciale entre les USA et la Chine

Les analystes de la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED) estiment que sur les 250 milliards de dollars d’exportations chinoises assujetties aux droits de douane américains, environ 82% seront captés par des entreprises d’autres pays, environ 12% seront conservés par des entreprises chinoises et seulement 6% environ seront captés par des entreprises américaines. L’UE pourrait ainsi capter environ 70 milliards de dollars d’échanges bilatéraux entre les États-Unis et la Chine

TangerMed: Un bilan dopé par l’export automobile

En valeur, le port a vu transiter par ses quais l’équivalent de 139 milliards de DH en marchandises vers l’export, soit un peu plus de 50% du total des exportations du pays, selon l’Autorité portuaire TangerMed, TMPA. Ce score place le port comme premier point de transit des exportations nationales. Le port de TangerMed est de fait le seul point d’export des véhicules fabriqués par ces deux usines qui ont connu en 2018 des productions record et dont la montée en puissance continuera si l’on en croit les prévisions. Le port, principal correspondant de TangerMed et premier point de transit pour le commerce international du voisin du Nord, n’a pas encore récupéré son souffle après les graves tensions sociales qui l’ont secoué en 2017.

Hausse des exportations de l’artisanat en provenance de Marrakech

Selon le rapport annuel des activités de la Direction régionale de l’artisanat à Marrakech, cette évolution est attribuée notamment à la hausse des exportations des produits en cuivre, en bois et les couvertures respectivement de 149%, 68% et 80%, indiquant que les produits des couvertures, du bois et du fer forgé représentent les filières les plus exportatrices en 2018, soit 50% des exportations de l’artisanat de la ville.

Contrôle fiscal: les entreprises dans le collimateur?

Pour éclairer les investisseurs et les sensibiliser à cette thématique, l’association des femmes chefs d’entreprises du Maroc organise une conférence-débat sur le thème «Contrôle fiscal: les entreprises dans le collimateur ?» La conférence se propose d’apporter des réponses à toutes les questions que se posent les chefs d’entreprise et découvrir toutes les astuces pratiques pour faire face à un contrôle fiscal et connaitre les moyens efficaces pour l’atténuer.

Echanges commerciaux : Les patronats maghrébins élaborent un Livre blanc

L’annonce a été faite lors des travaux du 4ème Conseil d’administration de l'Union Maghrébine des Employeurs (UME), tenus en marge du Forum économique maghrébin qui a clos ses travaux lundi avec la participation des présidents des Confédérations des patronats maghrébins, dont Salaheddine Mezouar, président de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM). Les responsables des organisations patronales se sont également mises d'accord d’institutionnaliser et d’accélérer la tenue de Forums économiques maghrébins, pour favoriser la mise en contact des entreprises membres et développer les relations d’affaires entre les cinq pays, outre de tenir plus fréquemment des réunions du conseil d’administration de l'UME.

L’accord commercial UE-Japon, géant inaperçu

Part conjointe dans les importations mondialesPart conjointe dans le commerce mondialLa part commune dans le commerce mondial correspond à la part des transactions mondiales dans lesquelles au moins l'une des deux parties est le Japon ou un pays de l'UE. Les échanges UE-Japon ne sont pris en compte qu'une seule fois dans ce calcul.

Echanges commerciaux : Les importations du Sénégal en repli de 3,5% en Novembre 2018

Les importations du mois de novembre 2018 sont ressorties à 328,3 milliards de FCFA contre 340,4 milliards de FCFA au mois précédent, soit un repli de 3,5%. «Le solde commercial s’est établi à -155,7 milliards de FCFA au mois de novembre 2018, contre -235,6 milliards de FCFA au mois précédent. Cette amélioration du solde est expliquée par l’excédent vis-à-vis de la Suisse (+61,3 milliards de FCFA contre +3,0 milliards de FCFA au mois précédent), du Nigéria (+0,4 milliard de FCFA contre -44,9 milliards de FCFA au mois précédent) et de la réduction du déficit vis-à-vis de la Turquie (-14,3 milliards de FCFA contre -25,1 milliard de FCFA au mois précédent) », précise la même source.

L’ambassadeur d’égypte à Bordj Bou-Arréridj : Développer les échanges commerciaux

M. Aymane Chorfa qui a annoncé qu'il a été reçu par le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, a souhaité que la commission de suivi des projets entre les deux pays soit relancée.Pour le dernier aspect, M. Aymane Chorfa a salué la qualification de l'équipe nationale algérienne de football en coupe d'Afrique des nations. M. Aymane Chorfa a donné l'exemple du développement du transport aérien entre les deux pays avec 4 lignes par semaine pour Air Algérie et une ligne quotidienne pour la compagnie égyptienne, ce qui a influé positivement sur les mouvement de personnes.

Echanges commerciaux : l'Espagne, premier partenaire du Maroc

En 2018, les exportations marocaines vers l'Espagne ont augmenté de 5,4% de janvier à novembre par rapport à la même période de l'année précédente. Le taux de couverture de l'Espagne avec le Maroc pour la période janvier-novembre 2018 est de 122,9%, selon l'office. Ainsi, le taux de couverture de l'Union européenne avec le Maroc est de 144% pour la même période.

Bientôt une chambre de commerce bulgaro-marocaine ?

L’ambassadeur du Maroc en Bulgarie, Zakia El Midaoui, s’est rendue à la Chambre bulgare de commerce et d’industrie (BCCI) et y a rencontré le président, Tsvetan Simeonov, indique la BCCI dans un communiqué parvenu à notre rédaction Zakia El Midaoui et Tsvetan Simeonov ont notamment évoqué les possibilités pour les entreprises marocaines et bulgares de se familiariser avec les produits et services des deux pays, ainsi que de participer à des expositions et des foires dans les deux pays.
Commerce du 04 au 08 Février 2019


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 30 Septembre 2019 - 17:06 Commerce du 23 au 27 Septembre 2019

Lundi 23 Septembre 2019 - 09:03 Commerce du 16 au 20 Septembre 2019

Inscription à la newsletter







CND en photos
20150226_100556
20150226_100529
20150226_095904
20150422_121229
maraacid
20150226_101251