Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Commerce du 04 au 08 Mars 2019

Veille Maraacid


L’e-commerce africain en pleine floraison

L’ONU veut aider l’Afrique à tirer profit de l’e-commerce, L’importance des médias sociaux WhatsApp et Facebook pour le service à la clientèle. Des officiels du gouvernement rwandais viennent d’achever une formation d’une semaine, organisée par le géant chinois du e-commerce, Alibaba Group, sur l’enjeu économique inhérent à “eWTP Africa”, la version africaine de la plateforme mondiale d’e-commerce du géant chinois Alibaba à laquelle leur pays est connecté depuis octobre 2018.

Automobile: Le repli des ventes décélère

Etant donné que le groupe Renault domine les ventes, la baisse du nombre de voitures que ses deux marques écoulent influe considérablement sur le marché dans sa globalité La baisse est bien plus accentuée pour la marque au losange dont les ventes chutent de 29,13% pour une part de marché de 10,49%. La marque italienne retrouve le top 5 stabilisant ses ventes à 1.350 unités (-0,95%) pour une part de marché de 5,52%.

Automobile : les ventes cherchent un déclic

Pour sa part, Renault a vendu 1010 véhicules particuliers en février (1719 en 2018), portant ainsi ses ventes à 2271 depuis le début de l’année (3397 en 2018). En février 2019, Peugeot a commercialisé 997 unités (654 en février 2018, +52,45%), portant ses ventes totales à 1996 depuis le début d’année (1382 en 2018, +44,43%). Un vent inverse souffle sur le marché des véhicules utilitaires légers (VUL) qui, pour sa part, connait une progression remarquable. 1323 véhicules de ce segment ont été commercialisés en février dernier (contre 883 en février 2018, +49,83%), fixant le cumul des ventes depuis le début d’année à 2364 unités (1689 en 2018, +39,96%).

Trois accords de coopération entre le Maroc et la Serbie

Le Maroc et la Serbie ont signé, mercredi 6 Mars 2019 à Rabat, trois accords de coopération relatifs aux domaines du commerce, du tourisme et de la culture.Deux de ces accords ont été signés par le ministre du Tourisme, du Transport aérien, de l’Artisanat et de l’Économie sociale, Mohamed Sajid, et le vice-président du gouvernement serbe et ministre du Commerce, du Tourisme et des Télécommunications, Rasim Ljajic, en marge de la 2è session de la Commission mixte Maroc-Serbie.

Joom, Wish, SheIn, des plateformes de commerce qui titillent Amazon

Wish, Joom, SheIn: ces nouvelles places de marché, très appréciées des jeunes car promettant des prix cassés sur des marques prisées, bousculent le secteur du commerce en ligne au point de concurrencer Amazon."On est très différents d'Amazon, explique à l'AFP M. Shirokov, déjà parce qu'on est +mobile first+, en prenant exemple sur le modèle chinois, la Chine étant pour moi le marché le plus avancé en terme de commerce sur smartphone".

Balance commerciale: Un démarrage déprimant

D'une part l'automobile, les phosphates et dérivés ainsi que l'agriculture et agroalimentaire qui représentent les deux tiers du chiffre d'affaires à l'export des biens, et d'autre part les importations sont concentrées sur les achats des biens d'équipement, les demi-produits ainsi que les produits énergétiques. La construction automobile a quasi stagné avec un chiffre d'affaires de 3,2 milliards de DH mais elle représente la part la plus importante, 45,3%, des exportations du secteur automobile. Les importations restent marquées par une part croissante des achats des biens d'équipement et de demi-produits (47,3% contre 47,1% en 2018).

Cdiscount engagé dans l'inclusion des femmes au sein de l'e-commerce

Réflexion sur l'égalité salariale, actions de formation contre le sexisme... La plateforme marchande du groupe Casino multiplie les initiatives en faveur de la promotion des femmes en entreprise. Le point avec Marie Even, secrétaire générale de Cdiscount. Ainsi, l'entreprise a amorcé depuis dix ans une politique volontariste en faveur de la diversité (mixité, mais également diversité religieuse, diversité liée à l'origine ethnique ou à l'orientation sexuelle).

Les consommateurs américains font les frais de la guerre commerciale

Le président américain estime même que ces taxes se traduisent par des milliards de dollars qui affluent dans les caisses de l'État. En 2018, l'administration Trump a imposé des tarifs douaniers allant de 10 à 50% sur un total de 283 milliards d'importations américaines. En réponse, les partenaires commerciaux des Etats-Unis, en particulier la Chine, ont pris des représailles avec des tarifs douaniers de 16% en moyenne portant sur quelque 121 milliards de dollars d'exportations américaines.

Enquête Oxatis : le Profil du e-commerçant 2019

En 2018 la majorité des sites E-commerce sont rentables. 83 % des e-commerçants sont rentables ou à l’équilibre en 2018. Un chiffre qui souligne le fort potentiel du e-commerce pour les PME. Après une période d’investissement pendant laquelle les sociétés ont misé sur la création de leur site et les actions de visibilité, le retour sur investissement est au rendez-vous et concerne dorénavant la majorité des entreprises.

La Bourse parie à nouveau sur un accord commercial imminent entre Pékin et Washington

« Après une reprise solide des actifs à risque depuis le début de l’année, plusieurs événements prévus en mars devraient permettre aux investisseurs mondiaux de voir si le rebond est soutenable », signale Tai Hui, chef stratégiste marché chez JPMorgan Asset Management , cité par Reuters

Les Etats-Unis et la Chine seraient proches d'un accord commercial

Les Etats-Unis et la Chine sont proches d'un accord pour mettre fin à leur conflit commercial déclenché l'an dernier par le président américain Donald Trump en imposant des taxes douanières supplémentaires aux importations chinoises, selon le Wall Street Journal.Les négociations entre les deux parties ont nettement progressé et un accord est en train se profiler, révèle le quotidien des milieux d'affaires américains dans son édition de dimanche.

L'Ethiopie et le Kenya créent une nouvelle zone de libre-échange

A l’issue d’un forum de deux jours organisé à Addis Abeba réunissant 500 hommes d’affaires des deux pays il y a quelques jours, ils ont annoncé la création d'une zone de libre-échange. Faire de la ville de Moyale une zone de libre-échange, un hub économique régional, telle est l’ambition affichée par les chefs d’Etat éthiopien et kényan. Autre ambition affichée par les deux pays : redonner de l’élan au méga projet régional, le Lapsset.
Commerce du 04 au 08 Mars 2019


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 20 Mai 2019 - 10:35 Commerce du 13 au 17 Mai 2019

Lundi 13 Mai 2019 - 16:07 Commerce du 06 au 10 Mai 2019

Inscription à la newsletter







CND en photos
20150226_095904
20150226_100556
20150226_100529
abh
rofoof
20150226_100728