Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Commerce du 05 au 09 Mars 2018

Veille Maraacid


OMC : Roberto Azevedo demande aux Etats Membres d'éviter une escalade d'obstacles...

Il a exhorté les membres de l'OMC à agir sur ce point, qu'il a qualifié de «préoccupation extrêmement grave et urgente pour nous tous», car la fonction de l'OMC comme organe de règlement des différends commerciaux entre pays soutient tout le système commercial.À l'OMC, les décisions sont prises, pour la plupart, par consensus entre tous les pays Membres, avant d'être ratifiées par les parlements nationaux.

Londres et Ryad envisagent un partenariat commercial de 65 milliards de livres sterling

."La rencontre s'est traduite par un engagement marquant d'échanges commerciaux et d'opportunités d'investissements autour de 65 milliards de livres au cours des prochaines années, y compris des investissements directs au Royaume-Uni et de nouveaux achats de la part d'entreprises publiques saoudiennes auprès d'entreprises britanniques", a dit un porte-parole de Theresa May.

Tunisie : Le déficit commercial recule à 2,2 milliards de dinars à fin février

L’augmentation enregistrée au niveau des exportations (+42,9%) durant les deux mois de l’année 2018 est due à la contribution de la majorité des secteurs. En revanche, le secteur mines, phosphates et dérivés a enregistré une baisse de 30,9%, suite à la diminution des exportations en DAP (26,5 MD contre 102,8 MD).L’augmentation des importations de 23,7% est due essentiellement à la hausse enregistrée au niveau de tous les secteurs, ainsi les matières premières et demi produits ont enregistré une hausse de 39,3%, l’énergie de 58,0%, les mines, phosphates et dérivés de 25,5% et les biens d’équipement de 21,9%.

L'Union européenne veut être exemptée des taxes douanières américaines

Donald Trump va bel et bien imposer des taxes à l'importation sur l'acier (25%) et l'aluminium (10%), dont seront cependant exemptés "pour l'instant" le Canada et le Mexique. C'est ce qu'a indiqué ce jeudi un responsable américain peu avant la signature des documents controversés par le président des Etats-Unis.

Le Maroc en avance sur les objectifs

À fin 2017, les achats du constructeur français de pièces produites au Maroc ont en effet totalisé 1 milliard d’euros, sachant qu’en avril 2016, Renault et le ministère de l’Industrie avaient convenu d'atteindre 1,5 milliards d’euros en 2023. Un objectif qui, selon le ministre, ne devrait pas résister au constructeur et à ses équipementiers surtout que les investissements suivent. Si le constructeur français occupe une place prépondérante dans l’industrie automobile, de par le volume de sa production et ses performances, dont celle enregistrée à fin 2017, les autres constructeurs mondiaux forment un tissu qui devra permettre d’atteindre l’objectif d’1 million de véhicules fabriqués à l'horizon 2023.

Acier. Une "mauvaise manière" de gérer les affaires commerciales

Le ministre britannique du Commerce international a critiqué la décision américaine d'imposer des taxes sur les importations d'acier et d'aluminium aux Etats-Unis. Donald Trump a imposé des taxes de 25% sur les importations d'acier aux Etats-Unis et de 10% sur celles d'aluminium, ignorant les mises en garde répétées de nombre de ses alliés, Union européenne en tête. "Le protectionnisme n'a jamais fonctionné", a ajouté le ministre britannique, précisant qu'il allait se rendre à Washington la semaine prochaine pour des entretiens avec des responsables américains.

Record historique des exportations espagnoles en 2017, le Maroc bon client

Analysant cette performance, le président du Club, Pedro Morera, a souligné que si ces chiffres "sont bons pour les 150 entreprises espagnoles qui exportent le plus vers les marchés étrangers, il nécessaire et fondamental de soutenir aussi les petites entreprises à internationaliser leurs marchés". Les PME qui veulent exporter pour la première fois sur les marchés internationaux "doivent présenter un produit compétitif, être dotées d'un esprit d'innovation et savoir conclure un bon contrat de vente", des créneaux où elles peuvent être accompagnées par le Club, a assuré Morera. Le Club pour l'internationalisation des PME espagnoles s'assigne pour objectifs, selon son président, d'aider les entreprises à commencer à s'internationaliser et de soutenir celles qui opèrent déjà sur les marchés étrangers pour améliorer et optimiser leur activité internationale.

Une session parlementaire extraordinaire pour la compétitivité du Maroc

Le chef du gouvernement, M. Saâd Eddine El Othmani, a informé les présidents de plusieurs groupes parlementaires, lors d’une réunion mardi à Rabat, de l’intention du gouvernement de convoquer une session parlementaire extraordinaire en vue d’examiner des projets et textes de loi prêts ayant un impact important sur la compétitivité de l’économie nationale et la valorisation de l’élément humain.Il s’agit notamment du projet de loi relatif au livre V du Code de commerce, du projet de loi concernant la formation continue et des propositions de loi prêtes avec lesquelles le gouvernement a déjà fait part de sa disposition d’intéragir positivement, indique un communiqué du Département du chef du gouvernement.Cette réunion, à laquelle ont pris part le président du groupe Authenticité et modernité et le président du groupe Istiqlalien de l’unité et de l’égalitarisme à la Chambre des représentants, ainsi que les présidents des groupes Authenticité et modernité, Istiqlalien de l’unité et de l’égalitarisme, de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), de l’Union l’Union marocaine du travail (UMT) et de la Confédération démocratique du travail (CDT) à la Chambre des conseillers, s’inscrit dans le cadre du renforcement de la communication et de la concertation avec les groupes parlementaires de l’institution législative.

Accord d'Agadir: Atelier régional à Amman sur la mise en oeuvre des mécanismes de transparence des listes techniques des produits

Accord d'Agadir: Atelier régional à Amman sur la mise en oeuvre des mécanismes de transparence des listes techniques des produitsLa mise en oeuvre des mécanismes de transparence des listes techniques des produits a été au centre d’un atelier régional de trois jours qui a débuté mardi à Amman à l’initiative de l’unité technique de l’accord d’Agadir. Organisé en coopération avec la Chambre de commerce suédoise, cet atelier qui se poursuit jusqu'à jeudi va évaluer aussi l’impact de la mise en œuvre des mécanismes de transparence des listes techniques des produits et achever l’application des conclusions du programme de soutien des infrastructures de la qualité dans les pays membres de l’Accord, financé par l’agence suédoise de coopération internationale.

Commerce : L’UE dévoile sa stratégie pour riposter à Trump

La Commission européenne doit détailler mercredi sa stratégie de riposte face aux menaces de Donald Trump de taxer lourdement les importations d’acier et d’aluminium aux Etats-Unis, dont de possibles mesures de rétorsion sur les jeans, les motos ou le bourbon américain.Les Européens exportent environ 5 milliards d’euros d’acier et 1 milliard d’euro d’aluminium chaque année vers les Etats-Unis. L’idée de Bruxelles est de maximiser l’impact politique aux Etats-Unis de ces mesures de rétorsion, tout en minimisant ses effets sur les consommateurs européens.

Partenariat. Plus de 400 opérateurs belges en novembre au Maroc.

L’Ambassadeur de Belgique à Rabat, Marc Trenteseau, accompagné de ses proches collaborateurs, en visite le 2 mars 2018 au siège de l’ASMEXUne grande mission économique belge au Maroc est prévue du 26 au 30 novembre 2018. Une grande mission économique belge au Maroc est, en effet, en préparation ; elle est programmée pour les 26 au 30 novembre 2018.

E-COMMERCE EN GUINÉE : NOUVELLE SOLUTION DE PAIEMENT EN LIGNE POUR FACILITER LES TRANSACTIONS SUR LES SITES MARCHANDS

Pour accompagner le secteur dans sa dynamique, la BICIGUI a développé une solution permettant de gérer efficacement les paiements sur les sites d’e-commerce et de paiement marchands en Guinée : la BICIGUI e-commerce .

Sénégal-Turquie : le volume des échanges commerciaux devrait atteindre les 400 millions de dollars

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a appelé jeudi dernier à une redynamisation de la coopération commerciale et économique entre son pays et le Sénégal. En visite officielle cette semaine à Dakar, le dirigeant politique a déclaré que son souhait est que les échanges commerciaux entre les deux pays atteignent l'équivalent de 400 millions de dollars par an.

L'UE propose au Royaume-Uni un accord modeste de libre-échange

En outre, alors que Londres insiste pour inclure les services financiers dans tout futur accord de libre-échange avec l'UE, cette dernière dit que la Grande-Bretagne sera traitée comme n'importe quel autre pays tiers. L'UE prévoit de proposer aux sociétés de services financiers installées en Grande-Bretagne un accès limité au marché unique après le Brexit, avait indiqué auparavant Bloomberg, évoquant un accord commercial avec la Grande-Bretagne similaire à celui conclu avec le Canada.

Les conséquences potentielles d'une guerre commerciale

Pékin a ainsi ouvert une enquête antidumping sur les importations de sorgho américain et n'exclut pas de cibler le soja en provenance des Etats-Unis.Est-ce bon pour les Etats-Unis comme l'affirme Trump ?Les Etats-Unis, le Canada et le Mexique sont engagés depuis plus de six mois dans une difficile renégociation du traité de libre-échange nord-américain (Aléna).

Libre échange sur le libre-échange

Hong-Kong et Singapour pratiquent le libre-échange total et unilatéral et affichent une prospérité enviable… Mais Bill Bonner lui-même a bien démontré que les politiques économique, budgétaire, monétaire et de libéralisation des échanges (via le GATT, puis l’OMC) menées par les gouvernements des Etats-Unis depuis 30 ans avaient conduit à un appauvrissement des Américains moyens. Vous poussez le paradoxe encore plus loin quand vous réclamez – vous-mêmes – des frontières, afin de mettre en concurrence les systèmes politiques et juridiques. Bref, comme le dit très bien un lecteur d’Atlantico, en commentant l’interview de Michael Pettis, ‘notre pays (et tous les pays comme le nôtre selon moi) doit prendre position : soit l’abandon de son système social ; soit sa protection vis-à-vis de la concurrence déloyale’.

Tunisie : Les exportations font un bond de 43%, fin février

Les échanges commerciaux de la Tunisie à fin février 2018 ont enregistré une augmentation des exportations de 43%, comparée à la même période de 2017, et de 23,7% au titre des importations, selon des chiffres officiels émanant du gouvernement.Ce faisant, le taux de couverture des importations par les exportations s’est amélioré de 10,1% pour se situer à 74,9% fin février dernier contre 64,8% au cours de la période correspondante de l’année dernière.Le taux de couverture des échanges commerciaux sous le régime général a progressé de 11,1% en comparaison avec celui de 2017, ce qui a contribué à la stabilisation du dinar tunisien.

Le bouclier commercial de l'UE est prêt

C’est l’un des trois axes du bouclier défensif que la Commission européenne doit adopter ce mercredi et qui ne sera mis en œuvre que si Donald Trump tire le premier. Pour la Commission, la décision annoncée par Donald Trump serait donc une mesure de protectionnisme déguisée. Visiblement il n’a pas été impressionné par mon avertissement", avait ajouté le président de la Commission européenne.

Achats en ligne: mieux vaut attendre l'été pour consommer sur internet

Selon Idealo, aux mois de mai et juin, «les prix moyens de 5 des 6 types de produits étudiées sont au plus bas». 121387172/Mike Fouque - stock.adobe.comSelon Idealo, aux mois de mai et juin, «les prix moyens de 5 des 6 types de produits étudiées sont au plus bas»: le high-tech, l'électroménager, les produits d'aménagement et d'entretien du jardin, les produits de puériculture ainsi que les produits de mode et de beauté. Selon le comparateur de prix, «les mois d'hiver (novembre, décembre et janvier) sont les mois générant le plus de trafic sur les sites de commerce en ligne, en raison notamment du Black Friday et de Noël», dès lors «ne serait-ce que par le simple facteur de la démultiplication de la demande, l'envole des prix à cette période trouve un début d'explication», indique Idealo.

Algérie: Sans certificat électronique la loi sur le e-commerce ne tient pas la route

La mise en place d’un certificat électronique a permis à plusieurs entreprises et administrations d’adopter une gestion numérique complète des transactions et services publics.La mise en place d’un certificat électronique a permis à plusieurs entreprises et administrations d’adopter une gestion numérique complète des transactions et services publics.D’ailleurs, les spécialistes de la sécurité numérique considèrent le certificat électronique comme l’ADN du processus de la sécurisation de toute forme de transaction électronique.

Conseil de la Nation: Le texte de loi relatif au commerce électronique devant les membres de la Commission des affaires économiques et financières

Lors de la réunion à laquelle a pris part le ministre des Relations avec le parlement, M. Tahar Khaoua, Mme Feraoun a évoqué les dispositions contenues dans le texte de loi et les objectifs visés notamment en ce qui a trait à la sécurité du e-commerce tout en définissant les obligations des e-fournisseurs et e-clients. Concernant les transactions commerciales transfrontalières, le texte de loi indique que la vente par voie électronique d'un bien ou d'un service par un fournisseur résident à un e-consommateur établi dans un pays étranger, est dispensée des formalités de contrôle du commerce extérieur et des changes, lorsque sa valeur n'excède pas l'équivalent en dinar de la limite fixée par la législation en vigueur. Lorsque l'achat électronique se fait à partir de l'Algérie par un e-consommateur auprès d'un e-fournisseur établi dans un autre pays et destiné exclusivement à un usage personnel, il est aussi dispensé des formalités du commerce extérieur et des changes lorsque sa valeur n'excède pas l'équivalent en dinar de la limite fixée par la législation en vigueur.

Nouvelle stratégie du commerce extérieur – Quelles évolutions ?

La nouvelle stratégie en matière de commerce extérieur, destinée à transformer le modèle d'accompagnement des PME à l'export, repose sur 3 volets principaux et se décline en 19 mesures.En France, seront ainsi déployés des guichets uniques de l'export, ainsi qu'une plateforme numérique de solutions regroupant l'ensemble des offres d'accompagnement et de financement à l'export. Réforme des financements export dans le sens d'une plus grande lisibilité pour les entreprises et d'une plus grande compétitivité vis-à-vis de la concurrence internationale : Parmi les mesures annoncées figurent un rôle renforcé de Bpifrance comme guichet unique, une réforme de l'Assurance Prospection, la création d'un Pass'Export, ainsi qu'une gamme de produits élargie et plus compétitifs pour répondre aux nouveaux besoins des entreprises dans l'environnement international.

Commerce. Un plan de développement des chambres de commerce pour 452 MDH.

Pour renforcer le rendement des 12 chambres de commerce et d'industrie que compte le pays, l'Etat a décidé ce lundi 5 mars de débloquer une enveloppe budgétaire de 452 millions de dirhams. Cette réforme, qui engage une transformation globale et intégrée, constitue une première dans l'histoire de ces institutions et vient en application de la convention-cadre signée entre le gouvernement et la fédération des CCIS, le 2 avril 2014, sous la présidence effective du roi Mohammed VI, selon un communiqué. "La réforme, a-t-on précisé, porte principalement sur l’instauration d’un modèle de gouvernance transparent et efficace, l’implémentation de prestations orientées clients et génératrices de revenus, la mise en place d’une organisation efficace et le repositionnement de la Fédération".

Le made in Portugal fait le forcing

En 2015, les exportations portugaises vers le Maroc ont atteint 649,9 millions d’euros, contre des importations d’environ 211 millions. Les échanges commerciaux entre les deux pays «ont atteint plus de 1 milliard d’euros/an», expliquait le Premier ministre portugais, Antonio Costa, lors de la 13e réunion de haut niveau Maroc-Portugal tenue à Rabat en décembre 2017. Aujourd’hui, Rabat est le 2e partenaire de Lisbonne en Afrique et son 10e fournisseur au niveau mondial.

Amazon, site de m-commerce le plus performant de France

Parmi les 21 sites préférés des Français, Amazon est le seul dont la page d'accueil met en moyenne moins de deux secondes à être chargée sur un smartphone, selon un test réalisé par Dareboost. La page d'accueil de la plateforme de vente en ligne est la seule à mettre en moyenne moins de deux secondes à être téléchargée sur un smartphone, selon une série de 500 tests par enseigne réalisé par Dareboost, qui a développé une solution de mesure de la performance.Les cancres du classement, dont la page d'accueil met en moyenne plus de 7 secondes à être chargée par un smartphone connecté en 3G, sont Sephora, Chronodrive, Yves Rocher, Pierre Ricaud et AccorHotels, bon dernier avec 9,2 secondes de chargement moyen.

La Fevad publie la nouvelle cartographie du e-commerce en 2017

Le gouvernement vient de publier trois nouveaux décrets pris en application de la loi République numérique. En juin dernier, une délégation FEVAD avait rencontré le cabinet du nouveau Secrétaire d’Etat au numérique afin de faire remonter les difficultés identifiées par les entreprises sur certaines des mesures envisagées par les nouveaux textes, en particulier sur le décret plateformes/marketplaces. Sur le sujet des plateformes voir aussi : Nouvelles obligations pour les marketplaces en matière fiscale depuis le 1er mars 2017
Commerce du 05 au 09 Mars 2018


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 22 Octobre 2018 - 08:56 Commerce du 15 au 19 Octobre 2018

Lundi 15 Octobre 2018 - 10:07 Commerce du 08 au 12 Octobre 2018

Inscription à la newsletter







CND en photos
maraacid
20150226_101251
abh
20150226_095904
20150422_121229
cnd