Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Commerce du 12 au 16 Février 2018

Veille Maraacid


Etude : Le Maroc, l’un des marchés émergents les plus prometteurs dans le secteur automobile

Selon une étude menée par la compagnie espagnole d’assurance-crédit «Crédito y Caución», le Maroc figure dans le top 3 des marchés émergents les plus prometteurs au monde dans le secteur de l’industrie automobile.«Crédito y Caución» précise que les deux entreprises espagnoles, citées comme exemple, viennent s’ajouter à la quinzaine d’autres opérant déjà au Maroc, pays qui représente le premier marché hors Union européenne (UE) pour l’industrie espagnole des composants automobiles, avec un chiffre d’affaires de 858 millions d’euros en 2016, selon des données de l’Association espagnole des fournisseurs automobiles (Sernauto). Cité par le journal Cinco dias, Rafael Sterling, directeur du commerce international à Irizar, fabricant espagnol de carrosseries d’autocars et bus installé au Maroc depuis 1996, a déclaré que «le Maroc offre de grandes opportunités d’investissement dans le secteur de l’industrie automobile, en raison de l’énorme potentiel de croissance du marché marocain, sa proximité géographique avec l’Europe comme destination des exportations et sa forte présence économique dans le continent africain».

E-Commerce en France Bilan et Perspectives

La création de sites marchands se poursuit : le nombre de sites marchands actifs augmente de 10% sur un an.les ventes sur l’internet mobile (smartphones et tablettes, sites mobiles et applications hors téléchargements d’application et hors ventes sur les places de marchés) progresse de 38% en un an.L’utilisation de la messagerie instantanée pour contacter le service client connaît une forte progression en 2017 (38%, +15 pts) notamment auprès des 25-34 ans (49%), des 18-24 ans (47%) et des CSP+ (43%).

Commerce : la Tunisie veut porter la part de ses échanges avec son continent à 10%

Intervenant au Forum Tunisie-Afrique pour l'investissement et le commerce qui s'est tenu cette semaine, le responsable a souligné qu'il s'agissait d'une ambition stratégique pour la Tunisie. Selon le président honorifique du Conseil d'Affaires tuniso-africain, Jaloul Ayed qui s'exprimait en marge du Forum Tunisie-Afrique pour l'investissement et le commerce qui a eu lieu cette semaine, le pays ambitionne de porter le volume de ses échanges avec le reste de l'Afrique à 10% de l'ensemble de ses échanges à l'horizon 2020.Selon les données de la Banque africaine de développement (BAD), le secteur bancaire soutient le tiers de l'activité commerciale en Afrique dont 20% uniquement de ce tiers concernent le commerce interafricain.

Huit bonnes pratiques pour fluidifier le paiement dans l'e-commerce

Notifier l'erreur de saisie du numéro de carte avant validationImaginez : un client se trompe dans la saisie de son numéro de carte. Aujourd'hui, 66% des marchands ne savent pas prévenir le consommateur en temps réel lorsque le numéro de carte indiqué est faux.

Europe, le Parlements supprime les obstacles au commerce en ligne entre les Etats de l'UE

- Les consommateurs pourront acheter en ligne dans l’UE sans être bloqués ou automatiquement redirigés- 63% des sites évalués dans une étude n’autorisent pas les consommateurs à acheter depuis un autre pays de l’UELes acheteurs en ligne bénéficieront d'un accès transfrontalier plus large aux produits, aux réservations d'hôtel, aux locations de voitures, ou encore aux billets de concert dans l’UE.Les nouvelles règles interdiront le "blocage géographique" des consommateurs qui achètent via un site internet dans un autre pays de l’UE, leur permettant de choisir depuis quel site ils souhaitent acheter des biens ou des services, sans être bloqués ou automatiquement redirigés vers un autre site en raison de leur nationalité, de leur lieu de résidence ou même de leur localisation temporaire.

Echanges extérieurs: forte hausse des entrées de devises en janvier

Ces derniers se chiffrent à 5.350 millions de DH (MDH), en progression de +1.306 MDH.Les importations se chiffrent à 35.854 MDH, soit 1.238 MDH ou 3,6% de plus que janvier 2017.Les exportations se chiffrent à 20.378 MDH, soit 631 MDH ou 3,2% de plus que janvier 2017.

Combien de temps faut-il pour négocier un accord commercial avec l’UE...

La négociation de ce type d’accord est longue et technique, d’autant plus qu’elle intègre un nombre important de secteurs et de sujets non directement douaniers, de telle sorte que les partis en présence évoquent dès à présent une période de transition après la sortie officielle le 30 mars 2019, dont la forme et la durée restent sujettes à négociation.

La percée de l'e-commerce sur le marché du meuble

En forte croissance, les ventes en ligne représentent désormais 12% du marché total. L'évolution des comportements d'achat bouleverse le secteur. Mais peu de pure players du Web sont rentables.À son tour, le marché du meuble vit sa révolution digitale. L'e-commerce représente désormais 12% des ventes totales du secteur,

Commerce extérieur: la Commission nationale pour la facilitation des procédures sur de bons rails

Le décret qui instaure la Commission nationale de coordination pour la facilitation des procédures du commerce extérieur a récemment été adopté en conseil de gouvernement. Dans son numéro actuellement en kiosque, La Vie Eco rapporte que le Conseil de gouvernement a adopté le 8 février dernier, avec de légères retouches, le décret 2-17-594 qui instaure la Commission nationale de coordination pour la facilitation des procédures du commerce extérieur.

L'Indonésie s’intéresse au phosphate marocain (ministre indonésien)

La République d'Indonésie s’intéresse au phosphate marocain en vue de satisfaire sa demande nationale en matière d’engrais, a souligné le vice-ministre indonésien des Affaires étrangères, Abdurrahman Mohammad Fachir. "L’Indonésie s’intéresse aux produits marocains, notamment le phosphate qui va nous permettre de répondre à la demande nationale d’engrais", a indiqué M. Fachir, dont les propos ont été relayés mercredi 14 février, cité par le quotidien indonésien "Jakarta Globe".

CEDEAO-Turquie: un forum pour renforcer les échanges commerciaux

#Côte d’ivoire : Istanbul accueillera, les 22 et 23 février courant, le premier Forum économique et commercial Turquie-CEDEAO. Affichant un volume d'échanges avec le continent dépassant les 20 milliards de dollars, la Turquie souhaite renforcer ses relations économiques avec les pays ouest-africains.L’objectif du forum est de renforcer et d’approfondir les liens économiques et le partenariat stratégique entre la Turquie et les pays de la CEDEAO en vue de créer des opportunités pour le commerce et l’investissement entre les deux parties.La Turquie, 15e puissance économique mondiale, souhaite donc devenir un partenaire privilégié des pays ouest-africains.

Commerce en ligne : Amazon va créer 2 000 emplois en France en 2018

Le groupe de commerce en ligne assure avoir investi depuis 2010 « plus de deux milliards d’euros » en France. Deux mille emplois en CDI seront créés en France cette année par le géant américain du commerce en ligne Amazon, portant ses effectifs dans l’Hexagone à 7 500. Il s’agit de jobs ouverts à tous les niveaux de qualification » même si « la grande majorité sera des jobs de préparateurs de commandes », a déclaré à l’Agence France-Presse (AFP) Frédéric Duval, directeur d’Amazon France, jeudi 15 février.

Zone euro: baisse de l'excédent commercial en 2017

L'excédent commercial de la zone euro a diminué en décembre comme sur l'ensemble de 2017 en raison d'une hausse plus forte des importations que des exportations, conséquence de la croissance économique robuste qui stimule la demande, montrent les données publiées jeudi par Eurostat. En données corrigées des variations saisonnières, l'excédent commercial progresse à 23,8 milliards d'euros contre 22,0 milliards en novembre, la hausse des exportations atteignant 1,7% contre une augmentation de 0,9% des importations.

Défi: réinventer l'expérience des magasins traditionnels face à l'e-commerce

La marque autrefois exclusivement en ligne est un exemple de la tendance montante des distributeurs à créer des lieux de contact avec les consommateurs, à les encourager à découvrir de nouveaux produits attractifs et à faire des choix d'achat en magasin ou en ligne.Le distributeur a exploré le click-and-collect comme process de commandes, permettant aux clients de retirer leurs achats en ligne en magasin sur certains sites. Par exemple, Apple a été le pionnier de cette approche experienciel consistant à faire découvrir des produits aux clients pour qu'ils puissent les tester, accompagnés par des conseillers en magasin qui échangent avec les clients, proposent des démonstrations de produits, donnent leurs recommandations et apportent des réponses aux questions des consommateurs.

Interdiction des importations du gaz frigorifique en 2040

Le Maroc réduit chaque année l’utilisation de cette substance selon un échéancier précis, l'objectif étant de se conformer au protocole de Montréal.Depuis janvier 2013, le Maroc poursuit ses efforts pour diminuer l’utilisation du gaz frigorifique, afin de se conformer au protocole de Montréal visant à réduire la production et la consommation des substances nocives à la couche d’ozone, peut-on lire dans les colonnes de L’Economiste du 14 février. Le gaz frigorifique est utilisé pour la climatisation, la réfrigération et la ventilation.

Commerce : Donald Trump prêt au bras de fer avec Pékin et Séoul

Les Etats-Unis, qui présentent un important déficit dans leurs échanges avec Pékin et Séoul, ont déjà imposé des sanctions douanières en janvier sur les panneaux solaires chinois et sur les machines à laver sud-coréennes.Les Etats-Unis, qui présentent un important déficit dans leurs échanges avec Pékin et Séoul, ont déjà imposé des sanctions douanières en janvier sur les panneaux solaires chinois et sur les machines à laver sud-coréennes. L’administration Trump considère que ce traité, appelé Korus, avantage Séoul, car les Etats-Unis exportent moins vers la Corée du Sud depuis son entrée en vigueur.

E-commerce / Les consommateurs pourront acheter en ligne dans toute l’Europe

Les parlementaires européens ont adopté le 6 février 2018, une disposition qui met un terme au “blocage géographique”, une pratique discriminatoire qui consiste à empêcher des clients en ligne d'avoir accès à des produits ou des services proposés sur un site web établi dans un autre État membre et d'acheter ces produits ou ces services.Jusqu’à présent, cette une pratique discriminatoire qui consiste à empêcher des clients en ligne d'avoir accès à des produits ou des services proposés sur un site web établi dans un autre État membre et d'acheter ces produits ou ces services. “Les législateurs européens n'ont finalement pas inclus dans le compromis final les biens culturels tels que les sites de musique en streaming, les livres électroniques, les jeux en ligne”, explique le site Euractiv.

Le Parlement interdit le blocage géographique pour le e-commerce

Le règlement adopté par une large majorité des élus européens (557 voix pour, 89 contre) prévoit l’interdiction du blocage géographique des achats de biens et de services en ligne. Une décision qui astreint les entreprises de commerce en ligne à vendre partout dans l’UE, quel que soit le pays où vit l’acheteur.

Des ONG pointent l'addition salée du libre-échange

Deux ONG dénoncent les accords commerciaux en cours de négociations à l’UE, qui présentent des risques importants en termes de démocratie et de santé pour les Européens. Les accords en cours de négociation vont au-delà des simples échanges commerciaux avec des pays tiers. Et pourtant, les négociations se déroulent dans l’opacité la plus totale.

Un premier trimestre 2018 encourageant pour le commerce international

L'organisation en charge de la régulation du commerce mondial a ainsi diffusé son Indicateur des perspectives du commerce mondial (WTOI), un outil conçu pour fournir des informations "en temps réel" sur la trajectoire du commerce mondial par rapport aux tendances récentes. Un chiffre supérieur à 100 indique une croissance supérieure à la tendance, tandis qu'un chiffre inférieur à 100 indique une croissance inférieure à ce qui était prévu.Ainsi, et pour le premier trimestre 2018, le WTOI a atteint 102,3 alors qu'il était de 102,2 en novembre dernier, ce qui indique une croissance stable du commerce des marchandises en volume, indique l'OMC.

Brexit: Londres et Rabat discutent du cadre transitoire

Dr Andrew Murrison, envoyé commercial auprès du Maroc (c’est son titre officiel) était en visite jeudi 8 et vendredi 9 février pour «identifier de nouvelles opportunités commerciales pour les entreprises britanniques». Le Maroc accueille un éventail diversifié d’entreprises britanniques reconnues internationalement. Au total, les exportations marocaines vers le marché britannique se sont établies à 6,57 milliards DH (en 2016) contre 7,82 milliards pour les importations.

Alerte rouge sur le commerce extérieur

La France creuse son déficit avec un nombre croissance de partenaires Géographiquement, la France est déficitaire face à un nombre croissant de pays. Parmi ces pays, la France a notamment un sérieux problème avec deux puissances hyper-industrielles : la Chine, avec qui le déficit c'est creusé de 23 milliards entre 2000 et 2017, et l'Allemagne.

E-commerce : le Parlement européen interdit le blocage géographique pour la vente en ligne

Le règlement adopté par une large majorité des élus européens (557 voix pour, 89 contre) prévoit l'interdiction du blocage géographique des achats de biens et de services en ligne. Fervent défenseur de la fin de la territorialité, qui entrave la construction du marché unique du numérique rêvé par Bruxelles, l'estonien a rappelé que la fin du blocage géographique devrait encore progresser en Europe pour permettre l'émergence de services tels qu'un « Netflix européen ». Le Parlement européen avait tenté sans succès d'élargir l'interdiction au blocage géographique aux services culturels.

Tunisie : Le déficit commercial largement épongé par la taxation des produits turcs

Le gouvernement tunisien est parvenu à réduire le déficit commercial extérieur en taxant les produits turcs, rapporte l’hebdomadaire « The Arab Weekly » qui rappelle que la Tunisie avait commencé à importer des produits turcs, des graines de tournesol aux robes de mariée, en 2011, lorsque le mouvement Ennahdha, proche du gouvernement du président turc Recep Tayyip Erdogan avait accédé au pouvoir au sein d’une coalition et pris le contrôle du ministère du Commerce.

La Chine doit rester attentive aux risques financiers numériques

Selon un rapport publié dimanche et réalisé conjointement par la Banque populaire de Chine (BPC, la banque centrale) et le groupe Banque mondiale, les législateurs de Chine doivent maintenir une attention particulière sur les risques financiers numériques en développant des cadres réglementaires et des approches en matière de supervision.« Le taux de propriétaires de comptes en Chine - une mesure de base de l’inclusion financière - a fortement augmenté et équivaut désormais à celui d’autres pays du G20 », indiquait dimanche un communiqué de presse publié sur le site de la Banque mondiale. Celui-ci met également en garde les autorités du pays sur les risques de protection financière du consommateur, étant données les connaissances financières et numériques parfois limitées de nombre d’entre eux.

Bilan 2017 du e-commerce en France : les ventes sur internet en hausse...

Bilan 2017 du e-commerce en France : les ventes sur internet en hausse de 14% sur un anPorté par l’élargissement de la clientèle avec plus de 37 millions de cyber-acheteurs (Source : Médiamétrie//NetRatings), l’augmentation de la fréquence d’achat, les nouveaux comportements d’achats sur mobile, les ventes e-commerce ont progressé de 14,3% sur un an, un niveau de croissance maintenu depuis trois ans. L’indice iCM, qui mesure les ventes sur l’internet mobile (smartphones et tablettes, sites mobiles et applications hors téléchargements d’application et hors ventes sur les places de marchés) progresse de 38% en un an.

E-commerce : la France vise les 100 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2019

Portées par plus de 37 millions de cyber-acheteurs, selon un sondage Médiamétrie pour la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad), les ventes en ligne ont affiché une "croissance légèrement supérieure aux attentes" , a précisé son délégué général, Marc Lolivier, lors d'une conférence de presse.

La Turquie étend son influence en Afrique

Le ministère des Affaires étrangères turc et la commission de l'Union africaine organisent ce lundi 12 février à Istanbul la deuxième conférence ministérielle de suivi Turquie-Afrique. Economie et diplomatie avancent en bonne intelligence, appuyées au sommet de l'Etat par le président turc, Recep Tayyip Erdoğan, qui multiplie ces dernières années les tournées africaines.

Amazon va tester un service de livraison pour les entreprises

Baptisée “Shipping with Amazon”, cette solution consiste à prendre en charge les produits chez un marchand tiers puis à les acheminer soit dans un entrepôt Amazon, soit directement à la poste ou chez un transporteur type FedEx en fonction de l’option la moins coûteuse.

La Tunisie veut porter ses échanges avec l’Afrique à 10%, à l’horizon 2020

L’Etat tunisien va augmenter le volume de ses échanges avec les pays africains à 10% de l’ensemble de ses échanges, d’ici à 2020. Selon M. Ayed, les échanges entre la Tunisie et l’Afrique ne représentent que 2,4% du volume total actuel des échanges du pays. Ces lignes maritimes qui relieront les ports de Gabès et Sfax en Tunisie, et les ports de Dakar, Abidjan et Tema, dans les prochains mois, devraient permettre, à long terme, de booster le secteur du commerce international dans le pays.

Le numérique pour la compétitivité des produits marocains

Le secrétaire général de l’Etablissement Autonome de Contrôle et de Coordination des Exportations (EACCE), Najib Azzouzi, a indiqué que, dans le cadre du développement des mécanismes de soutien aux exportations marocaines, la promotion numérique a été initiée en tant qu’outil pour augmenter la compétitivité des produits agricoles sur le marché mondial, en particulier les fruits et légumes.

Jumia : 100 millions de visites et 800.000 commandes passées en 2017

Dans un contexte de croissance exceptionnelle du e-commerce au Maroc, l’année 2017 a été marquée par le doublement du chiffre d’affaires de Jumia.ma, qui a enregistré un nombre de commandes en ligne en hausse de 115%. Depuis son lancement, le site a multiplié le nombre de ses vendeurs par 100, ces derniers sont passés de 30 à plus de 3.000 en janvier 2018, mais aussi le nombre de ses produits en ligne, de 10.000 à plus de 300.000, ainsi que le nombre de commandes enregistrées chaque mois, de 2.000 à 100.000 en ce début d’année. Dans un contexte de croissance exceptionnelle du e-commerce au Maroc, l’année 2017 a été marquée par le doublement du chiffre d’affaires de Jumia.ma, qui a enregistré un nombre de commandes en ligne en hausse de 115%.

80% des e-commerçants ont entre 35-64 ans

L'étude d'Oxatis montre que les 50-64 ans se lancent en nombre dans l'e-commerce : ils représentent 39% des répondants contre 34% en 2017. Avec 18% des répondants qui déclarent avoir embauché au moins un salarié en 2017, l'e-commerce est un secteur particulièrement dynamique pour l'emploi. Enquête menée par Oxatis sur plus de 2 100 e-commerçants du 22 novembre 2017 au 22 décembre 2017. 370 répondants en France.

Cap sur les circuits de distribution en Afrique de l’Ouest

La 9e édition des Trophées de la filière des fruits et légumes (Trofel) mettra l’accent sur les caractéristiques des canaux de distribution des exportations de fruits et légumes ainsi que les calendriers d’importation en Afrique de l’Ouest. Les trophées de la filière des fruits et légumes (Trofel), prévus du 25 au 27 janvier, à Agadir gardent leur dimension internationale en favorisant le positionnement sur l’Afrique de l’Ouest avec une orientation sur les échanges Nord-Sud au sujet des missions B2B.

Casablanca-Settat : la procédure des autorisations commerciales désormais en ligne

C'est un nouveau pas de plus que franchit la région Casablanca-Settat dans la dématérialisation des procédures administratives, afin d'offrir aux opérateurs économiques un meilleur service en terme de coût et de temps. En effet, les autorités de la région ont procédé ce lundi 13 février au lancement de la plateforme électronique baptisée « Rokhas.ma » qui vise à dématérialiser la procédure des autorisations commerciales au niveau de la région. Abdallah Chater, directeur du CRI de Casablanca-Settat souligne que le déploiement de cette plateforme aura un impact très positif sur l'amélioration de la qualité de la gestion des autorisations commerciales au niveau de la région.

Maroc Telecom : Vivendi sur le point de céder ses parts à Etisalat

La transaction, annoncée à 4,2 milliards d’euros, fait suite à un accord définitif avec Etisalat le 5 novembre 2013.Quant aux 28% restant, Etisalat se financerait auprès des banques, soit un montant de 3,15 milliards d’euros. Etisalat, a d’ores et déjà annoncé, dimanche, un bénéfice net pour le premier trimestre de 2014, en hausse de 11% par rapport à la même période de 2013, à 2 milliards de dirhams, soit 393 millions d’euros.

Le déficit commercial de la France en baisse de 6 milliards d'euros en 2013

Le déficit commercial de la France s'est réduit de 6 milliards d'euros l'an dernier à 61,2 milliards, a annoncé ce 7 février la ministre du Commerce extérieur, Nicole Bricq, dans un communiqué. Le déficit hors énergie a quant à lui baissé à 13,5 milliards d'euros enregistrant une réduction de plus de moitié en deux ans. Sur le seul mois de décembre, le déficit commercial de la France est ressorti à 5,207 milliards d'euros contre 5,673 milliards le mois précédent.
Commerce du 12 au 16 Février 2018


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Juillet 2018 - 17:48 Commerce du 16 au 20 juillet 2018

Lundi 16 Juillet 2018 - 16:45 Commerce du 09 au 13 Juillet 2018

Inscription à la newsletter







CND en photos
abh
20150226_101251
maraacid
rofoof
20150226_100728
20150226_100529