Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Commerce du 13 au 17 Août 2018

Veille Maraacid


Crise Turquie/Etats-Unis: Et si le Maroc profitait de la situation

La Turquie a poursuivi son bras de fer avec les Etats-Unis qui a engendré la chute de la livre turque (qui a perdu 40% de sa valeur face au dollar et à l’euro depuis le début de l’année). Le contentieux lourd entre les deux pays porte sur la libération du pasteur américain détenu en Turquie et la demande non satisfaite de l’extradition de l’opposant Fethullah Gülen qui réside aux Etats-Unis. Enfin, l’augmentation des taux d’intérêt aux Etats-Unis drainent les capitaux internationaux vers ce dernier pays et affaiblissent la monnaie turque tout en faisant augmenter l’inflation.

Guerre commerciale: Pékin enverra à la fin du mois un négociateur aux États-Unis

La Chine enverra un haut responsable aux États-Unis fin août pour reprendre les négociations commerciales, premières discussions du genre depuis de nombreuses semaines, a annoncé jeudi le ministère chinois du Commerce, à l'heure où les tensions commerciales s'attisent. Donald Trump a proclamé que les guerres commerciales étaient «faciles à gagner» et a menacé d'imposer des droits de douane supplémentaires sur la quasi-totalité des exportations chinoises, soit 500 milliards de dollars, si Pékin ne prenait pas des mesures pour réduire son excédent commercial avec les États-Unis, aujourd'hui d'un montant de 335 milliards de dollars.

Echanges extérieurs: le déficit commercial se creuse encore

Le déficit commercial s'est aggravé de 8% à plus de 118,3 milliards de dirhams (MMDH). L'accroissement des importations de 9,8% à environ 278,3 MMDH est attribuable à l’augmentation des acquisitions de la totalité des groupes de produits, notamment les achats de biens d'équipement (+7,4 MMDH), de produits énergétiques (+6,5 MMDH) et de produits finis de consommation (+4,2 MMDH), précise la même source, notant que la hausse des achats de ces trois groupes de produits constitue 72,8% de la hausse totale des importations.

Étude IDC : 12 milliards de dollars investis dans la Blockchain en 2022 - TOM

Une étude du cabinet IDC rapporte que les investissements dans la blockchain au niveau mondial devraient augmenter de 800 % d’ici 2022, atteignant 12 milliards de dollars. Selon une étude du cabinet International Data Corporation (IDC), les investissements liés à la blockchain pourraient atteindre 12 milliards de dollars en 2022 au niveau mondial, contre 1,3 milliard en 2018. Déjà en tête des investissements en 2018, les entreprises américaines devraient consacrer plus de 4 milliards de dollars d’investissements dans la blockchain en 2022, selon le rapport.

La Turquie relève les droits de douanes sur des produits américains

La Turquie a relevé les droits de douane sur l'importation de plusieurs catégories de produits américains, voitures, alcool et tabac, notamment, annonce mercredi le journal officiel.Mardi, Erdogan a annoncé que la Turquie allait boycotter les produits électroniques américains, une mesure de rétorsion dans le contentieux qui oppose son pays aux Etats-Unis.Vendredi dernier, le président américain a annoncé un doublement des droits de douane sur l'acier et l'aluminium turcs importés aux Etats-Unis, affirmant que les relations avec Ankara n'étaient "pas bonnes en ce moment".

Guerre commerciale: un négociateur chinois aux Etats-Unis ?

La Chine enverra un haut responsable aux Etats-Unis fin août pour reprendre les négociations commerciales, premières discussions du genre depuis de nombreuses semaines, a annoncé jeudi le ministère chinois du Commerce, à l'heure où les tensions commerciales s'attisent.

Tensions US-Turquie: des opportunités à saisir pour le Maroc

Mais si demain la crise venait à s'aggraver et le boycott américain élargi à d'autres produits, cela pourrait comporter de réelles opportunités. En 2017, les importations de textiles turques sur le marché américain, tous produits, articles et filières confondus (à l'exception du cuir), ont atteint 13 milliards de dollars. En 2017, pour toute cette famille de produits, le marché américain a importé de la Turquie l'équivalent de 12 milliards de dollars.

Monnaie. Le Maroc doit-il craindre la crise de la livre turque ?

Depuis quelques années les relations Maroc-Turquie s’approfondissent, sur trois volets : les échanges commerciaux, les investissements d’entreprises turques au Maroc et les marchés publics, dont un certain nombre d’entreprises turques bénéficient au Maroc. Cependant, un impact financier pourrait se faire sentir pour les entreprises turques installées au Maroc, qui risquent de subir la raréfaction de leurs ressources financières dans leur pays.

Commerce mondial en baisse au 3e trimestre 2018 : Les risques toujours présents

La menace liée à la montée des tensions commerciales sur les échanges commerciaux étant toujours présente, les prévisions seront par conséquent, surveillés de près, affirme l’OMC.
Commerce du 13 au 17 Août 2018


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 15 Juillet 2019 - 16:35 Commerce du 08 au 12 Juillet 2019

Lundi 8 Juillet 2019 - 13:34 Commerce du 01 au 05 Juillet 2019

Inscription à la newsletter







CND en photos
abh
cnd
20150226_100728
20150226_095904
rofoof
20150422_121229