Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Commerce du 13 au 17 Mai 2019

Veille Maraacid


Wall Street attendue en baisse, Pékin durcit le ton sur le commerce

Wall Street est attendue dans le rouge vendredi et les Bourses européennes reculent à mi-séance alors que les investisseurs s'inquiètent d'une prolongation des tensions sur le commerce après le changement de ton de la Chine vis-à-vis des Etats-Unis.

Kenya : les importations de vêtements d'occasion ont atteint 170 millions $ en 2018

En 2018, le Kenya a importé des vêtements de seconde main pour une valeur de 17 milliards de shillings (170 millions $). Cette croissance du commerce des vêtements de seconde main est notamment liée à leur prix plus abordable, comparativement aux articles neufs. Le pays d’Afrique de l’Est fait partie du top 5 des importateurs africains de vêtements de seconde main.

Frictions commerciales entre le Maroc et l'Espagne

Les relations économiques entre l'Espagne et le Maroc se tendent depuis quelques semaines, notamment sur les dossiers de l'électricité et de l'agriculture. Le Maroc dépend fortement de l'Espagne, à la fois son premier client et son premier fournisseur. Hors UE, la Maroc se classe second client de l'Espagne et seulement onzième fournisseur.

Béja : Une campagne de contrôle des circuits de distribution d’huile subventionnée

Une campagne de contrôle des circuits de distribution d’huile subventionnée a démarré, jeudi, dans le gouvernorat de Béja, à partir des unités de conditionnement, en passant par les commerces de gros, jusqu’aux détaillants.La campagne menée par les services de contrôle de la direction régionale du commerce et les unités de la garde municipale, vise à identifier les causes de pénurie de l’huile végétale subventionnée, devenue inaccessible aux citoyens.Yosri Damerji, directeur régional du commerce à Béja, a indiqué que cette initiative s’inscrit dans le cadre d’une campagne nationale de contrôle des circuits de distribution d’huile subventionnée.

L’Italie s’engage à importer du gaz naturel algérien jusqu'en 2027

Jeudi, les sociétés publiques algérienne et italienne des hydrocarbures (Sonatrach et Eni respectivement), ont conclu un accord de prolongation jusqu’en 2027 des importations italiennes de gaz naturel en provenance d’Algérie. Le nouvel accord prévoit une option de deux années supplémentaires jusqu’en 2029.

Amazon se paye une part de Deliveroo

Le géant du e-commerce a décidé de se lancer à son tour dans la livraison de repas, en investissant dans Deliveroo. 515 millions d'euros. C'est la somme investie par Amazon dans la société de livraison de repas Deliveroo, révèle BFMTV. Le géant du e-commerce a décidé de se diversifier encore un peu plus, et quoi de mieux qu'un secteur en plein essor.

Une guerre commerciale affecterait tous les avionneurs, dit Airbus - Investir

Une nouvelle escalade des tensions commerciales affecterait les entreprises du secteur aéronautique dans leur ensemble, y compris Airbus , concurrent de Boeing, a prévenu jeudi le président exécutif de l'avionneur européen.

«Éléphants contre dollars», le troc du Zimbabwe avec la Chine et Dubaï - La Tribune Afrique

Désormais les pachydermes zimbabwéens peuplent les parcs animaliers de Shanghai , de Jiangmeu-Hesham , de Chimelong et d' Umurgi en Chine ou encore le Safari Park de Dubaï où ils ont été transportés par avion. Via une transaction bilatérale entre les autorités de gestion de la faune sauvage, le Zimbabwe a exporté près d'une centaine d'éléphants vers les deux pays entre 2012 et 2018.

Alibaba poursuit sa percée dans le retail avec un investissement de 635 millions de dollars dans le «Ikea chinois»

Si aux États-Unis, Amazon fait beaucoup parler de lui avec ses multiples incursions dans le commerce physique, comme en témoigne le déploiement de ses magasins sans caisse Amazon Go, le rachat de Whole Foods Market et l’ouverture de dizaines de supérettes cette année, Alibaba n’en reste pas moins inactif de son côté en Asie.

La douane cartonne en 2018 : Plus de 100 milliards DH de recettes !

Le rapport d’activité 2018 de l’Administration des douanes et impôts indirects (ADII) vient d’être publié. Un nouveau record a été enregistré au niveau des recettes douanières. Celles-ci se sont établies à environ 100,8 milliards DH, affichant une progression de 6,4% par rapport à 2017, soit un surplus net de 6,1 milliards DH.

Que fait la BID au Maroc ?

Membre fondateur de la Banque Islamique de Développement (BID) depuis sa création en 1974, le Maroc n’a pu voir la première opération de la BID débloquée que 3 ans plus tard, soit en 1977. Depuis, la banque a débloqué au profit du Maroc un total de 6,7 milliards de dollars américains, dont 4 milliards de dollars ont été consacrés au secteur commercial, avait lâché non sans fierté Bandar M.H. Hajjar, président du Groupe de la BID, lors de l’ouverture de la 44e Réunion annuelle du groupe de la BID, tenue à Marrakech en début du mois d’avril.

Jumia se rattrape avec une hausse de 8,57% sur le New York Stock Exchange, après 7 séances consécutives de fortes baisses

L’entreprise Jumia Technologies a repris du souffle ce lundi 13 mai 2019, sur le New York Stock Exchange où elle a été introduite il y a quelques semaines. La valeur des actions de cette société qui domine le marché du e-commerce en Afrique, a bondi de 8,57% à la clôture de la séance du jour, a pu constater l’Agence Ecofin.

La Chine et la Guinée passent un accord de 20 MD$

Pour assurer la durabilité de sa croissance, la Chine a besoin de ressources naturelles, énergétiques. Pays de cocagne, château d’eau de l’Afrique de l’Ouest, la Guinée Conakry dispose d’importantes réserves de bauxite, 4eme producteur mondial, mais aussi de vastes gisements de minerai de fer, d’or, de cuivre, de platine, de gemmes tels que les émeraudes et saphirs...

Afrique : plus de 40 milliards $ d'accords commerciaux attendus pour la foire commerciale intra-africaine 2020 à Kigali

La foire commerciale intra-africaine (IATF) 2020 devrait générer plus de 40 milliards $ d’accords commerciaux. C’est ce qu’a annoncé Benedict Oramah, président de la Banque africaine d'import-export (Afreximbank), cette semaine à Kigali (Rwanda) où aura lieu l’événement.

La consommation de ciment se redresse depuis le début de l’année

Même si les ventes ont clôturé l’année 2018 sur un recul de 3,6% pour atteindre 13,3 tonnes, selon les dernières statistiques de l’Association professionnelle des cimentiers (APC) qui regroupe les principaux producteurs, à savoir Asment de Témara, Ciments de l’Atlas, Ciments du Maroc et LafargeHolcim, il n’en demeure pas moins que la consommation a augmenté à une fréquence mensuelle. A fin avril, la consommation cumulée s’est établie à 4,8 millions de tonnes, soit une augmentation de près de 6% par rapport à la même période de l’année dernière. En tout cas, la reprise de cette année devrait rester modérée et inférieure aux niveaux observées sur la période 2004-2011 où le taux de croissance annuelle moyen s’est situé à 7,4%.

Chambre de commerce : Les raisons du malaise

C’est autour de 8 plénières et de 13 ateliers que le Forum du commerce a pu recueillir les 1.325 recommandations de la part des différents commerçants présents lors de ce conclave organisé à Marrakech. Un exercice auquel toutes les parties prenantes ont contribué, que ce soit la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), les représentants des commerçants ou encore les Chambres de commerce, d’industrie et de services (CCIS).

Boeing : des livraisons et commandes en chute libre !

C’est la crise à Boeing. Au mois d’avril, le constructeur aéronautique n’a enregistré aucune nouvelle commande et près de 200 annulations. Selon le site Journal Aviation, Boeing a enregistré une chute de près de 25% des livraisons d'avions civils sur les quatre premiers mois de l'année. En cause principalement, la suspension des livraisons du 737 MAX cloués au sol à travers le monde depuis mi-mars. Elles font suite aux deux crashs aériens consécutifs d’un Boeing 737 de la compagnie indonésienne Lion Air le 29 octobre 2018 et d’un Boeing 737 Max d’Ethopian Airlines le 10 mars dernier.

Commerce: Trump envisage un répit pour l'automobile

Le président américain Donald Trump devrait repousser de six mois l'imposition de tarifs douaniers supplémentaires dans le secteur automobile, offrant un répit bienvenu à l'Union européenne tout en évitant, pour l'heure, l'embrasement du conflit commercial. Le report devrait être de 180 jours, soit six mois, ont indiqué mercredi à l'AFP deux sources industrielles. Selon l'une d'elles, le président américain penchait initialement sur un report de trente jours.

Wall Street incertain, nouvelles tensions commerciales

Wall Street, qui se reprenait hier soir (+0,45% sur le DJIA et +1,13% sur le Nasdaq) avec quelques espoirs commerciaux, se montre nettement plus fébrile avant bourse ce jeudi, pratiquement inchangé pour l'heure. Il faut dire que l'offensive des États-Unis contre le Chinois Huawei ne rassure pas vraiment, et ne devrait pas détendre les relations plus générales entre Washington et Pékin, alors que les opérateurs espèrent néanmoins toujours une rencontre Donald Trump - Xi Jinping 'fructueuse' à la fin du mois de juin au G20 d'Osaka.

Zara lance sa boutique en ligne

Zara vient de lancer lundi 13 mai la vente en ligne de ses produits au Maroc. A partir de son nouveau site web dédié (www.zara.com/ma), la marque met désormais à la disposition de ses clients l’ensemble des produits liés à ses collections Femmes, Hommes et Enfants, disponibles au niveau de ses magasins.

La logistique, nerf de la guerre entre e-commerçants et retailers

Désireux de mettre toujours plus facilement leurs produits dans les mains des clients, les retailers doivent mettre en place une logistique bien huilée pour éviter de s’attirer les foudres des consommateurs. Responsable de la supply chain du groupe, il cherche à mettre en place «une logistique plus responsable, plus proche des clients et plus rapide». Car une logistique efficace, c’est un moyen de fidéliser le client.

Les négociations commerciales sino-américaines piétinent alors que les positions se durcissent

«Au cours des deux derniers jours, les États-Unis et la Chine ont eu des entretiens francs et constructifs sur l’état des relations commerciales entre les deux pays», a-t-il déclaré.Entre-temps, les États-Unis ont imposé à la Chine des droits de douane, qui pourraient être supprimés ou non, en fonction de ce qui se passera dans les négociations à venir!»Dans un autre tweet, Trump a déclaré que, bien que les États-Unis continuent à négocier, il n’y avait «absolument aucun besoin de se précipiter.

Accord de libre-échange avec l'UE : " L'Aleca renforcera la dépendance de la Tunisie "

Le collectif « Blok Aleca » s’oppose à l’accord de libre-échange complet et approfondi (Aleca) actuellement en négociation entre la Tunisie et l’Union européenne, au motif que celui-ci est « colonialiste » et dangereux pour l’économie nationale. Le point avec l'un de ses représentants, Salem Ben Yahia.

Rebond en vue à Wall Street, encore des espoirs sur le commerce

Wall Street est attendue en hausse mardi et les Bourses européennes progressent à mi-séance, après l'annonce par Donald Trump d'une rencontre fin juin avec son homologue chinois Xi Jinping qui participe à améliorer un peu le sentiment de marché mis à mal par la dernière salve de tarifs douaniers entre les Etats-Unis et la Chine. Les futures sur indices à la Bourse de New York signalent une ouverture en hausse entre 0,5% et 0,9%.

Boeing au centre de la querelle commerciale sino-américaine

Plongé dans une crise sans précédent liée à son appareil 737 MAX, l'avionneur américain Boeing pourrait également se retrouver malgré lui au centre des nouvelles tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine.La Chine "pourrait cesser d'acheter des produits agricoles et énergétiques américains, réduire des commandes Boeing et limiter les services commerciaux américains avec la Chine", a-t-il tweeté."Nous sommes confiants sur le fait que les Etats-Unis et la Chine vont poursuivre leurs négociations commerciales et parvenir à un accord qui soit avantageux aussi bien pour les industriels et les consommateurs américains comme chinois", a immédiatement réagi lundi un porte-parole de Boeing, dont la Chine est une priorité.

Les actions prudentes, le bras de fer commercial continue

Les principales Bourses européennes reculent légèrement ou font du surplace lundi en début de séance, l’espoir d’une reprise des négociations commerciales entre les Etats-Unis et la Chine atténuant les effets de la poursuite du bras de fer auquel se livrent les deux premières économies du monde.

L’Union africaine exhorte le Nigeria à rejoindre la zone de libre échange continentale africaine

L'Union africaine (UA) a exhorté le Nigeria, première économie du continent, à rejoindre la zone de libre-échange continentale africaine (Zleca), dont l'entrée en vigueur est prévue à partir du 30 mai. «Nous encourageons le Nigeria à figurer parmi les membres fondateurs de la Zleca en ratifiant l’accord y afférent avant le 30 mai», a déclaré Albert Muchanga, commissaire au commerce et à l'industrie de l'Union africaine dans un entretien publié par le quotidien britannique The Financial Times.
Commerce du 13 au 17 Mai 2019


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 10 Juin 2019 - 08:48 Commerce du 03 au 07 Juin 2019

Lundi 3 Juin 2019 - 16:52 Commerce du 27 au 31 Mai 2019

Inscription à la newsletter







CND en photos
20150226_101251
20150226_100815
20150226_095904
20150226_100529
maraacid
rofoof