Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Commerce du 14 au 18 Janvier 2019

Veille Maraacid


Moulay Hafid Elalamy : L'ICE ne concerne que les sociétés adoptant un système de comptabilité

Lors d’une réunion tenue mercredi 16 janvier 2019, à Rabat par le ministre de tutelle, Moulay Hafid Elalamy, avec les représentants des commerçants, il a été également convenu que les sociétés, les grossistes et les semi-grossistes ne sont pas soumis à l’obligation d’exiger l’ICE des acheteurs, souligne le ministère jeudi dans un communiqué. Il a également été décidé d’organiser des assises nationales de commerce en avril 2019, le but étant d’ouvrir la voie à l’ensemble des organisations de commerçants pour exposer leurs problèmes et leurs idées concernant le développement du secteur, et émettre des propositions relatives à la réforme fiscale qui sera débattue lors des Assises nationales sur la fiscalité, prévues en mai prochain, ajoute le communiqué.

Ministère du Commerce : la Chine optimiste quant à la croissance de son commerce extérieur

La Chine est confiante dans sa capacité à maintenir une croissance stable du commerce extérieur tout en améliorant sa qualité cette année malgré de plus grandes incertitudes extérieures, a déclaré jeudi le ministère du Commerce." Le développement du commerce extérieur de la Chine repose sur des bases fortes et solides", a expliqué le porte-parole du ministère du Commerce, Gao Feng, lors d'une conférence de presse.

L’Afrique du Sud appuie le financement des PME dans le secteur technologique

Le PDPF est un fonds qui vise à financer de petites entreprises en démarrage et qui développent des solutions technologiques. En Afrique du sud, les PME représentent un pourcentage considérable de 40% de toutes les entreprises et d’ici 2030, 90% des emplois seront crées dans ce secteur, a révélé Mildred Oliphant, la ministre sud-africaine du travail. Selon l’Agence de développement des petites entreprises de l’Afrique du Sud (SEDA), une structure chargée de mettre en œuvre la stratégie du gouvernement en la matière, le pays arc-en-ciel compte plus de 2,2 millions de PME, dont environ 1,5 million dans le secteur informel, et 43% dans le commerce et l’hébergement.

La restauration rapide dévoile ses tendances sur Franchise Expo Paris

Focus cette semaine sur les tendances du moment dans le secteur de la restauration commerciale, avec des burgers ; bagels et tacos qui vont faire l’actualité/seront une nouvelle fois très visibles !! Secteur très dynamique, la restauration rapide sera une nouvelle fois bien mise à l’honneur sur le salon Franchise Expo Paris. La restauration rapide occupera encore une belle place sur le salon Franchise Expo Paris du 17 au 20 mars et les concepts avec service à table ne sont pas en reste, avec la présence de quelques leaders du secteur.

Les mesures de facturation électronique ont été suspendues

La Direction générale des impôts (DGI) et l’Administration des douanes et impôts indirects (ADII) ont signé, mardi à Rabat, sous la supervision du ministre de l’Economie et des Finances, le PV couronnant la réunion de dialogue avec la coordination nationale des instances professionnelles les plus représentatives, durant laquelle il a été convenu de suspendre l’ensemble des mesures relatives à la mise en œuvre de la facturation électronique

Adoption de l'accord agricole Maroc-UE: Akhannouch salue "un vote très positif qui répond aux attentes

L'accord agricole Maroc-UE, adopté ce mercredi par le Parlement européen, est un accord "stratégique et solide" qui bénéficie aux populations des provinces du Sud du Royaume, a indiqué le ministre de l'Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, Aziz Akhannouch."Il s'agit d'un vote très positif qui répond aux attentes du Maroc", a relevé le ministre dans une déclaration à la presse, soulignant que cet accord "permettra aux populations des provinces du Sud d'exporter leurs produits dans les meilleures conditions et de traiter librement avec l'Union européenne".Ce vote, à une majorité écrasante, vient consolider les relations entre le Royaume et l'Union européenne, a relevé M. Akhannouch, faisant savoir que les secteurs de pêche et d'agriculture emploient entre 65.000 et 66.000 personnes dans les Provinces du Sud, dans le cadre des plans Maroc Vert et Halieutis.

L'accord agricole entre le Maroc et l'Union européenne validé par le Parlement européen

Les diplomates marocains se réjouissent de l'adoption par les députés européens de l'accord agricole qui mentionne les produits issus du Sahara. Les fonctionnaires marocains n’ont pas pour autant terminé de batailler : la députée européenne qui a succédé à Patricia Lalonde comme rapporteuse du Parlement européen concernant la résolution sur l’accord, la Hollandaise Marietjes Schaake, a annoncé en ligne ce 16 janvier : « Afin de m’assurer que l’accord respecte les critères de la Cour européenne de Justice (…) je voterai en faveur de la résolution présentée par un groupe (…) de députés afin de demander de nouveau un avis à la Cour… »Il est fort probable que les députés européens votent à la mi-février à propos de l’accord de pêche entre l’UE et le Maroc.

2018 : Hausse de l’export de 3% et de l’import de 1,3% à prix constant

Les échanges commerciaux de la Tunisie avec l’extérieur ont enregistré en volume à prix constant une hausse à l’export de l’ordre de 3% et à l’import de l’ordre de 1,3% au cours de 2018. En effet, durant l’année 2018, les prix de l’énergie ont enregistré des hausses de l’ordre de 31,5% à l’export et de 18,2% à l’import.Concernant les importations, l’évolution en volume est marquée par une hausse au niveau du secteur de l’énergie et lubrifiant de l’ordre de 18,4% contre une baisse enregistrée au niveau des secteurs des mines phosphates et dérivés de 2,3% et le secteur des textiles, habillements et cuirs de 2,2%.

Ministère du Commerce : Tous les produits alimentaires sont contrôlés à l’importation

Le ministère du Commerce a affirmé, dans un communiqué publié ce soir du mardi 15 janvier 2019, que les produits alimentaires à l’instar du jus, des chips et des biscuits, sont automatiquement sujets au contrôle technique à l’importation. Rappelons que le ministère de la Santé algérien a mis en garde, dans une correspondance adressée le 9 janvier 2019, contre une liste de produits alimentaires notamment du jus et des chips contenant des additifs cancérigènes, pouvant faire leur entrée sur le marché tunisien.
Commerce du 14 au 18 Janvier 2019


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 30 Septembre 2019 - 17:06 Commerce du 23 au 27 Septembre 2019

Lundi 23 Septembre 2019 - 09:03 Commerce du 16 au 20 Septembre 2019

Inscription à la newsletter







CND en photos
cnd
20150226_100728
20150226_101251
maraacid
rofoof
20150226_100556