Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Commerce du 16 au 20 Avril 2018

Veille Maraacid


Éléments clés des accords sur le commerce et les investissements entre l'UE et Singapour Strasbourg, le 18 avril 2018

rL'accord commercial entre l'UE et Singapour, est le premier d'une «nouvelle génération» d'accords bilatéraux. À la date d'entrée en vigueur de l'accord, plus de 80 % des importations en provenance de Singapour entreront dans l'UE en franchise de droits.

Maroc : le lancement du paiement mobile annoncé pour septembre prochain

Actuellement, des banques, des commerces et des opérateurs de téléphonie mobile ont déjà développé leur solution de paiement. L’interopérabilité c’est la capacité qui sera donnée aux usagers, d’échanger de l’argent via des solutions offertes par différents fournisseurs/acteurs de paiement mobile. Au Kenya par exemple, champion du paiement mobile en Afrique, la solution a contribué à l’amélioration des conditions de vie des populations.

Entreprises: le Maroc à l’Expo Halal Alimentaria de Barcelone

La ville de Barcelone (Espagne) accueille, du 16 au 19 avril courant, l’Expo Halal Alimentaria 2018, avec la participation d’entreprises et d’acteurs du secteur représentant plusieurs pays dont le Maroc.A cette occasion, l’Association marocaine des exportateurs (ASMEX) conduit une délégation d’une vingtaine d’entreprises marocaines à l’Expo Halal Alimentaria.Le communiqué de l'ASMEX fait savoir que la délégation officielle marocaine à cet évènement sera conduite par la secrétaire d’État auprès du ministre de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Economie numérique, chargée du Commerce extérieur, Rakiya Edderham, et le président de l’Association Marocaine des Exportateurs, Hassan Sentissi.

E-commerce : Le Tunisien Bigdeal pousse ses pions en Afrique de l’Ouest

Bigdeal, l’un des plus importants opérateurs tunisiens de commerce électronique, étend ses activités en Côte d’Ivoire grâce aux financements apportés par AfricInvest et Medianet.C’est Bigdeal qui a fait elle-même cette annonce, il y a une dizaine de jours, en précisant qu’elle est désormais présente sur le marché ivoirien et qu’elle y offre divers services axés sur le segment du e-commerce.Cette expansion en Afrique de l’Ouest a été possible grâce à l’entrée dans le capital de Bigdeal d’AfricInvest, gestionnaire de fonds de private equity, et de Medianet, un fournisseur de services numériques, deux entreprises tunisiennes.

Tenue à Washington du 4è Forum commercial USA-Maroc

La 4ème édition du Forum commercial USA-Maroc, un rendez-vous annuel qui se tient dans les marchés clés des Etats-Unis, s'est ouverte jeudi à Washington DC, avec la participation de plusieurs hauts responsables et des représentants du monde des affaires et de la finance des deux pays.Le Forum fournit une plate-forme pour les hauts responsables, les chefs d'entreprise influents, les experts commerciaux et les parties prenantes pour discuter du développement du commerce entre les Etats-Unis, le Maroc et le reste du continent africain et explorer de nouvelles opportunités commerciales.Le Forum du Commerce USA-Maroc 2018 vise à renforcer le commerce et à promouvoir les opportunités de partenariat entre les entreprises américaines et africaines dans des secteurs potentiels tels que l'énergie, l'industrie et la finance.

Le FMI propose "une plateforme" de dialogue pour éviter une guerre commerciale

Face à l'escalade des tensions entre les Etats-Unis et la Chine, la directrice générale du FMI a proposé "une plateforme pour dialoguer" et éviter ainsi une guerre commerciale qui serait préjudiciable à l'économie mondiale toute entière.Le président américain menace par ailleurs toujours de sortir de l'accord de libre-échange nord-américain (Aléna), qui lie les Etats-Unis au Canada et au Mexique depuis 1994, si celui-ci n'était pas renégocié de manière satisfaisante.Et une guerre commerciale ne serait pas "seulement dommageable pour deux pays", les Etats-Unis et la Chine, elle affecterait tous les pays parce que tout est "interconnecté", a-t-elle martelé, relevant des liens régionaux, interrégionaux, intercontinentaux.

Accords commerciaux avec le Japon et Singapour

La Commission européenne a présenté aujourd’hui au Conseil le résultat des négociations sur l’accord de partenariat économique avec le Japon et sur les accords de commerce et d’investissement avec Singapour. L’accord avec le Japon, le plus vaste accord commercial bilatéral jamais négocié par l’Union, concrétise un engagement personnel du président de la Commission européenne, M. Jean-Claude Juncker, et du Premier ministre du Japon, M. Shinzo Abe. L’Union européenne et le Japon parachèvent aussi actuellement les négociations relatives à un accord de partenariat stratégique.

Services marchands non financiers et commerce de gros : Un trimestre stable anticipé par les professionnels

Rappelons que les chefs d’entreprises des services marchands non financiers ont bouclé l’année sous une baisse de leur activité. Cette dernière a été impactée par la baisse enregistrée au niveau de plusieurs branches dont les «Télécommunications» et les «Transports terrestres et transport par conduites» au moment où les activités liées aux «Transports aériens» et à l’«Entreposage et services auxiliaires des transports» ont connu un développement soutenu. Au niveau du commerce de gros, les ventes se sont redressées vers fin 2017 particulièrement sur le marché local et ce suite à la hausse des ventes enregistrée dans le «Commerce de gros de produits alimentaires, de boissons et de tabac», «Autres commerces de gros spécialisés» et, d’autre part, à la baisse des ventes enregistrée dans le «Commerce de gros de biens domestiques».

La Chine prendra des mesures pour faciliter le commerce international

Le conseil a indiqué qu'il aiderait environ 100 pays et régions à promouvoir jusqu'à 10.000 marchandises en Chine, en particulier les importations d'équipements techniques avancés, de composants clés et de biens de consommation de haute qualité. "Il est important d'élargir les importations afin de faire de la Chine un acteur commercial de qualité", a indiqué Feng Yaoxiang, directeur d'un département du conseil, lors d'une conférence de presse mensuelle.En outre, le conseil enverra des délégations en visite à l'étranger afin d'effectuer des achats collectifs et d'organiser des réunions pour les entrepreneurs chinois et étrangers.

La géographie des échanges commerciaux du Maroc

Elle détient 27,8% des échanges commerciaux du Maroc vers l’Europe. Se référant à l’Office des changes, le Maroc a vu ses importations dans le cadre des accords de libre-échange grimper de manière significative. Les importations bénéficiant du régime préférentiel dans le cadre de l’Accord d’Agadir s’élèvent à 4,1 milliards de dirhams affichant une légère hausse de 6,6% par rapport à 2015.

Brexit: Le Commonwealth veut en tirer partie

C’est une occasion pour le Royaume-Uni d’accroître les échanges commerciaux, alors qu’il se prépare à quitter l’UE. Impact sur le Maroc.: Le Maroc et le Royaume-Uni ont exprimé plusieurs fois leur volonté de renforcer leur coopération économique, notamment après le Brexit .

Ramadan: Réunion sur l’approvisionnement du marché et la protection du consommateur

A l’approche du mois de Ramadan, une réunion consacrée, mercredi à Rabat, à la situation de l’approvisionnement du marché, au suivi des prix et au contrôle, a conclu à une abondance en produits fortement consommés au cours de ce mois, faisant état de mesures de contrôle strictes pour lutter contre les pratiques illégales. Au cours de cette réunion, le ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur, Noureddine Boutayeb, a affirmé que des instructions avaient été données afin de mobiliser tous les départements compétents et les comités locaux de surveillance au sein des différentes préfectures et provinces, sous la supervision des walis et des gouverneurs.

Le déficit s’alourdit à fin mars

Le creusement du solde commercial est estimé à prés de 50 milliards de dirhams (MMDH) durant l’intervalle étudiée contre 44,02 MMDH lors de la même période un an auparavant .Dans le détail et concernant les importations, notamment, elles ont atteint 117,14 MMDH à fin mars 2018 contre 108,21 MMDH, une année auparavant. Elle est estimée à 4,32 MMDH au mois de mars en 2018 contre 5,68 MMDH durant la même période en 2017.

Dakhla: la zone franche d’exportation booste sa dynamique économique

Dakhla veut séduire plus d’investisseurs de gros calibre. La ville emblématique du sud du royaume poursuit l’amélioration de son attractivité sur plusieurs plans, afin de séduire de plus en plus d’investisseurs de gros calibre. Dans ce sens, Dakhla se dote d’une Zone franche d’exportation (ZFED) qui lui permet de se positionner par rapport aux autres zones portuaires du royaume.

Cahier tunisien surtaxé au Maroc : L’Utica tire la sonnette d'alarme

L’Utica a appelé le gouvernement Chahed à intervenir sur le plan diplomatique suite à la décision du Royaume du Maroc d’infliger aux importateurs tunisiens une nouvelle taxe, à la demande des fabricants de papeterie marocains. Moez Loukil, membre de la chambre syndicale nationale des producteurs des cahiers scolaires relevant de l’Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (Utica), a indiqué, dans une déclaration aux médias, mardi 17 avril 2018, que le gouvernement marocain a imposé aux importateurs tunisiens une nouvelle taxe variant entre 31 et 51%.

La prospérité de l’Afrique passe par l’Afrique

Lorsque les pays africains sont évoqués dans la politique occidentale, c’est toujours à propos de l'aide et du commerce. En septembre 2016, Barack Obama a organisé à New York un forum destiné à promouvoir le commerce entre l'Amérique et l'Afrique. « Du Sénégal à l'Afrique du Sud, les Africains insistent sur le fait qu'ils ne veulent pas seulement de l'aide, ils veulent du commerce », a déclaré l’ancien président.

Zone de libre-échange africaine: Quelles perspectives?

L’objectif de la ZLECA est de créer une zone de libre-échange commerciale africaine, où 90% des échanges de biens seraient exonérés des droits de douane. L’objectif de la ZLECA est de créer une zone de libre-échange commerciale africaine, où 90% des échanges de biens seraient exonérés des droits de douane. Pour que la ZLECA ne profite pas seulement aux grands pays, il faudra mettre en œuvre des programmes de développement industriel accéléré pour les petits Etats, et leur accorder des délais supplémentaires pour se mettre en conformité avec les règles de la zone de libre-échange.

Le Maroc, pilier du libre-échange méditerranéen selon la COFACE

Du fait de sa taille, la sous-région Euro-Med, qui rassemble les pays méditerranéens appartenant à la Zone euro, concentre une grande partie des flux régionaux (79,4% des flux d’importations et d’exportations) mais elle perd du terrain depuis 15 ans au profit des pays du sud-Méditerranée (10,1%), de l’est-Méditerranée (8,4%) et des Balkans (2%). Il est cité d’une part aux côtés de la Turquie, comme le pays qui a le plus «contribué à la reconfiguration des exportations automobiles au sein de la Méditerranée», grâce notamment à sa «politique d’intégration dans les chaînes de valeur mondiales». En effet, pour la période 2012-2016, les exportations automobiles du royaume au sein de la Méditerranée représentent 13% de l’ensemble des exportations du pays, et, si elles restent principalement destinées au marché européen, ses partenaires incluent aussi la Turquie et l’Égypte.

L'OMC s'inquiète des tensions entre la Chine et les États-Unis

L'Organisation mondiale du Commerce (OMC) prédit que la croissance des échanges commerciaux internationaux se poursuivra cette année, mais elle a prévenu jeudi que les tensions et les mesures de rétorsion - notamment entre la Chine et les États-Unis - pourraient mettre le tout en péril.Le directeur général de l'OMC, Roberto Azevedo, a présenté les prédictions de l'agence lors d'une conférence de presse, au moment où on s'inquiète de plus en plus d'une guerre commerciale entre les deux plus puissantes économies de la planète.

Commerce extérieur : les exportations cartonnent, mais les importations aussi

Les exportations du secteur frôlent les 2 milliards de DH, en hausse de 18,7%. La progression est de 27% à près de 8 milliards de DH.A fin février 2018, les réserves internationales nettes se situent à 233,5 Mds DH contre 240,9 Mds DH à fin 2017. Les importations de blé ont explosé affichant une hausse de 87,4% à 1,9 milliards de DH ! L’augmentation des importations de blé résulte de la hausse des quantités importées qui ont plus que doublé (890mT contre 400mT), explique l’Office des changes.

Commerce mondial : de bonnes perspectives menacées par le protectionnisme (OMC)

L’OMC a ainsi revu à la hausse ses prévisions, tablant sur une augmentation de 4,4 % en volume du commerce mondial de marchandises en 2018 (avec une fourchette allant de 3,1% à 5,5 %), contre + 3,2 % prévu précédemment, avant une stabilisation autour de + 4 % en 2019. En 6 ans, c'est la plus forte hausse du commerce mondial enregistrée. Toujours d’après les prévisions actuelle de l’OMC, en 2018, la croissance des échanges seraient plus forte pour les pays en développement tant pour les exportations (5,4%) que pour les importations (4,8%).

Bank Al-Maghrib: le dirham s'apprécie de 0,17% face à l'euro de 0,07% par rapport au dollar en mars

Au cours du mois de mars, BAM a tenu une seule séance d'adjudication portant sur la vente d’un montant de 80 millions de dollars à un cours de 9,192 MAD/USD, contre 18 opérations de vente entre janvier et février pour un volume total de 214 millions de dollars, précise la Banque centrale dans sa revue mensuelle de la conjoncture économique, monétaire et financière publiée lors du mois d'avril 2018. S’agissant des opérations de gré à gré, les ventes de devises par BAM aux banques se sont établies à 735 millions de dirhams (MDH), contre 3,3 milliards de dirhams (MMDH) en moyenne durant les deux premiers mois de l’année, relève la même source.

Les exportateurs marocains présents à l’Expo Halal Alimentaria à Barcelone

L’Association marocaine des Exportateurs (ASMEX) conduit une délégation d’une vingtaine d’entreprises marocaines à l’Expo Halal Alimentaria, qui se déroule à Barcelone du 16 au 19 Avril 2018 .A noter que la délégation officielle marocaine est présidée par la Secrétaire d’État chargée du Commerce Extérieur, Mme Rakiya Edderham et le Président de l’Association marocaine des exportateurs M. Hassan Sentissi. Le label Halal sera promu au sein du programme scientifique du salon, par Mme Hanane Zehrouni, Présidente du Club halal export de l’Asmex et Directrice Export de Lesieur Cristal.

E-commerçants, faites-vous bon usage de votre data ?

Pour une marque, la collecte de données sert à fournir un service personnalisé à son client, voire aller au-devant de son besoin. C’est aussi de cette manière qu’une marque peut s’assurer de la fiabilité des données, car moins il y en a, mieux le client les remplit.C’est pourquoi chaque donnée collectée doit apporter, dans la mesure du possible, une valeur ajoutée au client.

Les échanges commerciaux, enjeu du sommet du Commonwealth pour Londres

Le Royaume-Uni espère faire du sommet du Commonwealth, qui s’est ouvert lundi à Londres, une occasion de renforcer les liens, et notamment les échanges commerciaux, avec les pays de son ancien empire colonial alors qu’il se prépare à quitter l’UE.Mais pour l’hebdomadaire The Economist, le Commonwealth « ne sauvera pas le Royaume-Uni du Brexit ». En 2016, sur les quinze principaux partenaires commerciaux du Royaume-Uni, neuf étaient des pays européens, aucun n’était membre du Commonwealth.

Le déficit commercial se creuse encore

Le déficit commercial est en hausse de 10,6% à 48,70 milliards de dirhams à fin mars 2018 contre 44,02 milliards de DH à la même période en 2017. Selon les statistiques de l’Office des changes, les importations se sont élevées à 117,14 milliards de DH à fin mars contre 108,21 milliards de DH à la même période en 2017, soit un bond de 8,2%. Les exportations, de leur côté, ont augmenté de 6,6% à 68,45 milliards de DH contre 64,19 milliards de DH à la même période de l’année passée.

Commerce de détail et virage numérique

Dans la foulée, le Conseil québécois du commerce de détail (CQCD) propose ainsi d’ailleurs un programme d’accompagnement gratuit pour les petites et moyennes entreprises. Ce programme fait partie de la stratégie numérique du MÉSI et vise à former et outiller plus de 1,375 commerces à prendre ce virage numérique.

Excédent de 18,9 milliards d’euros du commerce international de biens de la zone eur

La zone euro a enregistré en février 2018 un excédent de 18,9 mrds d’euros de son commerce international de biens avec le reste du monde, contre +16,1 mrdsen février 2017. Le commerce intra-zone euro s'est établi à 153,7 mrds d’euros en février 2018, soit +3,9% parrapport à février 2017.

Cinq chiffres à connaître sur les relations économiques franco-canadiennes

C'est le montant des échanges commerciaux entre la France et le Canada, en 2016, peut-on lire sur le site diplomatie.gouv.fr. Selon les dernières données de la Direction générale du Trésor, les échanges entre la France et le Canada se sont établis à 3,2 milliards d'euros au premier semestre 2017. «Les importations progressant à un rythme plus soutenu que les exportations, la balance commerciale de la France vis-à-vis du Canada se dégrade et se transforme en léger déficit (-23 millions d'euros)».

Adoption par le Conseil de règles relatives à la livraison transfrontière de colis visant à stimuler le commerce électronique

L'UE renforce le commerce électronique en permettant aux consommateurs et aux entreprises de comparer plus facilement les différents tarifs de livraison dans l'ensemble de l'Union. Les nouvelles règles ont été adoptées ce jour par le Conseil, après qu'un accord provisoire a été conclu avec le Parlement européen, le 13 décembre 2017.Les nouvelles règles devraient profiter tout particulièrement aux consommateurs et aux petits détaillants, qui ne disposent pas d'un pouvoir de négociation leur permettant de négocier de meilleurs tarifs.

Donald Trump agite régulièrement la menace de sanctions commerciales contre les pays partenaires. Elles restent la plupart du temps au stade de menace.

La Commission américaine du commerce international (USITC), un organisme indépendant, n’hésite pas à retoquer des dossiers soumis par le ministère. Cela a été notamment le cas dans le dossier des avions canadiens Bombardier que l’américain Boeing voulait voir frappés de mesures financières punitives. Pour Chad Bown, un expert en commerce international au Peterson Institute for International Economics, compter le nombre de cas plutôt que leur valeur absolue n’est pas représentatif.

Un conflit après l'autre, les marchés au gré de l'agenda Trump - Capital.fr

Ballottés pendant une semaine au gré des sautes d'humeur et des changements de ton de Donald Trump sur le commerce international et le conflit syrien, les marchés financiers pourraient revenir aux fondamentaux au cours des prochains jours à la faveur de la montée en rythme des publications de résultats et d'importants rendez-vous économiques. Au milieu des turbulences déclenchées par les bruits de botte au Moyen-Orient et le bras de fer commercial entre Pékin et Washington, les marchés actions, à commencer par Wall Street, pourraient bien trouver un oasis de stabilité dans les publications de résultats, qui vont monter en cadence.

Les échanges commerciaux, enjeu du sommet du Comonwealth pour Londre

Le Royaume-Uni espère faire du sommet du Commonwealth, qui s'ouvre lundi à Londres, une occasion de renforcer les liens avec les pays de son ancien empire, avec l'objectif d'accroître les échanges commerciaux, alors qu'il se prépare à quitter l'UE. "Le Brexit aura de larges implications économiques pour le Royaume-Uni, l'Union européenne, et bon nombre de membres du Commonwealth", pointe le rapport.En 2016, sur les quinze principaux partenaires commerciaux du Royaume-Uni, neuf étaient des pays européens, aucun n'était membre du Commonwealth.
Commerce du 16 au 20 Avril 2018


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 10 Décembre 2018 - 08:51 Commerce du 03 au 07 Décembre 2018

Lundi 3 Décembre 2018 - 16:35 Commerce du 26 au 30 Novembre 2018

Inscription à la newsletter







CND en photos
20150226_100529
20150226_095904
20150226_100815
maraacid
20150226_100728
20150226_101251