Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Commerce du 18 au 22 Juin 2018

Veille Maraacid


Commerce : à qui profite la perte des parts de marché de la France en Afrique ?

L'érosion du poids de la France à l'export en Afrique s'inscrit dans un mouvement plus global de perte de vitesse des exportations françaises dans le commerce mondial (de 4,7% de parts de marché en 2001 à 3% en 2017). A l'exception notable de l'aéronautique, qui continue d'enregistrer de bonnes performances (les parts de marché françaises ayant progressé à 33% en 2017 contre 12% en 2001), le poids des ventes françaises en Afrique recule dans tous les secteurs clefs à l'exportation.Dans le secteur pharmaceutique, les parts de marché françaises à l'exportation ont été quasiment divisées par deux sur la même période (de 33% en 2001 à 19% en 2017), au profit de l'Inde dont le poids dans les exportations pharmaceutiques vers l'Afrique est passé de 5% à 18%, tiré par le segment des médicaments génériques à bas coût.

Maroc: la Banque Populaire lance le service de paiement en ligne «p@ydirect »

Dans le cadre de son partenariat avec PORTNET S.A., la Banque Populaire enrichit son dispositif d’accompagnement dédié aux opérateurs du commerce extérieur en lançant, en partenariat avec sa filiale M2t, un service de paiement en ligne innovant baptisé « P@YDIRECT ». Inédite dans le secteur bancaire, la solution « P@YDIRECT » permettra à l’ensemble des entreprises abonnées au guichet unique national PortNet le paiement des frais liés aux opérations de commerce extérieur de façon simple, instantanée et en toute sécurité.Intégré au guichet PortNet, le service de paiement «P@YDIRECT » est en effet :

Pacte / Commerce extérieur : l’export, levier pour libérer la croissance des PME

L’export fait bien partie du patchwork de mesures prévues dans le Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises (Pacte) visant à « libérer la croissance» et jeter les bases « d’un nouveau modèle économique français » plus conquérant, et dont est issu le projet de Loi du même nom, que Bruno Le Maire, le ministre de l’Economie et des finances, a présenté en conseil des ministres le 18 juin.

E-commerce : pour protéger les centre-villes, le Sénat veut taxer les livraisons

L'article 27 du texte, issu d'un amendement déposé par 89 sénateurs, impose une taxe sur chaque bien commandé sur une plateforme internet, d'un montant allant de 1 à 2% de sa valeur, en fonction de la distance de livraison .Elle serait appliquée aux livraisons «à destination de toute personne physique ou morale non assujettie à la taxe sur la valeur ajoutée et commandés par voie électronique». L'objectif, toujours selon les mots employés par les rédacteurs du texte, est de «réduire les externalités des livraisons», rapprocher les e-commerçants des centres-villes, et surtout «rééquilibrer la concurrence entre le commerce physique et l'e-commerce».

Tunisie : En volume, les importations stagnent à fin mai 2018

Au cours des cinq premiers mois de l’année 2018, les échanges commerciaux de la Tunisie avec l’extérieur ont enregistré en volume (prix constant) une hausse à l’export de l’ordre de 8,8% et une stagnation à l’import, selon l'Institut National de la Statistique (INS).Concernant les importations, l’évolution en volume est marquée par une hausse au niveau du secteur de l’énergie et lubrifiant de l’ordre de 29,1% contre une baisse enregistrée au niveau des secteurs de l'Agriculture et des industries agroalimentaires de l’ordre de 5,6%, et des Mines phosphates et dérivés de 14,9%.Rappelons qu'en valeurs courantes, les échanges commerciaux de la Tunisie avec l’extérieur ont atteint au cours des cinq premiers mois de l’année 17 milliards de dinars en exportation et 23,6 milliards en importation, enregistrant ainsi une hausse respective de 27,5% et de 19,3% et ce, par rapport à la même période de l’année 2017.

Commerce : Escalade Chine-États-Unis après de nouvelles menaces de Trump

La Chine et les Etats-Unis étaient mardi plus proches que jamais d’une guerre commerciale, Pékin promettant des « représailles » après des menaces la veille de Donald Trump d’imposer de nouvelles taxes prohibitives sur les produits chinois importés.« Les relations commerciales entre les Etats-Unis et la Chine doivent être bien plus équitables », a martelé lundi Donald Trump, qui a imposé dès fin mars des taxes de 25% sur l’acier et de 10% sur l’aluminium chinois, également au nom de la défense de la sécurité nationale.Aux Etats-Unis, la politique commerciale américaine suscite en outre des inquiétudes chez les agriculteurs susceptibles d’être les plus durement touchés par les mesures chinoises.

Office des changes: le déficit commercial s’est aggravé de 10,7%

Le déficit de la balance commerciale s'est aggravé de 10,7% à près de 85,3 milliards de dirhams (MMDH) à fin mai 2018 contre 77 MMDH durant la même période un an auparavant, selon l'Office des changes.Les importations ont atteint 202 MMDH, en augmentation de 9,7%, alors que les exportations se sont améliorées de 8,9% pour se chiffrer à 107,1 MMDH, précise l'Office des changes dans ses indicateurs préliminaires des échanges extérieurs du mois de mai 2018. Le taux de couverture des importations par les exportations s'est ainsi établi à 57,8% au titre des cinq premiers mois de 2018 contre 58,2% un an auparavant, fait savoir la même source.

Les échanges commerciaux ont doublé entre 2007 et 2017 grâce à l’ALE

Depuis l’entrée en vigueur de l’Accord de Libre Echange entre le Maroc et les Etats Unis d’Amérique, les échanges commerciaux entre les deux pays ont connu un essor considérable, passant de 18,4 milliards de DH en 2007 à 39,7 milliards de DH en 2017. Selon le haut responsable, les échanges entre le Maroc et les Etats Unis représentent 5.8 % de l’ensemble des échanges commerciaux extérieurs du Royaume.Dans le même ordre d’idées, M. El Othmani a souligné que le taux de couverture des importations par les exportations aux pays de l’oncle Sam a atteint 32.7 % en 2017, enregistrant une amélioration notable comparé au taux réalisé en 2007 qui était de 19.4%.

L'avenir du e-commerce s'écrit à l'international

Toutes les régions du monde sont au vert : dans les marchés "matures" (Amérique du Nord et l'Europe occidentale) comme chez les émergents, le e-commerce transfrontière connaît une véritable explosion. Dans leur enquête annuelle sur le moral des e-commerçants français LSA et la Fevad révélaient que 62% des e-marchands tricolores étaient présents à l'international. Pour 40% des e-commerçants français (et 54% des européens), le transfrontière représente moins de 10% de leurs ventes.

Le déficit commercial continue de se creuser

Le déficit commercial a atteint 85,2 milliards de dirhams à fin mai. Les exportations ont beau connaître une hausse de 8,9% à 116,7 milliards de dirhams, les importations ont progressé de 9,7% à 202 milliards de dirhams. Ainsi, le déficit commercial s’est creusé de 8,2 milliards de dirhams par rapport à la même période de l’année dernière, pour atteindre 85,2 milliards de dirhams.

Le E-Commerce avec paiement en ligne coûte cher aux web-marchands

Certaines conditions d’éligibilité pour lancer un site web-marchand avec paiement en ligne sont rédhibitoires et ne facilitent pas la tâche aux entrepreneurs du e-commerce. DZ, ne sont pas de tout rentable pour les jeunes startups » a déclaré à Maghreb Emergent, Samir Bouazabia, manager du site web marchand Batolis.com, lors du lancement, dimanche dernier, de la caravane « Génération Digital » pour la promotion du paiement électronique. Selon ce professionnel du commerce électronique, « l’ensemble des sites existants actuellement ne proposent pas le paiement en ligne, sauf les grands facturiers de services.

Commerce extérieur : les importations, source d’exportations…

Le rapport Asterès rappelle qu’en France « la grande majorité des entreprises exportatrices sont également importatrices (68 %) » et que « plus des trois-quarts de la valeur ajoutée totale des exportations françaises sont effectuées par des firmes importatrices ». Réduire les importations apparaît donc comme une solution de facilité émise par des responsables politiques pour limiter le déficit commercial de la France. « L’absurdité des politiques protectionnistes » s’expliquerait, selon lui, par le fait que « l’entreprise est de plus en plus mondiale et donc à la fois exportatrice et importatrice et que les entreprises qui importent le plus sont aussi celles qui exportent le plus ».

Google va investir 550 millions de dollars dans le géant chinois u e-commerce JD.com

Google va investir plus d'un demi-milliard de dollars dans le géant chinois de la vente ligne JD.com, dans le cadre d'une initiative visant à étendre les services de distribution dans le monde entier, ont annoncé lundi les deux sociétés."Ce partenariat avec Google ouvre un large éventail de possibilités pour offrir une expérience de vente au détail supérieure aux consommateurs du monde entier ", a déclaré Jianwen Liao, directeur de la stratégie de JD.com.Google injectera 550 millions de dollars en numéraire dans JD.com et en retour, la société californienne recevra 27,1 millions d'actions ordinaires de classe A de JD.com nouvellement émises.

Wall Street fragilisée par la crainte d'une guerre commerciale

Wall Street a terminé dans le rouge vendredi, la crainte d'une escalade des hostilités commerciales entre la Chine et les Etats-Unis après l'annonce de nouvelles barrières douanières troublant les investisseurs.Sur la semaine, par ailleurs marquée par des indicateurs encourageants sur l'économie des Etats-Unis et l'optimisme de la banque centrale américaine, le Dow Jones a perdu 0,89% tandis que le Nasdaq a gagné 1,32% et que le S&P 500 est resté quasiment stable.

Le libre-échange n’a que des avantages pour le consommateur

Les médias français relayent moins qu’officiellement, Trump est pour le libre-échange.Selon DW, Donald Trump voulait en réalité imposer au G7 une zone de libre-échange. Le libre-échange est la seule politique loyale

Commerce international & libre échange

Un pays a intérêt à importer un bien qu'il ne peut produire aussi efficacement que le pays fournisseur. Dans le commerce international, les importations d'un pays sont les exportations d'un autre pays, l'offre et la demande présentent chacune deux courbes, celle du pays importateur et celles du pays exportateur. Certains pays sont accusés de trop subventionner les exportations.

Négocier un accord commercial UE-Australie est "un signal politique fort"

En lançant formellement les négociations commerciales entre l'UE et l'Australie à Canberra lundi, la commissaire européenne chargée du Commerce, Cecilia Malmström, a estimé avoir envoyé "un signal politique très fort" dans un contexte d'escalade des tensions commerciales entre les Etats-Unis et ses partenaires traditionnels.

À Singapour, Sabre facilite les déplacements professionnels grâce au paiement virtuel

Plus flexible et plus sécurisée, la solution de paiement virtuel déployée par Sabre permet aux entreprises d’optimiser leurs dépenses en voyages d’affaires. Afin de sécuriser les transactions liées aux déplacements professionnels, Sabre a implémenté sa solution de paiements virtuels — baptisé Sabre Virtual Payments — auprès de son client Corporate Travel Management (CTM) Singapour. La solution de paiement virtuel de Sabre est compatible avec une trentaine de partenaires bancaires.

Le commerce mondial sans arbitre

Mais cette fois, la panne de croissance pourrait bien venir des mesures protectionnistes prises par le gouvernement de Donald Trump. La planète commerciale vit sa plus grave crise de confiance depuis les années 1970, quand les États-Unis, très endettés par la guerre du Vietnam, abandonnèrent l’étalon-or.Non seulement la politique mercantiliste de Donald Trump menace de freiner les échanges commerciaux entre les nations, mais elle sape la légitimité d’une organisation qui fut créée à Genève pour éviter que les querelles commerciales ne dégénèrent en conflits ouverts et violents.
Commerce du 18 au 22 Juin 2018


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 10 Décembre 2018 - 08:51 Commerce du 03 au 07 Décembre 2018

Lundi 3 Décembre 2018 - 16:35 Commerce du 26 au 30 Novembre 2018

Inscription à la newsletter







CND en photos
20150422_121229
20150226_101251
cnd
abh
20150226_095904
20150226_100728