Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Commerce du 18 au 22 Mars 2019

Veille Maraacid


Paiement électronique HPS en lutte contre le cash

Le groupe fournit des solutions et des services à haute valeur ajoutée autour du paiement électronique. Il a structuré ses offres “solutions”, “processing” et “services” qui agissent de manière complémentaire. HPS (Hightech Payment Systems), entreprise marocaine leader des éditions de solutions de paiement électronique, vient de tenir sa 8e réunion des utilisateurs de PowerCard.

IS progressif: Comment s'applique le barème aux exportateurs

D'abord calculer l'IS correspondant au chiffre d'affaires local: ((3.000.000 x31%)-157.000)x70%=540.750 DH.Une société dont le résultat fiscal est de 3 millions de DH au titre de l'exercice N avec 70% du chiffre d'affaires réalisé au niveau local doit calculer l'IS. Deux méthodes sont proposées.L'IS correspondant au chiffre d'affaires à l'export est équivalent à (2.000.000 x30%)x17,50%=105.000 DH.

Biscuits: Excelo contre-attaque l’import

Best Biscuits Maroc, le pôle biscuiterie du groupe Anouar Invest, se lance résolument à la conquête du marché marocain du biscuit en déployant plus de capacités et d’innovation. Evalué à 2,7 milliards de DH de chiffre d’affaires annuel, le marché de la biscuiterie marocain croît de 4 ou 5% par an. Les cinq principaux industriels qui le composent, avec en tête Best Biscuits Maroc, Mondelez Maroc, Henry’s, Michoc et Biscuiterie Moderne Zine, font face à une concurrence turque et égyptienne de plus en plus agressive en termes de prix.

Maroc-Inde : Vers une intensification de la coopération économique

Sur le plan des échanges commerciaux, l’Inde est actuellement le 17ème partenaire du Maroc, a-t-il dit, ajoutant que «l’objectif pour le Maroc est de voir l’Inde figurer parmi ses 10 premiers partenaires économiques aussi bien au niveau des échanges commerciaux que celui des investissements». «Aujourd’hui, près de 200 entreprises indiennes sont installées dans le Royaume et leurs activités se déploient dans divers domaines tels que l’industrie automobile et chimique, l’offshoring, l’hôtellerie et l’industrie pharmaceutique», a-t-il poursuivi.

La 5G représente 57% des investissements chinois dans la technologie

Le géant asiatique devrait également continuer à dominer le futur protocole de communication sans fil de la 5G à l'échelle planétaire, alors que les investissements du pays dans la 5G représentent 57 % de ses dépenses technologiques globales. Toutefois, la croissance des dépenses technologiques dans la région Asie-Pacifique devrait chuter à 4 % l'an prochain en raison de la morosité du marché et de l'affaiblissement des vents arrière, relève Forrester, selon lequel les initiatives de transformation numérique en 2019 seront plus pragmatiques et axées sur l'amélioration de l'efficacité et de l'agilité opérationnelles.

Les produits agricoles marocains s’imposent en France

Les produits agricoles du Maroc s’imposent sur les marchés français.Selon un professionnel français qui commercialise des produits agricoles marocains sur le territoire français, les produits marocains jouissent d’un intérêt tout particulier notamment en raison de la saisonnalité élargie. Ce professionnel dont l’entreprise est domiciliée dans l’incontournable Perpignan, affirme que le Maroc joue une carte importante notamment parce que « quand les produits français et espagnols ne sont pas disponibles, les fruits et légumes marocains sont très sollicités «.

Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Hausse attendue grâce à des espoirs sur le commerce

Les marchés américains sont attendus en légère hausse pour cette dernière séance de la semaine. Les investisseurs mettent leurs espoirs dans les « progrès substantiels » réalisés par la Chine et les Etats-Unis dans leurs négociations commerciales, selon des informations de l’agence de presse, Chine Nouvelle

Inde-Afrique : des pistes pour faire grimper le volume des échanges commerciaux

Décideurs et investisseurs africains et indiens travaillent au renforcement des échanges commerciaux à l'occasion du 14e conclave Inde-Afrique, qui se déroule actuellement à New Delhi.À l’avenir, le ministre indien du Commerce à indiqué que le numérique, les infrastructures logistiques, l’agro-industrie et les énergies seront les axes privilégiés pour le renforcement de la coopération Inde-Afrique. Le ministre indien a aussi suggéré que l’Afrique et l’Inde travaillent à la préparation d’un accord de libre-échange ou d’accords de commerce préférentiels pour permettre le renforcement des échanges entre ces deux pôles croissants du commerce mondial.

E-commerce: «Les consommateurs chinois ont cassé ce modèle online/offline» (Alibaba)

Le new retail est cette idée que les retailers doivent abolir cette séparation entre online et offline. Pour illustrer ce concept, Sébastien Badault donne l’exemple des supermarchés de produits frais Hema développés en Chine par le Groupe. Pour Sébastien Badault, il s’agit du type de concepts qui pourraient tout à fait être exportés en France et dont certains acteurs de la distribution commencent déjà à se saisir.

Pourquoi faut-il ratifier la zone de libre-échange continentale ?

La condition : 22 pays africains doivent ratifier l'accord sur le commerce international avant de pouvoir l'adopter. L'augmentation du commerce de produits manufacturés à haute valeur ajoutée, par le biais de la ZLEC, va aider les pays africains à diversifier leurs exportations et à renforcer leur résistance aux fluctuations des prix. En augmentant le commerce intracontinental de produits manufacturés, l'Accord relatif aux échanges commerciaux entre pays en développement pourrait s'avérer révolutionnaire.

Les entreprises allemandes mettent le cap sur l’ Afrique

Alors que, jusqu’à présent, les entreprises allemandes, dont de nombreuses PME, se limitaient à entretenir des relations commerciales sur le marché sud-africain, elles s’aventurent aujourd’hui plus en profondeur dans le continent. L’Afrique est, selon les conclusions de cette enquête, le continent où les engagements des entreprises allemandes croissent le plus rapidement. De manière générale, ni les fortes disparités subsistant au sein du continent africain, ni l’importante volatilité des prix des matières premières ne font reculer significativement les entreprises allemandes dans leur quête de ce marché d’un milliard de consommateurs.

Comment la crise des Boeing 737 MAX risque de peser sur les négociations entre la Chine et les Etats-Unis

La Chine, prête à gonfler ses achats de produits américains, envisage d'exclure les commandes de Boeing 737 MAX d'un éventuel accord avec Washington, a rapporté mardi Bloomberg News.C'est également une monnaie d'échange dans la diplomatie commerciale sino-américaine: en novembre 2017, à l'occasion d'une visite du président Donald Trump à Pékin, la Chine avait signé un accord portant sur l'achat de 300 appareils Boeing, dont 260 de la famille 737.Lors d'une audition au Congrès la semaine dernière, le représentant au Commerce Robert Lighthizer a, lui, insisté sur la nécessité pour les Américains de conserver la menace des taxes douanières, même après un accord, afin de le faire appliquer.

Un commerce équitable ferme ses portes après 27 ans d'existence

Lorsque Léo Therrien a commencé Village international, c’était pour éduquer les gens au sujet du commerce équitable, explique Mme Brunet. Les gens étaient intéressés à acheter des produits, donc il a décidé de faire affaire avec le fournisseur Dix mille villages et d’ouvrir le magasin.C’est sûr que si quelqu’un souhaite acheter l’édifice et à prendre la relève du commerce, le commerce pourrait continuer, affirme Mme Brunet.

Différend opposant Cema bois de l’Atlas aux importateurs : Trois questions à Jamal Mahrouch, Professeur à l’ENCG Kénitra

Jamal Mahrouch : «Le recours aux mesures de défense commerciale est tout à fait normal pour un pays ouvert au multilatéralisme».Est-ce tout à fait normal dans un pays ouvert ou bien cela traduit-il un malaise dans les industries marocaines ?Les statistiques démontrent que le recours aux mesures de défense commerciale est tout à fait normal pour un pays ouvert au multilatéralisme (Organisation mondiale du commerce) et au régionalisme (les Accords régionaux de commerce).

Attijariwafa Bank s’allie à la Kenya commercial Bank pour le financement du commerce

Le groupe bancaire marocain Attijariwafa Bank a signé un accord de coopération portant sur le financement du commerce avec la Kenya Commercial Bank (KCB). « Ce protocole d’accord est très important pour le groupe Attijariwafa Bank et permettra aux opérateurs économiques de tous les pays où le groupe est présent d’accéder au marché kényan, mais également à tous les marchés couverts par KCB en Afrique de l’Est », a indiqué le PDG d’Attijariwafa Bank, Mohamed El Kettani dans un communiqué. Cette opération du groupe marocain lui ouvre la porte pour une prochaine entrée sur le marché kényan et régional où la KCB est fort présente.

IDE : Le Maroc a investi 37 MMDH en Afrique

L’Afrique est le premier bénéficiaire des investissements directs marocains grâce au développement des partenariats et l’implication Royale en faveur du développement du continent, a souligné, lundi à New Delhi, le ministre de l’Industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie numérique, Moulay Hafid Elalamy. Depuis l’année 2000, 50 visites royales ont été effectuées dans plus de 30 pays africains et plus de 1 000 accords ont été signés, a souligné le ministre, ajoutant que durant chaque visite royale il y avait des opérateurs économiques et des responsables d’établissements publics qui veillent à donner corps à la coopération maroco-africaine.

L'Afrique, premier bénéficiaire des investissements directs marocains

New Delhi - L’Afrique est le premier bénéficiaire des investissements directs marocains grâce au développement des partenariats et l'implication Royale en faveur du développement du continent, a souligné, lundi à New Delhi, le ministre de l'Industrie, de l'investissement, du commerce et de l'économie numérique, Moulay Hafid Elalamy. Depuis l’année 2000, 50 visites royales ont été effectuées dans plus de 30 pays africains et plus de 1.000 accords ont été signés, a souligné le ministre, ajoutant que durant chaque visite royale il y avait des opérateurs économiques et des responsables d'établissements publics qui veillent à donner corps à la coopération maroco-africaine.

Casablanca : Partenariat pour la promotion des métiers de la vente et du commerce

Une convention de partenariat a été signée, lundi à Casablanca, entre la Fédération du Commerce et Services (FCS) et la Chambre Française de Commerce et d’Industrie du Maroc (CFCIM) pour assurer une offre pédagogique pertinente en faveur des entreprises dans les métiers de la vente, des services et de l’agilité commerciale.

Quelle place pour le DirCom aujourd’hui ?

Alors que les frontières entre les métiers de la communication, du marketing deviennent de plus en plus floues à cause du digital, Cision, fournisseur de solutions et services pour les professionnels de la communication, a mené une enquête auprès de 343 Dircom pour connaître leur ressenti.En effet, 62% des Dircom jugent que « créer de l’engagement pour sa marque » est un objectif prioritaire de la communication et le placent en 3ème position. C’est peut-être cela qui fait dire à 60 % des Dircom qu’il n’y a plus de frontière entre le marketing et la communication.

Cosumar : l’internationalisation comme vecteur de développement

Moins de 5 ans après avoir entamé son internationalisation, Cosumar s’impose avec des performances encourageantes: 350 000 tonnes de sucre exportées en 2018. En effet, le déficit du marché du sucre dans toute la région MENA est actuellement de 4 millions de tonnes par an. Et c’est sur cela que Cosumar mise pour se développer.

Création d’entreprises : Oujda se dote d’un Centre incubateur de projets

L’Oriental crée son premier Centre incubateur de projets. Baptisé CIPOM, le Centre d’Incubation des projets de l’Oriental marocain est une entreprise sociale basée à Oujda et constituée juridiquement au mois d’août 2018.CIPOM se positionne comme un lieu de convergence entre les différentes initiatives de création de valeur ajoutée, une structure d’appui et de promotion des talents dans la région de l’Oriental.

Échanges : Le commerce de produits de contrefaçon représente désormais 3.3 % des échanges mondiaux

Le commerce de produits contrefaits ou piratés n’a cessé de prendre de l’ampleur ces dernières années – alors même que les échanges en volume se sont inscrits en repli – et se situe désormais à 3.3 % des échanges mondiaux, selon un nouveau rapport de l’OCDE et de l’Office de l’Union européenne pour la propriété intellectuelle (EUIPO).Le commerce de produits de contrefaçon, qui porte atteinte aux marques et droits d’auteur, génère des bénéfices au profit du crime organisé et aux dépens des entreprises et des États.

Maroc – CEDEAO : Plus de 10 milliards de dirhams échangés en 17 ans

Les importations marocaines en provenance de la CEDEAO se sont essoufflées en 2017 après un pic en 2011. Elles ont ainsi basculé de 2,7 milliards de dirhams à 800 millions de dirhams en 2017. En ce qui concerne le solde commercial, le Maroc ressort excédentaire avec 8,5 milliards de dirhams contre un surplus de 200 millions de dirhams en 2000. Selon les données formulées en mai 2018 par la Direction des études et prévisions financières (DEPF), la CEDEAO représente plus de la moitié (57%) des exportations marocaines vers l’Afrique subsaharienne en moyenne sur la période 2000-2016

Commerce : Les attentes des opérateurs du Souss Massa

‘’Le financement des projets ne se limite pas aux zones urbaines. Nous finançons aussi des projets dans le rural’’, précise Mohamed El Moudene, président de Initiative Souss Massa. Pour aller de l’avant et contribuer à la multiplication d’entreprises, le Conseil régional Souss Massa a décidé de porter l’enveloppe budgétaire allouée à 10 millions de DH. Souss Massa Initiative va donc disposer d’un budget total de 47 millions de DH avec pour ambition 200 entreprises créées par an

Le réseau LDLC.com a reçu deux Trophées Qualiweb 2019

Le réseau LDLC. Com a été classé premier dans la catégorie Distribution Spécialisée pour la qualité de sa relation client par e-mail, canal qui demeure numéro un de la Relation Client. L’enseigne a obtenu ainsi une note de 94.83/100. Egalement première sur la relation client par mail tous secteurs confondus, l’entreprise continue de se perfectionner dans son engagement fort pour la satisfaction client.

Forum international Afrique développement 2019

La 6ème édition du Forum international Afrique développement (FIAD), manifestation internationale organisée récemment à l'initiative du fonds d'investissement panafricain Al Mada, a réuni plus de 1.500 opérateurs économiques de différents pays africains, notamment le Cameroun, la Côte d'Ivoire, l'Egypte, l'Ethiopie, le Kenya… Mohamed El Kettani, PDG d'Attijariwafa Bank L'Afrique, l'Afrique pourra constituer le fondement d'un marché continental concurrentiel et émerger en tant que centre d'affaires reconnu au niveau international.

Attijariwafa Bank scelle trois conventions de coopération en marge du FIAD

Le Groupe Attijariwafa Bank a procédé, jeudi à Casablanca, à la signature de trois conventions de coopération avec différents organismes portant notamment sur le développement du financement du commerce et la promotion de l'entrepreneuriat féminin en Afrique, et ce en marge du 6ème Forum international Afrique développement (FIAD 2019) tenu du 14 au 15 mars. Ainsi, le président directeur général du groupe Attijariwafa Bank, Mohamed El Kettani, et le directeur opérationnel de Kenya Commercial Bank (KCB Kenya), Samuel Makome, ont signé un mémorandum d'entente portant sur le développement du financement du commerce (Trade finance) et l'échange des bonnes pratiques bancaires, rapporte la MAP.

Des projets avec le Ghana, qui affiche près de 8% de croissance

La ministre ghanéenne des Affaires étrangères et de l’Intégration régionale, Shirley Ayorkor Botchwey, a exprimé en marge de sa rencontre avec l’ambassadeur de la Tunisie à Accra sa satisfaction de la coopération tuniso-ghanéene, notamment le consensus sur l’établissement d’un vol direct entre Accra et Tunis.Elle a ajouté que les deux pays avaient également convenu d’établir une ligne maritime directe reliant Tunis au port de Tema (25 km d’Accra) en passant par le Sénégal et la Côte d’Ivoire.Shirley Ayorkor Botchwey a également salué la décision de la Tunisie de créer un bureau commercial au Ghana pour faciliter la coopération commerciale entre les deux pays.

Plus de 80% des commerçants de chaussures exercent dans l’informel

Le président de la Chambre nationale des fabricants de chaussures, Khemaies Mitatou, a assuré à cette occasion, que plus de 80% des commerçants de chaussures exercent dans l’informel. Il a appelé à l’application de la loi qui interdit la vente des chaussures usagées sur le marché intérieur.

INS : les échanges commerciaux enregistrent une hausse à l’export

Les échanges commerciaux de la Tunisie avec l’extérieur ont enregistré en volume (prix constants) une baisse à l’export de l’ordre de 3,5% et à l’import de l’ordre de 3,1% par rapport à janvier 2018. Les échanges commerciaux de la Tunisie avec l’extérieur au cours des deux premiers mois de l’année 2019 ont atteint les valeurs de 7719,4 MD en exportations et 10181,8 MD en importations, enregistrant ainsi une hausse de l’ordre de 16,7% à l’export et de 15,3% à l’import, et ce, par rapport à la même période de l’année 2018.La même source affirme que les prix de l’énergie ont enregistré des hausses de l’ordre de 17,4% à l’export et de 25,5% à l’import durant les deux premiers mois de l’année courante.

Comment le Japon veut contrer l'influence chinoise et occidentale en Afrique

Le Japon envisage d’augmenter sa présence en Afrique pour contrer l’influence des Chinois et des pays occidentaux sur le continent. Les investissements japonais en Afrique restent marginaux face à de plus gros concurrents comme les chinois et les Etats-Unis. Pour faciliter l’installation de ses entreprises dans les pays du continent, le Japon envisage de nouveaux accords de coopération.
Commerce du 18 au 22 Mars 2019


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 14 Octobre 2019 - 09:52 Commerce du 07 au 11 Octobre 2019

Lundi 30 Septembre 2019 - 17:06 Commerce du 23 au 27 Septembre 2019

Inscription à la newsletter







CND en photos
20150226_100529
20150226_100815
abh
cnd
rofoof
20150226_101251