Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Commerce du 18 au 22 février 2019

Veille Maraacid


Accord de pêche: Des gains et une victoire diplomatique

Or, cette flotte chôme depuis six mois et son arrivée dans les zones de pêche marocaines reste conditionnée par l’entrée en vigueur du protocole.Sans autoriser une hausse significative des captures, le nouveau protocole de pêche permettra à un maximum de 128 navires européens d’exploiter un volume de pêche annuel moyen de près de 100.000 tonnes dont 94.000 tonnes de petits pélagiques au lieu de 83.000 dans le précédent protocole. Selon le département de la Pêche, les captures à venir des navires européens ne représenteront que 7% du volume annuel pêché par la flotte nationale qui avoisine 1,4 million de tonnes.

Agriculture: plus de 15,8 MMDH consacrés aux investissements en 2019

Un budget de plus de 15,8 milliards de dirhams a été alloué pour financer les investissements dans les secteurs de l'agriculture, du développement rural et des eaux et forêts au titre de l'année 2019.Ces investissements seront répartis sur le secteur agricole avec un budget de 10,766 MMDH (en hausse de 7% par rapport à 2018), le secteur du développement rural avec 3,8 MMDH (contre 3,663 MMDH en 2018) et le secteur des eaux et forêts avec 1,320 MMDH (+7%), a indiqué, mardi à Rabat, le ministre de l'Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Aziz Akhannouch, qui présentait le projet de budget de son département au titre de l'année 2019 devant la Commission des secteurs productifs à la Chambre des représentants.

Risque de crédit en Europe: Les entreprises marocaines n’y échapperont pas

Les entreprises marocaines pourraient effectivement souffrir du ralentissement économique et du risque de crédit accru en Europe. Aussi, les entreprises opérant dans le secteur du tourisme et celles tournées vers l’export (la zone euro représentait plus de 60% des exportations marocaines en 2017) sont notamment en première ligne de ce risque accru en Europe. Malgré les premiers signes de ralentissement européen au second semestre, les exportations du secteur de l’automobile ont doublé depuis 2012 et surpassent désormais celles de phosphate.

Algérie: Forte hausse des importations des CKD

Ainsi, les importations des collections CKD des véhicules de tourisme (classés dans le Groupe des Biens de consommation non alimentaires) ont augmenté de plus de 1,32 milliard de dollars, soit une hausse de 79,23% par rapport à 2017.Cette tendance haussière a également touché les importations des véhicules de Transport de Personnes et de Marchandises et de leurs collections CKD avec une facture de 732,14 millions de dollars en 2018 contre 521,22 millions de dollars en 2017.Les importations des véhicules de Transport de Personnes et de Marchandises et des collections CKD de cette catégorie de véhicules (classés dans le Groupe des Biens d’équipement) ont ainsi connu une hausse de l’ordre de 211 millions de dollars (+40,5%).

Tunisie : La vente des nouvelles voitures a reculé de 20% en une année

Le président de la Chambre nationale syndicale des agences et des concessionnaires de voitures Ibrahim Dabbech a indiqué hier 21 février 2019 lors d’une réunion exceptionnelle avec les professionnels du secteur que la vente des voitures a reculé de 20 % en 2018.Il a précisé que cette situation difficile est causée par la détérioration de la valeur du dinar, ce qui a amplifié les taxes d’importation. La limitation quantitative imposée par le ministère du Commerce et la loi de finances qui a institué 35% d’impôt sur les sociétés rendent la tâche des concessionnaires plus difficile.

24 entreprises tunisiennes participent au Mobile World Congress

Sous la conduite du Cepex, 24 entreprises tunisiennes, dont 15 startup et neuf PME, participeront au salon Mobile World Congress. Ces entreprises tunisiennes opèrent dans le secteur des services dédiés à la téléphonie mobile. A l’instar du mobile network monitoring, mobile service cloud, solutions M-Business, paiement mobile, intelligence artificielle, réalité virtuelle et augmentée, monitoring du réseau de téléphonie mobile, etc.

Maroc-Espagne: Les chefs d'entreprise fixent de nouveaux périmètres

L'objectif aujourd'hui est d'accélérer le volume des échanges dans les deux sens, favoriser encore plus les IDE, encourager les entreprises espagnoles à s'installer et investir au Maroc et vice versa. Selon le président de la CGEM, Salaheddine Mezouar, «le Conseil économique Maroc-Espagne a un rôle très important à jouer afin de promouvoir davantage les échanges entre les deux pays. «C'est une porte vers l'Afrique que le Maroc ouvre pour les entreprises espagnoles et européennes», soutient Antonio Garamendi, le patron des patrons espagnols.

Zones franches: Attention aux prix de transfert

A titre exceptionnel, la contribution sociale de solidarité sur les bénéfices qui a été réintroduite par la loi de finances 2019 ne s’applique pas aux sociétés installées dans les zones franches d’exportation. Ces exonérations s’appliquent désormais aux opérations effectuées entre les sociétés établies dans deux zones franches différentes ainsi qu’aux opérations en direction des sociétés établies hors des zones franches à condition qu’elles soient faites sous régime suspensif en douane. Même les sociétés établies en dehors des zones franches peuvent bénéficier de l’exonération en tant qu’exportateurs pour les opérations effectuées avec les zones franches.

Guerre commerciale et démondialisation

Ce choc visera au premier chef la Chine, du fait de son exposition au marché américain, et par effet dominos ses principaux fournisseurs : la Corée, le Japon et l'Allemagne et les États-Unis. Bref, si les États-Unis infligent des droits de douane de 20 à 25 % sur plus de la moitié des produits chinois, comme ils en font la menace, c'est un choc négatif bien perceptible sur l'activité mondiale qui pourrait dépasser un demi-point de croissance à court terme.Les zones du monde qui ne sont pas en prise directe avec cette guerre tarifaire peuvent bénéficier 1/ D'une baisse du prix des matières premières, dans le sillage du ralentissement du commerce mondial. 2/ D'un redéploiement des chaines d'approvisionnement des entreprises pénalisées sur les produits sino-américains.

L'appli JOOM cible la France pour défier Amazon en Europe

La France a également un goût pour la mode, un marché sur lequel JOOM est fort, de même que dans les secteurs des chaussures et des cosmétiques, selon Ilya Shirokov.Je pense que la vente de produits français dépassera celle des produits chinois dans environ un an", a estimé Ilya Shirokov.A plus long terme, JOOM pourrait étendre son offre à l'épicerie et aux produits frais, des domaines dans lesquels Amazon est à la traîne en France et en Europe.

Transformation totale du Marché de gros

La Société du marché de gros SOTUMAG s’est lancée dans une opération de modernisation de ses infrastructures et services, moyennant un investissement de plus de 2 millions de dinars (MD).A long terme, SOTUMAG envisage d’investir 22 MD dans un programme visant à faire du marché de gros de Bir Elkassaâ (Ben Arous) une plaque tournante du district de Tunis pour la vente en gros des produits frais, à l’instar des viandes rouges et blanches, des produits de la mer congelés, des huitres et des crustacés et même les épices, les produits biologiques, les semences, les plants, les plantes et les pesticides….Ce programme d’investissement a également pour but de renforcer le positionnement du marché de gros de Bir Elkassaâ dans le circuit commercial et économique et d’en faire un pôle modèle qui s’apparente aux grands marchés internationaux.

Négociations commerciales Chine-USA: les dossiers qui fâchent

En 2018, une brève interdiction par les Etats-Unis des ventes de composants électroniques américains au mastodonte chinois des télécoms ZTE avait ainsi failli couler l’entreprise. C’est un problème clé pour Donald Trump: la Chine a encore enregistré en 2018 un colossal excédent commercial avec les Etats-Unis, de 323,3 milliards de dollars.Seul bémol potentiel pour les Etats-Unis: tout achat massif de biens américains devrait principalement se faire par… les entreprises étatiques, dont ils veulent par ailleurs réduire l’influence.
Commerce du 18 au 22 février 2019


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 30 Septembre 2019 - 17:06 Commerce du 23 au 27 Septembre 2019

Lundi 23 Septembre 2019 - 09:03 Commerce du 16 au 20 Septembre 2019

Inscription à la newsletter







CND en photos
abh
20150422_121229
20150226_101251
20150226_100556
20150226_100529
maraacid