Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Commerce du 19 au 23 Novembre 2018

Veille Maraacid


La taxe 1€ sur les livraisons, rejetée par l’Assemblée nationale

Biens culturels : un poids de plus en plus important des formats dématérialisés et des achats en ligne. Une dématérialisation des biens culturels qui se poursuit pour atteindre 33 % du marché.

Nigeria: Vers plus d' échanges commerciaux avec les Pays-Bas

M. Onyeama est revenu sur la visite officielle aux Pays-Bas du président Muhammadu Buhari au début de l’année et a rappelé la signature, à cette occasion, d’un protocole d’accord. Il a déclaré que le gouvernement fédéral nigérian avait beaucoup apprécié la visite effectuée aux Pays-Bas et qu'il s'est engagé à renforcer les échanges commerciaux entre les deux pays. Un certain nombre de Nigérians de la diaspora vivent aux Pays-Bas et une série d’entreprises néerlandaises se sont implantées dans notre pays, » a ajouté M. Onyeama.

Le Maroc, premier marché d'exportation de la Wallonie en Afrique

En 2017, les exportations wallonnes vers le Maroc se sont élevées à 98,50 millions d’euros, soit une augmentation de 9,5 % par rapport à 2016. L’agence a valorisé les exportations des entreprises belges vers le Maroc en 2017 à 889,7 millions d’euros et les importations à 332,8 millions.Les principales exportations belges vers le Maroc comprennent les métaux communs (21,9 %), les machines et appareils (20,2 %) et les produits chimiques (15,3 %).

RD Congo : Le libre-échange dans la zone CEEAC-CEMAC fait son chemin

Ils étaient au total 49 dirigeants des secteurs public et privé de la République démocratique du Congo (RDC) à avoir suivi une formation de deux jours sur les procédures de règles d’origine appropriées pour l’homologation de produits industriels nationaux dans le régime tarifaire préférentiel harmonisé CEEAC-CEMAC.Les barrières tarifaires et non tarifaires ainsi que la diversification économique limitée et la complémentarité des produits entre les États d’Afrique centrale ont contribué à la faible performance de la sous-région en termes de commerce intra-africain, qui se situe à environ 3 % contre 17 % en moyenne pour l’Afrique.La formation à Kinshasa porte à 261 le nombre de personnes formées pour tirer parti du régime tarifaire préférentiel harmonisé CEEAC-CEMAC afin de stimuler le commerce intrarégional en Afrique centrale dans cinq pays de la sous-région.

Économie : La croissance mondiale ralentit sur fond d'accentuation des risques commerciaux et financiers

La croissance économique mondiale reste forte, mais elle a récemment atteint son point culminant et est confrontée à une montée des risques, liés notamment à l'exacerbation des tensions commerciales et au durcissement des conditions financières, selon les dernières Perspectives économiques de l'OCDE.

Comment les dirigeants peuvent-ils accroître l’investissement privé dans la région Moyen-Orient, Afrique du Nord, Afghanistan et Pakistan ?

Dans le passé, l’investissement du secteur privé a effectivement été faible dans la région MOANAP par rapport à la plupart des autres pays émergents et pays en développement. Si les pays importateurs de pétrole de la région MOANAP portaient les taux de scolarisation à ce niveau, cela pourrait rehausser l’investissement privé de plus de 1 point de pourcentage du PIB. Investir dans le capital humain en multipliant les possibilités d’enseignement permettra aussi aux pays de relever les futurs défis, d’autant plus que le développement rapide des technologies devient encore plus étroitement lié aux emplois de demain.

Commerce: il faut sauver le soldat OMC (l'Europe se mobilise) - L'Opinion

Face aux menaces tous azimuts de Donald Trump, l’Union européenne cherche à mobiliser les bonnes volontés pour préserver l’Organisation mondiale du commerce et amener la Chine à rentrer dans le rangLa Chine doit être prête à faire des concessions dans les négociations visant à réformer l’Organisation mondiale du commerce (OMC), faute de quoi les Etats-Unis pourraient purement et simplement s’en retirer, a déclaré vendredi Cecilia Malmström, la commissaire européenne au Commerce.

Une association de commerce international appelle à davantage de collaboration Chine-Bulgarie dans le cadre de l'initiative "la Ceinture et la Route"

Il est nécessaire d'établir des liens entre les entreprises bulgares et chinoises, d'établir des ponts dans tous les secteurs possibles, et d'aider les entreprises bulgares à comprendre le marché chinois et réciproquement, a déclaré M. Tomov, tout en insistant sur le fait que cela n'est "pas opposé à l'Europe".

L'OMC va trancher le différend international sur l'acier et l'aluminium

A la demande des Etats-Unis, les experts de l'OMC devront par ailleurs se prononcer sur la légalité des diverses mesures de représailles mises en place ces derniers mois par l'Union européenne, le Canada, la Chine et le Mexique à l'encontre de produits américains. Les Etats-Unis s'appuient sur une procédure rarement invoquée de la législation commerciale américaine: l'article 232 qui l'autorise à limiter l'importation de certains produits pour protéger la sécurité nationale.
Commerce du 19 au 23 Novembre 2018


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 14 Octobre 2019 - 09:52 Commerce du 07 au 11 Octobre 2019

Lundi 30 Septembre 2019 - 17:06 Commerce du 23 au 27 Septembre 2019

Inscription à la newsletter







CND en photos
abh
20150226_100728
20150226_100815
20150226_101251
20150226_100556
rofoof