Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Commerce du 23 au 27 Avril 2018

Veille Maraacid


L'impact économique du safran de Taliouine vu par l'ONU

«Renforcer les systèmes alimentaires via des indications géographiques», les produits alimentaires portant des labels de leurs origines géographiques, et qui ont des qualités spécifiques ou des réputations liées à leur lieu d'origine, représentent un commerce annuel de plus de 50 milliards de dollars dans le monde. Emmanuel Hidier, économiste principal au Centre d'investissement de la FAO, souligne que «les indications géographiques sont une approche des systèmes de production et de commercialisation des aliments qui place les considérations sociales, culturelles et environnementales au cœur de la chaîne de valeur».

Les changements accélérés dans les transactions commerciales imposent un accompagnement législatif

Les changements accélérés dans les transactions commerciales imposent un accompagnement permanent des nouveautés par des législations efficientes et modernes, a souligné, mercredi à Rabat, le procureur général du Roi près la Cour de cassation, chef du ministère public, Mohamed Abdennabaoui.

Accord commercial: l'UE réclame un effort au Mercosur

Bruxelles réclame un "effort" aux pays du Mercosur (Brésil, Argentine, Uruguay, Paraguay) dans les négociations en vue de conclure un ambitieux accord commercial entre les deux zones, qui patinent depuis plusieurs mois, a-t-on appris lundi auprès d'une source à la Commission."L'UE a indiqué qu'elle était disposée à faire les efforts pour répondre aux attentes de nos partenaires", a expliqué cette source. Les Européens redoutent l'arrivée sur le marché de produits agricoles alors que les Sud-Américains craignent pour leur industrie la concurrence des produits européens manufacturés.

UE et Mexique proches d'un accord sur la modernisation de leur traité commercial

Les équipes de négociations européenne et mexicaine ont entamé lundi à Bruxelles la dernière ligne droite des discussions sur cet accord afin de le mettre au niveau de celui signé avec le Canada, le Ceta, dont l'UE veut faire un modèle.Une issue positive aux discussions entre l'UE et le Mexique enverrait un nouveau signal fort aux Etats-Unis, Bruxelles ayant déjà annoncé cette semaine le lancement de la procédure de ratification de ses accords avec Singapour et surtout le Japon, le plus important qu'elle ait jamais conclu, en vue de leur entrée en vigueur en 2019

M. El Othmani: La modification de la loi formant code de commerce permettra d'établir un diagnostic précoce des difficultés entravant l'activité de l'entreprise

S'exprimant à l'ouverture d'une journée d'étude autour de la présentation du la Loi n° 73.17 formant Code de commerce, relative au redressement des entreprises en difficultés, M. El Othmani a souligné que cette rencontre se tient dans une conjoncture exceptionnelle marquée par d'importantes transformations que connait le pays, dictées par les défis économiques et les choix stratégiques du Maroc en faveur du soutien à l'investissement et au développement, sous les Hautes Orientations et la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI.

Exploiter la puissance du commerce pour lutter contre la pauvreté

Le Cadre intégré renforcé (CIR), initié par l'OMC (Organisation mondiale du commerce) réunit partenaires et ressources en vue d'aider les pays les moins avancés (PMA) à utiliser le commerce pour réduire la pauvreté et assurer une croissance inclusive et un développement durable.

Le crowdlending permet aux sites d’e-commerce de financer leur croissance

Le crowdlending permet de financer sa croissance avec de nouvelles acquisitions, comme le montre l’exemple de The Agent.L’entreprise recherchait cette fois-ci 300.000€ par financer an partie ce rachat aux côtés des banques et pour financer à nouveau une part de son BFR, que les banques traditionnelles ne financent que très rarement.Le crowdlending est apparu pour The Agent comme une solution de financement alternative très efficace.

Commerce: une haute délégation ministérielle américaine bientôt en Chine

Le président américain Donald Trump a confirmé mardi qu'il envoyait une délégation ministérielle, conduite par le secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin, en Chine dans les prochains jours pour "parvenir à un accord" sur le commerce."C'est pourquoi une délégation va aller" en Chine, "à la demande de la Chine", "dans les jours qui viennent", a-t-il ajouté indiquant qu'elle serait menée par le secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin, et le représentant au commerce (USTR), Robert Lighthizer. La Chine accueille cela favorablement", avait réagi dimanche le ministère chinois du Commerce dans un court communiqué.

Dans les dédales du Marché de gros de Casablanca

Le marché de gros des fruits et des légumes de Casablanca est classé 20e au niveau mondial. «Fini le temps où les taxes étaient perçues comme une redevance sans contrepartie. Il s’agit désormais d’offrir un package de services aux usagers pour améliorer l’attractivité du marché de gros»,

Le déficit budgétaire a dépassé 6 MMDH à fin mars 2018

Dans son bulletin mensuel de statistiques des finances publiques de mars 2018, la TGR indique que les recettes ordinaires ont diminué de 2,6% à 59,2 MMDH au titre des trois premiers mois de cette année, tandis que les dépenses émises au titre du budget général ont accusé une baisse de 9,7% à 79,7 MMDH.Pour ce qui est des recettes des comptes spéciaux du Trésor (CST), elles ont atteint 26,8 MMDH, indique la même source, ajoutant que ces recettes tiennent compte des transferts reçus des charges communes du budget général d’investissement pour 9,6 MMDH et de la rentrée de 147 MDH au titre des dons des pays du Golfe.Les recettes des services de l’Etat gérés de manière autonome (SEGMA) se sont chiffrées à 371 MDH contre 505 MDH à fin mars 2017, en baisse de 26,5%, fait remarquer le bulletin, notant qu’à fin mars 2018, les dépenses émises ont été de 130 MDH contre 214 MDH un an auparavant, en diminution de 39,3%.

Signature d'un mémorandum d'entente pour la promotion des relations économiques et commerciales

Un mémorandum d'entente a été signé, récemment à Rabat, entre le Maroc et la Lituanie pour la consolidation des relations bilatérales et la promotion des relations économiques et commerciales entre les communautés d'affaires des deux pays. Signé par le président de la Fédération des Chambres marocaines de commerce, d'industrie et de services (FCMCIS), Mustapha Amhal, et le vice-ministre des Affaires étrangères de la République de Lituanie, Neris Germanas, qui était en visite de travail au Royaume à la tête d'une importante délégation, ce mémorandum s'inscrit dans le cadre de la commémoration du 25e anniversaire des relations diplomatiques des deux pays, indique un communiqué de la Fédération. De son côté, le président de l'Association des Chambres de commerce, d'industrie et d'artisanat de la République de Lituanie, Rimantas Sidlauskas, a appelé au renforcement de l'échange du savoir-faire et du partage d'informations entre les entreprises marocaines et leurs homologues lituaniennes.

Le Matin - Un centre international de médiation dans les starting-blocks

Si aujourd’hui les institutionnels et le secteur privé montrent un intérêt certain pour la médiation, ce mode amiable de règlement des litiges fait face à de multiples entraves. À commencer par la réglementation. Les participants au séminaire sont unanimes : une loi spécifique sur la médiation s’impose. Dans sa mouture actuelle, le projet de loi réformant le Code de procédure civile (CPC) ne régule pas la médiation, si ce n’est une mention sur la médiation conventionnelle sans en définir les contours légaux.

Euro-Méditerranée: Les nouvelles routes du commerce méditerranéen passeront par le Sud et l'Est de la région.

La montée en gamme des pays de Sud-Med et d’Est-Med, notamment visible à travers les exportations de biens automobile et TIC ;Au Maroc, pour la période 2012-2016, les exportations automobiles au sein de la Méditerranée représentent 13% de l’ensemble des exportations du pays, et, si elles restent principalement destinées au marché européen, ses partenaires incluent aussi la Turquie et l’Egypte.TIC : la Tunisie et le Maroc -> Euro-Med

Le Maroc, une opportunité pour l'Occident

Fraîchement qualifié de première destination d’investissement en Afrique, le Maroc, qui a participé à la 4e édition de l’US-Morocco Trade Forum tenue le jeudi 19 avril à Washington, se voit octroyer par la Rand Merchant Bank (RMB) la 3e place dans le classement des meilleurs pays d’Afrique propices à l’investissement.«Plus de 150 compagnies américaines représentant des secteurs industriels variés se sont installées au Maroc», s’est-t-il réjoui. Ce constat est le fruit, selon Ross, de la signature en 1777 de l’Accord de libre-échange USA-Maroc, le premier de son genre avec un pays africain. Accord lequel a favorisé les échanges commerciaux qui ont augmenté de 300% entre les deux pays.

Accord commercial: l'UE réclame un "effort" au Mercosur

Bruxelles réclame un "effort" aux pays du Mercosur (Brésil, Argentine, Uruguay, Paraguay) dans les négociations en vue de conclure un ambitieux accord commercial entre les deux zones, qui patinent depuis plusieurs mois, a-t-on appris lundi auprès d'une source à la Commission. Les négociateurs en chef de l'UE et du Mercosur se retrouvent de mardi à jeudi à Bruxelles pour tenter de débloquer les discussions sur cet accord, qui serait le plus important jamais négocié par l'UE.Les Européens redoutent l'arrivée sur le marché de produits agricoles alors que les Sud-Américains craignent pour leur industrie la concurrence des produits européens manufacturés.

Merkel appelle au renforcement de l'OMC avant sa visite aux Etats-Unis

Quelques jours avant sa visite officielle aux Etats-Unis, la chancelière allemande Angela Merkel a souligné lundi l'importance de renforcer l'Organisation mondiale du commerce (OMC)."Nous savons que nous devons (.) renforcer l'OMC en tant que telle, parallèlement aux accords bilatéraux", a-t-elle déclaré devant des hommes d'affaires allemands et mexicains à la Foire de Hanovre.Mme Merkel a qualifié le Mexique de partenaire d'investissement fiable, notant que le volume de ses échanges commerciaux avec l'Allemagne avait dépassé 20 milliards d'euros (24,5 milliards de dollars) en 2017.

Mastercard et Visa s'allient pour créer un bouton paiement sur les sites e-commerce

Payment providers Mastercard and Visa will combine their online checkout experiences into one, in an attempt to make e-commerce payments as simple as PayPal or Amazon.The initiative, announced earlier this week by both companies, would merge Mastercard’s Masterpass payment “button” with Visa’s,

L’IDA réalise une entrée historique sur les marchés financiers avec le lancement inaugural d’un emprunt obligataire de 1,5 milliard de dollars

Ce placement offre aux investisseurs la possibilité de contribuer au développement dans le monde, puisque le produit de l’émission obligataire viendra financer des projets et des programmes qui promeuvent la réalisation des objectifs de développement durable (ODD) dans les pays qui peuvent bénéficier de l’aide de l’IDA. « Depuis 60 ans, l’IDA est à l’avant-garde des efforts déployés au niveau mondial pour mettre fin à l’extrême pauvreté et promouvoir une prospérité partagée.

L’investissement bien orienté

La hausse globale des importations est aussi soutenue par les achats de produits alimentaires. La même tendance à la hausse touche les produits énergétiques dont la valeur s’est établie à 18,4 milliards de DH. Il en est de même pour les demi-produits qui totalisent 24,2 milliards de DH. L’augmentation a concerné le fer laminé ou en acier, les profilés en cuivre et les matières plastiques.A l’export, tous les groupes de produits ont été orientés à la hausse à l’exception des phosphates et dérivés.

Protection des marques: Des armes pour lutter contre la contrefaçon

Actionner une opposition devant l’OMPIC.La contrefaçon passe aussi par l’enregistrement d’une marque représentant des similitudes flagrantes avec une autre déjà protégée. A en croire l’OMPIC, l’action en contrefaçon est la plus utilisée devant la justice pour la protection des droits de propriété industrielle.

Protection des marques: L’OMPIC recense plus de 14.000 dépôts en 2017 | L'Economiste

La Cour d’appel de commerce de Casablanca a tranché le 19 octobre 2016 un contentieux sur la contrefaçon d’une marque de dentifrice. C’est l’affaire Stafford-Miller contre Technipharm et Provimed. «Malgré la différence entre les trois dernières lettres entre la marque «Sensodyne» et «Sensogyl», cette seule différence ne saurait suffire à lever la confusion et l’erreur dans lesquelles risque de tomber le consommateur.

Focus – Amazon doit-il se méfier d’Open Bazaar, la première place de marché décentralisée au monde?

Une place de marché comme OpenBazaar permet donc de s’éloigner du modèle d’Amazon à l’heure où les consommateurs se soucient de plus en plus de l’accumulation de données sur eux. Lors d’un interview pour Bitcoinist.net, le directeur des opérations d’OB1, Sam Patterson, expliquait que “les places de marché existantes comme Amazon et eBay ont mis des décennies à construire un ensemble impressionnant de fonctionnalités pour leurs utilisateurs.

Le Maroc, une opportunité pour l'Occident

Fraîchement qualifié de première destination d’investissement en Afrique, le Maroc, qui a participé à la 4e édition de l’US-Morocco Trade Forum tenue le jeudi 19 avril à Washington, se voit octroyer par la Rand Merchant Bank (RMB) la 3e place dans le classement des meilleurs pays d’Afrique propices à l’investissement. Dans le même ordre d’idées, la place du Maroc dans le podium des pays africains n’est pas son seul mérite en ce mois.

PROTECTION DES DONNÉES PERSONNELLES : “C’est à l’Europe de créer une dynamique dans laquelle l’économie numérique pourra prospérer”

Les différents opt-ins quant à la diffusion des données personnelles ne sont-ils pas un obstacle au développement du commerce en ligne et, au final, de la numérisation de l'économie? Je ne le crois pas. Google a récemment annoncé qu'il allait déployer des publicités "non-personnalisées", et comme indiqué plus haut Facebook annonce qu'il va non seulement appliquer le RGPD en Europe mais s'en inspirer à l'échelle mondiale. Il revient aux Etats et à l'Europe de créer une dynamique et un cercle vertueux dans lequel l'économie numérique pourra continuer de prospérer, mais en gommant autant que possible les effets de rente et surtout les abus permis par le manque de cadre autour des données personnelles.

Forum commercial Maroc-Etats Unis: Le leadership royal vu par Lalla Joumala Alaoui

L'Ambassadeur de Sa Majesté le Roi a tenu à exprimer son appréciation de la participation de Wilbur Ross, Secrétaire US au Commerce, à ce Forum, notant que "sa participation personnelle dénote la grande importance qu'accorde l'administration Trump au développement des relations commerciales et du partenariat avec le Royaume".

Maroc-USA: 3 nouveaux accords signés à Washington

Trois mémorandums d'entente dans les domaines de l'efficacité énergétique, de la promotion des échanges commerciaux et du financement des porteurs de projets innovants ont été signés, jeudi 19 avril, entre des partenaires marocains et américains. Le troisième accord, porte, pour sa part, sur le renouvellement du mémorandum d'entente liant la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et la Chambre américaine de commerce et dans lequel les deux organismes conviennent de poursuivre leur objectif commun de soutenir le renforcement des relations commerciales entre les deux pays. En vertu de cet accord, les deux partenaires s'engagent à promouvoir les partenariats d'affaires entre les entreprises marocaines et américaines et à accroître les échanges commerciaux en tirant profit de l'accord de libre-échange liant les deux pays.

Adhésion du Maroc dans la CEDEAO : Des signes d’approbations se dégagent des réflexions

Adhésion du Maroc dans la CEDEAO : Des signes d’approbations se dégagent des réflexionsLes choses semblent aller sur les bons rails concernant l’adhésion du Maroc à la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cedeao). En outre, souligne Moubarack Lo, le Maroc a exporté vers la Côte d’Ivoire 754 milliards Fcfa en 2017 et 450 milliards Fcfa dans la Cedeao.

Fort gain de pouvoir d'achat avec les imports bon marché

L'accès à des biens moins chers lié aux importations en provenance de pays à bas salaires a permis aux consommateurs français d'économiser près de 30 milliards d'euros - soit en moyenne 1.000 euros par ménage - en 2014, selon une étude de trois économistes de la Banque de France. Entre 1994 et 2014, l'ouverture au commerce international a eu pour conséquence un triplement de la part des importations en provenance de pays à bas salaires dans la consommation des ménages français, qui est passée de 2% à 7%, notent les auteurs de cette étude. Cette estimation constitue "une fourchette basse" de l'effet direct total sur les prix des importations en provenance de pays à bas salaires, puisqu'elle ne prend pas en compte les biens intermédiaires entrant dans la composition de produits fabriqués en France.

Les tensions commerciales au menu des ministres des finances du G20

Les ministres des Finances du G20 tenteront à Washington de désamorcer la bombe d'une guerre commerciale qui se profile. Un mois après leur première rencontre sous présidence argentine, les ministres des finances et les gouverneurs de banque centrale du G20 se retrouvent à Washington pour les réunions de Printemps du FMI et de la Banque mondiale.La France défend une adaptation des règles du commerce international.

Japon et Etats-Unis vont discuter commerce

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a annoncé mercredi accepter de lancer des discussions sur des «accords commerciaux» avec les Etats-Unis, tout en reconnaissant la persistance de différences de vues sur ce sujet avec le président Donald Trump qui le recevait en Floride.Nous avons un très gros déficit», a déclaré Donald Trump .

Dialogue de sourds sur le commerce aux réunions du FMI et du G20

Dans un discours prononcé à l'occasion des réunions du Fonds monétaire international (FMI) à Washington, le ministre des Finances de Donald Trump a dit croire "fermement que les pratiques commerciales déloyales dans le monde entravent la croissance de l'économie mondiale et des Etats-Unis".Les Etats-Unis et ses alliés ont nourri un dialogue de sourds vendredi sur le commerce, les uns identifiant des pratiques "déloyales" comme menace planant sur la croissance mondiale, les autres pointant du doigt une potentielle guerre commerciale.Dans un discours prononcé à l'occasion des réunions du Fonds monétaire international (FMI) à Washington, le ministre des Finances de Donald Trump a dit croire "fermement que les pratiques commerciales déloyales dans le monde entravent la croissance de l'économie mondiale et des Etats-Unis".
Commerce du 23 au 27 Avril 2018


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 12 Novembre 2018 - 07:58 Commerce du 05 au 09 Novembre 2018

Mercredi 7 Novembre 2018 - 08:42 Commerce du 29 Octobre au 02 Novembre 2018

Inscription à la newsletter







CND en photos
rofoof
20150422_121229
20150226_100556
20150226_100815
20150226_095904
abh