Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Commerce du 27 Novembre au 01 Décembre 2017

Veille Maraacid


Viandes d'importation : les éleveurs ardennais dénoncent les traités de libre-échange

Au coeur de leurs préoccupations, les traités de libre-échange : le Ceta et le Mercosur entre le Canada, l'Amérique du Sud et l'Union Européenne. Les traités de libre échange : le Ceta (Accord économique et commercial global) et le Mercosur (Marché commun du Sud) entre le Canada, l'Amérique du Sud et l'Union Européenne suscite de vives inquiétudes chez les éleveurs. 99 % des droits de douane entre l’Union européenne, le Canada et l'Amérique du Sud.

La croissance du commerce de marchandises du G20 atteind sont niveau le plus élevé depuis 6 ans

La croissance du commerce international de marchandises des pays du G20, corrigée des variations saisonnières et exprimée en dollars courants des États-Unis, s'est accélérée fortement au troisième trimestre 2017. La croissance des exportations s'est également intensifiée en Corée (de 6.6%, le taux de plus élevé depuis le premier trimestre 2011) et au Japon (de 3.2%). La croissance des exportations s'est aussi accélérée, mais plus modérément, au Mexique (de 1.4%) et aux États-Unis (de 1.2%) mais elle a diminuée de 3.5% au Canada pour la première fois depuis six trimestres.

Regards croisés sur le commerce mondial

L'organisation mondiale du commerce (OMC) observe qu'il y a déjà des signaux de reprise des échanges : 3,6 % de croissance des échanges de biens en 2017, contre 2,8 % de croissance pour le PIB mondial. Enfin et surtout, les échanges de données ont explosé (ils ont été multipliés par 18 entre 2005 et 2012 et pourraient encore être multipliés par huit d'ici 2025) et devraient continuer de transformer les modes de production et de stimuler le commerce mondial dans son ensemble.

Le commerce mondial rebondit nettement en 2017

L'OMC a revu à la hausse ce jeudi sa prévision de croissance pour cette année. Une nouvelle prévision s'ajoute à une série d'indicateurs venus confirmer dernièrement la reprise de l'économie internationale: le commerce mondial devrait progresser en volume de 3,6 % cette année, selon les dernières prévisions de l'OMC (Organisation mondiale du commerce), publiées jeudi. «L'amélioration des perspectives commerciales est une bonne nouvelle mais des risques substantiels, qui menacent l'économie mondiale, restent présents et pourraient facilement compromettre toute reprise du commerce», a commenté son directeur général, le Brésilien Roberto Azevêdo.

E-commerce : Tourner à son avantage les faiblesses de ses concurrents

Les chinois savent faire, mais on sait pertinemment qu’il est difficile de les offrir purement et simplement, donc nombreux sont les sites qui proposent la possibilité à ses clients de ne pas régler de frais de port à partir d’un certain seuil d’achats. Pour rester dans le même esprit, on pourra citer le Portail du Bijou, qui propose ce service au client (pro ou particulier) à partir de 100€ d’achats sur le site. Certains sites le font sans frais et cela représente tout de même une baisse du taux de marge et reste donc à conseiller pour les produits réellement concurrentiels et / ou avec un taux de marge convenable.

Les Pays-Bas vont soutenir le développement du secteur TIC ... - Agence Ecofin

Le ministère sénégalais du Commerce, de la consommation, du secteur informel et des PME, le Centre du Commerce International (CCI) et le Centre hollandais de promotion des importations (CBI) ont conclu un accord pour développer le secteur des technologies de l'information et l'externalisation des processus métiers au Sénégal. Le programme Netherlands Trust Fund (NTF IV) sera mis en œuvre jusqu’en 2020 avec l’appui de l’Agence sénégalaise de promotion des exportations (ASEPEX) et l’organisation des professionnels des technologies de l’information et de la communication (OPTIC).

Le Centre du Commerce International s'associe à ATIGS 2018 - Alwihda Info

ATIGS 2018 se tiendra sous le thème principal « Promouvoir le commerce, libérer l’investissement et renforcer le développement économique : l’accès aux marchés africains », les objectifs et buts de l’ATIGS 2018 correspondent aux deux objectifs de développement durable établis par les États membres des Nations unies (ODD) : (ODD 8 et 17). « ATIGS 2018 est conçu pour contribuer à la Loi sur le développement et les opportunités africaines (AGOA), Trade Africa, l’Accord de Facilitation du Commerce (AFE) »
Commerce du 27 Novembre au 01 Décembre 2017


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 11 Décembre 2017 - 16:09 Commerce du 04 au 08 Décembre 2017

Inscription à la newsletter







CND en photos
abh
20150226_100815
20150226_100529
maraacid
20150226_095904
20150226_100728