Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Commerce du 27 au 31 Août 2018

veille Maraacid


Commerce extérieur : le déficit commercial se creuse à 118 milliards de dirhams

Les sept premiers mois de l’année 2018 ont été marqué par une hausse du déficit commercial de 8%, pour s’établir à 118,3 milliards de dirhams, selon la Direction des Etudes et des Prévisions Financières (DEPF, ministère des Finances).- L’automobile, premier secteur exportateur du Maroc, a réalisé un chiffre d’affaires à l’export de 38,5 milliards de dirhams, en hausse de 16,9%. - Les achats des produits alimentaires ont connu une hausse de 7,5% à plus de 28,6 milliards de dirhams, recouvrant une hausse des achats des tourteaux (+727 millions de dirhams), du maïs (+412 millions) et des épices (+361 millions).

Londres veut doubler ses échanges commerciaux avec le Nigeria

Mercredi 29 août, elle a rencontré le président Muhammadu Buhari à Abuja, capitale fédérale, avant de signer deux accords d'entente.Ni Theresa May, ni Muhammadu Buhari ne se sont exprimés, ce mercredi à l'issue de leur entretien. A ce sujet, Muhammadu Buhari a assuré à la Première ministre britannique son engagement en faveur de scrutins « libres, justes et crédibles ».

Ottawa se montre optimiste pour la ibéralisation du commerce entre les provinces

Le tout nouveau ministre fédéral des Affaires intergouvernementales et du Commerce intérieur soutient qu'Ottawa ne prévoit pas de résistance particulière de la part des provinces pour une réduction des barrières commerciales au pays. Dominic LeBlanc indique qu'il a rencontré un certain nombre de premiers ministres provinciaux, et il croit qu'une réduction des obstacles au commerce interprovincial ne rencontrera pas de résistance insurmontable, malgré un lourd passé de différends commerciaux au pays.Mais M. LeBlanc insiste sur le fait que l'exercice sera mené avec la collaboration des provinces, et il soutient que certains premiers ministres lui ont déjà promis de devenir des partenaires dans cette entreprise.

Commerce: un accord entre le Canada et les Etats-Unis à portée de main

Un accord sur une rénovation de l'accord de libre-échange nord-américain (Aléna) semblait à portée de main entre les Etats-Unis et le Canada, après les déclarations optimistes de Donald Trump et de Justin Trudeau et plusieurs jours de négociations intenses dans la capitale américaine.Toutefois, Chrystia Freeland avait révélé que le Canada et les Etats-Unis étaient déjà arrivés "à un accord de haut niveau" concernant l'automobile au printemps.

Les conséquences à terme du Brexit pour l’Union européenne

Lorsque le Royaume-Uni quittera l’Union européenne (UE), le durcissement des entraves au commerce extérieur, au flux de capitaux et à la mobilité de la main-d’œuvre ne touchera pas seulement la production et l’emploi dans ce pays, mais aussi dans les 27 États membres restants de l’UE. Puisque le Brexit sonne la fin d’une relation économique sans friction, il en coûtera aux deux parties, comme l’indique notre nouvelle étude. Plus un pays échange avec le Royaume-Uni, plus le Brexit affectera sa production. Jiaqian Chen est économiste au sein du département Europe du FMI. Son travail porte sur les perspectives macroéconomiques du Royaume-Uni et sur les questions liées au Brexit.

Échanges : Le commerce international de marchandises du G20 recule au deuxième trimestre de 2018

Le commerce international de marchandises des économies du G20, corrigé des variations saisonnières et exprimé en dollars courants des États-Unis, s'est contracté au deuxième trimestre de 2018, après huit trimestres consécutifs de croissance. Au deuxième trimestre de 2018, les exportations ont augmenté en Arabie saoudite (9.7%), en Inde (5.7%), aux États‑Unis (4.4%), au Canada (4.4%), en Russie (1.2%) et en Australie (1.2%), mais étaient en forte baisse en Argentine (moins 19.9%), au Brésil (moins 9.0%) et au Royaume-Uni (moins 6.9%), avec des baisses également enregistrées en Chine (moins 2.8%) et dans l'Union européenne (moins 1.9%).

Balance commerciale: Le déficit franchit un palier historique

Sur le premier semestre, le déficit s’est aggravé de 8 points de pourcentage à 100,8 milliards de DH, soit 10% du PIB et presque la facture annuelle des importations énergétiques. Au total, les exportations ont enregistré une hausse de 11,4% à 140,1 milliards de DH contre 125,8 milliards à fin juin 2017. En revanche, les transferts des MRE progressent de 8,5% à près de 32 milliards de DH. Il en est de même de la balance des voyages qui enregistre un excédent de 21 milliards de DH sur le premier semestre.

Turquie : le déficit commercial extérieur en baisse de 32,6% en juillet

Le déficit du commerce extérieur turc a chuté de 32,6% en juillet en comparaison avec la même période de l'année dernière, a rapporté mercredi l'Institut des statistiques turc. L'Allemagne était le premier marché d'exportation de la Turquie en juillet avec 1,29 milliard de dollars, suivie du Royaume-Uni (un milliard de dollars), et des Etats-Unis (850 millions de dollars). La Chine est devenue le plus grand importateur de la Turquie au cours de la même période avec 1,98 milliard de dollars, suivie par la Russie (1,89 milliard de dollars) et l'Allemagne (1,69 milliard de dollars).

Périple de May: le Royaume-Uni ambitionne de devenir le premier investisseur du G7 en Afrique.

#Autres pays : La Première ministre britannique Theresa May a indiqué mardi qu'elle souhaitait faire de son pays l'investisseur occidental numéro 1 en Afrique pour compenser les pertes économiques attendues du Brexit, lors d'une visite en Afrique du Sud.D'ici 2022, je veux que le Royaume-Uni devienne le premier investisseur des pays du G7 en Afrique", a déclaré Mme May lors d'un discours prononcé dans la ville du Cap (sud-ouest).

Les USA et le Mexique concluent un nouvel accord commercial

Donald Trump a annoncé lundi que les Etats-Unis et le Mexique s'étaient entendus sur un nouvel accord de libre-échange, qui se substitue à l'Accord de libre-échange nord-américain (Alena), avant l'ouverture rapide de pourparlers avec le Canada.Nous allons l'appeler accord commercial Etats-Unis-Mexique. Quelques minutes avant l'annonce de Trump, un haut responsable américain avait annoncé à Reuters la conclusion d'un nouvel accord commercial et ajouté que les Etats-Unis s'attendaient à une accélération des pourparlers avec le Canada, qui seraient bouclés d'ici à la fin de la semaine.

L’accord de libre-échange entre l’Iran et l’UEEA bientôt pleinement appliqué

Les experts ont une estimation positive des perspectives de la zone de libre-échange entre l’UEEA et l’Iran, dont la création serait avantageuse pour toutes les parties, notamment dans le contexte des sanctions américaines contre Moscou et Téhéran qui poussent les pays vers un rapprochement économique.«Dans le contexte des sanctions, cet accord temporaire sur la zone de libre-échange permettra à la Russie de compenser partiellement les pertes qu’elle a subies sur le marché américain. Ainsi, compte tenu de la réduction des échanges en 2017, l’accord temporaire sur la zone de libre-échange devrait stimuler le commerce entre les pays de l’UEEA et la République islamique.

Commerce: les négociations Etats-Unis/Canada vont entrer dans le vif du sujet sur une note optimiste

Les négociations commerciales entre les Etats-Unis et le Canada vont entrer dans le vif du sujet mercredi à Washington, a annoncé mardi la ministre canadienne des Affaires étrangères, estimant que l'accord entre Washington et Mexico a bien préparé le terrain pour arriver à un accord de libre-échange nord américain rénové et à trois. M. Trump juge l'Aléna "désastreux" pour les Etats-Unis et responsable entre autres d'avoir détruit de nombreux emplois américains.Le Canada qui est lui aussi signataire de l'accord de 1994 n'avait pas participé à cette phase des négociations, préférant laisser le Mexique et les Etats-Unis régler leurs différends, bien plus nombreux.

Nantes, place forte pour les solutions e-commerce 

Leader mondial du big data, le groupe californien Talend décide en mars 2016 d’installer à Nantes son nouveau centre de R&D, le second de France après Paris. Après deux années de présence à Nantes, le responsable de Talend réaffirme son choix : « la proximité avec Paris, le dynamisme économique, l’offre de compétences dans le numérique mais aussi l’esprit d’innovation et la qualité de vie sont des valeurs communes entre Talend et Nantes.

Nouvelles perspectives pour le commerce entre le Vietnam et les pays africains

La visite du président Tran Dai Quang en Ethiopie et en Egypte du 23 au 29 août ouvre de nouvelles perspectives pour la coopération dans l’investissement et le commerce entre le Vietnam et ces deux pays africains.Le Vietnam exporte sur le marché éthiopien des produits du textile-habillement, des chaussures et des produits chimiques. Selon le vice-ministre de l’Industrie et du Commerce, Cao Quoc Hung, l’Egypte est un débouché potentiel et aussi une entrée pour introduire les produits vietnamiens dans le marché africain, du Proche Orient et en Europe.

Commerce: après l'accord avec le Mexique, c'est au Canada de jouer

La ministre des Affaires étrangères canadienne est attendue à Washington mardi pour tenter d'arracher un accord commercial aux Etats-Unis –qui viennent de s'entendre avec le Mexique– et sauver une version modernisée de l'accord de libre-échange nord-américain (Aléna) qui a intimement lié leurs trois économies depuis 1994. Le Canada –lui aussi signataire de l'accord de 1994– n'a pas participé à cette phase des négociations, préférant laisser le Mexique et les Etats-Unis régler leurs différends, bien plus nombreux.Aux Etats-Unis, plusieurs groupes de pression poussent aussi l'administration Trump à bien inclure le Canada dans le nouvel accord.

Le déficit budgétaire se creuse malgré la baisse de la compensation

Les derniers chiffres de la Trésorerie générale du royaume font état d’un déficit budgétaire de plus de 20 milliards de dirhams à fin juillet. .

Le dirham s'apprécie par rapport au dollar

Le dirham s'est apprécié de 0,3% par rapport au dollar et s'est déprécié de 0,3% vis-à-vis de l'euro, entre le 16 et le 17 août 2018, selon Bank Al-Maghrib. Durant cette période, aucune opération d'adjudication n'a été réalisée sur le marché de changes, indique Bank Al-Maghrib dans une note sur ses indicateurs hebdomadaires pour la semaine allant du 16 au 22 août. S'agissant des indicateurs boursiers, le MASI s'est accru de 0,9% entre le 15 et le 17 août, ramenant ainsi sa contre performance depuis le début de l'année à 5,4%, relève Bank Al-Maghrib.

L'ambassadeur américain appelle Berne à négocier

L'ambassadeur des Etats-Unis en Suisse, Edward McMullen, encourage dimanche dans la presse Berne à engager de nouvelles négociations commerciales avec Washington. Pour M. McMullen, la situation actuelle a changé: «Aujourd'hui, la Suisse est différente de ce qu'elle était alors».

Tunisie: le dinar poursuit sa dégringolade inquiétante

Tunisie : La baisse du dinar tunisien par rapport aux principales devises (euro, dollar, etc.) se poursuit. L’euro pourrait franchir la barre de 3,20 dinars tunisiens. Le FMI avec ses recommandations n’est pas étranger aussi à la dépréciation du dinar tunisien.

L'Iran appelle la justice internationale à bloquer les sanctions américaines

L'Iran plaidera lundi pour une levée des nouvelles sanctions américaines aux "conséquences dramatiques" lors des premières audiences d'une âpre bataille judiciaire entre Téhéran et Washington devant la Cour internationale de justice (CIJ).Dans une procédure engagée en juillet, l'Iran appelle les 15 juges permanents de la CIJ, organe judiciaire principal de l'ONU, à stopper la réimposition des sanctions américaines annoncée par Donald Trump il y a trois semaines.La CIJ devrait statuer sur la fin provisoire des sanctions exigée par l'Iran dans les deux mois suivant le début des audiences.

Commerce extérieur: les ALE bientôt remis à plat?

Malgré les accords de libre-échange conclus avec plus d’une cinquantaine de pays, le royaume peine encore à atteindre les objectifs qu’il s’était fixés dans le domaine du commerce extérieur. Le Maroc a signé nombre d'accords de libre-échange depuis les années 80, sans pour autant réellement atteindre les objectifs escomptés. En attendant de voir ce qu’il en sera, L’Economiste rappelle que les différents accords de libre-échange signés par le Maroc impliquent pas moins de 55 pays, soit une communauté potentielle de plus d’un milliard de consommateurs.

Déficit budgétaire de plus de 20 MMDH à fin juillet

La situation des charges et ressources du Trésor dégage un déficit budgétaire de 20,2 milliards de dirhams (MMDH) à fin juillet 2018, contre 18,2 MMDH durant la même période un an auparavant, selon la Trésorerie Générale du Royaume (TGR). La diminution des charges de la dette budgétisée s’explique par le recul de 42,9% des remboursements du principal (17,7 MMDH contre 31 MMDH) et la hausse de 0,9% des intérêts de la dette (17,8 MMDH contre 17,7 MMDH), fait-elle remarquer. Pour ce qui est des recettes des SEGMA, elles se sont chiffrées à 2,2 MMDH contre 1,2 MMDH à fin juillet 2017, en hausse de 81%, alors que les dépenses émises ont été de 764 MDH contre 913 MDH un an auparavant, en diminution

Commerce extérieur: les ALE bientôt remis à plat?

Malgré les accords de libre-échange conclus avec plus d’une cinquantaine de pays, le royaume peine encore à atteindre les objectifs qu’il s’était fixés dans le domaine du commerce extérieur. Le Maroc a signé nombre d'accords de libre-échange depuis les années 80, sans pour autant réellement atteindre les objectifs escomptés. En attendant de voir ce qu’il en sera, L’Economiste rappelle que les différents accords de libre-échange signés par le Maroc impliquent pas moins de 55 pays, soit une communauté potentielle de plus d’un milliard de consommateurs.
Commerce du 27 au 31 Août 2018


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 30 Septembre 2019 - 17:06 Commerce du 23 au 27 Septembre 2019

Lundi 23 Septembre 2019 - 09:03 Commerce du 16 au 20 Septembre 2019

Inscription à la newsletter







CND en photos
cnd
rofoof
20150422_121229
20150226_100556
20150226_100529
abh