Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Education et formation du 01 au 05 Octobre 2018

Veille Maraacid


Ofppt : «Nous placerons les entreprises au cœur de notre modèle»

- L’Economiste: Le Souverain a appelé à la création d’une nouvelle génération de centres de formation. Quelle serait sa particularité? - Loubna Tricha: Cette nouvelle génération d’établissements placera les professionnels au cœur du système de formation. Ils seront impliqués dans le dispositif, de l’identification des besoins à l’insertion des jeunes, en passant par la cogestion des centres relevant de leurs secteurs d’activité. Les établissements réuniront, bien entendu, les conditions nécessaires au succès de la formation: Une infrastructure moderne et des équipements de pointe, en phase avec la réalité de l’entreprise, une ingénierie pédagogique adaptée, avec une forte composante pratique, un focus sur les soft skills et compétences linguistiques, ainsi qu’un corps formateur qualifié.

Recherche scientifique : Le Maroc doit sortir de la «low techno»

Les sciences qui se développent le plus rapidement aujourd’hui sont les technologies numériques et de l’information et la biologie moléculaire avec l’ingénierie de l’ADN (acide désoxyribonucléique). Ces deux domaines scientifiques ont et auront de plus en plus d’impact sur la vie quotidienne des humains. Déjà, avec l’usage massif des algorithmes et des robots, les technologies numériques commencent à gérer notre vie et interviennent dans les actions les plus élémentaires de l’homme telles par exemple l’irrigation d’une parcelle agricole ou la nutrition rationnelle d’un troupeau de bétail, sans parler de notre asservissement quotidien aux tablettes et autres smartphones.

L'enseignement, une priorité gouvernementale et la clé du développement (PM)

L'enseignement constitue une priorité gouvernementale, a affirmé, mardi à Marrakech, le Chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani, soulignant que ce secteur est la clé du progrès et du développement. Intervenant à l'ouverture de la Rencontre Pédagogique Nationale initiée sous le thème "L'Université renouvelée: la licence, un enjeu pour la qualification académique et l'intégration professionnelle", M. El Otmani a indiqué que le gouvernement accorde, tel que réaffirmé dans la Déclaration gouvernementale, une grande priorité à l'enseignement considéré comme la clé du progrès et du développement, ajoutant que l'Exécutif a honoré une importante partie de cette promesse.

Les enfants en situation de handicap privés d'une rentrée scolaire dans les délais

La rentrée scolaire est indéfiniment reportée pour les enfants en situation de handicap. Les causes : retard des subventions, délais exorbitants des appels à projet, procédures longues… Quelque 141 associations œuvrant dans le domaine de la scolarisation des enfants en situation de handicap n’ont pas encore reçu le soutien financier pour l’année scolaire 2018/2019. 36 autres n’ont toujours pas reçu la subvention de l’année scolaire précédente (2017/2018).

Universités : L’Euromed de Fès reçoit 148 MDH pour son éco-campus

Ce 3 octobre 2018, l’Université Euromed de Fès au Maroc a bénéficié d’une subvention de plus de 13 millions d’euros – soit plus de 148 millions de dirham marocain (MAD) – de l’Union européenne via la Banque européenne d’investissement (BEI) pour accompagner la construction et l’équipement de l’éco-campus. Les accords de financement entre l’Union européenne (UE), la Banque européenne d’investissement (BEI) et l’Université Euromed de Fès ont été signés ce jour sous les auspices de Mohamed Benchaâboune, Ministre de l’Economie et des Finances du Maroc, en présence de Madame Claudia Wiedey, Ambassadeur de l’Union européenne au Maroc, de Madame Anna Barone, représentante de la Banque européenne d’investissement (BEI) et de Mostapha Bousmina, Président de l’Université Euromed. Un évènement a également été organisé à Fès avec les étudiants et les membres du corps professoral de l’Université où un échange fructueux a eu lieu sur la politique de voisinage et les liens Europe- Sud de la Méditerranée.

Formation professionnelle : Encore un coup de pouce royal

Encore un signal fort de la volonté royale de donner un coup d’accélérateur à la formation professionnelle, dont près du quart des lauréats sont au chômage. SM le Roi a présidé, lundi dernier, une séance de travail dédiée à la mise à niveau de l’offre du secteur, dans le but de faciliter l’insertion des jeunes sur le marché du travail. Le Souverain a chargé une commission présidée par le chef du gouvernement, Saâdeddine El Othmani, d’élaborer un programme de «projets et mesures précis, et d’application immédiate». Les initiatives seront financées, entre autres, par le Fonds Hassan II.

IFRS : L’Université Med V présente les nouvelles normes

La Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales Souissi (FSJES) et l’Association marocaine des consolideurs financiers (AMCF) viennent d’organiser une conférence-débat à Rabat portant sur les dernières nouveautés des normes internationales IFRS. L’évènement a notamment mis l’accent sur l’évolution du référentiel international IFRS en termes d’évaluation des instruments financiers, de reconnaissance du revenu ou encore de comptabilisation des contrats de location. L’occasion également pour les deux structures de signer une convention de partenariat visant à créer une passerelle solide entre le monde académique et le milieu professionnel dans ce domaine.
Le ministère de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a mis en ligne les versions électroniques des guides relatifs aux nouveaux manuels scolaires. Dans un communiqué, le ministère affirme, mardi, que ces guides, qui concernent les langues arabe et française et les mathématiques et activités scientifiques, ainsi que des enregistrements audio des manuels de langues, sont disponibles sur son portail officiel (www.men.gov.ma).

Quelle recherche universitaire pour la franchise?

Qu’est-ce qui différencie scientifiquement un travail de recherche dévolu à la compréhension du mode d’implantation des enseignes de franchise à l’étranger selon qu’il aura été opté pour l’une des deux démarches suivantes? Une équipe de chercheurs A retient une approche multi-secteurs, les principaux secteurs d’activité où s’exerce la franchise et multi-méthodes: exploration qualitative et validation quantitative sur de larges échantillons de réseaux.

Dimension africaine pour l’Esca

Pour son programme annuel «Doing business in Morocco and North Africa», l’ESCA a accueilli, du 22 au 30 septembre dernier, une vingtaine de professionnels sud-africains. Inscrits au MBA de l’université de Stellenbosch en Afrique du Sud, ils ont suivi un séminaire d’une dizaine de jours au sein de la business school marocaine. Leur programme a démarré avec une visite du site Bombardier, durant laquelle les dirigeants ont exposé leurs motivations à s’installer au Maroc, ainsi que l’attractivité industrielle du pays. Une seconde visite a été prévue chez Pharma 5, laboratoire spécialisé dans les médicaments génériques. .

Deux nouvelles facultés pour l’université d’Agadir

L’université Ibn Zohr (UIZ) d’Agadir continue à s’investir pour élargir son offre de formation. Elle couvre désormais pratiquement tous les champs disciplinaires: lettres et sciences humaines, droit, économie et gestion, sciences et techniques, médecine... Pour cette rentrée universitaire 2018/2019, l’université propose 185 filières, dont 64 en masters et 39 en licences professionnelles. Elle ouvre également deux nouveaux établissements: une faculté des langues, arts et sciences humaines (FLASH), première du genre au Maroc, une faculté des Sciences appliquées (FSA) au Campus universitaire d’Ait Melloul. La faculté de Ouloum Charia de Smara, pour sa part, a été transformée en faculté poly-disciplinaire (FPS).

Ouverture à Marrakech de la rencontre pédagogique nationale

Cette rencontre vise à débattre des différents aspects liés à cette thématique et à examiner les voies et mécanismes permettant de mettre en œuvre les axes de la feuille de route tracée par le roi dans son discours à l'occasion du 65ème anniversaire de la fête de la révolution du roi et du peuple Les travaux de la rencontre pédagogique nationale, initiée sous le thème "L'Université renouvelée: la licence, un enjeu pour la qualification académique et l'intégration professionnelle", ont été ouverts, ce mardi 2 octobre à Marrakech, sous la présidence du chef du gouvernement, Saad Dine El Othmani.

Alerte : Le Roi prend en main le dossier de la Formation Professionnelle

Le Roi Mohammed VI a présidé ce lundi au Palais Royal de Rabat, une séance de travail consacrée à la mise à niveau de l’offre de formation professionnelle, à la diversification et valorisation des métiers et la modernisation des méthodes pédagogiques, indique un communiqué du Cabinet Royal. Cette réunion intervient dans le sillage de la mise en œuvre des priorités et mesures fixées par le Souverain, en particulier lors des discours du Trône et du 20 Août. Pour rappel dans ce discours du 20 Août dernier, le Roi avait de nouveau attiré l’attention sur la question de l’emploi des jeunes, en relation notamment avec la problématique de l’adéquation entre formation et emploi.

Universités à accès libre : La tutelle appelle à la réforme

Le ministère de l’Éducation nationale organise les 2 et 3 octobre à Marrakech une rencontre pédagogique nationale sous le thème «L’université renouvelée : la licence, un enjeu pour la qualification académique et l’intégration professionnelle». Une rencontre qui fait la lumière sur la problématique de la qualité d’enseignement dans les établissements universitaires à accès ouverts. Les détails !

Formation professionnelle : Le Roi donne trois semaines pour proposer du concret

Le Roi veut des propositions concrètes et immédiates pour rehausser le niveau de la formation professionnelle au Maroc. À l’issue d’une réunion présidée lundi au Palais royal de Rabat, le Souverain a demandé à la Commission présidée par Saad-Eddine El Othmani d’élaborer et de proposer, "dans un délai de 3 semaines", un programme de projets et mesures précis pour l’application immédiate de la mise à niveau de l’offre de formation professionnelle. En effet, le Roi a donné ses directives pour le lancement de nouvelles formations dans les secteurs et métiers porteurs tout en mettant à niveau les formations dans les métiers dits classiques, qui demeurent les principaux pourvoyeurs d’emplois pour les jeunes (industrie, services, BTP, agriculture, pêche, eau, énergie et artisanat).

L’enseignement supérieur au Maroc : Efficacité, efficience et dèfis du système universitaire à accès ouvert

« Cette évaluation entreprise par l’INE-CSEFRS vise à apprécier l’efficacité et l’efficience de l’enseignement supérieur universitaire à accès ouvert. Au lendemain de la publication de la Vision stratégique 2015-2030 et au vu des écueils dont souffre cette composante de l’enseignement supérieur, cette évaluation scrute factuellement la politique publique à l’endroit de cette composante. Elle ausculte par ailleurs son rendement interne et l’effort financier consenti part l’État. Comme cette évaluation est multidimensionnelle, le système LMD, la gouvernance, les ressources humaines et l’appui social ont également fait l’objet d’une analyse approfondie par cette évaluation.

Laâyoune : Les enfants en situation de handicap et éducation sujet d'une journée d'étude

"L’Insertion des enfants en situation d’handicap dans le système éducatif" est le thème central d’une journée d’étude organisée jeudi à Laâyoune, à l’initiative du Comité provincial du développement humain (CPDH). Selon les organisateurs, cette journée avait pour objectif de créer un espace de dialogue et de concertation entre les différents acteurs concernés pour traiter les problématiques liées aux moyens de permettre aux enfants, quelque soit la nature de leur handicap, de bénéficier des services de base et de jouir de leur droit légitime d’accès aux salles de cours.

L’ascenseur social en panne au Maroc : La relance passe par l’école

Pour le CESE, la relance de l’ascenseur social passe par un recentrage des efforts autour de la mise à niveau de l’école publique, afin de l’ériger en lieu d’apprentissage de qualité, mais également en espace de mixité sociale. Le Conseil a noté que cela éviterait la poursuite du creusement de la dichotomie public-privé, laquelle s’élargit de plus en plus dans la société marocaine et pourrait accroître encore les inégalités. Et de noter que le secteur privé doit compléter -et non pas remplacer- le secteur public dans des secteurs vitaux, tels que l’enseignement. Il s’agit également, pour le Conseil, d’une orientation vers une école publique gérée selon des règles de management rigoureux et modernes, afin d’en améliorer le rendement et asseoir plus de discipline, avec une plus grande responsabilisation au niveau des établissements scolaires.

SM le Roi préside une séance de travail consacrée à la mise à niveau de l’offre de formation professionnelle, à la diversification et valorisation des métiers et la modernisation des méthodes pédagogiques

SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a présidé lundi au Palais Royal de Rabat, une séance de travail consacrée à la mise à niveau de l’offre de formation professionnelle, à la diversification et valorisation des métiers et la modernisation des méthodes pédagogiques, indique un communiqué du Cabinet Royal, dont voici le texte intégral :

Rentrée scolaire : Le Maroc prépare déjà 2019-2020

Les préparatifs pour la prochaine rentrée scolaire (2019-2020) seront entamés dès le mois d’octobre, à travers la mise en place de plusieurs mesures visant à en assurer la réussite, a annoncé le département de l’Éducation nationale. Cette opération, qui se prolonge jusqu’à décembre, porte sur le traitement des demandes de mise en disponibilité et de retraite anticipée et l’organisation du mouvement de mutation et des concours d’accès aux différents centres et filières de formation, affirme le Département dans un communiqué.

Qu’est ce que le micro-learning ?

Le micro-learning ou micro-apprentissage offre une seconde jeunesse à la formation professionnelle. Le micro-learning : beaucoup plus qu’une formation en ligne Aucune règle stricte de formation ne s’applique au micro-learning.

Rabat : L'OCDE présente son rapport sur l’analyse du cadre d’évaluation de l’éducation au Maroc

L'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a présenté, vendredi à Rabat, son rapport sur l’analyse du cadre d’évaluation de l’éducation au Maroc. Résultat de trois ans (2016-2018) de coopération avec le Maroc, cette analyse réalisée en collaboration avec le ministère de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique, s’inscrit dans le cadre du programme "pays", signé entre le gouvernement marocain et l’OCDE en juin 2015. Ce rapport s’aligne également avec les orientations de la vision stratégique 2015-2030 ainsi que la 16e mesure du plan exécutif du programme du gouvernement.

Education : Les normes de l’OCDE

Les pays diffèrent dans leurs choix en ce qui concerne le temps total d’instruction et la sélection des matières obligatoires du programme. Le sujet a été traité par l’OCDE dans son édition 2018 de «Regards sur l’éducation» dévoilant les récents indicateurs. ■ Un nombre suffisant d’heures: La quasi-totalité des pays fixent le nombre officiel ou réglementaire d’heures de cours. Le principe à la base est souvent de penser qu’un nombre suffisant d’heures de cours est impératif pour que l’apprentissage génère de bons résultats. Pourtant, cela n'est pas suffisant, il faut en priorité des enseignants bien formés sur le volet pédagogique du métier pour espérer de meilleurs résultats.

Regards sur l'éducation 2018 : l'enseignement supérieur français en 8 chiffres clés

Mardi 11 septembre 2018, l’OCDE a rendu public son rapport annuel "Regards sur l’éducation". Outre les données habituelles sur les dépenses en éducation par pays, l'édition 2018 insiste sur les relations entre origine sociale, diplôme et insertion professionnelle.

Rencontre à Marrakech sur la réforme de l'enseignement supérieur

Le ministre de l'Éducation nationale, Saïd Amzazi, présidera le 2 octobre prochain à Marrakech une importante rencontre nationale dédiée à la réforme de l'enseignement supérieur au Maroc, un secteur qui doit s'adapter au marché du travail pour résorber le chômage des jeunes. Des membres du gouvernement (dont Saâd Eddine El Othmani) ainsi que de nombreuses personnalités et experts participeront à ce colloque pédagogique national, qui se tiendra durant deux jours sous le thème: "L'Université renouvelée; le diplôme de la licence, un défi pour l'intégration professionnelle".

Mohamed Benabdelkader : L’éducation et la formation sont des piliers de la lutte contre la corruption

L’éducation et la formation constituent des piliers essentiels de la stratégie du Maroc en matière de lutte contre la corruption, a affirmé, vendredi à Vienne, le ministre délégué chargé de la Réforme de l’Administration et de la Fonction publique, Mohamed Benabdelkader. Intervenant lors de la 7ème session de l’Association des pays membres de l’Académie internationale de lutte contre la corruption, qu’abrite la capitale autrichienne, le ministre a souligné que l’éducation et la formation constituent des piliers essentiels de la stratégie nationale de lutte anti-corruption adoptée par le gouvernement depuis 2016, précisant que ce choix stratégique émane d’une forte conviction que l’éducation et la formation ont un impact positif sur les mentalités et les comportements et favorisent la consécration des valeurs de citoyenneté et la promotion de la culture de lutte contre la corruption.
Education et formation du 01 au 05 Octobre 2018


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 22 Octobre 2018 - 08:59 Education et formation du 15 au 19 Octobre 2018

Lundi 15 Octobre 2018 - 10:11 Education et formation du 08 au 12 Octobre 2018

Inscription à la newsletter







CND en photos
20150422_121229
rofoof
20150226_100529
20150226_101251
20150226_100556
cnd