Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Education et formation du 04 au 08 Février 2019

Veille Maraacid


Signature de conventions pour  l’offre de formation dans les métiers de l’automobile

Quatre conventions ont été signées, mercredi à Tanger, entre le gouvernement, l’Association marocaine pour l’industrie et la construction automobile (AMICA), le groupe PSA Maroc, et le groupe Renault Maroc visant l’accompagnement en compétences des écosystèmes du secteur de l’automobile.

Droit : La faculté de Rabat-Agdal s’allie au CMD

Conformément aux Hautes Orientations Royales visant la mise en place d’un nouveau modèle éducatif capable de favoriser l’insertion professionnelle des jeunes, la faculté de droit de Rabat-Agdal engage, à travers son département de droit privé, un partenariat stratégique avec le Cercle Marocain des Directions Juridiques et lance un programme de mentoring professionnel au profit de ses étudiants.

Baccalauréat 2019 : Le Maroc dévoile ses dates

Les examens du Baccalauréat au titre de l’année scolaire 2018-2019 se tiendront les 11, 12, 13 et 14 juin, alors que la session de rattrapage est programmée les 4, 5, 6 et 8 juillet, a annoncé le ministère de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique. La session ordinaire de l’examen régional (1ère année) du cycle du baccalauréat et l’examen régional pour candidats libres sont prévus les 7 et 8 juin, alors que les épreuves de rattrapage y afférente auront lieu les 2 et 3 juillet.

L’enseignement de la langue espagnole en nette progression au Maroc

L'enseignement de la langue espagnole dans les centres culturels espagnols au Maroc a connu une nette progression au cours des dernières années, a souligné, mercredi à Rabat, le directeur de l'Institut Cervantes de Rabat, Javier Galván Guijo. En 2018, l'activité académique du réseau de l'institut Cervantes au Maroc a connu une croissance de 16,16%, par rapport à l'année 2017, tandis qu'en 2017, 11% de plus d'étudiants marocains ont concrétisé leur volonté d'apprendre la langue de Don Quichotte, en comparaison avec l'année 2016, a précisé le coordinateur des centres Cervantès au Maroc lors d'une table ronde organisée par l'institut Cervantes de Rabat, sous le thème "l'avenir de la langue espagnole et l'hispanisme au Maroc".

Le MUR s’oppose à l’adoption du français comme langue d’enseignement

Parallèlement avec l’examen au Parlement du projet de loi-cadre portant réforme de l’enseignement, le Mouvement Unicité et Réforme (MUR), arrière-boutique du PJD, a reproché au ministre de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Said Amazazi, de conduire une politique du « fait accompli » en imposant le français comme langue d’enseignement des matières scientifiques.

La Fondation émiratie Al Ghurair offre des bourses pour des études à Al Akhawayn

La Fondation émiratie Al Ghurair offre des bourses d’excellence pour des études d’Ingénierie à l’Université Al Akhawayn à Ifrane (AUI). Les bacheliers pourront déposer leur candidature pour cette bourse du 10 février au 24 mars prochains. La bourse couvre la totalité des frais de scolarité, les livres, l’hébergement, la restauration et le transport. L’éligibilité à la bourse nécessite une moyenne minimale de 17/20 à la date de dépôt des dossiers de candidature et un besoin financier confirmé des parents ou tuteurs.

Universités : baisse de 10% des candidatures hors UE

Le gouvernement avait annoncé une hausse des frais d'inscription à l'université pour les étudiants hors Union européenne. La baisse est nette. Le nombre d'étudiants étrangers, hors Union européenne, candidats à une licence à la fac est en baisse de 10 % pour la rentrée prochaine, a indiqué ce mardi Campus France, organisme public chargé de promouvoir à l'étranger le système d'enseignement supérieur français. Le gouvernement a annoncé à la mi-novembre une hausse des frais d'inscription pour ces étudiants.

Formation. Comment l'Afrique peut-elle former ses élites ?

Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) s’est saisi de la question en organisant un atelier dédié à l’intégration africaine par la formation et l’échange académique. Comment avoir un modèle d’université propre, qui ne soit plus calqué sur celui de l’époque coloniale? Comment garantir une formation d’excellence en Afrique pour capter ces armées d’étudiants africains qui quittent le continent pour intégrer les universités et écoles supérieures européennes? Une question qui revient sans cesse depuis que les pays africains en quête de croissance font face à un manque en capital humain bien formé, opérationnel pour accompagner la dynamique.

Les MOOCs peuvent-ils contribuer à démocratiser les savoirs ? Pour faire en sorte que les MOOCs profitent à tous

Les savoirs accessibles à tous et depuis n’importe quel endroit du monde, voilà la perspective générée par les MOOC’s ou autres plateformes de LMS (learning Management system). Voyons si cela a contribuéà démocratiser l'accès aux savoirs !

Formation professionnelle : Le Maroc signe avec Festo Didactic France

L’Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail (OFPPT) et Festo Didactic France, leader dans le secteur de la formation industrielle, ont signé, mardi à Nouaceur, une convention-cadre de partenariat pour le développement des compétences et l’échange de savoir-faire. Cet accord-cadre vise à développer des échanges fructueux dans plusieurs domaines à savoir l’appui au développement des compétences des formateurs sur les nouvelles offres de formation telles que les métiers de l’environnement, les énergies renouvelables et l’eau, l’aquatronic, le génie électrique, la mécatronique et la robotique. Il s’agit également de l’ingénierie de la formation, la restructuration et la mise à niveau des filières de formation relevant des secteurs prioritaires de l’OFPPT, ainsi que de e-learning, la mise à disposition des programmes en ligne et de cours virtuels aux profits des formateurs de l’OFPPT et de l’accès aux curricula développés par Festo.

Mission française : Une école de plus à Casablanca

Le Groupe Scolaire La Résidence (GSR) a inauguré ce jour sa nouvelle école primaire Casa-Anfa, homologuée et inscrite dans le réseau des écoles homologuées par l’Agence pour l’Enseignement Français à l’Étranger (AEFE). Au cœur du nouveau projet urbain Casa Anfa et à proximité de la tour CFC, l’école se veut ouverte sur toutes les cultures, offrant un projet pédagogique bâti autour de l’épanouissement de l’élève et de son bien être dans espace d’apprentissage hors du commun. Ouverte depuis septembre 2018, elle accueille des élèves de la petite section jusqu’à la sixième.

Éducation : Le taux d’abandon scolaire en nette baisse

Le taux d’abandon scolaire au primaire est passé de 2,9% à 0,6%, durant la période 2014-2019, a indiqué mardi à Rabat le ministre de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Saaid Amzazi. Répondant à une question orale sur le « décrochage scolaire » posée par le groupe Istiqlalien de l’unité et de l’égalitarisme à la Chambre des conseillers, M. Amzazi a indiqué que le taux d’abandon scolaire au niveau de l’enseignement secondaire a connu une baisse allant de 12,2% à 10,7% lors de la même période, tandis que le nombre d’élèves au niveau du secondaire qualifiant ayant quitté l’école a enregistré une baisse importante, allant de 13,9% à 9,1%.

“Madrasa’’, la plateforme qui offre des cours gratuits en ligne, fait son entrée au Maroc. Quid des zones rurales ?

Dans un pays où la scolarisation est un indicateur social disposant d’une importante marge de progression, tout apport et toute idée de développement sont les bienvenus, même en provenance d’autre pays, à l’instar de la valeur ajoutée que pourrait avoir la plateforme électronique arabe "Madrasa" qui offre des cours en ligne gratuits aux élèves de différents cycles. Une inestimable opportunité qui tend à redynamiser et redonner aux sciences techniques la place qu'elles méritent, a indiqué le ministre de l'Education nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Said Amzazi.

Universités : La marocaine Cadi Ayyad N°1 en Afrique francophone

L’Université Cadi Ayyad (UCA) de Marrakech est arrivée en tête des universités marocaines, du Maghreb et de l’Afrique francophone dans le classement mondial « Times Higher Education 2019 ». L’UCA a ainsi occupé le 15ème rang parmi les universités dans le monde arabe et le 12ème en Afrique dans ce classement mondial, indique un communiqué de cet établissement universitaire parvenu à la MAP. Selon le même classement effectué par discipline, l’Université Cadi Ayyad s’est distinguée en sciences physiques en étant la première au Maroc, au Maghreb et en Afrique francophone, relève la même source, ajoutant que l’UCA s’est distinguée aussi en ingénierie et technologie, en occupant la première place au Maroc, et la 2ème au Maghreb et en Afrique francophone.

Enseignement : Guerre des langues au Parlement

Le sort de millions d’élèves marocains fait l’objet de surenchère linguistique à l’occasion de l’examen de la loi-cadre L’école marocaine va mal. Alors qu’une loi-cadre devrait relancer une nouvelle réforme, les parlementaires à la première Chambre trouvent le temps de jouer à la surenchère et à celui qui défend le plus l’arabe comme unique langue principale, voire unique langue d’enseignement. Si des mesures sont prévues dans le cadre de la nouvelle vision de réforme pour s’ouvrir à de nouvelles langues d’enseignement, notamment concernant les matières scientifiques, des groupes parlementaires, principalement celui du PJD, première force parlementaire chez les représentants, ne l’entend pas de cette oreille. Pour les députés pjdistes, il faut donner la priorité uniquement à l’arabe classique. Ces derniers brandissent la Constitution en particulier l’article 5.

German Academy ouvre à Marrakech

Après l’ouverture de son site de Casablanca, German Academy poursuit son développement dans le Royaume. Marrakech accueille ainsi le deuxième établissement du projet, sur fond d’une joint-venture avec les institutions Elamrani et HEEC. German Academy Marrakech, qui sera logée dans les sites du Campus HEEC Marrakech, lance ses premiers cours dans la ville ocre au semestre d'été (avril 2019) et propose des formations universitaires et professionnelles au double concept d’alternance Maroc-Allemagne et université-entreprise, calquées sur le modèle des universités et établissements de formation germaniques.

Grippe H1N1 : L'Education nationale interdit toute fermeture d'écoles privées

Une école privée de Casablanca en a fait l'expérience. Vendredi, la direction a écrit aux parents d'élèves pour leur annoncer la fermeture de l'école en raison de la menace d'épidémie de grippe H1N1. En fin de journée, elle a reçu une mise en demeure du ministère de l'Education nationale lui intimant l'ordre de réouvrir, apprend Médias24 de source sûre.

Enseignement : Le Maroc adopte la plate-forme «Madrasa»

La plate-forme est la première du genre à l’échelle du monde arabe avec plus de 5.000 cours en vidéo dispensés gratuitement. La plate-forme électronique arabe Madrasa «qui offre des cours en ligne gratuits aux élèves de différents cycles permettra de redynamiser et de redonner aux sciences techniques la place qu’elles méritent». Une précision faite par Said Amzazi, ministre de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, en marge d’une entrevue avec une délégation émiratie. Le ministère de l’éducation nationale a, en effet, décidé d’adopter la plateforme «Madrasa» développée par la Fondation Mohammed Bin Rashid Al Maktoum dans l’objectif d’offrir l’opportunité aux élèves marocains, dès le cycle primaire et jusqu’au lycée, de s’ouvrir davantage sur les sciences, notamment les branches techniques.

Il fait l’actu : Said Amzazi, ministre de l’Education nationale

La plateforme électronique arabe « Madrasa » qui offre des cours en ligne gratuits aux élèves de différents cycles permettra de redynamiser et de redonner aux sciences techniques la place qu’elles méritent, a indiqué jeudi à Rabat le ministre de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Saaid Amzazi. Le ministère de l’Éducation nationale a décidé d’adopter la plateforme « Madrasa » développée par la Fondation Mohammed Bin Rashid Al Maktoum dans l’objectif d’offrir l’opportunité aux élèves marocains, dès le cycle primaire et jusqu’au lycée, de s’ouvrir davantage sur les sciences, notamment les branches techniques.

Casablanca : Inauguration du centre "Insat" pour enfants implantés cochléaires

Un centre préscolaire "Insat" pour enfants implantés cochléaires a été inauguré, samedi 2 février, à Casablanca, à l’initiative de l’Association des œuvres de bienfaisance Moulay Rachid-Sidi Othmane et l’Amicale des implantés cochléaires au Maroc. Cette expérience pionnière, qui a vu le jour grâce au soutien de plusieurs instances, vise à prodiguer à cette catégorie d’enfants un enseignement adapté à leurs besoins, en vue de faciliter leur intégration ultérieurement dans le milieu scolaire normo-entendants.
Education et formation du 04 au 08 Février 2019


Dans la même rubrique :
< >
Inscription à la newsletter







CND en photos
20150422_121229
20150226_100815
rofoof
20150226_095904
20150226_101251
cnd