Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Education et formation du 08 au 12 Juillet 2019



Veille Maraacid


Education et formation du 08 au 12 Juillet 2019

Enseignement : Les Britanniques prospectent au Maroc

Une dizaine de représentants d’établissements de l’enseignement britannique se sont réunis avec des investisseurs marocains pour implanter des écoles adoptant le système éducatif anglais au Royaume. Pour l’heure, les négociations sont à leurs débuts. Aucun accord n’a été signé.

M. Samadi : La nouvelle offre universitaire répond au nombre des étudiants qui accéderont aux universités

La nouvelle offre universitaire, que le gouvernement est en train de préparer sur cinq ans, répond généralement au nombre prévu des étudiants qui accéderont aux universités, a affirmé le Secrétaire d’État chargé de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Khalid Samadi.

Recrutement : Après les académies, les universités ?

Le ministère veut transférer des compétences en matière des ressources humaines aux établissements universitaires. La tutelle voulait attendre l’adoption du projet de loi-cadre N°51.17 relatif au système d’éducation, de formation et de recherche scientifique mais les retards observés dans la validation de ce texte par les parlementaires poussent les responsables à avancer sur le chantier de la réforme de l’enseignement supérieur.

Universités : Le défi africain

LE Maroc est devenu un grand pôle universitaire, avec chaque année près de 1.500 nouveaux inscrits étrangers. En 2018, ils étaient près de 19.000 étudiants inscrits, attirés par la qualité, les coûts des formations et les bourses d’études qui leur sont octroyées par l’Agence marocaine de coopération internationale (AMCI) dans le cadre d’accords bilatéraux. La majorité (82%) provient d’Afrique, environ 10% d’Asie et 5% d’Europe.

Médecine : Les facultés payantes montent en puissance, mais…

Chaque année, les facultés de médecine, de pharmacie et de médecine dentaire payantes arrivent à capter un nombre plus important d’étudiants (voir graphique). Et ce, malgré leurs tarifs élevés, entre 94.000 et 130.000 DH par an. «Nous restons dans la moyenne du coût de formation des médecins dans le public, qui varie entre 120.000 et 130.000 DH par an», précise Saïd Oulbacha, doyen de la faculté de médecine de l’Université Mohammed VI des sciences de la santé (UM6SS), également ancien secrétaire d’Etat en charge de la Formation professionnelle. Les concours d’accès écrits se déroulent cette année entre le 27 juillet et le 3 août.

Programme Erasmus+ : La mobilité des étudiants et du personnel entre universités marocaines et européennes a mobilisé près 20 millions d’euros

Plus de 2.800 Marocains, pour moitié des étudiants et pour l’autre des professeurs et du personnel administratif des universités, ont bénéficié de bourses de mobilité internationale de crédits entre 2015 et 2018 dans le cadre du programme européen pour l’éducation et la formation pour tous et tout au long de la vie «Erasmus+». Le bilan de ce programme et de celui de la participation marocaine ont en effet été présentés mercredi dernier lors la première rencontre du groupe de travail national sur «La participation de l’université marocaine dans le programme européen Erasmus+».

Ecoles étrangères : Une alternative pour ceux qui ne veulent pas quitter le pays

Près d’une dizaine d’écoles supérieures étrangères sont implantées au Maroc. Business school ou d’ingénierie, elles attirent de plus en plus d’étudiants. Les établissements français, motivés par des accords avec l’Etat, sont les plus nombreux.

Fin du premier mandat du Conseil : Omar Azziman défend son bilan

Le Conseil supérieur de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique (CSEFRS) a tenu, mercredi 10 juillet à Rabat, sa 17ème session. Il est important de noter qu’il s’agit de la dernière session du premier mandat du Conseil, qui s’est étalé sur une durée de 5 ans, de juillet 2014 à juillet 2019. Cette dernière session du Conseil a été consacrée à la validation de deux grands projets, à savoir un projet d’avis relatif «aux métiers de l’éducation, de l’enseignement, de la formation et de la recherche : perspectives de développement et d’innovation» et le projet de rapport sur «l’enseignement supérieur au Maroc: efficacité, efficience et défis du système universitaire à accès régulé».

Rentrée 2019-2020 : Les établissements privés dégainent leurs nouveautés !

À chaque rentrée, écoles supérieures et universités rivalisent de nouveautés, guidées par les exigences d’un marché de l’emploi en mutation continue ainsi que par le souci d’une insertion professionnelle réussie des lauréats. Tour d’horizon.

Accompagnement des porteurs de projets : «Statut de l’Étudiant Entrepreneur», une nouvelle voie pour les jeunes

Promouvoir l’entrepreneuriat estudiantin au Maroc et en Tunisie, telle est la vocation du projet Structuration et accompagnement de l’entrepreneuriat étudiant au Maghreb (SALEEM). Cette initiative vise la mise en place d’un Statut national d’étudiant-entrepreneur (SNEE) durable. Un statut qui a vu le jour cette année au Maroc, en accueillant les premiers étudiants bénéficiaires.

Enseignement : partenariat entre une vingtaine d’universités marocaines et françaises

Le Maroc et la France signeront, demain, vendredi 12 juillet à Rabat, un accord de partenariat renforcé en matière d’enseignement supérieur, celui-ci devant déboucher sur la mise en place d’une plateforme universitaire numérique Maroc-France.

Enseignement : Azziman se plaint des «poches de résistance» à la réforme

Malgré la résistance des forces réactionnaires, la réforme de l’enseignement doit aller de l’avant. Car, selon Omar Azziman, elle s’inscrit dans le sens de l’histoire, bien qu'un enseignement de qualité ouvert, moderne et fondé sur l’égalité des chances ne soit pas du goût de tous.

Élite et développement : la secte des grandes écoles

Beaucoup d’étudiants issus des familles les plus modestes ont désormais l’opportunité par leurs seuls mérite et intelligence de faire d’excellentes études et d’exercer potentiellement les plus hautes fonctions publiques ou privées dans leur pays, changeant ainsi à jamais leur condition sociale et celles de leurs familles.

L’EIR homologuée comme établissement d’enseignement français

L’EIR a obtenu l’homologation du Ministère français de l’Education Nationale pour ses cycles primaires et secondaires. Cette homologation est la reconnaissance officielle qui atteste de la conformité de l’EIR aux programmes, aux objectifs pédagogiques et aux principes directeurs de l’enseignement en France.

Université Al Akhawayn : Un partenariat stratégique en Irlande

L’université Al Akhawayn à Ifrane (UAI) et le Trinity College de l’université de Dublin en Irlande viennent de se lancer dans un processus d’examen des voies d’un ‘’partenariat stratégique’’ dans diverses disciplines. Une délégation du Trinity College, menée par le président de son conseil d’administration, Patrick Prendergast, a effectué à cet effet une visite à l’UAI, au terme de laquelle une série de propositions ont été formulées.

Ecoles Sana Education : voici comment le groupe Saham s’engage à former les adultes de demain

Soucieuses de former des élèves épanouis et des citoyens de demain, les écoles signées Sana Education font vivre des valeurs inspirées du Groupe Saham, à savoir l’esprit critique, l’entreprenariat et la créativité, dans la conscience d’une responsabilité sociale.

Facultés de médecine : El Otmani annonce une réforme du système éducatif

Le Chef du gouvernement, Saâd Dine El Otmani, a fait part de la détermination de l’exécutif à réussir le cursus des étudiants en médecine et à satisfaire les besoins en matière de santé nationale. Intervenant à l’ouverture de la réunion hebdomadaire du Conseil de gouvernement, El Otmani a souligné que le gouvernement a décidé de constituer une commission rassemblant tous les intervenants des administrations concernées, des représentants des doyens des facultés de médecine, des directeurs des Centres hospitaliers universitaires (CHU), des professeurs, des experts et des étudiants.

Seule l’éducation donnera aux filles le pouvoir de changer le monde

Nous savons qu’investir dans l’éducation des filles est à la fois moralement juste et intelligent. Les pays du G7 doivent faire davantage pour assurer une éducation de qualité aux femmes et aux filles des pays en développement.

Le ministre de l'Éducation déclare : « Notre priorité : les emplois de demain. »

Avec la publication de la version révisée du cours Exploration de carrière de 10e année, la province veut inspirer la prochaine génération de travailleurs qualifiés.

Inscription à la newsletter







CND en photos
20150422_121229
cnd
20150226_100815
20150226_101251
20150226_100529
20150226_100728