Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Education et formation du 10 au 14 Juin 2019

Veille Maraacid


Baccalauréat marocain : Baisse « très importante » des cas de fraude cette année

Le ministre de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Said Amzazi, a fait état mardi à Kénitra d’une baisse « très importante » des cas de fraude enregistrés à l’échelle nationale lors des épreuves de baccalauréat depuis 2016, année marquée par l’entrée en vigueur de la loi relative à la répression de ce type de fraude.

Étude. Que pensent les Marocains de l’éducation nationale ?

Le système éducatif marocain inquiète ! Une réalité touchée à travers les réactions des internautes qui reprochent au système l’absence d’une stratégie qualitative, et le manque de moyens sûrs pour sauver un secteur en déclin. Afin de mieux comprendre les attentes de la société, l'Instance nationale d'évaluation du système d'éducation, de formation et de recherche scientifique (INE) a mené une étude sur un échantillon de 3.000 ménages répartis sur l’ensemble des régions du Maroc (2.000 dans l’urbain et 1.000 dans le rural) qui ont permis de relever quelques points importants concernant les aspirations de la société.

Maroc : 64,9% des ménages estiment que l’école publique doit rester gratuite (Enquête)

Une enquête nationale, présentée mercredi à Rabat par le Conseil supérieur de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique, indique que 64,9% des ménages sont contre la contribution des familles aux frais de scolarité de leurs enfants et estiment que l’école publique doit rester gratuite, tandis que 31,3% évoquent le manque de moyens nécessaires.

L’EMSI et Mundiapolis réunis sous un même toit à Casablanca

Le premier réseau panafricain d’enseignement supérieur privé se dote d’une nouvelle infrastructure de 10.000 m². Honoris United Universities Maroc a inauguré le 12 juin 2019 son nouveau Campus Universitaire Roudani en plein cœur de la capitale économique. À cette occasion, une conférence a été organisée sous le thème « Quel modèle innovant pour l’enseignement supérieur au Maroc ? ».

Maroc : le baccalauréat c'est aussi dans les prisons

Pour la session de juin 2019 du Baccalauréat, 779 détenus ont planché sur les épreuves de cet examen. La Délégation générale à l’Administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) l’affirme, dans un Communiqué, de même qu’elle en précise les détails.

Établissements français au Maroc : Des associations de parents d'élèves lancent une opération "École morte"

Coup de gueule dans les écoles françaises au Maroc. Cette semaine, plusieurs associations de parents d’élèves des établissement d’enseignement français au Maroc ont annoncé leur volonté de mener une action “École morte” dans les écoles primaires gérées directement par l’AEFE (Agence pour l’enseignement français à l’étranger). Les écoliers sont ainsi encouragés à rester chez eux ce mercredi 12 juin.

Le dispositif de formation se renforce pour accompagner la dynamique du secteur aéronautique

Un mémorandum d'entente relatif à la gouvernance de l'Institut spécialisé dans les métiers de l'aéronautique et de la logistique aéroportuaire (ISMALA) et à la formation en maintenance et réparation aéronautique (MRO) a été signé dernièrement à Rabat, entre l’Etat et le Groupement des industries marocaines aéronautiques et spatiales (GIMAS).

Fuite des cerveaux : La bataille n’est pas finie !

Loin d’être un phénomène nouveau, la fuite des cerveaux s’intensifie d’année en année. Le chiffre récemment dévoilé par le ministère de l’Éducation nationale de la formation professionnelle de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique ne fait que confirmer une tendance vers la hausse qui devrait interpeller l’ensemble des acteurs politiques et économiques.

Enseignement & recherche : Le Maroc participe au 5+5 de Rome

Le ministre de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Said Amzazi, a pris part, lundi à Rome, à la 4ème Conférence des ministres en charge de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique des pays 5+5.

Baccalauréat 2019 : Les examens ont débuté, les chiffres à retenir

Les examens de la deuxième année du baccalauréat pour la session de juin 2019 ont débuté ce mardi 11 juin 2019, dans les différents lycées du Royaume. Environ 441.000 candidats passent les examens au titre de cette session, soit une hausse de 0,3% par rapport à l’année précédente (440.000 candidats), selon les chiffres du ministère de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

Baccalauréat: Quelque 441.000 candidats entament les examens

Jour J pour les candidats au baccalauréat session de juin au Maroc, avec quelque 441.000 qui ont débuté mardi les examens, marqués cette année par la multiplication par quatre des candidats au baccalauréat professionnel. Sur ce total, les candidates représentent 48% selon les données du ministère de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

Maroc : «Le manque de ressources pédagogiques freine la généralisation de l’enseignement de l’amazigh» [Interview]

La plénière de la Chambre des représentants a récemment adopté, à l’unanimité, le projet de loi organique n°26.16 portant sur l’opérationnalisation progressive de l’officialisation de la langue amazighe. Après le vote des députés, il sera remis à l’approbation de la Chambre des conseillers.

Officialisation de l’amazigh. Sprint final à la chambre des représentants

L’adoption du Tifinagh est l’amendement phare introduit au projet de loi organique sur l’officialisation de l’amazigh qui devra être adopté en plénière ce lundi. Le gouvernement n’a pas accepté d’octroyer à l’IRCAM l’indépendance financière. Après plus de deux ans et demi de blocage au sein du parlement, les deux projets de loi organique portant sur l’officialisation de l’amazigh et le conseil national des langues et de la culture marocaine vont enfin franchir le cap de la chambre basse ce lundi.

Le Bac entame sa session normale de juin

La session normale des examens du baccalauréat se déroulera à partir d’aujourd’hui jusqu’au 14 du mois courant pour toutes les filières. Selon les statistiques que le ministère de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a rendues publiques dernièrement, 441.065 candidats passeront ces épreuves, soit une hausse de 0,3% par rapport à l'année précédente.

Amzazi participe à la conférence des ministres de l'enseignement supérieur à Rome

Cette conférence, organisée par la République d'Italie qui préside la conférence ministérielle 5+5, vise la consolidation d'une étroite coopération entre les pays de la Méditerranée en matière de recherche, d'innovation et d'enseignement supérieur pour la réalisation d'une gouvernance économique, la réduction du taux de chômage, la lutte contre les changements climatiques et le développement de la technologie numérique.

Chine : hausse du nombre d'établissements d'enseignement professionnel et d'inscription

Le nombre d'établissements d'enseignement professionnel et celui des inscriptions ont tous deux augmenté au cours de la dernière décennie, atteignant respectivement 1.418 et 11,34 millions en 2018, selon un récent rapport.

Quelles spécialités pour quelles études après le nouveau baccalauréat en 2021 ?

Dans le nouveau lycée général et technologique, les élèves de 2de choisissent 3 spécialités pour la classe de 1re en fonction de leurs goûts et de leurs motivations. En 2de, on ne sait pas forcément ce qu’on veut faire après le bac, et c’est normal. Un élève de 2de doit réfléchir à ce qui lui plaît et à ce qui le motive, aux connaissances qu’il veut approfondir, et qu’il suivra peut-être dans l’enseignement supérieur.

L'essentiel des inégalités d'éducation

Les inégalités sociales ont-elles un effet sur le destin scolaire des élèves ? L’éducation continue-t-elle de se démocratiser ? Filles et garçons sont-ils à égalité dans leurs études ? L’essentiel du chapitre « Éducation » du Rapport sur les inégalités édition 2019, de l’Observatoire des inégalités.

Au Maroc, la rentrée scolaire 2019-2020 est fixée au 5 septembre

Les enseignants ainsi que les élèves viennent d’être fixés sur la date de la rentrée prochaine. Des décisions du Ministère de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, il ressort que les cours reprendront le 5 septembre, pour les trois cycles de l’enseignement (primaire, secondaire collégial et secondaire qualifiant), et les classes préparatoires du Diplôme de technicien supérieur.
Education et formation du 10 au 14 Juin 2019


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 15 Juillet 2019 - 16:48 Education et formation du 08 au 12 Juillet 2019

Inscription à la newsletter







CND en photos
20150422_121229
rofoof
20150226_101251
abh
20150226_100529
20150226_100728