Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Education et formation du 11 au 15 Décembre 2017

Veille Maraacid


Lancement officiel du projet « Une meilleure éducation pour l’essor de l’Afrique » II

L’UNESCO a officiellement lancé la deuxième phase du projet UNESCO-Fonds-en-dépôt coréen (KFIT) « Une meilleure éducation pour l’essor de l’Afrique » (BEAR II) qui, durant les quatre prochaines années, mettra l’accent sur le renforcement des systèmes d’enseignement et de formation techniques et professionnels (EFTP) dans cinq pays bénéficiaires de la région d’Afrique orientale : Éthiopie, Kenya, Madagascar, Ouganda et République-Unie de Tanzanie.

Le financement du Partenariat mondial pour l’éducation : un objectif que nous devons tous soutenir

La société a la responsabilité morale d’investir dans ses enfants, et l’investissement le plus fort qu'une société puisse faire est dans l’éducation de la prochaine génération. Si cet appel moral en faveur de l’éducation, inscrit dans la Déclaration universelle des Droits de l’Homme, devrait suffire à placer l’investissement dans l’apprentissage au cœur des efforts internationaux pour le développement, l’ensemble du dossier d’investissement est tout aussi convaincant. De nombreux argumentaires rationnels – de l’emploi à la croissance économique, la sécurité et la réduction des inégalités - renforcent l'aspect essentiel de l’éducation pour la réalisation de tous les Objectifs de développement durable (ODD).

L’éducation : l’arme la plus puissante

D’après l’ONU, l’amélioration de l’accès à l’éducation est l’un des principaux moyens d’atteindre ses objectifs de développement durable à long terme. Elle estime que l’éducation génère un excellent retour sur investissement (elle rapporte 10-15 dollars pour chaque dollar investi). D’après les chiffres de l’UNESCO, cependant, 263 millions d’enfants ne sont pas scolarisés et 758 millions de jeunes et d’adultes sont illettrés. Ce problème est particulièrement prégnant chez les jeunes filles et les femmes. Atteindre l’objectif que s’est fixé l’ONU d’une éducation primaire et secondaire universelle d’ici à 2030 constituera un défi insurmontable pour de nombreux pays.

L'Université Mundiapolis lance le premier MBA en e-learning au maroc

L’Université Mundiapolis a annoncé hier, jeudi 14 novembre, au cours d’une conférence, le lancement du premier Global Pan-African MBA en distance learning au Maroc en partenariat avec Regent Business School. Ce partenariat entre ces deux institutions membres du réseau Honoris United Universities, s’inscrit dans une volonté commune de former un nouveau profil de leaders panafricains à être compétitifs dans un monde exigeant et en perpétuel changement.

Education inclusive : 700 classes accueillant plus de 8000 élèves en situation de handicap au niveau national

Le Maroc compte un total de 700 classes d'éducation inclusive accueillant plus de 8000 élèves en situation de handicap, a indiqué, vendredi à Rabat, le secrétaire général du Ministère de l'éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et la recherche scientifique, Youssef Belkassmi.

Formation : l'OCDE déplore la pénurie de compétences en France

Le manque de compétences et l'inadéquation entre l'offre et la demande des travailleurs pénaliseraient fortement le marché du travail selon les experts de l'OCDE. Face à ces problèmes, l'organisation internationale recommande à la France d'améliorer l’égalité d’accès à un enseignement et une formation de qualité.

L'amélioration des compétences est la clé pour dynamiser la croissance et la création d'emplois en France

La croissance économique est au rendez-vous en France, et le marché du travail connaît une embellie progressive. Pour autant, le nombre de personnes au chômage depuis plus de 12 mois reste élevé, et les jeunes sont nombreux à occuper des emplois temporaires, qui leur offrent peu de perspectives d’emploi à long terme et de possibilités de formation. Pour stimuler la création d’emplois et la croissance, la France doit améliorer l’égalité d’accès à un enseignement et une formation de qualité et promouvoir une meilleure utilisation des compétences, selon un nouveau rapport publié par l'OCDE.

La formation à l'ère du digital

Le monde professionnel est en perpétuel changement, qui se fait au rythme des révolutions numériques. Le domaine de la formation n’y échappe pas, et le digital lui a même permis de franchir un palier. Les évolutions numériques permettent ainsi de la développer à une vitesse supérieure, faisant de la formation un investissement, et non plus une dépense.

Participation de plus de 600 élèves au Championnat national scolaire de cross-country

La 53è édition du Championnat national scolaire de cross-country a été organisée dimanche, à Marrakech, sous le thème "Le sport scolaire au service de la consolidation de l’amitié maroco-africaine". Organisée par le ministère de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et la Recherche scientifique, en collaboration avec la Fédération Royale marocaine de sport scolaire, cette manifestation sportive a connu la participation de 624 athlètes qui se sont qualifiés à ce championnat après avoir passé par des championnats régionaux auxquels ont participé 5.000 élèves qualifiés à leur

870.000 enfants ne sont pas préscolarisés au Maroc

La situation du préscolaire au Maroc est alarmante. 870.000 enfants ne sont pas préscolarisés. Signalons également que le budget de fonctionnement nécessaire par an par enfant est estimé à 4.000 DH. Depuis sa création en 2008, la Fondation marocaine pour la promotion de l’enseignement préscolaire se bat pour promouvoir l’enseignement préscolaire. Grâce à la Fondation , 10.000 enfants sont préscolarisés chaque année.

Signature d’un mémorandum d’entente entre l’ISESCO et la Ligue mondiale de l’enseignement de la langue arabe aux non arabophones

Signature d'un mémorandum d'entente entre l'ISESCO et la Ligue mondiale de l'enseignement de la langue arabe aux non arabophones Il a été procédé ce matin à la signature d'un mémorandum d'entente entre l'Organisation islamique pour l'Education, les Sciences et la Culture (ISESCO) et la Ligue mondiale de l'enseignement de la langue arabe aux non arabophones, et ce, à l'issue de la séance d'ouverture du colloque international sur « L'enseignement de la langue arabe aux enfants non arabophones : réalité et perspectives » abrité par le siège de l'ISESCO à Rabat, capitale du Royaume du Maroc.

Recherche scientifique : Le difficile chantier de l’évaluation

Le Maroc souffre d’une pénurie de chercheurs dans pratiquement tous les domaines. Ceux qui sont en place sont peu productifs. L’on compte actuellement près de 13.820 enseignants-chercheurs, en plus de 32.180 doctorants. Sans compter les chercheurs relevant de centres publics ou d’entreprises privées. Tout ce beau monde n’a produit que 5.425 publications en 2016, parues dans la base de données internationale Scopus. Par rapport aux autres pays d’Afrique du Nord, le Maroc est dernier.

Le ministère de l'éducation nationale entreprend une série de mesures en prévision de la rentrée scolaire 2018-2019

Le ministère de l'éducation nationale, la formation professionnelle, l’enseignement supérieur et la recherche scientifique a entrepris une série de mesures, durant la période allant de septembre à décembre 2017, en prévision de la rentrée scolaire 2018-2019. Le ministère, qui procédait régulièrement à la gestion des ressources humaines à partir de mars jusqu'au mois de juin, a adopté pour la prochaine rentrée scolaire une nouvelle approche pour la gestion de ces ressources en coordination avec les académies régionales de l’éducation et de la formation, a indiqué, mardi, un communiqué du ministère de l’éducation nationale, la formation professionnelle, l’enseignement supérieur et la recherche scientifique.

L’essentiel de l’enseignement préscolaire est dispensé dans des écoles coraniques

L’essentiel de l’enseignement préscolaire est dispensé dans des écoles coraniques, a affirmé, mercredi à Rabat, le président de la Fondation marocaine pour la promotion de l’enseignement préscolaire, Taieb Chkili. M. Chkili a ajouté, lors d’un colloque international organisé sous le thème « Pour une éducation préscolaire accessible et de qualité », que l’éducation préscolaire revêt, en grande partie, un caractère traditionnel et que moins de 15% de cette formation est couverte par le secteur privé.

Maroc/ «Kafaat Liljamia» : Des formations axées sur le marché du travail

Le projet «Kafaat Liljamia» (Compétences pour tous), visant à appuyer le développement du modèle de gouvernance d’un système de formation professionnelle régional axé sur le marché du travail, a été lancé à Tanger.Initié conjointement par le British Council et l’Agence espagnole de coopération internationale pour le développement (AECID), en partenariat avec le ministère de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et le Conseil de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, ce projet sera mis en œuvre sur une période de trois ans (2017-2021) au niveau de deux régions pilotes, celles du Nord et de l’Oriental. Les résultats attendus de ce projet au niveau des régions pilotes portent sur l’établissement de partenariats régionaux durables engageant les acteurs publics et privés, la valorisation des capacités desdits partenaires pour appuyer les commissions régionales et la dissémination de recommandations législatives ou institutionnelles au niveau national, ainsi que l’octroi de subventions, afin d’améliorer l’accès des groupes vulnérables à une formation de qualité, adaptée aux besoins du marché du travail.

Réforme du système éducatif : Le projet de loi-cadre marquera un ‘’tournant décisif’’

Le projet de loi-cadre fixant la vision stratégique pour la réforme du système de l’enseignement au Maroc, qui fera l’objet d’un débat national, constituera un ‘’tournant décisif’’ dans le processus de transformation du système dans son ensemble, a affirmé, mercredi à Meknès, le secrétaire d’État chargé de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Khalid Samadi.M. Samadi s’est attardé, par ailleurs, sur le plan d’action 2017-2021 pour le secteur de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, lequel est axé notamment sur la consolidation de la réforme pédagogique, le développement de partenariats à l’échelle nationale et internationale et le renforcement des liens entre les différentes composantes du système de l’enseignement supérieur.Cette rencontre de communication, qui s’inscrit dans le cadre de la stratégie de proximité et d’ouverture du département de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique sur les établissements universitaires, fait partie d’une série de visites de terrain dans les différentes universités à l’échelle nationale, en vue de faire le suivi des chantiers ouverts dans le domaine de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

Les pays méditerranéens examinent les progrès accomplis dans le domaine de l’éducation en vue du développement durable

60 représentants de ministères de l’éducation et de l’environnement ainsi que d’ONG de 18 pays méditerranéens et de 5 organisations internationales, parmi lesquelles l’UNESCO, se sont réunis du 22 au 24 novembre 2017 à Nicosie, à Chypre, pour partager des expériences et examiner les progrès accomplis dans le domaine des politiques d’éducation en vue du développement durable (EDD). Il s’agissait de la première réunion du Comité directeur méditerranéen de l’EDD, dont l’UNESCO est membre et qui a été créé lors de la Conférence ministérielle en décembre 2016 afin d’aider à mettre en œuvre le Plan d’action de la Stratégie méditerranéenne sur l’EDD.

Conclusions d’une enquête internationale sur la gestion de la qualité dans l’enseignement supérieur

L’Institut international de planification de l’éducation de l’UNESCO (IIPE-UNESCO), en collaboration avec l'Association internationale des universités (AIU), vient de publier Quality Management in higher education: Developments and drivers. Cet ouvrage vient combler un déficit de connaissances sur la gestion de la qualité dans les institutions d’enseignement supérieur. Michaela Martin, avec l’aide de Shreya Parikh, a passé en revue les réponses de plus de 300 établissements du monde entier pour en dégager les évolutions récentes, les moteurs externes et internes et les obstacles qui entrent en jeu dans la mise en œuvre des politiques de gestion de la qualité (GQ). Première véritable enquête mondiale sur le sujet, cette publication fournit des données et des analyses de première main sur une question cruciale pour la réforme de l’enseignement supérieur.

3 choses à savoir sur l’éducation en tant que droit humain

Toute personne a le droit à l’éducation. L'éducation doit être gratuite, au moins en ce qui concerne l'enseignement élémentaire et fondamental. L'enseignement élémentaire est obligatoire. L’enseignement technique et professionnel doit être généralisé ; l’accès aux études supérieures doit être ouvert en pleine égalité à tous en fonction de leur mérite.

Éducation : les dernières données sur l'état de l'école

La Direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP) vient de publier l’édition 2017 de "L’état de l’école". Cette publication synthétise de nombreuses données sur les coûts, les activités et les résultats du système scolaire sur l’année 2016. 15,6 millions d’élèves, d’étudiants et d’apprentis La population scolaire continue de progresser. 15,6 millions d’élèves, d’étudiants et d’apprentis ont effectué leur rentrée en 2016 (+ 0,7% par rapport à 2015).

France/Lecture : les lacunes de la formation des enseignants parmi les explications

Les élèves butent sur la compréhension des textes, alors que la France fait figure de championne des « fondamentaux ». L’étude Pirls n’est pas, loin s’en faut, le seul signal négatif déferlant sur l’école. L’Association internationale pour l’évaluation du rendement scolaire (IEA) qui pilote ce programme a pour autre enquête phare Timss, portant, elle, sur le niveau en mathématiques et en sciences. Sa dernière mouture, révélée il y a tout juste un an, a pointé une chute vertigineuse des performances des élèves français en terminale S et des scores mauvais en CM1.

France/Décrochage scolaire : le taux de sorties du système sans diplôme en baisse

Les sorties sans diplôme du système éducatif, qui concernent 100 000 jeunes par an, font l’objet d’un état des lieux inédit de la recherche publié vendredi. Quand elle repense à son parcours scolaire, Aline (son prénom a été modifié), 18 ans et depuis deux ans, déjà, en rupture de formation, a le sentiment que « tout s’est joué très tôt ». Très tôt, le sentiment d’être en échec : « Dès le CP, en fait », confie-t-elle. Très tôt, aussi, la certitude de ne pas être à sa place. « J’avais peu d’amis à l’école, pas d’adulte à qui dire mes difficultés, je me sentais seule… »

Salé : L’analphabétisme affiche un taux de 21,7%

Lors d’une rencontre organisée récemment par la commune de Salé, dans le cadre du projet « Jeudi de Concertation de Salé », autour du thème « la lutte contre l’analphabétisme, entre le renforcement de la dignité du citoyen et l’appui au développement local », M. Abdessamih a indiqué que l’ANCLA a réalisé un bilan positif en matière de lutte contre l’analphabétisme, mettant l’accent sur la nécessité de coordonner et d’unifier les efforts de tous les intervenants pour aboutir aux objectifs escomptés dans la stratégie nationale de lutte contre l’analphabétisme visant à réduire le taux d’analphabétisme de 20 % en 2021 au moins de 10 % en 2026.

Maîtrise du français : l’enquête Pirls résumée en quelques chiffres

Les compétences en lecture et compréhension des écoliers français en classe de CM1 sont en baisse par rapport au début des années 2000, révèle l’étude internationale Pirls. L’étude internationale du Programme international de recherche en lecture scolaire, dévoilée mardi 5 décembre, alerte sur une baisse des compétences en lecture et compréhension des écoliers français en classe de CM1 par rapport au début des années 2000. C’est le rang de la France dans le classement Pirls, sur cinquante pays étudiés. La cinquième édition du rapport a été organisée en mars 2016 et a concerné 320 000 écoliers âgés de 9 à 10 ans. Les élèves français testés étaient en CM1 ; ils sont aujourd’hui en 6e.

Compact II : Un premier bilan satisfaisant

«L’importance du deuxième Compact ne se limite pas seulement au montant important alloué à ce projet ou à la nature des projets structurants y afférents, mais aussi aux approches adoptées et à la gouvernance qualitative qui le distingue», peut-on relever du chef de gouvernement. C’est dans ce sens que Saâd Eddine El Othmani a invité les membres du conseil et l’ensemble des intervenants à soutenir davantage MCC-Maroc afin d’assurer la réussite des projets qui seront mis en œuvre dans les deux principales catégories ciblées, en l’occurrence «l’éducation et la formation pour l’emploi » et la «productivité du foncier».

Casio Moyen-Orient soutient l’enseignement des mathématiques

En ouvrant une antenne au Maroc, Casio Moyen-Orient adopte une nouvelle stratégie d’expansion en Afrique. Plusieurs représentants au Maroc, en Egypte, au Kenya, au Nigeria et en Afrique du Sud ont été nommés récemment, dont Karim Abidi qui prendra en charge le Maroc et l’Afrique du Nord. Pour marquer le coup, la firme japonaise spécialisée dans plusieurs domaines (data project, caisses enregistreuses, calculatrices scientifiques, instruments de musique et montres) a lancé la semaine dernière sa première opération dans le domaine de l’éducation au Maroc avec l’Académie régionale de l’éducation et de la formation de la région Casablanca-Settat.

L'Institut Cervantes de Casablanca accueille le 2è Congrès de l'espagnol

Les travaux du deuxième congrès de l’espagnol comme langue étrangère du Maghreb (CELEM) ont été ouverts, ce vendredi 8 décembre à l’Institut Cervantes de Casablanca, sous le thème « L’enseignement de l’espagnol au Maghreb: opportunités et défis ». Ce congrès, dont les travaux se poursuivront jusqu’au samedi à l’Institut Cervantes de Casablanca et au siège de la Fondation Attijariwafa Bank, est organisé avec le soutien de l’ambassade d’Espagne au Maroc et du Centre Régional des Métiers de l’éducation et de la Formation (CRMEF) de Casablanca-Settat.
Education et formation du 11 au 15 Décembre 2017


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 12 Novembre 2018 - 13:37 Education et formation du 05 au 09 Novembre 2018

Inscription à la newsletter







CND en photos
abh
maraacid
20150226_101251
20150226_100556
rofoof
20150226_100728