Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Education et formation du 11 au 15 Juin 2018

Veille Maraacid


Enseignement supérieur : Le Ministère fait preuve de bonne volonté

Le ministère de l'éducation nationale, de la formation professionnelle, de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique a fait part de sa disposition à mettre en œuvre les accords conclus avec le syndicat national de l'enseignement supérieur (SNEsup), particulièrement en ce qui concerne la fin de l’exception qui frappe les professeurs-chercheurs titulaires du doctorat français, du grade D et du grade exceptionnel. Cette position a été exprimée lors d'une réunion, tenue récemment à Rabat, entre le ministre de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique, le secrétaire d'Etat chargé de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique et les représentants du syndicat, et consacrée à l'examen de la situation de ce secteur et les moyens de surmonter les difficultés et les contraintes auxquels il est confronté, ainsi que les perspectives de développer le système de l'enseignement, indique un communiqué conjoint.

L’enseignement du français au primaire : Etat des lieux

L’essor de chaque nation est essentiellement tributaire de la performance de son système d’enseignement. L’amélioration de la qualité de l’éducation constitue de ce fait un enjeu fondamental pour tous les pays modernes. Au tournant du XXe siècle, de grands progrès ont été réalisés dans les sciences de l’éducation, d’importantes découvertes en neurosciences, en imagerie médicale et autres méthodes, dont notamment l’investigation audiovisuelle, ont également vu le jour. Le Maroc, un pays qui s'engage avec une volonté inébranlable dans la modernité, vu les grands chantiers lancés dernièrement dans les principaux domaines, a entrepris, tout au long des deux dernières décennies, une série de réformes de son système éducatif.

AREF de l'Oriental : 40 cas de fraude détectés lors de l’examen régional du baccalauréat

Quelque 40 cas de fraude ont été enregistrés lors des épreuves de l'examen régional unifié du baccalauréat, session juin 2018, selon l'Académie régionale de l'éducation et de la formation (AREF) de l'Oriental. L’usage des téléphones portables et d'autres gadgets électroniques arrive en tête des moyens de fraude utilisés avec un taux de 90 % des cas recensés, explique l'Académie régionale dans un communiqué, notant que les épreuves de la session normale de l'examen régional, tenues les 1 et 2 juin courant, se sont déroulées dans de "bonnes conditions".

Baccalauréat 2018; examen : Des examens distincts pour les lycéens en situation de handicap

Le ministère de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a décidé, exceptionnellement, d'adapter les conditions des examens aux candidats souffrant de handicap mental et ceux souffrant d'autisme et de surdité qui vont passer l'examen régional de la première année et l'examen national unifié du Baccalauréat, au titre de la session 2018.

Dans un village du Rif marocain, un prof retape l’école et change la vie des élèves

Dans les zones rurales marocaines, le taux de scolarisation dépasse rarement les 50 %. Pour les enseignants mutés dans ces régions, exercer le métier d’instituteur devient un défi. C’est le cas de Hicham El Faquih. Affecté en septembre 2018 dans le petit village de Tafsast, dans le nord du Maroc, il a décidé de prendre les choses en main et d’égayer le quotidien de ses élèves. À quelques kilomètres d’Al Hoceïma, le village de Tafsast est niché dans les montagnes du Rif. Hicham El Faquih n’était pas destiné à y devenir professeur. Mais le ministère de l’Enseignement l’y a affecté en septembre 2017 comme enseignant à l’école primaire. Malgré le manque de moyens, il s’est mis au défi de réhabiliter l’école du village.

Education : Amzazi à la recherche de 120 milliards DH !

C'est le coût nécessaire pour la mise en œuvre de la vision stratégique jusqu'en 2030. Le financement de l'enseignement semble se transformer en un véritable cauchemar pour les responsables. Alors que le secteur de l'éducation nationale est considéré déjà comme le plus budgétivore de tous, le pays devra encore trouver des ressources supplémentaires pour financer notamment la vision stratégique. Les chiffres avancés par Saïd Amzazi, ministre de l'éducation nationale, de la formation professionnelle, de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique, donnent tout simplement le tourni.

Enseignement secondaire : 118 candidats ont réussi le concours

Le ministère de l'éducation nationale, de la formation professionnelle, de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique a annoncé que 118 candidats ont réussi les examens écrits du concours d'agrégation de l'enseignement secondaire 2017-2018. Ces candidats sont répartis entre 70 en mathématiques, 20 en sciences physiques et 28 en sciences de l'ingénieur (16 en électronique et 12 en mécanique), précise le ministère dans un communiqué.

Employabilité des jeunes : Plus de 100.000 bénéficiaires du programme Career Center

Témoignant du succès et de l’engouement des services des Career Centers auprès des jeunes mais aussi des entreprises, ce sont plus de 170 organisations privées qui ont mis en œuvre des partenariats actifs avec ces centres. Le programme Usaid Career Center connaît un franc succès. Plus de 100.000 jeunes étudiants des universités ou stagiaires de la formation professionnelle ont bénéficié des services des Career Centers et du Career Center virtuel, implantés à Casablanca, Tanger et Marrakech. Ainsi, cet objectif initialement prévu pour 2020 a déjà été atteint, signale l’Usaid dans un communiqué.

Baccalauréat 2018 : Baisse des cas de fraude à Rabat- Salé- Kénitra

Quelque 224 cas de fraude ont été enregistrés lors de la session normale de l'examen national unifié du baccalauréat 2018 dans la région de Rabat- Salé-Kénitra, contre 298 cas l'année précédente, soit une baisse de 24,80 %, indique l'Académie régionale de l'éducation et de la formation (AREF). Ce recul est dû aux campagnes de sensibilisation et aux procédures administratives entreprises par l'Académie régionale de l'éducation et de la formation de Rabat-Salé-Kénitra et les directions provinciales tout au long de cette année, ainsi qu'à la fermeté et la vigilance des différents intervenants dans l'organisation de cette échéance nationale, souligne la même source dans un communiqué parvenu vendredi à la MAP.

A l'étranger, l’ancienneté des profs n'est pas reconnue

Le MR souhaite un changement de statut pour le personnel des six écoles francophones au Maroc et en Afrique centrale. Il existe actuellement six écoles belges francophones en Afrique centrale (au Burundi, au Rwanda et au Congo (Kinshasa et Lubumbashi)) et au Maroc (Casablanca et Rabat). Des établissements qui appliquent les programmes du réseau Wallonie-Bruxelles Enseignement (WBE), mais également les mêmes conditions d’exigence et de procédure.

Plus de 100.000 Marocains bénéficient du programme USAID Career Center

Plus de 100.000 jeunes marocains, étudiants universitaires ou stagiaires de la formation professionnelle, ont bénéficié des services des Career Centers et du Career Center virtuel (www.careercenter.ma), conçus et mis en œuvre par l’Agence Américaine pour le Développement International (USAID) et le ministère de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, indique l’USAID.

Baccalauréat. Affichage des résultats vendredi 22 juin

Suite aux informations relayées par certains médias, prétendant que les résultats seront publiés à l'avance, le ministère de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique annonce que les résultats des examens du baccalauréat au titre de la session ordinaire de juin 2018 seront affichés le vendredi 22 juin prochain. Les résultats seront ainsi communiqués par courrier électronique aux candidats scolarisés, et seront annoncés sur le site "tarchihate" pour les candidats libres, et sur le site officiel du ministère pour l'ensemble des candidats.

Bourses d'étude 2018-2019 : Le service "Minhaty" ouvert du 11 juin au 31 juillet

Le service électronique "Minhaty" sera ouvert, du 11 juin au 31 juillet, pour le dépôt des demandes de bourses de l’enseignement supérieur et des études aux cycles "technique" et "technique spécialisé" relevant des établissements de formation professionnelle. Les candidats au baccalauréat 2017-2018 désireux de bénéficier de bourses sont appelés à s'inscrire en ligne, en cliquant sur le service "dépôt de demande" et en remplissant toutes les informations nécessaires, précise le ministère de l'Education nationale dans un communiqué.

Prêt étudiant : les produits que proposent les banques

Le montant du prêt peut atteindre 150 000 DH, voire 250 000 DH s’il est couvert par la CCG. Le remboursement se fait sur une durée pouvant aller jusqu’à 10 ans. Presque toutes les banques commerciales proposent des formules de financement.

Maroc : Cadi Ayyad de Marrakech en tête des universités

L’Université Cadi Ayyad (UCA) vient d’être en tête des universités marocaines et maghrébines des économies émergentes de l’Afrique francophone dans le classement 2018 des meilleures universités des économies émergentes. Elle figure dans le top 250 parmi les 378 meilleures universités des économies émergentes, talonnée de près par l’Université Mohammed V-Rabat, selon un classement réalisé par le magazine britannique ” Times Higher Education” (THE) .
Education et formation du 11 au 15 Juin 2018


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 12 Novembre 2018 - 13:37 Education et formation du 05 au 09 Novembre 2018

Inscription à la newsletter







CND en photos
20150226_100728
20150422_121229
20150226_100556
rofoof
20150226_101251
20150226_100815