Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Education et formation du 16 au 20 Juillet 2018

Veille Maraacid


M. El Othmani : La généralisation de l’enseignement préscolaire, un chantier national "ambitieux" basé sur une stratégie claire

Le projet de la généralisation de l'enseignement préscolaire est un chantier national "ambitieux" qui se base sur une vision stratégique claire visant à contribuer à l’amélioration de la qualité de l’enseignement au Royaume, a souligné, jeudi à Rabat, le Chef du gouvernement, Saad-Eddine El Othmani. M. El Othmani, qui s’exprimait à l’ouverture de la réunion hebdomadaire du Conseil de gouvernement, a indiqué que la généralisation de l’enseignement préscolaire pour les enfants de 4 à 6 ans constitue une priorité et entre dans le cadre de la réforme globale prônée par la Vision stratégique de l’éducation et de la formation 2015-2030.

Le jalon du progrès

Le message royal adressé aux participants à la Journée nationale sur l’enseignement préscolaire, réunis à Skhirat, interpelle toute la société marocaine et, plus particulièrement, les responsables chargés de la réforme de notre système éducatif. Sans trop nous attarder sur les raisons du déclin de notre enseignement, tous niveaux confondus, il serait utile de revenir à son âge d’or, jusqu’à la fin de la décennie 70 du siècle dernier, où l’Ecole marocaine faisait la fierté des Marocains.

Education et foncier : Voici le bilan d'exécution des projets du Compact II financé par les Etats-Unis

Entré en vigueur le 30 juin 2017, le compact II doté d’une enveloppe budgétaire de 450 millions de dollars boucle sa première année. L’occasion de faire le point sur ce qui a été réalisé et définir les actions futures. Le programme vise à soutenir deux secteurs avec des projets structurants. Il s’intéresse à l’éducation et à la problématique du foncier.

SM Mohammed VI : L’enseignement préscolaire doit devenir obligatoire pour l’Etat et la famille

L’enseignement préscolaire doit devenir obligatoire pour l’Etat et la famille, a affirmé le Roi Mohammed VI, soulignant que le préscolaire constitue le socle de toute réforme, étant donné qu’il offre aux enfants la possibilité d’acquérir un ensemble d’habiletés, d’aptitudes psychologiques et de capacités cognitives.

Compact II : Le bilan de la 1ère année est positif

90 établissements scolaires ont été sélectionnés pour bénéficier du déploiement du Modèle Intégré d’Amélioration des Établissements de l’Enseignement Secondaire «MIAES». L’activité «Formation professionnelle», l’agence a présélectionné les projets éligibles au soutien du fonds «Charaka». Les travaux préparatoires pour l’élaboration de la stratégie foncière nationale sont sur la bonne voie. Le programme Compact II porte sur un financement de 450 millions de dollars apporté par l’agence américaine Millenium Challenge Agency (MCA-Morocco) plus 67,5 millions apporté du gouvernement marocain.

Six jeunes Marocains bénéficieront de bourses d'études et de stages au Japon

Six jeunes Marocains ont été sélectionnés pour participer au programme de coopération japonaise "African Business Education Initiative for the Youth" (ABE Initiative), en vertu duquel ils bénéficieront de bourses d'études pour poursuivre une formation académique supérieure (Master) "de qualité" dans des universités du Japon, complétée par des stages au sein d’entreprises dans le même pays. Annoncée par le Premier ministre japonais lors de la 5è conférence internationale de Tokyo sur le développement de l'Afrique (TICAD V) qui s'était tenue à Yokohama en 2013, l'ABE Initiative vise notamment à apporter un soutien au jeune personnel ayant le potentiel de contribuer au développement des industries africaines.

CSEFRS : Azziman fait le bilan de ses quatre ans

La 14ème session ordinaire du Conseil supérieur de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique (CSEFRS), ouverte lundi à Rabat et marquée par la célébration du 4ème anniversaire de l’installation de cette instance, a été l’occasion pour le président de celle-ci de dresser un bilan. «Quatre années durant lesquelles notre institution, dans le cadre de ses missions constitutionnelles, a inscrit à son actif nombre de feuilles de route, de travaux d’évaluations, d’études, de recommandations et d’avis tendant tous à la réussite de la réforme du système éducatif», se félicite Omar Azziman. Cependant, le président, également conseiller royal, ne se repose pas sur ses lauriers. Il se projette déjà dans l’avenir.

La moyenne, valeur unique du bac 2018

Il n’y a pas un seul bac, mais plusieurs en fonction de la moyenne générale obtenue. La préparation au concours des classes prépa coûte cher. Un bac opératoire pour une formation de qualité est à ce prix. Ce qui devait être perçu comme un factuel primordial, impactant le présent et engageant l’avenir pour des générations durant, est passé quasiment inaperçu. Omar Azziman, président du Conseil supérieur de l’enseignement et de la formation, a réuni le mercredi 27 juin 2018 une session entièrement consacrée à la réforme du système sur toute sa portée d’éducation et de formation. L’actuel ministre de ce département, Saïd Amzazi, était présent.

OCDE évalue le système éducatif au Maroc

Le Maroc a réussi, lors des deux dernières décennies, à améliorer l’accès à l’école, en particulier dans le monde rural, et à généraliser la scolarisation dans l’enseignement primaire. Le système éducatif au Maroc sous la loupe de l’OCDE. En effet, l’Organisation de coopération et de développement économiques publiera bientôt un rapport exhaustif évaluant l’éducation au Maroc baptisé «Examens de l’OCDE du cadre de l’évaluation de l’éducation: Maroc». Pour l’organisation, le Maroc a réussi, lors des deux dernières décennies, à améliorer l’accès à l’école, en particulier dans le monde rural, et à généraliser la scolarisation dans l’enseignement primaire.

727.000 enfants ne fréquentent pas la maternelle au Maroc !

La situation du préscolaire est toujours aussi alarmante au Maroc. Selon les derniers chiffres du ministère de l’éducation nationale, sur 1,426 million d’enfants en âge de préscolarisation, seulement 699.000 sont inscrits dans des établissements préscolaires, soit un taux de 49%, dont 35% se trouvent en milieu rural. Ces chiffres montrent qu’ils sont encore 727.000 à ne pas être préscolarisés au Maroc. Dans un exposé présenté jeudi 12 juillet devant le Conseil de gouvernement, le ministre Amzazi a annoncé le lancement mercredi prochain à Skhirat du programme national de généralisation et de réforme de l’enseignement préscolaire.

Le ministère de l'Education nationale dément la cession d'un lot de terrain

Le ministère de l'Education nationale, de la formation professionnelle, de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique a démenti les informations de presse selon lesquelles il aurait accordé la mainlevée ou cédé un lot de terrain à Kénitra à un promoteur immobilier pour construire un établissement scolaire privé. En réponse à ce qui a été publié par certains journaux et des sites électroniques à propos de l'intention du ministère de céder ce lot de terrain, ce département précise que la mainlevée est une procédure administrative bien définie et que les services concernés du ministère à l'administration centrale adressent régulièrement des correspondances aux académies régionales, pour donner l'avis à propos des différentes demandes parvenues, dont celles en provenance des directions provinciales et des Académies régionales d'éducation et de formation.

Éducation – Le Maroc et la Thaïlande s’engagent à renforcer la coopération bilatérale

Le Maroc et la Thaïlande ont signé, jeudi à Rabat, un mémorandum d’entente visant à renforcer la coopération en matière d’éducation, d’enseignement supérieur et de recherche scientifique. Paraphé par le secrétaire d’État chargé de la formation professionnelle, Mohammed Rherras et le ministre délégué thaïlandais chargé de l’Éducation, Surachet Chaiwong, ce mémorandum porte sur plusieurs domaines de coopération dont l’échange des informations et des publications relatives à l’éducation, la mobilité des enseignants, des étudiants et des experts, le renforcement du réseau des universités/instituts à travers des programmes de recherche et des activités conjointes et le développement de la coopération bilatérale entre les institutions d’enseignement supérieur dans les domaines d’intérêt commun.

Campus Mag et Le Monde s’allient pour organiser un salon étudiant à Casablanca

Le site et magazine marocain, Campus Mag, en partenariat avec le groupe de presse français Le Monde, organiseront en octobre le salon Campus Fair. L’événement permettra aux lycéens de s’informer sur les opportunités proposées par l’enseignement supérieur français et marocain. C’est au Hyatt de Casablanca que se tiendra, le 6 et le 7 octobre, le salon étudiant Campus Fair. Un événement organisé à l’initiative du média marocain spécialisé dans l’éducation, Campus Mag, et en collaboration avec le groupe de presse Le Monde qui apportera son « expertise en matière d’organisation d’événements », nous indique l’équipe de Campus Mag.

Le Conseil supérieur de l’Éducation, de la Formation et de la Recherche scientifique tient sa 14e session ordinaire les lundi 16 et mardi 17 juillet au siège du Conseil à Rabat

Lors de cette session, le ministre de l'Education nationale présentera un exposé sur les "principaux chantiers du ministère pour l’application de la vision stratégique de la réforme". L'ordre du jour de cette session comprend ainsi: - l'examen du projet de rapport du Conseil sur "la gouvernance territoriale du système éducatif dans la perspective de la régionalisation avancée"; - le rapport de l’Instance nationale d’évaluation sur "l’évaluation de l’enseignement supérieur";

Un budget annuel de 3 MMDH pour améliorer l'enseignement préscolaire au Maroc

Le gouvernement aspire à atteindre un taux de scolarisation de 100% à l'horizon 2027-2028. Le Programme national de généralisation et de réforme de l'enseignement préscolaire sera lancé la semaine prochaine. La situation du préscolaire au Maroc demeure préoccupante. Dans un exposé présenté ce jeudi 12 juillet devant le Conseil de gouvernement, le ministre de l'Education nationale a annoncé le lancement, mercredi 18 juillet 2018, d'un programme national de généralisation et de réforme de l'enseignement préscolaire au Maroc pour la période 2018-2028.

Officiel. Voici la date du lancement du Plan national pour la généralisation du préscolaire

Le gouvernement veut faire du préscolaire un levier de développement de l'enseignement. En ce sens, un plan national pour la généralisation de l'enseignement maternel entre 2018 et 2028 sera lancé. Détails. Le lancement officiel du Plan national pour le préscolaire aura lieu mercredi 18 juillet à Skhirat. Le gouvernement au complet, avec en tête Saâd-Eddine El Othmani, donnera le coup d'envoi de ce plan national qui se veut «ambitieux et réaliste», a affirmé à le360 une source gouvernementale, estimant qu'il s'agira «d'un des plus importants projets qu'aura réalisé l'actuel Exécutif».

Vers la généralisation du préscolaire

La généralisation du préscolaire est en route. Elle nécessitera 3 milliards de dirhams d'investissement. Les détails. La situation du préscolaire est toujours aussi alarmante au Maroc. Selon les derniers chiffres du ministère de l'Education nationale, sur 1,426 million d'enfants en âge de préscolarisation, seuls 699.000 sont inscrits dans des établissements préscolaires, soit un taux de 49% dont 35% en milieu rural, rapporte Aujourd'hui le Maroc dans son édition du 16 juillet.
Education et formation du 16 au 20 Juillet 2018


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 12 Novembre 2018 - 13:37 Education et formation du 05 au 09 Novembre 2018

Inscription à la newsletter







CND en photos
cnd
20150226_100815
20150226_095904
20150226_101251
abh
20150226_100728