Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Education et formation du 25 au 29 décembre 2017

Veille Maraacid


Formation continue : Le Maroc élargit le champ des bénéficiaires

Le Conseil de gouvernement a adopté, après examen, le projet de loi relatif à la formation continue des salariés du secteur privé, certaines catégories d’employés et d’autres personnes non salariées exerçant une activité libérale. Ce projet vise notamment la mise en application des dispositions de l’article 31 de la Constitution qui consacre un accès égal des citoyennes et des citoyens à la formation professionnelle.

Tanger : Lancement de la 3ème édition du programme « Mon école : Valeurs et créativité »

Le coup d’envoi de la 3ème édition du programme « Mon école: Valeurs et créativité » a été donné, lundi à Tanger, sous le thème « Créateurs citoyens », avec la participation d’un parterre de cadres éducatifs, d’artistes, d’élus et d’acteurs sociaux et économiques. Ainsi, plus de 221.000 élèves appartenant à 350 établissements scolaires publics et privés, relevant de la préfecture de Tanger-Assilah, participeront à cette édition qui débutera en février prochain pour s’achever au mois de mai. Le ministre de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique par intérim, Mohamed El Aaraj, a indiqué que ce programme intervient en concrétisation des Hautes orientations royales visant à promouvoir l’école marocaine et à placer l’élève au centre de la réforme du secteur de l’enseignement, à travers le renforcement de ses compétences et de son esprit de créativité.

Maroc/Caravane des sciences : La 2ème édition est lancée !

Le coup d’envoi de la 2ème édition de la Caravane des sciences a été donné à Ouazzane, avec l’ambition de faire bénéficier de cette initiative environ 40.000 élèves issus des différents établissements scolaires relevant de la délégation provinciale du ministère de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique de la province. Cette caravane, encadrée par des experts, des universitaires, des représentants des associations de la société civile et des acteurs scientifiques, entend apprendre aux jeunes étudiants la méthodologie de la recherche scientifique et leur montrer l’importance de l’analyse et de l’esprit critique dans le traitement des sujets, à même de leur garantir une bonne orientation scientifique.

Le Maroc va mettre fin à la gratuité de l'enseignement supérieur

Le gouvernement marocain s'apprête à adopter une loi instaurant des frais d'inscription dans l'enseignement supérieur public, ont rapporté vendredi des médias. Selon plusieurs journaux marocains, le gouvernement va adopter la semaine prochaine une loi relative à la "réforme du système de l'éducation", visant notamment à "mettre fin à la gratuité de l'enseignement public supérieur". Interrogé par l'AFP, un haut responsable du ministère de l'Education ayant requis l'anonymat a indiqué que des "frais d'inscription seront instaurés dans certaines branches de l'enseignement supérieur public", assurant toutefois que "l'enseignement primaire et secondaire ne sont pas concernés".

La fin de l`école gratuite au Maroc

Le secrétariat général du gouvernement vient de finaliser le texte de la future loi appelée à instaurer la participation financière des parents, surtout ceux des couches aisées dans un premier temps, dans le système éducatif, à commencer par l’enseignement supérieur, une fois la loi adoptée. L’idée était dans l’air depuis que le Conseil Supérieur de l’éducation, de la formation et la recherche scientifique dans un rapport désormais célèbre.

M. El Aaraj visite à Laâyoune des établissements et projets dans les secteurs d'éducation, de formation et de culture

Le ministre de la Culture et de la communication, ministre par intérim de l’Education nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Mohamed El Aaraj, a effectué mercredi à Laâyoune, une visite de terrain à des projets et établissements relevant des secteurs de l’éducation, de la formation professionnelle et de la culture. Auparavant, le ministre a présidé les travaux du conseil d’administration de l’Académie régionale d’éducation et de formation de Laâyoune-Sakia-El Hamra, marqués notamment par l’adoption du plan d’action et du projet du budget de l’année 2018.

Enseignement : voici le calendrier des vacances scolaires

Six vacances seulement séparent les élèvent de la fin de l’année scolaire 2017/2018. C’est ce qu’a annoncé le ministère de l’Education nationale dans son nouveau calendrier. Le département sans ministre, pour l’instant, prévoit une période de vacances après toutes les sept semaines d’études et respecte l’équilibre entre études, vacances et période de préparation des différents contrôles continus et autres examens. Ces vacances sont, d’ailleurs, unifiées entre le supérieur et les trois cycles de l’enseignement primaire et secondaire.

Journée d'étude sur la formation professionnelle agricole à Rabat

La Direction Régionale de l’Agriculture de la Région de Rabat-Salé-Kénitra et l’Institut des Techniciens Spécialisés en Mécanique Agricole et Equipement Rural de Bouknadel organisent dans les locaux de cet établissement, le mardi 26 décembre 2017, une journée d’étude sur le thème « La Formation Professionnelle Agricole dans la Région de Rabat-Salé-Kénitra : un rôle majeur dans l’accompagnement duPlan Maroc Vert .

La Fondation Attijariwafa bank met à jour son site « jamiati.ma »

La Fondation Attijariwafa bank a organisé, jeudi 21 décembre 2017, la cérémonie de lancement de la nouvelle version du site « jamiati.ma  », en présence des représentants de la communauté universitaire, des étudiants et des partenaires. La plateforme « jamiati.ma  », qui a pour vocation d’être un guide universitaire communautaire, intègre les informations utiles, relatives notamment aux établissements supérieurs marocains, visant à fournir aux étudiants des éléments clés adaptés à leurs besoins, dans une optique d’aide à la décision et d’orientation dans le choix de leur cycle supérieur.

Malgré les efforts, les personnes à besoins spécifiques restent exclues…

La population à besoins spécifiques est estimée à 2,2 millions de personnes. Elles sont majoritairement âgées, analphabètes et inactives. Garantir leur mobilité, leur scolarisation et leur intégration professionnelle, autant de défis à relever pour les pouvoirs publics. Un Observatoire national pour les personnes en situation de handicap. Sa création a été annoncée, début décembre, par le ministère de la solidarité, de l’égalité, de la famille et du développement social et elle s’inscrit dans le cadre des dispositions de l’article 34 de la Constitution qui invite les pouvoirs publics à élaborer et à mettre en œuvre des politiques destinées aux personnes et aux catégories à besoins spécifiques notamment les personnes handicapées.

Le mouvement de mutation dans sa nouvelle conception aura-t-il l’heur de plaire aux enseignants ?

C’est une première dans l’histoire de l’enseignement au Maroc. Le ministère de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique vient d’annoncer les résultats du mouvement national de mutation du corps enseignant au titre de l’année 2018-2019. Selon un communiqué de presse, 24.235 enseignants ont bénéficié de ce mouvement. 14.631 enseignants au primaire dont 84 spécialisés en langue amazighe, 5069 enseignants du secondaire collégial et 4535 enseignants des établissements secondaires qualifiants et techniques ont bénéficié de cette opération.

Des experts de l’enseignement supérieur en conclave à Ifrane

Des responsables et des experts étaient en conclave, vendredi et samedi à Ifrane, pour examiner la situation actuelle des établissements de l’enseignement supérieur à accès ouvert et tenter d’élaborer une nouvelle vision de la réforme de ces établissements. Réunis dans le cadre du ''Forum des experts'', organisé à l’initiative du secrétariat d’Etat chargé de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, les participants, dont des experts étrangers, devront se pencher sur l’analyse de la situation actuelle de ces établissements à la lumière des expériences étrangères en la matière, proposer des solutions aux problèmes existants et élaborer une nouvelle vision de réforme.

Plus de 24 000 enseignants ont bénéficié du mouvement de mutation

Un total de 24.235 enseignants ont bénéficié du mouvement de mutation, au titre de l'année scolaire 2018-2019, a annoncé le Ministère de l'Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique. Ces bénéficiaires sont répartis en trois catégories, 14.631 bénéficiaires dans l'enseignement primaire, dont 84 spécialisés en langue amazighe, 5.069 dans le secondaire collégial et 4.535 dans le secondaire qualifiant technique, a indiqué dimanche un communiqué du Ministère, précisant que le nombre de bénéficiaires du regroupement familial a atteint 6.376 enseignants au niveau de l'enseignement primaire (4.279), du secondaire collégial (938) et du secondaire qualifiant technique (1.159).
Education et formation du 25 au 29 décembre 2017


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 12 Novembre 2018 - 13:37 Education et formation du 05 au 09 Novembre 2018

Inscription à la newsletter







CND en photos
20150226_100556
20150226_095904
rofoof
20150422_121229
20150226_100728
maraacid