Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Energie et mines du 01 au 05 Avril 2019



Veille Maraacid


Energie et mines du 01 au 05 Avril 2019

Mint Solaire veut garantir une électricité 100 % verte

C'est l'objectif de la solution mise en place par l'opérateur montpelliérain Mint Energie. « A chaque instant, les abonnés auront la certitude que l'électricité qu'ils consomment est produite depuis leur installation photovoltaïque en toiture ou issue d'une des 7 centrales hydrauliques avec lesquelles nous avons signé un contrat de fourniture d'électricité verte traçable, pour une capacité annuelle de production de 30 GW », explique Khaled Zourray, PDG de Mint Energie. .

Le ministère de l’Industrie table sur une hausse de la production de pétrole en 2019

En 2019, la production de pétrole devrait atteindre près de 16,2 millions de barils, contre 14 millions en 2018, selon les données estimatives du ministère de l’Industrie et des PME publiées mercredi 3 avril 2019.La moyenne de production quotidienne enregistrée, au 18 mars 2019, atteint environ 2734 barils de pétrole et près de 200 mille mètres cubes de gaz et les préparatifs vont bon train pour démarrer le forage d’un nouveau puits de prospection.

100% d'énergies renouvelables dans le monde, c'est possible grâce aux Step

La transition énergétique nécessite un besoin croissant en énergies renouvelables. Leur capacité de stockage s'étend de 2 à 150 GWh mais, selon Matthew Stocks qui a dirigé le projet, « à peine 1 % des meilleurs 530.000 sites suffirait à couvrir une production à 100 % d'énergies renouvelables ». Pour chacun des 139 pays étudiés, ils ont évalué les énergies renouvelables disponibles et nécessaires pour obtenir 80 % de renouvelable en 2030 et 100 % en 2050 ; ils ont tenu compte de la surface nécessaire pour ces sources d'énergie et calculé l'évolution de la demande énergétique et des coûts.

Efficacité énergétique : du financement structuré pour booster les investissements

Avec la montée de l’intérêt pour les questions d’efficacité énergétique et l’intégration graduelle de dispositifs d’alimentation en énergies renouvelables dans le mix électrique consommé par les opérateurs économiques, la question du financement des investissements qui y sont liés se pose aujourd’hui à plusieurs niveaux.

Le Cameroun et la France pour de nouvelles perspectives dans les secteurs de l’eau et l’énergie

« L’eau et l’énergie sont deux domaines dans lesquels la France travaille avec le Cameroun depuis longtemps. Il y a des projets importants pour améliorer la fourniture en eau et en électricité au Cameroun auxquels nous sommes intéressés. Des entreprises françaises ont un savoir-faire à faire valoir.

Un contrat programme pour la mise en œuvre de l’efficacité énergétique

Dans le secteur de la construction, plusieurs actions ont été menées pour concrétiser les dispositions du décret approuvant le règlement général de construction (RGC-PE), fixant les performances énergétiques des constructions. Par ailleurs, un programme d’ateliers sectoriels a été mis en place, pour promouvoir et l’efficacité énergétique et examiner les opportunités offertes par son développement. Il est suivi par les secteurs du bâtiment avec 33% et de l’industrie avec une part de 21% de la consommation énergétique finale.

En 2018, la demande mondiale de gaz naturel a augmenté d'environ 4,6 % (AIE)

Selon de nouvelles données publiées par l'Agence internationale de l'énergie (AIE), la demande globale de gaz naturel a augmenté d'environ 4,6 %, soit 170 milliards de m3 en 2018.Selon des précisions de l’étude, le passage du charbon au gaz notamment par la Chine a été responsable de près de 40 milliards de m3 de l’augmentation de la demande et 18 milliards de m³ sont allés au secteur de la production d'électricité. Désormais, le gaz représente 23 % de la demande mondiale totale d'énergie primaire.

Eolien Flottant : "French American Innovation Day" à Boston

Organisé depuis 2001 par le Service pour la Science et la Technologie (SST) de l’Ambassade de France aux Etats-Unis, le French-American Innovation Day (FAID) rassemble des experts français et américains de haut niveau sur une thématique porteuse d’innovation. Il a bien été souligné que contrairement à la technologie des éoliennes posées où la France accuse un retard en la matière, les éoliennes flottantes sont un de ses atouts majeurs tant industriel (avec des entreprises comme Naval Energies et les Chantiers de l’Atlantique, mais aussi un réseau de PME fédéré dans Neopolia) qu’académiques.

3,61 millions de personnes meurent chaque année en raison des émissions causées par les combustibles fossiles

Le rapport publié, lundi, indique que les combustibles fossiles, y compris le charbon, le pétrole et le gaz naturel, sont responsables d'environ 78 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre et 76 % des émissions américaines. A l'échelle mondiale, les émissions liées aux combustibles fossiles sont responsables d'environ 65 % de la surmortalité et responsables de près de 70% du réchauffement climatique.

Efficacité énergétique : la SNCF travaille aussi sur ses bâtiments industriels

En 2017, la Direction Immobilière SNCF a missionné SINTEC, agence lyonnaise du groupe NEPSEN, avec un double objectif : 1) diminution des consommations énergétiques, 2) amélioration du confort des opérateurs. Une approche pragmatique qui corrobore une fois de plus une règle bien connue chez NEPSEN : « on ne fait pas d’économies d’énergie contre le confort des gens ».

République démocratique du Congo : Un prêt de 20 millions de dollars de la Banque africaine de développement pour l’installation de mini-réseaux écologiques

La Banque africaine de développement a approuvé l’octroi d’un prêt de 20 millions de dollars à la République démocratique du Congo (RDC), pour l’acquisition de mini-réseaux producteurs d’énergie renouvelable destinés aux villes d’Isiro, de Bumba et de Genema, qui ne sont pas connectées au réseau de distribution d’électricité du pays. Ce programme de mini-réseaux écologiques de la RDC servira de projet pilote, dans une approche novatrice menée par le secteur privé et visant à installer des mini-réseaux capables de fournir de l’énergie renouvelable dans ce pays d’Afrique centrale.

Vers la création d’un fonds souverain pour fructifier les revenus du gaz naturel au Mozambique

Les réserves de gaz naturel, découvertes ces dernières années dans le bassin de Rovuma, ont été estimées à 180 milliards de pieds cubes, soit l’équivalent de la totalité des réserves de gaz naturel du Nigeria. Elles pourraient catapulter le Mozambique au rang de troisième exportateur de gaz naturel liquéfié au monde, après le Qatar et l’Australie, une fois que la production aura atteint son apogée.

Les renouvelables vont-elles créer une nouvelle dépendance au béton ?

La production de ciment étant le principal responsable de l’impact du béton sur le climat, il constitue la base des calculs suivants. Au niveau global, la part du ciment consacrée à l’installation des nouvelles capacités entre 2014 et 2050 ne représente toutefois que 0,8 % de la demande cumulée de ciment d’ici à 2050 – soit environ un tiers de la production mondiale actuelle, la majorité du ciment étant utilisé dans le secteur de la construction.

Inscription à la newsletter







CND en photos
20150422_121229
maraacid
abh
rofoof
cnd
20150226_095904