Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Energie et mines du 01 au 05 Janvier 2018

Veille Maraacid


Algérie : « le nucléaire pourrait contribuer à diversifier le mix énergétique »

L’indépendance énergétique est aussi en faveur des énergies renouvelables. Sur le principe, il est important de favoriser le mix énergétique équilibré en introduisant des énergies renouvelables de tout type de source : solaire, éolien, biomasse et les intégrer très vite aux côtés des centrales de gaz qui demeurent indispensables. L’indépendance énergétique est aussi en faveur des énergies renouvelables.

Encore trop “d’air chaud” dans la politique énergétique

Bon nombre de pays ont déclaré que la transition vers un système énergétique moderne nécessitait de réduire la part de l’énergie nucléaire dans le bilan énergétique et d’augmenter la part des renouvelables. Il est remarquable d’entendre les mêmes déclarations en France, le pays où l’énergie nucléaire prévaut dans la production nationale d’électricité. Il est remarquable d’entendre les mêmes déclarations en France, le pays où l’énergie nucléaire prévaut dans la production nationale d’électricité.

Pétrole : Ryad modifie le statut d'Aramco en vue de son introduction en Bourse

L'Arabie saoudite a modifié le statut du géant pétrolier public Saudi Aramco, devenu une société par actions en vue de son introduction en Bourse, selon une décision gouvernementale publiée vendredi au Journal officiel et entrée en vigueur au 1er janvier. Un conseil d'administration provisoire --une première pour Aramco-- sera nommé sur la base des recommandations du ministre du Pétrole, en attendant la mise en place "d'un conseil d'administration conformément aux dispositions statutaires".

Fessenheim : un "comité de pilotage" installé mi-janvier

Le secrétaire d'État auprès du ministère de la Transition écologique et solidaire Sébastien Lecornu a annoncé jeudi qu'il irait le 18 janvier en Alsace pour installer un "comité de pilotage" sur la reconversion de la centrale nucléaire de Fessenheim. "On va enfin enclencher la procédure de concertation et de réflexion sur la reconversion du site de Fessenheim", a déclaré Sébastien Lecornu sur RTL, précisant que son déplacement dans le Haut-Rhin durerait trois jours.

Un avis de l'ADEME pour le développement des réseaux de chaleur alimentés par les énergies renouvelables et de récupération et un guide pour les collectivités

une planification énergétique territoriale pouvant s’adapter à une large gamme de situations tant dans les quartiers (ou ensemble de quartiers) existants que dans les quartiers neufs, en les alimentant en chaleur à partir d’un ou plusieurs moyens de production de chaleur centralisés, dont la géothermie profonde et intermédiaire ou la récupération de chaleur sur eau de mer/eau de lac/rivière et eaux usées ;

Biométhane : deux nouveaux sites sur le réseau de GRTgaz

Le gestionnaire du réseau de transport de gaz GRTgaz a officialisé, jeudi 4 janvier 2017, le raccordement de deux nouveaux sites d’injection de biométhane. A ce jour, seuls 44 sites de méthanisation injectent du gaz renouvelable dans les réseaux de l’Hexagone, la plupart étant reliés au réseau de distribution, notamment géré par Grdf, une autre filiale d’Engie. Ralentis du fait de lenteurs administratives et financières, plus de 28 projets d’injection de biométhane serait actuellement en file d’attente pour un raccordement sur son réseau, à des stades divers de développement, ajoute le gestionnaire.

Coûts et compétitivité du photovoltaïque sur toiture

L’Irena présente ici l’évolution des coûts du photovoltaïque résidentiel dans deux zones où il a connu un fort développement : l’Allemagne et la Californie. Elle y démontre que le coût de production photovoltaïque est, dans les grandes métropoles de ces zones, la plupart du temps inférieur au prix moyen de l’électricité pour les particuliers. En Allemagne, les petits systèmes photovoltaïques (moins de 5 kW de puissance) ont vu leurs coûts d’installation baisser de près de 60% entre le premier trimestre 2010 et le deuxième trimestre 2016 selon l’Irena.

La cagette en bois, un emballage recyclable et renouvelable

Les résultats sont exprimés pour un nombre de cagettes permettant la mise en rayon de 1000 kg de chou-fleur. La fabrication des cagettes contribue à moins de 8% du total de la consommation de pétrole brut utilisé pour la mise en rayon de 1000 kg de chou-fleur. La fabrication des cagettes ne représente que 15% de l’énergie non renouvelable consommée dans le cycle fabrication des cagettes transport par route et distribution des chou-fleur. 83% est consommée par le transport et la distribution.

Centrales électriques: Le charbon rafle la part du lion

Malgré les engagements pris par le Maroc dans le cadre de l’Accord de Paris, le gouvernement continue de développer de nouvelles centrales électriques à base de charbon. Egalement dans le pipe, la mise en service de la nouvelle centrale à charbon propre de Safi (2 unités à 693 MW chacune) en 2018. Pour satisfaire l’accroissement de la demande en énergie électrique au-delà de 2020, le Maroc compte lancer une nouvelle centrale à charbon à Nador, d’une puissance de 1.320 MW (2 unités à 660 MW chacune).

Sénégal : la centrale solaire de Ten Mérina (30 MW) sera inaugurée en janvier 2018

C’est ainsi qu’Amadou Thiam, le responsable de l’exploitation de la centrale solaire de Ten Mérina, au Sénégal, a annoncé l’inauguration de l’infrastructure qui aura lieu au cours du mois de janvier 2018. La construction de la centrale solaire de Ten Mérina a été faite par les entreprises françaises Eiffage, Solairedirect et Meridiam. L’inauguration de cette centrale entre dans le cadre de la politique énergétique du Sénégal qui ambitionne de satisfaire 20% de son énergie, grâce au solaire.

Deux nouveaux sites d’injection de biométhane haute pression en France

Situés à Noyen-sur-Seine en Seine-et-Marne et aux Essarts-en-Bocage en Vendée, ces deux nouveaux sites d’injection de biométhane produiront dès cette année un total de 59 GWh/an de gaz renouvelable, soit l’équivalent de la consommation annuelle de 4 800 logements chauffés au gaz ou 260 bus roulant au gaz. À fin décembre 2017, 44 sites de méthanisation injectent du gaz renouvelable dans les réseaux gaziers français. L’injection de biométhane dans les réseaux de gaz permet à l’ensemble des consommateurs de gaz français (industriels, consommateurs domestiques, stations de gaz naturel carburant) d’accéder à du gaz renouvelable tout en conservant la facilité d’usage du gaz naturel.

Biométhane: deux nouveaux sites raccordés au réseau de GRTgaz

Paris - Le gestionnaire du réseau de transport de gaz GRTgaz a annoncé jeudi la mise en service de deux nouveaux sites d'injection de biométhane dans son réseau, les premiers depuis deux ans. Fin décembre 2017, 44 sites de méthanisation injectent du gaz renouvelable dans les réseaux de gaz français, précise GRTGaz, la plupart étant reliés au réseau de distribution, notamment géré par Grdf, une autre filiale d'Engie (ex-GDF Suez). Les acteurs du biogaz et du biométhane estime que la France pourrait atteindre une part de 30% de gaz vert d'ici 2030.

A un an de la fermeture de Fessenheim, la reconversion au centre des interrogations

Paris - Alors que la centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin) devrait s'arrêter définitivement d'ici à un an, le gouvernement et les acteurs locaux vont se pencher prochainement sur la reconversion du site, dont l'avenir reste plus flou que jamais. Le calendrier presse pourtant : Fessenheim, doyenne des centrales nucléaires françaises, doit fermer au moment où le réacteur EPR de Flamanville (Manche) entrera en service, ce qu'EDF prévoit de faire entre fin 2018 et début 2019. "Il faut arrêter de tergiverser : la centrale de Fessenheim doit fermer", juge Alix Mazounie, chargée de campagne énergie à Greenpeace France.

Trump veut ouvrir trois océans à l’exploration pétrolière

Le gouvernement Trump a dévoilé jeudi un vaste plan visant à permettre les forages pétroliers et gaziers dans la quasi-totalité des eaux côtières américaines. Concrètement, près de 90 % des zones côtières faisant partie du plateau continental américain pourraient ainsi être ouvertes à l’attribution de permis d’exploration entre 2019 et 2024, dans le cadre de ce plan de cinq ans. Il n’existe actuellement aucun permis en vigueur dans cette région, mais le projet prévoit neuf ventes de droits d’exploration, du Maine (aux limites des eaux canadiennes) à la Floride.

Trois centrales photovoltaïques en Vendée et dans les Deux-Sèvres

La SNC Vendée Provence Soleil possède à ce jour 5 centrales photovoltaïques raccordées au réseau. Cette opération de financement participatif permettra à la société Vendée Provence Soleil de racheter 40% des parts de la centrale photovoltaïque de La Roche-sur-Yon et 100% des parts des centrales Absie 2 et Mervent 3. Vendée Provence Soleil possède par ailleurs cinq autres centrales photovoltaïques, détenant des contrats d'achat passés avec EDF, ce qui lui a permis de réaliser un chiffre d'affaires de 68.021€ et un bénéfice de 13.283€ en 2016, et un chiffre d'affaires prévisionnel de 77.500€ en 2017.

Restructuration d’Areva : EDF officialise l’acquisition de 75,5% du capital de New NP

En vertu des accords de cession signés le 15 novembre 2016 entre Areva et EDF (confirmés le 22 décembre dernier), l’énergéticien public EDF dispose depuis le 31 décembre 2017, d’une participation de 75,5% du capital de « New NP », filiale à 100% d’Areva NP, qui regroupe les activités industrielles, de conception et de fourniture de réacteurs nucléaires et d’équipements, d’assemblages combustible et de services à la base installée du groupe Areva.

La Chine et son autoroute solaire

La Chine n’en finit plus de donner l’exemple avec les panneaux solaires. C’est à Jinan, capitale de la province de Shandong dans l’Est du pays qu’a été inauguré fin décembre le second projet d’autoroute solaire de Chine sur un tronçon de deux kilomètres. En France, Ségolène Royal avait inauguré le même type de projet dans l’Orne, à Tourouvre, sur une parcelle d’un kilomètre.

Les Pays-Bas veulent construire une île artificielle pour abriter le plus grand parc éolien au monde

Les Pays-Bas veulent construire une île artificielle pour abriter le plus grand parc éolien au monde Pour remédier à ce problème, les Pays-Bas ont mis au point un plan ambitieux : construire une ile artificielle en mer du Nord pour soutenir un immense parc éolien, le plus grand au monde. Le projet fournirait de l'énergie aux Pays-Bas et au Royaume-Uni dans un premier temps, puis en Belgique, en Allemagne et au Danemark ensuite.

Efficacité énergétique: Un paquet de mesures dès cette année

L’accélération de la mise en œuvre de la stratégie nationale de l’efficacité énergétique est érigée en priorité par le ministère de tutelle. Parmi les mesures phares, figurent la mise en œuvre du code de l’efficacité énergétique dans le bâtiment, le renforcement de l’efficacité énergétique dans l’industrie, la sensibilisation à l’éco-conduite et à l’utilisation du véhicule électrique ainsi que le programme de mosquées vertes. Autre nouveauté : la finalisation en 2018 des contrats-programmes avec les régions relatifs à la stratégie nationale de l’efficacité énergétique et sa mise en œuvre au cours de la période 2018-2021.

Îlet à Cordes : La Réunion inaugure son premier village solaire

Deux autres villages solaires devraient être inaugurés prochainement dans des zones prioritaires (à Saint-Pierre et Saint-Louis par exemple), et la CIVIS étudie actuellement la faisabilité d’un 4ème village solaire dans les hauteurs de la Commune de Petite-Ile. A terme, l’objectif de la CIVIS est d’accompagner au moins un village solaire par commune du territoire en ciblant les quartiers en précarité énergétique et sociale.

Power Road, la route thermique

Aujourd’hui, rebaptisée Power Road cette route commence a être déployée. On connaissait Wattway la route photovoltaïque de Colas, voici Power Road, la route thermique d’Eurovia. Une route avec la technologie Power Road coûte environ deux fois plus cher qu’une route conventionnelle (environ 250€ du m2) mais elle produit de l’énergie et se déneige toute seule.

La Banque africaine de développement : des investissements 100% EnR en 2017

La Banque africaine de développement a annoncé qu’elle avait réalisé 100% de ses investissements dans les énergies renouvelables en 2017, une étape importante dans son engagement en faveur de l’énergie propre et de l’efficacité énergétique. Des projets de production d’électricité avec un total cumulé de 1 400 MW d’énergies renouvelables ont été approuvés au cours de l’année écoulée, avec des projets visant à accroître le soutien aux projets d’énergie renouvelable en 2018 dans le cadre du New Deal sur l’énergie pour l’Afrique.

Energie : 10 chantiers pour nourrir la trajectoire REPOS 2050 de l'Occitanie

La région apporte sa pierre avec 84 millions sur 2016-2021 pour la performance énergétique des lycées et a lancé en juillet 2017 un appel à projets auprès des maîtres d’ouvrages publics. Pour financer la transition énergétique, elle fera des propositions au secteur bancaire, « étudiera la possibilité de mobiliser la fiscalité régionale » (notamment une redevance poids lourds) et généralisera la valorisation de ses certificats d’économie d’énergie. Elle va aussi préfigurer en 2018 une solution de tiers financement pour les travaux de rénovation énergétique du logement privé, sur lequel la région pointe une « défaillance actuelle du marché ».

Les bonnes résolutions énergétiques de l’Écosse

Selon le gouvernement, l’Écosse disposerait de 25% des ressources éoliennes offshore en Europe et les coûts de production électrique de la filière pourraient être compétitifs avec ceux du gaz d’ici à 2030.Dans sa stratégie énergétique, le gouvernement écossais expose deux scénarios « indicatifs » d’évolution d’ici à 2050 : Selon le gouvernement écossais, la production de pétrole et de gaz écossaise est évaluée à 17,5 milliards de livres en 2016/2017 (presque 20 milliards d’euros).

Energie: L’hydraulique relégué au second plan

Le projet du complexe hydroélectrique d’El Menzel, d’une puissance de 125 MW est également dans le pipe. Par ailleurs, plus de 120 MW de petites centrales hydrauliques seront développés par le secteur privé dans le cadre de la loi 13-09 relative aux énergies renouvelables. Les énergies renouvelables représentent plus de 74% de cette capacité, soit l’équivalent de 5.403 MW, dont 1.356 MW pour l’éolien, 3.425 MW pour le solaire et 622 MW pour l’hydraulique.

Le Brésil dit non aux projets pétroliers pour préserver son grand récif

Après Total en août, c’est donc au tour de BP de mettre ses projets de forage pétrolier en suspens. L’agence environnementale brésilienne (IBAMA) a rejeté le 17 décembre dernier, l’étude d’impact environnemental du pétrolier américain BP. Selon l’IBAMA, qui dépend du ministère de l’Environnement, l’entreprise ne fournit pas assez d’informations sur les conséquences que pourrait avoir une marée noire sur la faune et la flore marines de cet écosystème unique.

Solaire  : le marché français reste largement morcelé

Mi-décembre, Voltalia annonçait la mise en service de la deuxième tranche de sa centrale solaire (3,8 mégawatts-crête ; MWc, l'unité de mesure de la puissance des panneaux photovoltaïques) du Castellet, dans le Var. En septembre, c'est Urbasolar qui a connecté au réseau électrique un parc de 7,3 MWc, dans l'Aude. Des projets qui produiront l'équivalent de la consommation de quelques milliers de foyers, et qui illustrent la dispersion du secteur solaire en France.

RTE : électricité et transition énergétique à l'horizon 2035

Dans ce document produit par RTE, sont présentés plusieurs scénarios d’évolution de la consommation d’électricité et du parc de production électrique entre 2018 et 2035.Une trajectoire est analysée à l'horizon 2022 puis 5 trajectoires sont présentée pour la période 2022-2035 afin de dessiner des options de transition énergétique différentes sur les énergies renouvelables, le nucléaire, le bilan carbone, ou encore le rôle des nouvelles technologies ou des moyens de production au gaz.

Eolien: Les premières pales en route vers le parc d’Aftissat

Les pales, un produit 100% marocain, sont livrées par Siemens Gamesa. Y ont participé des dizaines de collaborateurs dont des employés de TMSA, de Siemens, et aussi des gendarmes et d’autres membres des forces de l’ordre pour assurer en toute sécurité le transport de ces pales. Il s’agit de la première livraison par Siemens Gamesa à Nareva de pales intégralement fabriquées au Maroc pour un projet éolien terrestre.

Economies d'énergie : le marché des certificats face aux fraudes

A compter du 1er janvier s'ouvre pour trois ans un nouveau programme pour les certificats d'économies d'énergie (CEE), qui va presque doubler les obligations des fournisseurs d'électricité, de gaz ou de carburant à réaliser des économies d'énergie chez les Français. « le dispositif des CEE s'apparente à un mécanisme par lequel les grands groupes de l'énergie français sont amenés à financer des réseaux criminels transnationaux » EDF et Engie, de leur côté, assurent être Avec des montants à financer par les fournisseurs d'énergie évalués à près de 6 milliards d'euros

La Banque mondiale rentre dans le droit chemin en stoppant le financement de l’industrie pétrolière et gazière

La Banque mondiale a annoncé lors du One Planet Summit qui a eu lieu ce mardi 12 décembre à Boulogne-Billancourt, qu’elle stopperait les financements des industries du pétrole et du gaz en 2019.

Gaz de schiste polonais : les projets d'extraction toujours en suspens

Piotr Woźniak, PDG du géant gazier polonais PGNiG, a déclaré que son entreprise pourrait être intéressée pour reprendre ses efforts en vue d'exploiter les gisements polonais de gaz de schiste si le gouvernement assouplissait le cadre réglementaire et le régime fiscal.M. Woźniak a également déclaré dans une interview accordée à l'agence de presse polonaise PAP que les entreprises intéressées par le forage en vue de l'extraction de gaz de schiste en Pologne ont été effrayées par les perspectives de taxes élevées imposées par les autorités du pays.

Le surplus de la production éolienne et solaire bientôt converti en gaz à Fos-sur-Mer

Avec le développement massif des éoliennes et des panneaux solaires, l’enjeu est désormais de stocker et valoriser l’électricité produite en surplus. Une des pistes est le "power to gas", une technique qui consiste à convertir les électrons en gaz. Jupiter 1000, le premier démonstrateur industriel de l’Hexagone, est en train de voir le jour à Fos-sur-Mer, dans les Bouches-du-Rhône.

Pétrole: l'Irak enregistre en décembre un pic de ses exportations

Ces exportations ont également généré les plus importants revenus de l'année, avec près de 6,5 milliards de dollars au prix de 59,3 dollars le baril, a indiqué le ministère dans un communiqué. Ce cours est également le plus élevé de l'année. Les exportations les plus faibles de l'année ont été enregistrées en février, avec 91,6 millions de barils exportés générant des recettes de 4,5 milliards de dollars.

Solaire photovoltaïque, thermique et thermodynamique : les différences

En 2016, 576 MW de puissance solaire ont été raccordés en France métropolitaine, et la capacité totale du parc installé atteint 6 772 MW, représentant une croissance d’environ 11% par rapport à l’année précédente. Si la production solaire n’a permis de couvrir en moyenne que 1,7% de la consommation française, la diminution des coûts de production et la politique incitative du gouvernement devraient renforcer cette tendance et favoriser le développement des technologies solaires dans leur ensemble. Plusieurs technologies, basées sur la captation de l’énergie des photons, existent à ce jour pour capter l’énergie solaire et la convertir en chaleur ou en électricité.
Energie et mines du 01 au 05 Janvier 2018


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 15 Octobre 2018 - 10:02 Energie et mines du 08 au 12 Octobre 2018

Lundi 8 Octobre 2018 - 11:13 Energie et mines du 01 au 05 Octobre 2018

Inscription à la newsletter







CND en photos
20150226_100728
20150226_100556
20150226_100529
maraacid
20150226_101251
cnd