Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Energie et mines du 02 au 06 Avril 2018

Veille Maraacid


TIGF se renomme Teréga et s’affirme comme « un accélérateur de la transition énergétique »

L’opérateur de transport et de stockage de gaz TIGF a présenté sa nouvelle marque – désormais Teréga – et sa nouvelle identité visuelle. Révélé le 30 mars dernier, le nom de Teréga évoque « les territoires sur lesquels nous opérons, les réseaux que nous développons et le gaz, énergie clé de la transition énergétique », a poursuivi le dirigeant. Teréga opère un réseau de plus de 5 000 km de canalisations et transporte 16 % du volume total de gaz français.

L’efficacité, à faire connaître dans l’industrie

La Banque de France, plus prudente, a récemment envisagé +1,9 % pour l’Hexagone cette année. Des économistes avertissent qu’il n’y a aucune raison de retrouver les niveaux de croissance des 30 Glorieuses ; serait-ce souhaitable d’ailleurs, vue la surconsommation engendrée par ces années-là, y compris énergétique ?

Energie marine, la nouvelle vague

Reste à savoir comment extraire ces énergies marines renouvelables (EMR). Un gigantisme qui lui permettra, à l'horizon 2019, de produire 45% d'énergie de plus que les turbines actuelles, tout en profitant - autre intérêt de l'éolien en mer - des vents plus soutenus et plus réguliers que ceux du continent. Les énergies marines sont abondantes.

On n’en a pas fini avec le déficit énergétique, s’inquiète Kaddour

Le déficit énergétique ne cesse de s’aggraver avec la hausse continue du prix du baril de pétrole, pour atteindre aujourd’hui 68 dollars, alors qu’il a été fixé à 54 dollars dans le budget de l’Etat pour l’exercice 2018, ce qui aurait des répercussions négatives sur nos équilibres financiers

L’Afrique est-elle entrain de rater le rendez-vous avec l’énergie solaire ?

Une centrale de 30 MW du genre de celles construites récemment en Afrique de l’Ouest nécessite au moins 65 hectares de terres en moyenne là où des usines nouvelle génération, notamment américaines, présentent le ratio étonnamment ergonomique de 84 MW par 2 hectares avec, en prime, 36 000 litres d’eau pure produite. Si le Maroc a pu créer la plus grande centrale solaire au monde c’est avant tout grâce à l’implication de l’Etat, chef d’orchestre, à travers ses bras techniques et financiers.

Découverte majeure de pétrole au large de Bahreïn

Le royaume de Bahreïn a découvert sous ses eaux territoriales un gisement qui pourrait renfermer 80 milliards de barils. Un gisement renfermant quelque 80 milliards de barils de pétrole et du gaz a été découvert au large de Bahreïn.Le petit archipel de Bahreïn, situé face à l'Arabie saoudite, a annoncé le 4 avril la découverte d’un immense gisement de pétrole de schiste, situé à faible profondeur au large de ses cotes.

« Dans notre secteur, le CO2 a un bel avenir devant lui en en tant que réfrigérant »

Danfoss vient de dévoiler sa solution Multi Ejector™, capable d’améliorer l’efficacité énergétique des systèmes de réfrigération au CO2 transcritique dans les régions les plus chaudes du monde. Mais avec cette solution, le CO2 est en voie de devenir une solution mondiale.

Le Portugal réussit le 100% d'énergie renouvelable

PORTUGAL. Énergies d'origine hydroélectrique (barrages) et éoliennes permettent au Portugal de se présenter comme un champion européen en matière d'énergies renouvelables. Mieux, en mars 2018, pendant 139 heures (environ six jours), ce pays à assurer sa consommation électrique avec 103,6% d'énergies vertes.

Edison, filiale d'EDF, entend vendre son pôle pétrole et gaz

Filiale d'EDF, l'électricien et gazier italien aurait sélectionné les banques d'investissement Rothschild et Perella Weinberg pour organiser la mise en vente de son pôle production et exploration, qui pourrait être valorisé entre deux et trois milliards de dollars (1,6 et 2,4 milliards d'euros), selon des sources du secteur.

Alstom construira avec GE Power la dernière centrale à charbon de Pologne

Les américain GE Power et français Alstom Power ont vu leur consortium choisi en vue de la construction d'une centrale à charbon d'une capacité de 1 000 mégawatts sur le site polonais d'Ostroleka. La commande sera réalisée pour le compte des entreprises publiques Enea et Energa, a annoncé cette dernière le 4 avril, pour un coût de six milliards de zlotys (1,43 milliard d'euros).

L'Argentine approuve un projet de gaz de schiste à 500 millions d'euros

La société pétrolière et gazière internationale Pluspetrol a reçu l'approbation de la province argentine de Neuquén pour son investissement de 500 millions d'euros dans l'exploration gazière non-conventionnelle dans la zone de schiste de Vaca Murta.

SDX Energy : «2018, l’année d’une découverte majeure au Maroc»

Des investissements majeurs dans des puits d’exploration sont actuellement en cours. C’est une année très importante pour les activités d’exploration. 2018 pourrait être l’année où une découverte majeure sera faite au Maroc.

Gaz naturel : Tendrara, le gisement qui changera la donne!

SDX Energy annonce également de belles découvertes au Gharb«En septembre 2017, nous avons commencé un programme de forage de neuf puits au Maroc et avons prouvé cinq découvertes sur sept puits forés à ce jour. A ce jour, le montant global des investissements de SDX Energy au Maroc s’élève à 30,8 millions de dollars dans le gaz uniquement.

Le groupe GEP lance un chantier pour produire électricité et spiruline

La société française Global EcoPower (GEP) a annoncé mercredi le début de la construction d'un complexe énergétique dans le sud de la France qui va produire de l'électricité et des micro-algues. La première tranche du projet, situé à Payra-sur-l'Hers (Aude), combine plusieurs types de production d'électricité, pour une capacité totale de 20 MW.

Des éoliennes productrices d’eau potable grâce à l’air

Le système permet de produire un peu plus de 20 000 litres d’eau par jour. L’entreprise a aussi créé une autre version de son éolienne, qui produit également de l’eau potable mais cette fois à partir d’eau salée ou polluée. Le rendement de ce système atteint 150 à 160 mètres cube d’eau par jour, soit beaucoup plus que le premier type d’éolienne.

Alteo inaugure une unité de cogénération (12 MWe) sur son site de Gardanne

La nouvelle unité de cogénération dotée d’une puissance de 12 MWe a été inaugurée la semaine dernière sur le site Alteo de Gardanne ; couplée à une installation de récupération de chaleur, cette unité permettra de produire 10% de la vapeur nécessaire au fonctionnement de l’usine de Gardanne et d’améliorer l’efficacité énergétique de l’ensemble.

Maroc-Mauritanie : Toujours pas de visibilité sur l’interconnexion

Toutefois, les discussions des deux responsables ont porté sur les moyens de renforcer la coopération dans le domaine énergétique (interconnexion électrique, exploitation minière, développement de joint-ventures, gazoduc…). Le premier accord porte sur un mémorandum d’entente et de coopération dans le domaine de l’interconnexion électrique entre les deux pays, préparé par la partie marocaine.

Au Gabon, la relance du secteur pétrolier passe par la refonte du Code des hydrocarbures

Frappé de plein fouet par la crise économique, le Gabon peaufine actuellement la révision de son Code des hydrocarbures. Ainsi, la démarche objective de la révision du code vise à éclairer au mieux les acteurs du secteur sur la mise en exergue des contraintes à l’origine des difficultés présentées par la loi actuelle.

Mozambique : de 2018 à 2020, 3 milliards $/an seront investis pour développer 8 gisements d’hydrocarbures

Au Mozambique, les investisseurs dépenseront en moyenne 3 milliards de dollars par an pour développer huit gisements de pétrole et de gaz, entre 2018 et 2020. Selon les prévisions de Global Data, les deux plus gros investisseurs dans le pays, Eni et Exxon Mobil devraient investir chacun, 1,4 milliard de dollars et le Chinois CNPC, 1,1 milliard de dollars.

Les Etats-Unis pourraient rapidement devenir le 2e plus gros producteur mondial de pétrole derrière la Russie

Avec une production pétrolière qui dépasse la barre des 10 millions de barils par jour, les Etats-Unis pourraient rapidement devenir le deuxième plus grand producteur d’or noir au monde, derrière la Russie et devant l’Arabie saoudite, estime l’AFP. Selon des données fournies par des sources proches de l’industrie, la production américaine de brut a augmenté de plus d'un cinquième depuis la mi-2016, atteignant 10,38 millions de barils par jour.

Aperçu mensuel de l'énergie électrique (Février 2018)

Les prix sont plutôt stables en France les trois premières semaines du mois. Ils augmentent ensuite fortement lors de la vague de froid de fin février, atteignant jusqu’à 159,4 €/MW h le mardi 27 à 19h, du fait de consommations importantes qui entraînent le recours à des moyens de production plus coûteux.

Le gouvernement veut cadrer la fermeture des centrales nucléaires françaises

Présent en mars 2018 au Forum de la transition énergétique, Nicolas Hulot a indiqué que le gouvernement souhaite cadrer la fermeture des centrales nucléaires en commençant par celle de Fessenheim. Le gouvernement veut "créer un cadre" pour la fermeture des centrales nucléaires, en particulier à l'occasion de l'arrêt de celle de Fessenheim (Haut-Rhin), selon le ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot.

Climat : La Belgique sortira du nucléaire en 2025

Le gouvernement fédéral belge s’est accordé sur une stratégie énergétique, ont annoncé vendredi le Premier ministre belge , Charles Michel, et la ministre belge de l’Énergie, Marie-Christine Marghem, à l’issue du comité ministériel restreint, selon plusieurs médias belges. Il ne remet pas en cause la sortie du nucléaire en 2025.

Valorisation des déchets : Dalkia finalise l’acquisition de la société TIRU

Le groupe Dalkia, filiale de l’énergéticien EDF spécialisée dans l’efficacité énergétique, a officialisé vendredi 30 mars 2018 le rachat auprès d’Engie des 25% qu’il ne possédait pas encore dans la société TIRU, une autre filiale d’EDF spécialisée quant à elle dans la valorisation énergétique des déchets ménagers.

Primagaz lance la commercialisation du biopropane en France

Ce biogaz est produit sur le site du groupe finlandais Neste de Rotterdam à partir déchets industriels de recyclés et d’huiles végétales. La filiale française du groupe SVH Energy a signé, pour un montant de 60 millions d’euros, un contrat d’exclusivité sur la totalité de la production de biopropane de la bioraffinerie de Neste de Rotterdam (Pays-Bas), soit 40 000 tonnes annuelles.
Energie et mines du 02 au 06 Avril 2018


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 24 Septembre 2018 - 09:29 Energie et mines du 17 au 21 Septembre 2018

Vendredi 14 Septembre 2018 - 15:05 Energie et mines du 10 au 14 Septembre 2018

Inscription à la newsletter







CND en photos
20150422_121229
20150226_100728
cnd
maraacid
20150226_100556
abh