Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Energie et mines du 03 au 07 Décembre 2018



Veille Maraacid


Une compagnie maritime norvégienne veut faire carburer ses navires aux poissons morts

La compagnie maritime norvégienne Hurtigruten a annoncé un nouveau projet pour diminuer son empreinte écologique : elle veut alimenter ses bateaux à l'aide d'un biogaz liquéfié fabriqué à partir de poissons morts et d'autres déchets organiques. Des poissons morts permettront-ils bientôt à des paquebots d'avancer sans polluer ? L'idée parait folle et pourtant c'est bien sur ce projet que planche l'une des plus grandes compagnies maritimes au monde, le Norvégien Hurtigruten. Objectif : réduire son empreinte écologique alors que la pollution associée aux croisières maritimes est de plus en plus décriée.

Les États-Unis deviennent exportateurs nets de pétrole brut et de carburants

C'est la première fois depuis plusieurs décennies. Les États-Unis exportent davantage de pétrole brut qu'ils n'en importent. Grâce à une exploitation importante des hydrocarbures non conventionnels, le pays a atteint des records d'extractions. Les exportations de pétrole brut ont bondi dans la semaine au 30 novembre à plus de 3,2 millions de barils par jour (bpj), a annoncé le jeudi 6 décembre l'Agence américaine d'information sur l'énergie (Energy Information Administration, EIA).

RDC : Des sociétés d’électricité conviennent d’augmenter la production de l’électricité dans la région

Ce soutien budgétaire, d’une valeur de 11,4 milliards de F CFA, permettra de financer trois programmes: approvisionnement en eau potable, assainissement des eaux usées et gouvernance de l’eau et de l’assainissement.A noter que le gouvernement burkinabè a décidé de créer 13 centres de traitement et de valorisation des déchets plastiques d’ici 2020.Pour la coordonnatrice de la ministre de l’Assainissement et de la Salubrité (MINASS), Anne Ouloto, la mise en œuvre de la nouvelle politique de gestion des déchets, nécessite l’implication de tous pour sa réussite, insistant auprès des commerçants pour bien conditionner leurs ordures et maintenir leur cadre de travail assez propre.

Energies renouvelables : Le Maroc fait mieux que l’Europe

Infomédiaire Maroc – Le Maroc, champion africain des énergies renouvelables, est bien parti pour atteindre, voire dépasser, l’objectif de produire 42 % d’énergie renouvelable en 2020 et 52 % à l’horizon 2030, écrit l’hebdomadaire français Le Point Afrique.Cette feuille de route, baptisée SET (Commerce d’électricité durable), peut « contribuer de manière significative à la réduction des coûts des technologies des énergies renouvelables à l’échelle mondiale en créant les conditions de l’émergence d’une dynamique forte d’investissement dans le domaine », selon Ali Zerouali, directeur de la coopération et du Business développement international à Masen, l’Agence marocaine pour l’énergie solaire, cité par le Point Afrique.

L'Inde en bonne voie pour devancer certains des objectifs de la COP21

A l'heure où la liste des objectifs non atteints s'allonge à la COP24, l'Inde, pays clef dans la lutte contre le changement climatique, apporte une lueur d'espoir. Selon certains experts, le géant asiatique serait effectivement en passe d'atteindre avant l'heure deux des trois grands objectifs qu'il s'était fixés dans le cadre de sa contribution nationale lors des Accords de Paris. Conditions Générales d'Utilisation et des Conditions Générales de Ventes Vous êtes susceptibles de recevoir des offres commerciales du Groupe.

Jordanie : Le Maroc à la tête de l’Union arabe de l’électricité

Le Maroc fera également des propositions relatives à la mise en œuvre des études réalisées dans le cadre de l'interconnexion électrique entre les pays arabes, a-t-il relevé. L'interconnexion électrique entre les pays arabes demeure un rêve, a-t-il dit, rappelant que le Maroc est parmi les premiers pays ayant développé l'interconnexion électrique avec l’Algérie et l’Europe via l’Espagne et œuvre actuellement pour établir l'interconnexion électrique avec le Portugal, la Mauritanie et le Sahel.

Turquie : Construction de la première centrale de production d’énergie à partir du traitement thermique des déchets urbains

Turquie: Construction de la première centrale de production d’énergie à partir du traitement thermique des déchets urbainsVarsovie, 06/12/2018 (MAP) – La première centrale de production d’énergie à partir du traitement thermique des déchets urbains a été construite par la Turquie dans le cadre de son projet « Zéro déchet ».Les organisateurs ont annoncé que l’année dernière, plus de 11 000 décharges illégales ont été retirées, soulignant qu’une grande partie de ces travaux ont été en particulier effectués dans les aires protégées naturelles, tout en supprimant les effets des activités économiques dans ces zones.

Energies renouvelables : L’institut de formation de Tanger pour bientôt

Selon le décret, cet institut délivrera des diplômes de spécialisation professionnelle, de technicien et de technicien spécialisé, avec une formation qualifiante pour l'intégration au profit des entreprises du secteur des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique ainsi que des sessions de formation continue et de perfectionnement au profit des salariés des entreprises du secteur.A noter que la réalisation de cet institut s'inscrit dans le cadre de l'application de la convention de partenariat signée en 2011 entre l'État et les professionnels du secteur des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique portant sur la mise en place et la gestion de trois instituts à Tanger, Ouarzazate et Oujda qui est d’ailleurs le premier à être entré en service.

Rapport Annuel SEFA 2017(Le Fonds des énergies durables pour l’Afrique)

Le Fonds des énergies durables pour l’Afrique (SEFA) entend promouvoir l’accès à l’énergie et le développement économique local en libérant le potentiel d’investissement dans les projets liés aux énergies renouvelables et à l’efficience énergétique (ER/EE) à petite et moyenne échelle. Les options de financement proposées par le SEFA comprennent les dons pour la préparation de projets, les prises de participation et les dons pour la création d’un environnement favorable.

L’Afrique s’illustre dans la réduction des risques liés aux projets d’énergie renouvelable

En signant un accord avec la RLSF, ces gouvernements se sont engagés à soutenir la mise en œuvre des projets des producteurs indépendants d’énergie dans leurs pays. La RLSF protège les producteurs indépendants d’énergie renouvelable contre le risque de retard de paiement des acheteurs publics. La RLSF est accessible à tous les producteurs indépendants d’énergie renouvelable des pays qui ont signé un protocole d’accord et n’ont pas obtenu de contrat de financement, ainsi qu’à tous les nouveaux producteurs indépendants d’énergie.

Énergies durables : le capital-risqueur EAV appuie le Zimbabwe

En effet, Zonful Energy, une firme qui fournit des solutions d’énergie durables à l’instar des systèmes domestiques solaires, aux ménages hors réseau au Zimbabwe a levé des fonds auprès d’Energy Access Ventures (EAV). La ressource obtenue par Zonful servira à renforcer son équipe principale, à diversifier ses offres de produits et à financer la distribution de l’énergie solaire à près de 10 millions de personnes hors réseau au Zimbabwe.

En Silésie, le charbon c'est toujours un mode de vie

"Dans ma famille, on a tous travaillé dans les mines, mon père, mon grand-père. alors moi aussi je suis mineur", confie Arkadiusz Wojcik, 36 ans, qui travaille dans la mine de charbon de Knurow, dans le sud de la Pologne. S'y ajoutent huit tonnes de combustible par an fournies par la mine, un avantage en nature non négligeable en Silésie, où de nombreuses maisons sont chauffées au charbon.Et surtout, les mineurs ont droit à la retraite au bout de 25 ans de travail sous terre.

Et si votre resto fonctionnait comme une éolienne ?

Pour bien comprendre l’adéquation des sources d’électricité éoliennes et solaires (dites renouvelables discontinues) avec le marché de l’électricité, le plus simple est de comparer avec une image un peu tirée par les cheveux, mais qui incite à la réflexion. Imaginez que les unités de production d’électricité soient des restaurants.
Energie et mines du 03 au 07 Décembre 2018

Inscription à la newsletter







CND en photos
20150226_100556
20150226_100529
20150226_100815
maraacid
20150422_121229
20150226_100728