Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Energie et mines du 04 au 08 Décembre 2017

Veille Maraacid


Réseau de chaleur de Givors : 74% d’énergies renouvelables d’ici 2021

Mais ce verdissement n’est qu’une première étape puisque dès 2021, la biomasse fera son entrée dans son bouquet énergétique et ses 74% d’énergies renouvelables iront de pair avec une baisse de la facture des Givordins de l’ordre de 25%. Cette énergie renouvelable permet d’avoir un bouquet énergétique couvert par 55% d’énergie verte. Grâce aux 55% de biogaz alimentant dorénavant le réseau, les abonnés bénéficient d’une TVA au taux réduit de 5,5% sur l’intégralité de leur facture.

La 1e opération d'autoconsommation collective en France

L'opération d'autoconsommation est dite collective si les parties prenantes sont liées entre elles au sein, d'une personne morale (association, coopérative, copropriété,.) et si les points de soutirage et d'injection sont situés en aval d'un même poste de distribution publique d'électricité. La loi autorise l'autoconsommation collective qui est définie comme « la fourniture d''électricité entre un ou plusieurs producteurs et un ou plusieurs consommateurs finals, liés entre eux au sein d'une personne morale et dont les points de soutirage et d'injection sont situés en aval d'un même poste de distribution publique d'électricité.

BASF fusionne sa division pétrole et gaz avec DEA

Les discussions ont abouti : BASF va fusionner sa division d'hydrocarbures Wintershall avec la société de l'homme d'affaires russe Mikhaïl Fridman DEA, ont annoncé les deux entreprises jeudi 7 décembre. En fusionnant DEA avec Wintershall pour créer le numéro un allemand des hydrocarbures, l'oligarque espère voir s'ouvrir de nouvelles opportunités de croissance sur les marchés occidentaux. BASF avait déjà tenté en 2014 de racheter DEA, alors filiale de l'électricien RWE, mais Mikhaïl Fridman l'avait emporté.

40% d'efficacité énergétique en 2030

Ils fixent 35 % d’énergies renouvelables dans les mix énergétiques et 40 % d’efficacité énergétique. Au vu de la baisse des prix des énergies renouvelables, notamment l’éolien dont les coûts ont été divisés par deux, l’objectif de 35 % d’énergies renouvelables devrait être facile à atteindre, dans certains pays du moins. En revanche, sans politique industrielle marquée avec une trajectoire ferme pour le prix du carbone, l’objectif de 40 % d’efficacité énergétique apparaît pour certains comme utopique.

La transition énergétique ne se fera pas sans la voiture électrique, montre une étude

Autre pré-requis, réduire les impacts de la fabrication : de la conception des batteries (réduire leur taille, nouvelles chimies.) au recyclage, en passant par l'optimisation des usages des véhicules. Parmi ses atouts environnementaux, le véhicule électrique peut aussi, quand il est stationné et en charge, importer et exporter une part de l'électricité contenue dans la batterie vers le réseau électrique. Car remplacer chaque véhicule thermique par un véhicule électrique, c'est faire fausse route !"

BASF et LetterOne veulent fusionner leurs activités d'hydrocarbures

Francfort - Le chimiste allemand BASF a annoncé jeudi soir la signature d'une déclaration d'intention pour fusionner sa filiale d'hydrocarbures Wintershall avec DEA, détenu par le fonds LetterOne du milliardaire russe Mikhail Fridman. BASF et LetterOne tablent sur une entrée en Bourse de Wintershall DEA à moyen terme. En 2016, Wintershall, société établie à Cassel (centre), et DEA, dont le siège est à Hambourg (nord), ont dégagé à elles deux 4,3 milliards d'euros de chiffre d'affaires et 326 millions d'euros de bénéfice net part du groupe.

Siemens Gamesa construira un parc éolien de 200 MW dans le Tamil Nadu, en Inde

Siemens Gamesa Renewable Energy (SGRE) a reçu une nouvelle commande d’Orange Renewable pour la construction par EPC d’un parc éolien de 200 MW à Poovani dans l’Etat indien du Tamil Nadu.Il s’agit d’une commande importante pour Siemens Gamesa, qui vient s’ajouter au ralentissement temporaire du marché indien. L’énergie propre générée par le projet devrait compenser environ 651 000 tCO2e, fournissant de l’énergie à environ 155 000 ménages par an.

Urbasolar et Kenyatta University inaugurent la centrale solaire du pôle d'excellence PV de l'université

Urbasolar et Kenyatta University inaugurent la centrale solaire du pôle d'excellence PV de l'université. Dans le cadre du Sommet pour l’environnement des Nations Unies, le Ministre de la Transition Energétique Nicolas Hulot, l’Ambassadeur français au Kenya, Antoine Sivan, le Ministre de l’Energie du Kenya, Charles Keter, étaient présents pour inaugurer ce 4 décembre, la centrale photovoltaïque pilote du pôle d’excellence de Kenyatta University à Nairobi, aux côtés de nombreux officiels, professeurs, étudiants, et acteurs du monde économique.

Gasum va étendre son réseau de stations GNV en Scandinavie

Le gazier Finlandais Gasum prévoit en effet de poursuivre l'extension de son réseau de distribution de gaz naturel et biogaz liquéfiés. Le distributeur, spécialisé dans le gaz naturel liquéfié pour poids-lourds, prévoit de positionner ses pompes sur des sites « appropriés » et stratégiques », très certainement à proximité d'entreprises exploitant une flotte de camions au GNV.

Quelle contribution du véhicule électrique à la transition énergétique ?

C’est pourquoi, alors que le débat sur la nouvelle loi des Mobilités s’ouvrira en 2018, la Fondation propose une analyse des impacts environnementaux et climatiques des véhicules électriques, mais également des risques et des opportunités du déploiement de « l’électromobilité » en France, à l’horizon 2030, dans le cadre de la transition écologique et énergétique.

Photovoltaïque, optimiser une installation pour mieux auto-consommer

S'équiper d'un système photovoltaïque, c'est bien mais s'il peut être complété par des appareils de contrôle et de gestion, c'est encore mieux. Intelligentes, elles ne déclenchent les appareils que si la quantité d'énergie produite par le système photovoltaïque est suffisante. Après un an d'exploitation, le bilan est très positif puisque grâce au photovoltaïque, Claudio arrive désormais à couvrir presque 60% des besoins annuels de sa propre famille avec l'énergie solaire.

IFPEN booste la voiture électrique

IFPEN envisage le véhicule connecté comme un levier de réduction des émissions polluantes liées à la mobilité. Début 2017, IFPEN lançait Geco air, première application smartphone gratuite permettant aux conducteurs de réduire leurs émissions polluantes. Véritable « thermomètre personnel » de la pollution liée à la mobilité, Geco air permet à chaque conducteur de connaître son empreinte en termes d’émissions polluantes… pour mieux la réduire.

Australie : La plus grande batterie du monde vient d’être mise en service

Un défi ambitieux pour Tesla que d’installer la plus grosse batterie du monde en 100 jours. D’autant que l’entreprise est connue pour ses retards de livraison. La pression était d’autant plus grande que Musk avait pris des engagements sur Twitter, si le délai n’était pas respecté, les 42 millions d’euros d’installations seraient remboursés.

Desjardins continuera d’investir dans les énergies fossiles

En décidant de conserver le prêt de 145 millions de dollars octroyé pour le projet de pipeline de sables bitumineux de Kinder Morgan, le Mouvement Desjardins tourne le dos aux Premières Nations qui s’y opposent en plus de faire un pied-de-nez à la lutte contre les changements climatiques.

Interconnexion électrique: Coup d’accélérateur

Le Maroc et le Portugal accélèrent leur projet d’interconnexion électrique. Les ministres ont examiné l’état d’avancement du projet de réalisation d’une ligne d’interconnexion électrique avec le Portugal d’une capacité de 1.000 MW, dont l’étude de faisabilité est en cours. Le Maroc adopte une vision d’intégration régionale qui le place en tant que relais entre l’Europe et l’Afrique, notamment en matière d’interconnexions électriques et d’ouverture des marchés.

Une chaufferie géothermale pour alimenter Dammarie-les-Lys

Depuis le 1e décembre, la ville de Dammarie-les-Lys est passée à la géothermie pour assurer l’approvisionnement de son réseau de chaleur grâce à l’inauguration de sa nouvelle chaufferie géothermale. En complément de la construction de sa nouvelle chaufferie géothermale, la ville a également prévu de grands travaux de restructuration de son réseau avec notamment de nouveaux raccordements : les habitations de la plaine du Lys, le centre Schweitzer, la caserne des pompiers, des écoles, plusieurs gymnases et même la mairie seront désormais raccordés à ce réseau de chaleur.

Renouvelable : le gouvernement gallois appelle à un soutien accru de Londres

Le gouvernement gallois et un grand nombre d’organisations galloises de l’énergie et de l’environnement ont appelé le gouvernement britannique à soutenir davantage les parcs éoliens terrestres et l’énergie solaire. Le solaire et l’éolien comme piliers de la transition énergétique galloise. Le secrétaire gallois du Cabinet pour l’Energie, la Planification et les Affaires rurales, Lesley Griffiths, a lancé un appel pour que le gouvernement britannique en fasse davantage pour soutenir le développement de l’éolien et du solaire terrestre.

Déclaration d’amour de l’industrie gazière française pour le biométhane agricole

L’Association Française du Gaz déclare ce 6 décembre 2017 : “Le Plan Climat du Gouvernement français, présenté le 6 juillet 2017 par Nicolas Hulot, Ministre d’Etat et Ministre de la transition écologique et solidaire, représente une formidable opportunité pour l’industrie gazière française de développer trois filières d’excellence : le biométhane, la mobilité terrestre et la mobilité maritime et fluviale au gaz naturel liquéfié (GNL).

Du bioGNV local pour les véhicules de ViennAgglo

Inaugurée en mars et opérée par Systepur, la station d’épuration de Reventin-Vaugris injecte désormais du biogaz dans le réseau. Ce lundi 4 décembre, le syndicat mixte pour l’exploitation de la station d’épuration de l’agglomération viennoise (Systepur) a finalisé avec Engie un accord pour la vente du biométhane. Une flotte qui sera alimentée par le biogaz produit par Systepur.

Pression sur le gouvernement français pour interdire l’huile de palme dans le biodiesel

Suite à une campagne d’interpellation des Amis de la Terre, les distributeurs de carburants commencent à prendre position pour demander l’interdiction de l’huile de palme dans les carburants. Les Amis de la Terre rappellent qu’aujourd’hui, près de 75% de l’huile de palme consommée en France [1] est incorporée comme agrocarburant dans le gazole que nous trouvons tous les jours à la pompe. Le 30 novembre 2017, c’est même l’Alliance Française pour l’Huile de Palme Durable qui a exprimé son souhait que l’huile de palme ne puisse plus être utilisée comme carburant [2].

Stratégie bas carbone, transition énergétique… La France est loin d’investir suffisamment pour tenir ses objectifs

En 2016 et 2017, 25 milliards d’euros ont été investis, alors que pour atteindre les objectifs fixés dans la stratégie nationale bas carbone et la feuille de route énergétique à horizon 2030, il faudrait investir entre 45 et 60 milliards d’euros par an jusqu’en 2020, puis entre 50 et 70 milliards d’euros par an entre 2021 et 2030, détaille l’Institute for Climate Economics (I4CE), dans son Panorama annuel des financements climat en France, publié mercredi 6 décembre.

Photovoltaïque : Sunpartner se lance dans le film souple destiné aux transports

Avec Solar Smart Mobility, Sunpartner Technologies ambitionne de développer des solutions photovoltaïques pour les transports. Le leader du vitrage photovoltaïque a lancé, en septembre dernier, un consortium avec Armor (fabricant de films photovoltaïques organiques) et Vision system (spécialiste de l'aéronautique, du transport terrestre et du nautisme), dans le but de développer des solutions de production d'électricité à partir de films photovoltaïques souples, embarquées à bord des véhicules (automobile, bus, tramway, trains, aéronautique…)."Le projet Solar Smart Mobility a pour objectif de mettre au point et d'industrialiser une filière de fabrication de vitrages transparents photovoltaïques de large surface adaptés aux applications du transport", indique le communiqué de presse.

Linky : le compteur intelligent accélère son déploiement

Installé un peu partout en France depuis le mois de décembre 2015 en remplacement des anciens compteurs (âgés de plus de 40 ans pour certains), le compteur communicant Linky a vu son rythme de déploiement s’accélérer de manière significative ces derniers mois. L’objectif de cette année, c’est de finir à 8,1 millions et pour fin 2018 c’est d’atteindre 16 millions compteurs installés », expliquait à l’AFP le 30 novembre 2017 Bernard Lassus, directeur du programme Linky chez Enedis.

Les investissements "verts" largement insuffisants en France

L'amélioration de l'efficacité énergétique a par exemple mobilisé 14,5 milliards d'euros l'an dernier (+400 millions par rapport à 2015), quand 9,2 milliards d'euros ont été dépensés dans les infrastructures durables et 5,3 milliards dans les énergies renouvelables, deux domaines où les dépenses stagnent depuis plusieurs années.

Une rencontre pour consolider la coopération énergétique entre le Maroc et le Portugal

M. RABBAH a précisé que le Mémorandum d’Entente signé entre les deux pays le 17 mars 2017 à Lisbonne, constitue une plateforme pour intensifier la coopération entre les deux pays dans domaines prioritaires, à savoir l’intégration des réseaux et des marchés énergétiques et le développement des énergies renouvelables et l’efficacité énergétique, le développement du GNL.

Une rencontre pour assoir un nouveau partenariat& entre le Maroc et le Centre Africain de Développement Minier

Aziz RABBAH, Ministre de l'Energie, des Mines et du Développement Durable, a reçu, le mardi 28 novembre 2017, au siège de son Ministère, Une délégation d’experts de l’AMDC (Centre Africain de Développement Minier), instance de l’Union Africaine. L’accompagnement du Centre d’Excellence consacré au secteur minier au profit des pays africains ;

Angola : Eni devient l’opérateur sur les hydrocarbures de Cabinda North

Lundi, Claudio Descalzi, le PDG d’Eni et Carlos Saturnino, le numéro 1 de la Sonangol ont signé un accord qui attribue à Eni, l'exploitation du bloc onshore Cabinda North, ainsi que 48% des droits sur le périmètre. Outre cet accord, les deux sociétés ont signé un protocole d'accord pour définir des projets communs dans l'ensemble de la chaîne de valeur du secteur. Le second volet prendra en compte l’optimisation des capacités dans le secteur du raffinage et de la distribution, et l'évaluation des opportunités dans le secteur des énergies renouvelables, en particulier, dans le photovoltaïque.

Total va alimenter les porte-conteneurs GNL de CMA CGM

Et en alliant le savoir-faire de deux groupes français, chacun leader dans leur domaine, nous renforçons le rôle moteur de la France pour un transport toujours plus responsable, engagé dans la transition énergétique » a déclaré Rodolphe Saadé, Président Directeur Général du Groupe CMA CGM.

L’essor des smart gas grid, au service d’un système gazier 100% renouvelable

Comme l’explique Alain Bissonnier, chef de mission smart grid chez GRTgaz, « le réseau de gaz répond très bien aujourd’hui aux sollicitations d’un système centralisé, mais l’intégration croissante de gaz verts rend indispensable un réseau de gaz plus intelligent : demain, le visage du réseau de gaz sera très différent. Le gaz vert sera produit localement, les clients seront également des producteurs et le distributeur remontera du gaz vers le réseau de transport.

Barheïn : TechnipFMC remporte un contrat pour l’extension de la raffinerie de Sitra

TechnipFMC a annoncé le 4 décembre 2017 avoir remporté, conjointement avec Samsung Engineering et Tecnicas Reunidas, un contrat de 4,2 milliards de dollars US auprès de Bahrain Petroleum Company (Bapco) pour un projet d’extension de la raffinerie de Sitra.

Depuis le 21 novembre, l’Europe peut compter sur la biomasse pour couvrir l’ensemble de ses besoins en énergie

Une campagne d’information de niveau européen intitulée “European Bioenergy Day” entend sensibiliser le public sur le rôle essentiel des bioénergies dans le processus de transition énergétique. Cette campagne, intitulée “European Bioenergy Day” entend mettre en œuvre une série d’analogies originales afin d’expliquer la situation actuelle du développement des énergies renouvelables en Europe, en particulier celle des bioénergies.

Energie solaire: Les Allemands se positionnent

Almaden vise également à recruter des directeurs de production d’unités industrielles photovoltaïques car elle entretient une ligne de production de panneaux solaires au Maroc. L’entreprise cherche à nouer des contacts avec des industriels qui souhaitent se lancer dans la production d’énergie solaire ou qui cherchent des solutions d’éclairage modernes. L’entreprise cherche à étendre son activité au Maroc et propose ses services pour l’installation de centrales photovoltaïques de puissance de 50 kW à 2 MW. Elle est à la recherche de partenaires basés de préférence à Mohammedia.

Les barrages tentent de se faire une place dans le stockage d'énergie

Alors que les débats sur le stockage d'énergie se concentrent sur les batteries ou la production d'hydrogène, le stockage hydraulique retrouve de l'intérêt pour gérer l'intermittence de la production solaire et éolienne. « Au-delà de 2023, l'hydroélectricité pourrait contribuer de manière décisive à répondre au besoin de flexibilité du système électrique à l'horizon 2030, notamment grâce aux STEP » indique ainsi la première.

Energies vertes  : Akuo fait entrer Sonepar à son capital

A l'heure de la consolidation sur le marché des énergies vertes (Total avec Eren RE, Direct Energie avec Quadran, EDF avec Futuren.), le développeur de projets solaires, éoliens et biomasse Akuo Energy a choisi une voie différente : la PME fait entrer à son capital Colam Entreprendre, le holding familial de Sonepar, le groupe de distribution de matériel électrique. Le changement d'actionnariat s'accompagne donc d'une augmentation de capital pour un montant non dévoilé, Colam Entreprendre détenant, à l'issue de l'opération, un tiers d'Akuo Energy. Pour Colam Entreprendre, Akuo Energy est, au-delà de Sonepar, sa seule ligne d'investissement importante.

En Afrique du Sud, du fumier à l'énergie verte

En Afrique du Sud, une centrale de production de biogaz utilise les ressources naturelles fournies par les élevages bovins locaux pour fournir une électricité 100% « verte ». Ces déchets sont au centre du projet, le biogaz étant produit à partir d’un mélange de bouses de vache et de déchets végétaux et animaux. « L’utilisation des déchets est vraiment un avantage supplémentaire sur le plan environnemental, car ils finiraient normalement dans des décharges ou des usines de traitement », précise Sean.

Huit multinationales de l’industrie du gaz naturel s'engagent à réduire leurs émissions de méthane

Le communiqué explique, qu’étant donné que le gaz naturel est constitué principalement de méthane, un puissant gaz à effet de serre, son rôle dans la transition vers un avenir à faible teneur en carbone sera influencé par la mesure dans laquelle les émissions de méthane sont réduites. L’accord des huit compagnies repose sur des principes directeurs comme la réduction continue des émissions de méthane, les progrès en matière de performance de toute la chaine de valeur du gaz, l’amélioration de l’exactitude des données sur les émissions de méthane, l’augmentation de la transparence, etc.

L'ASN autorise le redémarrage de la centrale nucléaire du Tricastin

L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a annoncé mardi avoir autorisé EDF à redémarrer la centrale du Tricastin (Drôme) à la suite des travaux qui ont été effectués sur le site. Les quatre réacteurs de 900 MW chacun avaient été mis provisoirement à l'arrêt à la suite d'une demande de l'ASN fin septembre pour renforcer une digue jugée trop fragile au nord de l'installation.

Biogaz: Engie se plaint des délais d'autorisation en France

Le groupe français Engie travaille sur une quarantaine de projets d'unités de biogaz en France mais s'est plaint lundi de lenteurs administratives pour faire aboutir les dossiers. Les investissements d'Engie dans le biogaz devraient passer de quelques dizaines de millions d'euros aujourd'hui à quelques centaines "demain quand les projets vont s'accélérer", a indiqué Didier Holleaux, sans fixer d'horizon précis. Engie estime que les gaz "verts" pourraient passer d'à peine 1% aujourd'hui à 10% de la consommation en 2025, 30% en 2030 puis 100% en 2050.

La « batterie géante » de Tesla mise en service dans le sud de l'Australie

Le plus grand système de stockage électrique par batteries lithium-ion au monde a été officiellement mis en service le 1er décembre en Australie-Méridionale. Qualifié de « batterie géante », le système de stockage électrique installé par Tesla à près de 200 km au nord d’Adélaïde (Australie-Méridionale) est plus précisément composé de plusieurs centaines de ses systèmes de batteries stationnaires « Powerpack ».

Convention de partenariat entre IRESEN et TESLA Energy Institute

En marge de la Conférence TESLA ENERGY FUTURE à Montréal, une convention de partenariat a été signée le 27 Novembre 2017 entre l’Institut de Recherche en Energie Solaire et Energies Nouvelles (IRESEN) et le TESLA ENERGY INSTITUTE, dans le but d’encourager l’innovation dans le domaine des énergies renouvelables et du stockage de l’énergie et de promouvoir le transfert technologique entre le Maroc et le Canada.

Pétrole: une hausse de la production pourrait être abordée en juin

Ryad (awp/afp) - Le ministre saoudien de l'Energie Khaled al-Faleh a suggéré lundi que les principaux pays producteurs de pétrole pourraient commencer en juin à discuter d'une possible augmentation de leur production pour 2019, en fonction de l'état du marché.Le cartel des pays producteurs de pétrole (Opep) et dix autres nations partenaires, dont la Russie, ont convenu la semaine dernière de prolonger leurs quotas de production pour l'année 2018, suivant en cela la stratégie qu'ils ont mise en place au début de cette année afin de redresser les prix du pétrole.Au terme de l'accord trouvé jeudi à Vienne entre l'Opep et ses partenaires, 24 pays, comptant pour quelque 60% de l'offre mondiale, vont continuer à tailler dans leur production à hauteur de 1,8 million de barils par jour au total, comme ils s'y efforcent depuis un pacte inédit passé il y a un an.

Le photovoltaïque brisera le dos du canard

Pour céder la place à la production d’électricité photovoltaïque fatale en milieu de journée, les moyens conventionnels pilotables (charbon, gaz ou nucléaire) sont contraints par la loi à diminuer leurs productions. Cette production fatale d’électricité photovoltaïque (PV) uniquement centrée sur quelques heures est un handicap pour la France. Cette situation chaotique sera « fatale » à la production d’électricité de la France (coupures d’électricité) pour au moins deux raisons.
Energie et mines du 04 au 08 Décembre 2017


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 10 Décembre 2018 - 08:56 Energie et mines du 03 au 07 Décembre 2018

Lundi 3 Décembre 2018 - 15:55 Energie et mines du 26 au 30 Novembre 2018

Inscription à la newsletter







CND en photos
cnd
rofoof
20150226_095904
abh
20150226_100556
20150226_100815