Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Energie et mines du 04 au 08 Février 2019



Veille Maraacid


Le Maroc est en passe d’atteindre son objectif de produire 42% de son énergie de sources renouvelables

Avec 35% de son énergie issus de sources renouvelables grâce à des sites comme la centrale solaire Noor Ouarzazate, le Maroc est sur la voie d’atteindre son objectif de porter à 42% la part des énergies renouvelables dans son mix énergétique à l’horizon 2020, affirme la chaîne américaine CNN dans son édition électronique.En conséquence, ajoute la même source, le pays s’est fixé l’un des objectifs énergétiques les plus ambitieux au monde, celui de porter la part des sources renouvelables à 42% de son mix énergétique d’ici 2020.

Le Maroc, un pays pétrolier ?

Les recherches pétrolières et gazières vont bon train au Maroc. Notre pays pourra-t-il espérer un jour être exportateur d'hydrocarbures? Tout est possible. On serait même tenté de se demander pourquoi il y en a en Algérie et pas au Maroc. En fait, les annonces qu'on entend çà et là sur d'éventuels gisements d'or noir ou de gaz naturel émanent exclusivement des sociétés de prospection. Il faut savoir que ces sociétés, en quête de marchés mondiaux, doivent disposer de référentiels solides afin de drainer de nouveaux clients.

Hydrocarbures, Le Maroc fait la promo de son potentiel

Pour valoriser le potentiel marocain, Amina Benkhadra, DG de l’Onhym appelle à des partenariats transfrontaliers, des investissements et un engagement en faveur de l’innovation (Ph L'Economiste)Il faut dire que durant les 5 dernières années, l’industrie pétrolière au Maroc a franchi une autre étape avec de nouvelles découvertes et de grands efforts d’explorations déployés par l’Office.Sept de ces puits ont abouti à des découvertes de gaz..

Gaz de schiste : Londres refuse d'assouplir les règles de fracturation hydraulique

Le gouvernement britannique a écarté jeudi une demande d'industriels d'assouplir la réglementation en matière de fracturation hydraulique, au moment où l'exploitation du gaz de schiste peine à démarrer dans le pays. Cette réponse sonne comme une fin de non recevoir aux demandes formulées par plusieurs industriels du secteur, qui jugent trop stricte la régulation concernant les secousses sismiques induites par la technique de fracturation hydraulique, utilisée pour extraire les hydrocarbures enfouis dans les sous-sols.

L'énergie hydraulique a encore tiré la production d'électricité renouvelable l'an dernier en France

Au total, la production d'électricité à partir d'énergies vertes a progressé de 21,9% l'an dernier, selon un bilan réalisé par les gestionnaires de réseaux RTE et Enedis, le Syndicat des énergies renouvelables (SER) et l'association des distributeurs d'électricité (Adeef). Cette dernière représente en effet toujours la majorité des capacités et de la production d'électricité renouvelable dans le pays.

Engie met en service en Afrique du sud sa première centrale solaire à concentration

Engie a annoncé mercredi avoir mis en service une centrale solaire de 100 mégawatts (MW) à Kathu en Afrique du sud, première réalisation mondiale du groupe français à partir de la technologie du solaire thermique à concentration.Cette centrale, située dans la province du Cap-du-Nord, sera dotée d'un système de stockage qui permettra quatre heures et demie d'autonomie.

WindEurope : 10% de la capacité totale d'énergie éolienne installée en Europe est en mer

L'Europe a installé 2 649 MW de nouvelles capacités éoliennes en mer en 2018, selon les statistiques publiées aujourd'hui par WindEurope, mais surtout les éoliennes en mer sont devenues moins cher que le nouveau nucléaire.L’Europe compte désormais 105 parcs éoliens offshore dans 11 pays, d’une capacité totale de 18 499 MW.

Rapport de WindEurope : Chiffres clés et statistiques 2018

In 2018 Europe connected 409 new offshore wind tur-bines to the grid across 18 projects. This brought 2,649 MW of net additional capacity. Europe now has a total installed offshore wind capacity of 18,499 MW. This corresponds to 4,543 grid-connected wind turbines across 11 countries.

L’éolien en mer britannique donne sa feuille de route au gouvernement

Rappelant que le secteur a muri rapidement dans les dernières années, représentant déjà 8,5% du courant produit, avec une trajectoire conduisant à 35% en 2030, l’OWIC demande au gouvernement de poursuivre cet engagement, estimant qu’alors seulement l’investissement privé pourra continuer à irriguer la croissance de l’éolien en mer, avec des projets sans subventions attendus dès 2020.

L'Académie des technologies met en cause la neutralité de l’étude de l’ADEME sur le mix énergétique à horizon 2060

L’Académie des technologies émet des réserves sur les Mix électriques proposés par l’ADEME jusqu’en 2060, notamment à cause de la proposition de l’ADEME d’arrêter les centrales avant leur fin de vie. Présentée par l’ADEME comme une « réponse à ses adversaires », l’étude est affectée de nombreuses erreurs de méthodes et de contradictions.C

Proven : 100% Renewable Energy Across Europe Is More Cost-Effective Than The Current Energy System

Energy Watch Group and LUT University combined their resources to work on a new research that proves the feasibility of a European energy transition to 100% renewable sources. The study has simulated a full energy transition in Europe across the power, heat, transport, and desalination sectors by 2050 and shows that the transition to 100% renewable energy will be economically competitive with today’s conventional fossil fuel and nuclear energy system.

Energies renouvelables : Le Maroc en vedette sur CNN

Avec 35% de son énergie issus de sources renouvelables grâce à des sites comme la centrale solaire Noor Ouarzazate, le Maroc est sur la voie d’atteindre son objectif de porter à 42% la part des énergies renouvelables dans son mix énergétique à l’horizon 2020, affirme la chaîne américaine CNN.

Hydrocarbures : Le Maroc prépare un plan logistique

Le Maroc se penche sur l’élaboration d’un plan national pour le développement de la logistique inhérente à l’organisation du stockage, de la distribution et du transport dans le domaine des hydrocarbures (charbon, gaz, produits pétroliers…), a déclaré le ministre de l’Energie, des Mines et du Développement durable, Aziz Rebbah.

Les énergies renouvelables, un secteur aux contours trop flous

La transition énergétique dans laquelle sont engagées nos sociétés est pourtant indispensable. Il s’agit de sortir des énergies carbonées (pétrole, gaz, charbon) ou présentant de forts risques de catastrophes (nucléaire) pour aller vers des énergies renouvelables.

L’Europe dotée de quinze nouvelles fermes éoliennes en mer en 2018

Quinze nouvelles fermes éoliennes en mer ont été installées en Europe l’année dernière pour une capacité de 2,6 GW, selon les chiffres de l’association représentant l’industrie éolienne européenne « WindEurope », publiés mercredi.Fin 2018, l’Europe comptait ainsi 105 fermes éoliennes en mer, appartenant à 11 pays et représentant une capacité totale de 18,5 GW.Par ailleurs, six autres fermes éoliennes en mer sont actuellement en construction en Europe, dont la première à représenter une capacité de plus d’1 GW: « Hornsea 1 » au Royaume-Uni.

France : Progression de la production d’électricité à partir d’énergies vertes en 2018

La production d’électricité à partir d’énergies vertes a enregistré une nette progression en France en 2018 par rapport à 2017.La production d’électricité à partir d’énergies vertes a progressé de 21,9% l’an dernier, selon un bilan réalisé par les gestionnaires de réseaux RTE et Enedis, le Syndicat des énergies renouvelables (SER) et l’association des distributeurs d’électricité (Adeef).Fin 2018, le parc des énergies renouvelables en France totalisait une capacité de 51.171 mégawatts (MW), quasiment en ligne avec l’objectif prévu par la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) 2016-2018 (51.700 MW).

2ème sommet marocain du pétrole et du gaz : Vers la restructuration de la chaîne de valeur des hydrocarbures

Améliorer l’efficacité globale du secteur énergétique au Maroc est l’un des messages clés lancés lors du deuxième sommet marocain du pétrole et du gaz dont les travaux prennent fin ce jeudi à Marrakech. Cet événement organisé par l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM), en collaboration avec IN-VR Oil&Gas, a été une occasion de présenter les potentialités marocaines et d’encourager l’investissement dans ce domaine. Toutefois une bonne régulation s’impose pour pouvoir renforcer.

Europe : la capacité éolienne en mer a augmenté de 18% en 2018

L’Europe a installé 2,6 GW de nouvelle capacité d’énergie éolienne en mer (offshore) en 2018, selon les dernières statistiques publiées par WindEurope. Le Royaume-Uni et l’Allemagne ont représenté 85 % de la nouvelle capacité : respectivement 1,3 GW et 969 MW. L’Europe compte aujourd’hui 105 parcs éoliens offshore répartis dans 11 pays avec une capacité totale de 18,5 GW. Cela représente environ 10 % de la capacité totale installée d’énergie éolienne en Europe, le reste étant terrestre.Six autres parcs éoliens offshore sont actuellement en construction en Europe, dont le premier parc éolien offshore de +1 GW au monde – Hornsea 1 au Royaume-Uni.

Eolien en France (2/2) : après le surplace, enfin un changement d’échelle ?

Rappelons que depuis 2017, la CRE a supprimé le principe du guichet ouvert pour les nouveaux projets éoliens, le remplaçant par des dates d’appel d’offre, un procédé devenu la règle pour les centrales renouvelables dépassant une certaine puissance (500 kW ou 1 MW selon les filières).L’année s’est achevée par la publication de la très attendue nouvelle PPE. Elle a satisfait les acteurs de la filière de l’éolien terrestre, avec un objectif de 24,6 GW de puissance installée fin 2023 et entre 34,1 et 35,6 GW en 2028 – contre 14,2 GW fin septembre. « Dès l’année prochaine, la filière devra installer environ 2 GW par an.

Maroc-Guelmim : Les systèmes solaires domestiques augmentent l’électrification à plus de 99%

La mise en place des systèmes solaires à usage domestique a augmenté l’électrification rurale à 99,10% au niveau de la province de Guelmim, selon un rapport récent rendu public par l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE).D’autre part, l’ONEE a procédé à la distribution de 27.892 lampes à basse consommation (LBC) en 2018 au niveau de la province de Guelmim, dans le cadre de l’opération Inara.

L’énergie solaire conquiert les mines, à Montagne d'Or comme ailleurs

D’autres projets sont en cours, comme à Nova Operation (mine de nickel-cuivre-cobalt d’Independence Group) qui a signé fin 2018 avec Zenith Energy pour une centrale hybride de 26 MW, dont la part de solaire a été précédemment évaluée à 6,7MW. Sur la mine de Granny Smith, le sud-africain Gold Fields prévoit d’installer 20 000 panneaux solaires d’ici fin 2019 pour une capacité de 8 MW (stockage 2MW) sur une capacité totale installée de 24,2 MW (principalement au gaz).Au Mali toujours, Resolute Mining envisage, d’ici fin 2020, de remplacer la centrale au diesel de 28 MW de sa mine de Syama par une centrale hybride de 40 MW avec Ignite Energy Projects, sans détailler la part du solaire.Sur un modèle similaire, Codelco a lancé un projet de grande ampleur sur sa mine de Gabriela Mistral : une centrale solaire de 34 MW couvrant 80% de la demande du site.

EDF Renouvelables en Inde et SITAC : contrat de vente d'électricité de 300 MW d'éolien

EDF Renouvelables en Inde et son partenaire éolien local, le Groupe SITAC, annoncent la signature d’un contrat de vente d’électricité (power purchase agreement - PPA) de long terme, portant sur la production de 300 MW de projet éolien récemment remportés auprès du Gouvernement indien.L’énergie produite par le futur parc éolien sera vendue à SECI, institution du ministère indien des énergies nouvelles et renouvelables dédiée au développement des énergies renouve-EDF Renouvelables et le Groupe SITAC dédiée à l’éolien en Inde.

Exploration pétrolière : 70 permis attribués par le Maroc

Au total, 351 puits d’exploration ont été forés dans le Royaume, a relevé Mme Benkhadra qui s’exprimait à l’ouverture du 2è sommet marocain du pétrole et du gaz.Après avoir mis en avant le rôle de l’Office, en tant qu’institution publique clé dans le domaine de l’exploration et de la production des hydrocarbures, Mme Benkhadra n’a pas manqué de mettre en relief le potentiel énorme sous-exploité dont dispose le Royaume.

Exploration d’hydrocarbures : Benkhadra fait le point

Quelque 70 permis de recherche et 10 concessions d’exploitation ont été attribués, jusqu’à présent, à des sociétés pétrolières internationales, a fait savoir, mercredi à Marrakech, la DG de l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM), Amina Benkhadra. Au total, 351 puits d’exploration ont été forés au Maroc, a -t-elle précisé lors du 2e sommet marocain du pétrole et du gaz.Benkhadra a estimé que le Maroc a franchi une nouvelle étape dans l’exploration pétrolière, avec notamment l’élaboration en cours d’une nouvelle base de données moderne, le développement de nouveaux "play concepts" ainsi que la réalisation de nouvelles découvertes.

« Meilleur distributeur européen PV 2019 » : BayWa r.e. récompensée pour ses activités dans six pays

Spécialiste mondial dans la conception, la prestation de services et la distribution pour les énergies renouvelables, a reçu le titre prestigieux du Meilleur distributeur PV pour ses activités commerciales sur les marchés allemand, italien, belge, néerlandais, suisse et australien. BayWa r.e est le plus grand fournisseur du marché global de l’énergie solaire.

Macron et nucléaire : à tort et à raison…

C’est grâce au nucléaire que notre atmosphère est plus propre qu’en Allemagne et seul le gaz (ou le charbon…) peut le remplacer. Le nucléaire fait d’ailleurs partie des énergies propres aux États-Unis, en Inde, en Chine,… car il n’émet pas de gaz à effet de serre et que ses déchets sont confinés et gérés. Ce n’est pas le cas des énergies fossiles nécessaires pour compenser l’intermittence de l’éolien et du solaire (notamment les nuits sans vent…

Maroc-Des économies d’échelle dans les secteurs énergivores

Pour Aziz Rabbah, ministre de l’Energie: «L’intégration de l’efficacité énergétique représente un enjeu majeur en raison de la multiplicité des intervenants et des investissements nécessaires pour son intégration dans les secteurs énergivores».Depuis 2018, l’AMEE mène un programme d’ateliers thématiques sur l’efficacité énergétique. Avec plus de 186.000 bâtiments publics, l’efficacité énergétique dans le secteur public y est un enjeu majeur.

Les pérovskites partent à l’assaut du monde de l’énergie

Avec le photovoltaïque, le début de la production à l’échelle industrielle de panneaux appelés « pérovskites », pourrait être une étape clé. Elle atteint aujourd’hui 23,7 % soit le même ordre de grandeur que les panneaux photovoltaïques classiques composés de silicium. Un triptyque alléchant qui a attiré deux hommes d’affaires polonais, associés à Olga Malinkiewicz pour produire les pérovskites de manière industrielle.

Bénin : Plus de 29 millions USD de l’AID pour l’interconnexion électrique

L’interconnexion permettra surtout de raccorder au réseau de la Société Béninoise d’Energie électrique (SBEE), environ 10 000 nouveaux abonnés des villages et arrondissements de la zone d’impact du projet. Pour combler ce déficit en matière d’énergie électrique, le gouvernement béninois a lancé depuis 2016, des projets ambitieux qui permettront d’installer 500 MW de capacités d’énergie électrique à l’horizon 2023 contre moins de 50 MW actuellement disponible, une montée en puissance d’énergie renouvelable, de presque 33% en 2020, et 44% dans cinq ans, en 2023, dans le mix-énergétique, une capacité additionnelle de 370 MW d’énergie propre et moins chère projetée à l’horizon 2025.

Economies d’énergie : fournisseurs et consommateurs s’alarment

Dans la lettre en date du 4 février 2019, les fournisseurs d’électricité, mais aussi des associations de consommateurs, dénoncent un système « en pleine surchauffe ». Les objectifs pour la période 2018-2020 ont été revus à la hausse, mais le rythme des travaux ne suit pas, tandis que les prix augmentent. La problématique des économies d’énergie n’est pas nouvelle puisque le système des certificats d’économies d’énergie (CEE) a été mis en place par la loi POPE en 2015.

Biogaz : un pas vers la transition écologique !

A l'heure du grand débat national sur la transition écologique, cette ressource renouvelable peut s'inscrire comme une solution d'avenir pour les agriculteurs français. C'est dans ce contexte, que se tiendra la conférence sur le biométhane, organisée par la Chambre Franco-Allemande du Commerce et d'Industrie (CFACI), à la fin du mois de mars 2019.

Vaisala lance un nouvel instrument de mesure pour le biogaz

La société de mesure environnementale et industrielle Vaisala a présenté le premier instrument de mesure de biogaz 3 en 1 au monde, le Vaisala MGP261, destiné à mesurer le méthane, le dioxyde de carbone et l’humidité dans des environnements difficiles.L’instrument de mesure multigaz Vaisala MGP261 permet d’effectuer des lectures continues des niveaux de méthane, de dioxyde de carbone et de vapeur d’eau directement dans le pipeline de traitement du biogaz.Grâce à sa mesure précise et stable du méthane, cet instrument compact et fiable aide les exploitants d’installation de biogaz à maîtriser leur processus et à optimiser les performances de leurs moteurs thermiques combinés.

Alioma ouvre une centrale qui fait le lien entre une turbine d’avion GE, le rhum de la Réunion et les énergies renouvelables

A la Réunion, le producteur d’électricité outre-marin Albioma vient de mettre en service la première centrale électrique fonctionnant au bioéthanol de canne à sucre. Si c’est une première avec du bioéthanol, Albioma maîtrise bien les turbines GE. A la Martinique, une TAC du même type se nourrit depuis plus de dix ans de gazole. C’est aussi en Martinique qu’Albioma vient d’inaugurer la première centrale électrique 100% biomasse, Gallion II, de 40 MW. Quand, elle n’a plus de bagasse à brûler, elle utilise du pellet de bois, importé des Etats-Unis, pour alimenter la centrale.

Panama : Inauguration de la plus grande centrale d’énergie solaire dans le pays

Le président panaméen Juan Carlos Varela a inauguré vendredi dernier une centrale d’énergie solaire, la plus grande du genre dans le pays, située dans la localité de David, dans la province de Chiriqui, frontalière avec le Costa Rica, en présence de l’ancien président des États-Unis, Bill Clinton.Le projet IKAKOS, qui couvre une superficie de 9.779 hectares, a coûté environ 48 millions de dollars, ce qui comprend, outre le projet lui-même, le financement de projets socio-économiques au profit des habitants de la région et le reboisement dans cette dernière.

De l'énergie propre pour des eaux propres : Torqeedo motorise le premier bateau solaire de pompage des eaux usées

La société Torqeedo vient d’équiper le premier bateau solaire de pompage des eaux usées d’un système de propulsion électrique intégré. Le bateau fin prêt vient d’être remis à la commune de Branford au Connecticut. Le bateau en aluminium de presque huit mètres de long a été construit par le chantier de Pilot’s Point Marina à Westbrook pour l’Office de Santé de la Côte Est qui souhaite ainsi empêcher le déchargement des matières fécales humaines dans les eaux de la région.

Les géants du pétrole misent de plus en plus sur le schiste américain

Le pétrole de schiste représente une part croissante des revenus d'Exxon, Chevron ou encore BP. Cette présence accrue des grandes compagnies devrait réduire la volatilité de la production américaine. Cette croissance retrouvée, la major américaine la doit presque intégralement au pétrole de schiste des Etats-Unis. La deuxième compagnie des Etats-Unis prévoit de quadrupler ses volumes de pétrole de schiste américain d'ici à 2022.

Eau de Paris fait le choix d’une électricité à 100% renouvelable

La Ville de Paris et Eau de Paris se mobilisent pour faire de la capitale une ville neutre en carbone et alimentée à 100 % en énergies renouvelables d’ici 2050. « Cette collaboration entre Eau de Paris et Enercoop participe à l’accélération de la transition écologique des territoires en soutenant le développement d’une électricité locale et renouvelable. Eau de Paris : le choix d’une électricité à 100% renouvelable

Réserves de pétrole : où en est-on exactement avec l’or noir ?

Le Venezuela arrive à la première place du classement de l’organisation, avec des réserves de pétrole brut estimées à 302,8 milliards de barils, soit pas moins de 24,4% du total. Elle est suivie par le Nigeria à la 9e place, dont les réserves sont évaluées à 37,5 milliards de barils. En effet, l’Algérie atteint la quinzième place, avec une réserve de pétrole estimée à 12,2 milliards de barils.

Un essor massif des énergies renouvelables, l'option la plus compétitive pour la France

Cette étude, qui modélise plusieurs scénarios d'évolution de la production d'électricité française, conclut aussi que "si le prolongement d'une partie du parc nucléaire historique permettrait une transition efficiente, (.) le développement de la filière EPR ne serait pas compétitif". Publiée deux semaines après l'annonce de la feuille de route énergétique de la France à horizon 2028 par le gouvernement, cette étude a pour but d'apporter "un regard de long terme" et de "s'assurer qu'un choix fait aujourd'hui ne va pas faire peser des coûts indus à nos enfants et petits-enfants quelques dizaines d'années plus tard", explique le président de l'Ademe, Arnaud Leroy, cité dans le document.
Energie et mines du 04 au 08 Février 2019

Inscription à la newsletter







CND en photos
20150226_095904
rofoof
20150422_121229
abh
20150226_100556
20150226_101251