Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Energie et mines du 04 au 08 Juin 2018

Veille Maraacid


Global EcoPower construit un complexe agro-solaire à Payra-sur-L’Hers

À Payra-sur-L’Hers, près de Castelnaudary (Aude), débutent les travaux d’un complexe original, associant des centrales solaires au sol et en toiture de serres, des unités de cogénération et la production de spiruline. Le complexe agro-énergie projeté par Global EcoPower (GEP) sur le domaine du Brezil à Payra-sur-L’Hers, près de Castelnaudary (Aude), nécessitera dans un premier temps un investissement de 33 millions d'euros et par la suite une enveloppe de 35 millions d'euros.

EDF signe un protocole d’accord de coopération nucléaire au Brésil

Sur le plan nucléaire, le Brésil possède déjà deux réacteurs construits dans les années 1970 sur le site d’Angra situé à 150 km au sud de Rio de Janeiro (Angra 1, de 1.640 MW et Angra 2, de 1.350 MW) et un troisième toujours en cours de construction mais dont le chantier est suspendu depuis 2015 faute de financements. Ce troisième réacteur d’une puissance de 1405 MW pourrait finalement voir le jour, si l’on en croit les premières discussions engagées entre la compagnie d’électricité brésilienne Eletrobras (et sa filiale Eletronuclear) et le groupe français EDF.

Energies renouvelables : le Brésil en plein paradoxe (1/2)

Fin 2016, la puissance hydroélectrique installée du Brésil atteignait les 98 GW, au 3e rang mondial avec 7,9 % du total mondial, derrière la Chine (331 110 MW ; 26,6 %) et les États-Unis (102 485 MW ; 8,2 %). En terme de production, le pays, nettement plus pluvieux que les Etats-Unis, se hisse à la seconde place mondiale, avec 410 TWh en 2016, soit 10% de la production mondiale, loin derrière la Chine et ses 1 181 TWh, soit 28,8% de la production mondiale.

Energies renouvelables : le Brésil en plein paradoxe (2/2)

Si le Brésil est un champion des énergies renouvelables, porté par la puissance de son hydro-électricité, cette dernière ne peut plus accompagner seule le développement économique du pays. Pour réduire des émissions de CO2 en pleine explosion, le Brésil doit diversifier son offre renouvelable, et parier sur d’autres énergies – comme il le fait depuis une dizaine d’années avec l’éolien.Pour réduire ces émissions et participer à l’effort de lutte contre le changement climatique, mais aussi pour assurer son autonomie énergétique, le Brésil doit s’appuyer sur ses considérables ressources en énergies renouvelables.

Le pétrole recule après une réunion technique de l'Opep

Londres (awp/afp) - Les prix du pétrole reculaient à nouveau lundi en cours d'échanges européens après la dernière réunion technique de l'Opep et de ses partenaires avant la réunion officielle de Vienne, où l'avenir de l'accord de limitation de la production devrait être décidé.

Gaz naturel pour véhicules : Total entre dans le capital de Clean Energy

Clean Energy et le programme de leasing pour les transporteurs routiersCe programme a également pour objectif de faciliter leur ravitaillement grâce au réseau de stations service Clean Energy munies de bornes de gaz. Pour soutenir ce programme qui devrait booster l’usage du gaz naturelcarburant, Total a d’ores et déjà annoncé qu’il apporterait 100 millions de dollars de garantie à Clean Energy.

Danemark : Vestas affiche son intention de construire un pipeline

Soulignant son intérêt croissant pour le co-développement, Vestas a reçu une commande de 100 MW de turbines V136-3.45 MW auprès de Southern Power, un important fournisseur d’énergie en gros américain et filiale de Southern Company, pour son récent projet éolien Wildhorse Mountain en Oklahoma.

L’Algérie s’apprête à rationaliser la consommation de l’énergie

L’Etat algérien se prépare à lancer au courant du deuxième semestre 2018, un programme de rationalisation de la consommation de l’énergie et d’utilisation des énergies renouvelables, destiné aux collectivités locales a annoncé le ministre algérien de l’Intérieur et des collectivités locales, Noureddine Bedoui.

Washington prépare des mesures de soutien au charbon et au nucléaire

New York - L'administration Trump se prépare à donner un coup de pouce aux centrales à charbon et nucléaire, en perte de vitesse aux Etats-Unis, dans le but selon elle de sécuriser le réseau électrique du pays. Selon une vaste coalition représentant aussi bien les utilisateurs que des producteurs d'énergie, il s'agit en fait de "sauver les centrales à charbon et les centrales nucléaires du pays".

Nucléaire : nouveau retard pour l'EPR, la fermeture de Fessenheim reportée ?

EDF a annoncé jeudi 31 mai 2018 un possible nouveau retard de "quelques mois" du démarrage du réacteur nucléaire, ce qui pourrait repousser la fermeture de la centrale de Fessenheim à l'été 2019."Un décalage de quelques mois du démarrage du réacteur EPR de Flamanville 3 faisait partie des hypothèses envisagées, EDF se met en situation de poursuivre l'exploitation des deux réacteurs de la centrale nucléaire de Fessenheim jusqu'à l'été 2019", indique dans un communiqué l'électricien.

Electricité verte : quelles offres permettent de faire vraiment une différence pour la Planète ?

En France, l’électricité est en grande majorité issue du nucléaire. Il assure presque les ¾ de notre production. Les énergies renouvelables (hydraulique, éolien, solaire, bioénergies) ne représentent que 19% du mix énergétique français, complété par ailleurs par des énergies fossiles (gaz, charbon, fioul).
Energie et mines du 04 au 08 Juin 2018


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 15 Octobre 2018 - 10:02 Energie et mines du 08 au 12 Octobre 2018

Lundi 8 Octobre 2018 - 11:13 Energie et mines du 01 au 05 Octobre 2018

Inscription à la newsletter







CND en photos
20150226_100728
20150226_100556
20150226_100529
maraacid
20150226_101251
cnd