Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Energie et mines du 11 au 15 Décembre 2017

Veille maraacid


Energie solaire : après myrte, la plate-forme Paglia Orba “éclaire” la Corse

Dans le droit fil du programme « MYRTE » implanté sur le site de l’Université de Corse/CNRS, la plate-forme PAGLIA ORBA est depuis 2014 la figure de proue en matière de recherche dans le domaine des réseaux électriques intelligents. Étendue sur un site de onze hectares au Centre Scientifique Georges PERI, aux portes d’Ajaccio et des îles Sanguinaires, la plate-forme PAGLIA ORBA s’investit dans le domaine de la recherche énergétique en utilisant comme ressource renouvelable le rayonnement solaire. Dans le droit fil du projet « MYRTE », une centrale photovoltaïque inaugurée en 2012 et permettant de capter l’énergie solaire pour la stocker sous forme d’hydrogène et utiliser ce vecteur énergétique nouveau pour réinjecter au besoin de l’énergie dans le réseau électrique, la plate-forme PAGLIA ORBA contribue également à « éclairer la Corse ».

L’énergie de la houle récupérée dans un système autonome

Il y a donc de multiples manières de récupérer de l'énergie en mer, et pas seulement pour une production massive d'électricité alimentant les réseaux terrestres. « Le développement des énergies marines pour le réseau, c'est long et cher, et les investisseurs peuvent hésiter. Le marché que nous avons identifié, c'est celui de l'autonomie, qui se rentabilise bien plus rapidement. » Aujourd'hui, l'expression « éolien en mer » renvoie plutôt à l'idée de grands parcs côtiers.

Comment le compteur communicant Gazpar pourrait amener des économies d'énergie

Pas moins de onze expérimentations différentes ont été menées sur les quatre territoires sélectionnés, portant à la fois sur le "parcours de pose" avec médiation sociale ou parties prenantes externes, le test de l'interface "Mon Espace GRDF" et de l'application de suivi de consommation "Tubà", l'accompagnement de ménages en précarité, de familles ou de bailleurs, ou la gestion des données. Cependant, les consommateurs ont de multiples attentes sur la maîtrise de leur consommation et de leurs données. Enfin, GRDF assure que la liberté de choix dans la gestion du partage des données sera respectée.

Panorama 2018 - « Transition énergétique : rôle des territoires et défis technologiques »

La loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte place les territoires au cœur de l’action Climat-Air-Énergie. Dans un contexte économique tendu pour certaines d’entre elles, se pose donc la question de leur capacité à engager les ressources nécessaires à la transition énergétique. La mise en œuvre de la transition énergétique pose en outre des questions sur l’acceptabilité sociale de certains projets d’infrastructure et les changements dans nos comportements énergétiques.

Des vitrages transparents photovoltaïques pour alimenter en partie les véhicules

Ce consortium ambitionne de développer des solutions de production d’énergie solaire à partir de films photovoltaïques souples, embarquées à bord des véhicules de transport. Pour répondre aux problématiques spécifiques des véhicules de transport (poids, intégration et esthétique), le projet vise à développer une famille de films photovoltaïques souples, minces et transparents, fabriqués dans l’usine de SUNPARTNER Technologies basée à Rousset, et qui seront laminés dans les structures de vitrages. Les applications de ces films photovoltaïques (PV) transparents ou semi-transparents intégrés dans des vitrages de véhicules couvrent deux grands domaines fonctionnels :

Total Eren : construction d’une centrale éolienne en Indonésie

Le producteur d’électricité renouvelable Total Eren (ex Eren Re) a annoncé, mardi 12 décembre 2017, avoir conclu un accord avec la compagnie nationale d’électricité indonésienne Perusahaan Listrik Negara dans le but de construire et d’exploiter une centrale éolienne de 70 MW sur l’île de Bornéo. Un développement prometteur donc qui passera aussi par l’Indonésie et par l’île de Bornéo plus exactement, où Total Eren vient de signer un accord avec la compagnie locale d’électricité Perusahaan Listrik Negara dans le but de construire et d’exploiter une centrale éolienne de 70 MW de puissance.

MED TEST 2 identifie 362 mesures à même d’améliorer l’efficacité des ressources de production propres

Il s’inscrit dans l’optique de l’initiative ” Projet Switch Med ” qui vise à faciliter la transition vers des modes de consommation et de production durables dans la région de la Méditerranée.Le projet Med Test II qui est mis en œuvre en Tunisie, par un consortium composé de 5 centres techniques sectoriels (Centre national du cuir et de la chaussure, Centre technique du textile, Centre technique de l’agro-alimentaire, Centre technique de la chimie et le Centre technique des industries mécaniques et électriques), permettra aux entreprises de démonstration, de réduire la consommation des ressources et de l’énergie à travers l’application des concepts d’efficacité des ressources et des mécanismes de production durables permettant d’optimiser les coûts de production et la réalisation des avantages économiques et environnementaux pour les entreprises. Ben Bechir a noté que les résultats probants atteints par le projet nécessitent une attention particulière et soulèvent un ensemble des questions dans la manière de maintenir et pérenniser les acquis de ce projet et de généraliser l’utilisation de la méthode MED TEST aux autres entreprises des cinq secteurs bénéficiaires et aux autres secteurs de l’industrie manufacturière.

Anergi Holdings Ltd, le nouveau géant africain du secteur électrique

Anergi hérite d’un portefeuille d’actifs détenus dans 7 projets d’une capacité globale brute de 1 786 MW dans le thermique et l’éolien au Ghana, au Kenya, au Cap-Vert, au Nigeria et en Afrique du Sud. La nouvelle entité détient également des droits de placement à court-terme de ses actionnaires fondateurs pour acquérir des intérêts dans de nouveaux projets en cours de réalisation (d’une capacité de 500 MW) en Côte d’Ivoire, à Djibouti, au Nigeria et au Mozambique. Lors du conseil d’administration inaugural tenue ce 5 décembre, Andrew Alli, PDG d’AFC, a été désigné à la présidence du conseil d’administration de la société qui sera basée à l’Île Maurice.

La géothermie innove à Cachan

En parallèle de l’inauguration officielle, le forage subhorizontal du premier puits de la nouvelle centrale géothermique de Cachan (Val-de-Marne) s’est terminé le 13 décembre. Pour parvenir à cette substitution, les exploitants du réseau, Dalkia et la Société cachanaise de chaleur (Socachal), ont opté pour une architecture de puits peu commune. « C’est la première fois au monde qu’un forage subhorizontal est utilisé pour de la géothermie », souligne Jean-Philippe Buisson, directeur de la Région Ile-de-France de Dalkia.

Anne Hidalgo inaugure la plus grande centrale photovoltaïque sur toiture d'IDF

La maire de Paris Anne Hidalgo a inauguré jeudi après-midi la nouvelle centrale photovoltaïque de l'Haÿ-les-Roses (Val de Marne) : avec ses 12.000m² de panneaux solaire installés sur le toit du réservoir d'eau potable, elle est désormais la plus grande d'Île-de-France. Pour la société publique Eau de Paris qui gère le réservoir et possède déjà 10 autres centrales photovoltaïques, l'idée est alors née de coupler ces travaux avec l'installation de panneaux solaires.

Pétrole: le Canadien Cenovus supprime jusqu'à 700 emplois

Montréal - Le producteur de pétrole canadien Cenovus a annoncé jeudi la suppression de 15% de ses effectifs, soit près de 700 emplois, afin de réduire ses coûts d'exploitation. Lors du prochain exercice, le pétrolier envisage de "réduire ses coûts d'exploitation dans les sables bitumineux jusqu'à 8% par baril" et va licencier environ 15% de ses effectifs. Le groupe canadien va maintenir l'an prochain le niveau de ses investissements entre 1,5 et 1,7 milliard de dollars canadiens (1 à 1,1 md d'euros).

Sauf exceptions, la Banque mondiale ne financera plus des activités pétrolières

Le Groupe de la Banque mondiale a indiqué vouloir continuer “de modifier ses activités en tenant compte de l’évolution rapide de notre monde“. Et pour aligner le soutien apporté aux pays pour qu’ils atteignent leurs objectifs de Paris, “Le Groupe cessera de financer les activités en amont du secteur pétrolier et gazier après 2019.”

Energie solaire : après myrte, la plate-forme Paglia Orba “éclaire” la Corse

Dans le droit fil du programme « MYRTE » implanté sur le site de l’Université de Corse/CNRS, la plate-forme PAGLIA ORBA est depuis 2014 la figure de proue en matière de recherche dans le domaine des réseaux électriques intelligents. Si bien qu’à ce jour les équipes de PAGLIA ORBA disposent de 31 briques technologiques innovantes de production et de stockage. PAGLIA ORBA : Plateforme Avancée de Gestion électrique Insulaire Associant stockage et énergies Renouvelables

Le Liban commencera à explorer ses champs d'hydrocarbures début 2019

LIBAN. Le conseil des ministres du Liban a délivré, jeudi 14 décembre 2017, deux permis d'exploration à un consortium pour mener des forages pétroliers et gaziers au large du pays, en Méditerranée. Déjà retenues par un appel d'offres du gouvernement, et seules candidates, les compagnies Total (France), Eni (Italie) et Novatek (Russie) vont donc pouvoir se lancer dans l'exploration de ces gisements, et plus précisément des blocs maritimes 4 et 9. Les contrats seront signés avant février 2018 selon César Abi Khalil, ministre libanais de l'Energie, qui précise que l'exploration ne pourra pas se dérouler avant le début de l'année 2019.

Transition énergétique : l’Ademe lance un concours d’innovation à destination des PME

L’Ademe a lancé pour cela, mardi 12 décembre 2017, un nouveau « concours d’innovation » dans le but de soutenir les projets novateurs en lien avec la transition énergétique et écologique. Mis en place dans le cadre du troisième Programme d’investissements d’avenir (PIA3), dont l’Ademe est l’un des opérateurs, ce concours d’innovation, organisé conjointement avec Bpifrance, permettra de soutenir les projets innovants des start-up et PME, dans la continuité du dispositif IPME (Initiative PME). Avec les 85 appels à projets lancés par l’Ademe, ce sont 745 projets, dont 322 portés par des PME, qui ont pu voir le jour, représentant un total de 2,5 milliards d’euros d’aides, dont 582 millions pour les TPE-PME.

Pétrole: le rééquilibrage du marché menacé par la production américaine, dit l'AIE

Paris - Avec la progression de la production américaine, le rééquilibrage du marché pétrolier ne sera pas évident en 2018 et la première partie de l'année pourrait être marquée par des excédents, a mis en garde jeudi l'AIE. Au total, la production des pays non-Opep pourrait augmenter de 1,6 million de barils par jour l'an prochain, une prévision en augmentation de 200.000 b/j par rapport au dernier rapport de l'AIE il y a un mois. Mais au final, la production de pétrole de schiste aux Etats-Unis reste difficile à prévoir et complique la tâche des experts, de l'aveu même de l'AIE. Ce qui explique aussi pourquoi les prévisions de cette dernière divergent quelque peu de celles de l'Opep, plus optimiste sur la production des pays ne faisant pas partie de son organisation.

Pétrole: le marché pourrait être excédentaire une partie de 2018

Paris - L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a mis en garde jeudi sur le fait que le marché pétrolier pourrait être excédentaire sur une partie de l'année prochaine, alors que la production américaine progresse nettement.L'AIE, qui a maintenu inchangée sa prévision de la demande mondiale en 2017 et 2018, estime que le marché pourrait être en excédent sur le premier semestre de l'année prochaine avant d'enregistrer un déficit."La croissance totale de l'offre pourrait excéder celle de la demande: sur le premier semestre l'excédent pourrait être de 200.000 barils par jour (b/j) avant de repasser à un déficit d'environ 200.000 b/j au second semestre", prévoit l'Agence dans son rapport mensuel.

La transition énergétique portée par un fort courant d'investissements

Les fonds pilotés par l'ADEME via le programme des investissements d'avenir représentent plus de 7 milliards d'euros d'investissement réalisés ou en cours depuis 2010 dans la transition énergétique.

Du e-diesel hydroélectrique

Audi croit au Diesel et surtout au Diesel propre. En 2012, avec la start-up américaine Joule, Audi a commencé a produire ses premiers litres de diesel de synthèse à Hobbs au Nouveau Mexique en utilisant des micro-organismes (une bactérie génétiquement modifiée) et la lumière du soleil pour catalyser en hydrocarbures de l’eau saumâtre et du CO2. A Dresde, en 2014, le constructeur automobile s’est associé à Sunfire pour produire son e-diesel à partir d’eau, d’hydrogène et de CO2.

EDF prévoit de multiplier par 4 la production d'énergie solaire en France

Le groupe EDF vient d'annoncer le développement de 30 GW d'énergie solaire en France d'ici à 2035. 30 GW, c'est quatre fois les capacités actuelles de production d'énergie solaire en France ! Nous sommes fiers de jouer un rôle moteur dans le développement de nouvelles capacités de production solaire en France.

Démantèlement nucléaire : les entreprises françaises à la conquête du monde

Forte de cette expérience technique et diversifiée, la filière française se tourne désormais vers le marché international. Et le marché du démantèlement est florissant : on compte actuellement près de 110 réacteurs à l’arrêt en attente de déconstruction. 200 autres devraient cesser leur activité d’ici à quinze ans. Les USA et la Corée du sud, deux pays qui s’orientent vers le démantèlement, ont d’ores et déjà décidé de s’appuyer sur l’expertise d’Areva. L’opérateur français, en partenariat avec le groupe américain NorthStar, a ainsi pris en charge le programme d’assainissement et de démantèlement de la cuve du réacteur à eau bouillante de Vermont Yanke, en Juillet 2017.

Solaire et méthanisation : lancement de deux nouveaux groupes de travail

Faisant écho à celui mis en place dans la filière éolienne au mois d’octobre dernier, Sébastien Lecornu, secrétaire d’État au ministère de la Transition écologique et solidaire, a annoncé jeudi 7 décembre 2017, le lancement de deux groupes de travail nationaux supplémentaires chargés de simplifier et de consolider les règles dans les filières solaires et méthanisation. Les filières solaires et méthanisation, comme toute énergie renouvelable, ont un rôle déterminant à jouer dans le succès de la transition énergétique, et doivent être encouragées davantage si l’on veut parvenir à la neutralité carbone dès 2050, comme le prévoit le plan climat de Nicolas Hulot. Ces groupes de travail permettront de « nourrir les travaux de la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE), qui tracera la feuille de route de la transition énergétique pour la période 2019-2023 », a déclaré Sébatien Lecornu.

One Planet Summit : vers la fin des financements des énergies fossiles ?

Selon les calculs de l’Overseas Development Institute, l’équivalent britannique de l’Agence française du développement, onze États de l’Union européenne continuent à soutenir financièrement les énergies fossiles à hauteur de 112 milliards d’euros par an. Les associations estiment par ailleurs que les niches fiscales dont bénéficient les exploitants français d’énergies fossiles représenteraient 8 milliards d’euros par an. Selon le communiqué inter-associatif, c’est « autant d’argent qui n’est pas mis à profit pour financer une transition écologique bénéfique à toutes et tous, vers 100 % d’énergies renouvelables, ni pour accroître la solidarité envers les populations les plus vulnérables ».

Les Français de moins en moins favorables au nucléaire

Alors que s’ouvre aujourd’hui à Paris le One Planet Summit qui vise accélérer la mise en œuvre du plan climat, un sondage réalisé par l’institut de sondage Harris Interactive, commandé par la Fabrique Ecologique et la Fondation Heinrich Böll (proche des Verts allemands) démontre l’intérêt croissant des Français pour les énergies renouvelables et la méfiance grandissante vis-à-vis du nucléaire. L’enquête(1) vient confirmer une tendance de plus en plus lourde : 83 % des sondés pensent que la France devrait investir en priorité dans les énergies renouvelables plutôt que dans le nucléaire. La transition énergétique au cœur des attentes des Français

L'assureur Axa accélère sa sortie du charbon

Paris - L'assureur Axa, critiqué par des ONG pour des engagements jugés insuffisants en matière climatique, a annoncé mardi accélérer son désengagement de l'industrie du charbon, prévoyant de désinvestir presque 2,5 milliards d'euros du secteur. Axa avait déjà annoncé en 2015 plusieurs initiatives destinées à réduire son implication dans le secteur du charbon : l'assureur comptait stopper ses investissements dans les groupes tirant plus de 50% de leur chiffre d'affaires de ce type d'énergie, soit quelque 500 millions d'euros de cessions, tout en renonçant à les assurer.

Italie, Grèce, Chypre et Israël ouvrent la voie au pipeline méditerranéen Eastmed

L’Italie, la Grèce, Chypre et Israël viennent de franchir une étape tout aussi importante que symbolique dans leur projet de construction d’un gazoduc sous-marin en Méditerranée. Le projet Eastmed permettra de créer une voie directe pour l’exportation de gaz naturel à long terme depuis Israël et Chypre vers la Grèce, l’Italie et les autres marchés européens. L’Italie, la Grèce, Chypre et Israël viennent de franchir une étape tout aussi importante que symbolique dans leur projet de construction d’un gazoduc sous-marin en Méditerranée.

Comment CMA-CGM est passé au gaz naturel

Après être passé maître dans l'art de défricher de nouvelles routes maritimes, c'est sur les voies de l'innovation et du développement durable que s'engage maintenant CMA CGM. Le transporteur maritime a annoncé sa décision d'équiper 9 de ses futurs navires géants livrables en 2020 de moteurs au gaz naturel liquéfié (GNL). Ce combustible dit propre est l'énergie fossile la moins polluante et donc l'une des meilleures alternatives pour réduire les émissions de gaz à effet de serre du secteur.

Il faut beaucoup plus d'argent pour financer la transition énergétique

Afin de trouver des fonds pour leurs projets de transition énergétique, les entreprises se tournent vers les marchés et proposent aux investisseurs des titres valant reconnaissance de dette. Ces obligations "vertes" sont en pleine croissance. D'après Climate Bonds Initiative, une ONG qui recense ce type d'investissements, le montant des emprunts verts se montera à 127 milliards de dollars en 2017, après 80 milliards en 2016, 40 milliards de dollars en 2015 et seulement 10 milliards en 2013. Mais la progression reste modeste par rapport au marché mondial des titres de dette, qui se monte à 100 000 milliards de dollars.

Six questions sur le virage d'EDF vers le solaire

Finalement, il y a du soleil en France. Alors qu'EDF concentrait ses investissements dans les énergies vertes dans l'éolien et à l'international, Jean-Bernard Lévy a annoncé ce lundi, à la veille de la rencontre « One Planet Summit », un « plan solaire » pour développer et construire 30 gigawatts (GW) de nouvelles capacités de production dans l'Hexagone entre 2020 et 2035. « L'heure est venue de participer à un changement d'échelle majeur », a jugé le PDG d'EDF. Et « le solaire est là où le potentiel est le plus important » Passage en revue des questions soulevées par ce virage.

Pétrole : crise au Vénézuéla, aubaine chez les autres pays de l’OPEP

Très peu de pays parviennent à augmenter leur production. C’est le cas de la Lybie (qui a été exemptée de quota) et du Kazakhstan, qui n’est pas membre de l’OPEP, mais qui a signé l’accord de réduction de la production et qui ne le respecte pas. Ce dernier profite pleinement de la faiblesse du Venezuela, mais aussi du Mexique, qui a vu sa production chuter de 0,2 Mbpj après la vague d’ouragans dans le golfe du Mexique.

Centrale nucléaire de Fessenheim : une fermeture sous conditions

En publiant vendredi 8 décembre 2017, sur le site du gestionnaire du réseau de transport d’électricité RTE ces données relatives à la production d’électricité pour l’année 2018 (afin de respecter les règles d’information des acteurs du marché), le groupe EDF a en quelque sorte confirmé la fermeture de la centrale alsacienne de Fessenheim. Garantir le respect du plafond des capacités de production nucléaire Le gouvernement avait déjà convenu préalablement que l’avenir des deux centrales serait lié, garantissant ainsi le respect du plafond des capacités de production du parc nucléaire français dans les années à venir.

Routes du Futur : l'Ademe retient quatre projets

L'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) a présenté, le 8 décembre, les quatre premiers lauréats de l'appel à projets "Routes du futur", dans le cadre du Programme d'investissements d'avenir (PIA). Le financement du PIA s'élève à 1,8 million d'euros (M€) pour ce projet mené pendant quatre ans. Le financement du PIA s'élève à 1,3 M€ pour ce projet, d'une durée de deux ans.

Total renforce son partenariat avec la société publique angolaise de pétrole

Lundi, le géant pétrolier français, Total et la société angolaise du pétrole, Sonangol ont signé plusieurs accords pour le développement d’actifs pétro-gaziers tant en amont qu’en aval. Les deux compagnies ont dans un premier temps, signé un accord d’exploration conjoint du bloc 48, situé en eaux profondes. Enfin, Total et Sonangol ont signé un mémorandum d’entente pour développer en commun, un réseau de distribution de produits pétroliers en Angola et pour sélectionner ensemble des opportunités d'approvisionnement en énergie renouvelable.

Pourquoi et comment sortir du nucléaire ?

Pour sortir du nucléaire, il faudrait simultanément programmer dès maintenant la fermeture des réacteurs au fur et à mesure de l’atteinte de leur limite d’âge au cours des vingt prochaines années. Il faudrait également engager une politique – actuellement inexistante – d’économies d’électricité avec des objectifs chiffrés ambitieux et réalistes à court et moyen terme (-20 % en 2025, -25 % en 2030), ce qui détendra la contrainte de production. Mais aussi accélérer et réaliser à grande échelle la rénovation énergétique des bâtiments.

Le progrès technique et les mesures politiques ont permis de diminuer la consommation d'énergie

Ce rapport analyse l’évolution de la consommation d’électricité au cours des dernières décennies et montre quels facteurs ont contribué à un léger recul depuis quelques années. ll se penche également sur l’évolution de la consommation d’agents énergétiques fossiles pendant la période considérée.Depuis le début des années 1950 jusqu’à la fin du XXe siècle, la consommation d’électricité a augmenté chaque année en Suisse, suivant ainsi l’évolution économique positive (PIB) et la croissance démographique. La croissance de la demande d’agents énergétiques fossiles a déjà nettement diminué après la crise pétrolière des années 1970.

EDF Renewable Energy signe un contrat avec Google portant sur la fourniture de 200 MW d’énergie éolienne aux Etats-Unis

Le projet éolien de Glacier Edge, situé dans le comté de Cherokee dans le nord-ouest de l’Etat, devrait créer plus de 150 emplois pendant la phase de construction, et injecter plusieurs millions de dollars dans l’économie locale. Avec la mise en service du parc éolien, prévue pour décembre 2019, les capacités ainsi fournies permettront à Google d’atteindre son objectif, à savoir l’achat d’un volume suffisant d’énergie renouvelable pour compenser sa consommation d’énergie au titre de ses activités mondiales.

Le fonds Eiffel atteint 200 millions d'euros d'engagements pour les EnR

Eiffel Investment Group annonce que son fonds Eiffel Energy Transition a atteint son objectif initial de 200 millions d'euros d'engagements pour les énergies renouvelables, après huit mois d'activité. Sébastien Lecornu, secrétaire d'Etat à la Transition écologique et solidaire, fait savoir : "Le fonds Eiffel Energy Transition que l'Ademe vient d'abonder constitue un levier financier décisif pour le déploiement des énergies renouvelables.

NOOR Midelt : Prêt de 265 millions dollars de la BAD au Maroc

Le Conseil d'administration du Groupe Banque africaine de développement (BAD) a accordé, hier à Abidjan, un prêt de 265 millions de dollars USD pour financer la première phase du projet du complexe solaire NOOR Midelt comme l'indique un communiqué de la BAD. Ce projet qui permettera à terme, d'installer une capacité totale dépassant les 800 MW, est l'un des pilliers de la transition énérgétique entamée par le Royaume dont l’objectif est de porter la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique national à 42% à l’horizon 2020 puis à 52% en 2030. Ce projet s'inscrit égalemment dans le cadre des orientations du Document de Stratégie-Pays 2017-2021 pour le Maroc et répond à la réalisation de l’objectif "Eclairer l’Afrique et l’alimenter en énergie".

Où en est le financement de la transition énergétique en France ?

Les investissements dans les énergies renouvelables sont passés de 8,6 à 5,3 milliards d’euros entre 2011 et 2013, et se maintiennent à ce niveau depuis. Les dépenses des ménages représentent 10,8 milliards d’euros, soit 33 % des investissements en faveur du climat en 2016. Pour réaliser ces investissements, les ménages ont principalement recours à l’autofinancement (4,4 milliards d’euros) et à l’emprunt bancaire (3,3 milliards d’euros).

Énergies renouvelables : les coopératives citoyennes gagnent du terrain

En collaboration avec d’autres acteurs, les actions de Rescoop.eu parviennent à bouger un certain nombre de lignes dans le débat énergétique européen pour repositionner le citoyen comme un acteur économique à part entière. Comment expliquer qu’un réseau très récent, constitué d’organisations elles-mêmes nouvelles, soit parvenu à faire de la place pour ce modèle économique centré sur le citoyen ? Le réseau a milité pour la reconnaissance du citoyen dans les textes législatifs européens, se présentant comme un acteur capable de porter un projet économique.
Energie et mines du 11 au 15 Décembre 2017


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 15 Octobre 2018 - 10:02 Energie et mines du 08 au 12 Octobre 2018

Lundi 8 Octobre 2018 - 11:13 Energie et mines du 01 au 05 Octobre 2018

Inscription à la newsletter







CND en photos
rofoof
20150226_100529
20150226_101251
20150422_121229
20150226_100815
20150226_100556