Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Energie et mines du 12 au 16 Mars 2018

Veille Maraacid


Éolien offshore : l’amendement qui inquiètent les professionnels

Dans le texte, cette révision des conditions validées préalablement dans les appels d’offres de 2012 et 2014, veut introduire une possibilité légale de renégociation des tarifs d’achat applicables aux projets de parc éolien offshore sélectionnés, jugés désormais trop élevés. Même son de cloche chez les professionnels et lauréats des appels d’offres qui alertent, dans une tribune publiée jeudi 15 mars 2018 dans Le Monde, sur les risques que fait peser cet amendement sur la réalisation effective des projets, et rappellent au passage que les parcs prévus permettront d’alimenter en commandes plusieurs usines et de créer 15.000 emplois industriels.

Vers des panneaux solaires qui fonctionnent aussi... sous la pluie

Des chercheurs chinois pourraient avoir trouvé la parade en imaginant des cellules photovoltaïques qui tirent parti de la pluie. Des cellules photovoltaïques plus efficaces et plus compactes Même si l'énergie tirée de ces gouttes de pluie est encore faible selon les aveux de l'équipe de recherche, cette innovation représente une solution pour des cellules photovoltaïques plus efficaces et plus compactes.

Efficacité énergétique : Engie scelle un accord avec l'AMEE

Attirer de nouveaux acteurs nationaux et mondiaux, impliquer davantage de banques (outre les précurseurs BMCE Bank, BCP et Crédit Agricole) ou encore des institutions financières, booster la sensibilisation et la formation, élargir son périmètre à toutes les régions… Tels sont les nouveaux défis que Said Mouline, directeur général de l’AMEE, et ses équipes doivent relever pour mettre en œuvre la première phase (2018-2021) de la Stratégie nationale de l’efficacité énergétique.

Efficacité énergétique : On commence à parler industrialisation

«Aucune autorisation ne devrait être délivrée si l’efficacité énergétique n’est pas respectée», précise un banquier. Sur ce total, seuls deux projets de l’Amérique concernent l’efficacité énergétique. Said Mouline, président de l’Agence marocaine de l’efficacité énergétique (AMEE) a présenté les efforts du Maroc en faveur de la transition énergétique.

Des bornes de recharge pour véhicules électriques bientôt disponibles entre Tanger et Agadir

"Cette approche contribuera à développer le marché local et à créer l’écosystème de la mobilité électrique au Maroc", explique l'IRESEN en ajoutant que cette solution, qui se veut écologique, prend en considération "toutes les spécificités du contexte socio-économique marocain"."Plusieurs études ont démontré l’importance de l’infrastructure de recharge comme moteur pour le développement de la mobilité électrique au Maroc", affirme l'IRESEN.

Le Canada compte sur le nucléaire pour réduire son empreinte carbone

Le Canada, deuxième producteur mondial d'uranium, mise sur l'énergie nucléaire pour réduire son empreinte carbone et veut encourager la communauté internationale à intégrer cette technologie dans la lutte contre le réchauffement climatique, rapporte jeudi la télévision publique Radio-Canada.

Eolien en mer : les industriels déplorent les incertitudes qui pèsent sur la filière

"L'incertitude qui pèse sur les permis liés aux futurs parcs éoliens français, pourtant attribués dès 2012, paralyse aujourd'hui toute la filière", soulignent les représentants de GE Renewable Energy, Eiffage, Louis Dreyfus Armateurs, STX France et Bouygues Travaux Publics, signataires du texte.Alors que "cinq à sept ans" suffisent pour que des projets de parcs éoliens se concrétisent dans d'autres pays européens comme l'Allemagne et le Danemark, il faut "dix années" en France, relèvent les signataires de la tribune.

Efficacité énergétique : Said Mouline signe avec le français Engie

Un protocole d’accord a été signé entre l’Agence marocaine de l’efficacité énergétique (AMEE) et le Groupe français Engie en marge de la 3ème édition des rencontres africaines sur l’efficacité énergétique. Concrètement, le partenariat doit permettre la mise en place de projets pilotes pour développer l’efficacité énergétique notamment dans le bâtiment, l’industrie ainsi que la mobilité électrique.

Pétrole : l'AIE revoit légèrement en hausse la demande en 2018

L'Agence internationale de l'Energie (AIE) a légèrement revu en hausse jeudi sa prévision de la demande de pétrole en 2018 après un solide début d'année, et estimé que le rééquilibrage du marché progressait. La demande mondiale de pétrole devrait progresser de 1,5 million de barils par jour (Mb/j) cette année, contre une précédente prévision de 1,4 Mb/j, pour atteindre 99,3 Mb/j.

Lancement du groupe de travail de simplification sur le photovoltaïque

Le secrétaire d'État à la Transition écologique a confirmé le lancement d'un groupe de travail sur l'énergie solaire. Comme Daniel Bour, président d'Enerplan, l'assurait en novembre 2017, un groupe de travail chargé de réfléchir aux possibilités de l'énergie solaire va être mis en place par le gouvernement. S

Microsoft achève son premier projet d’énergie solaire en Inde

Cet accord fait partie d’un programme du gouvernement du Karnataka visant à encourager les investissements dans les opérations solaires locales, conformément à l’objectif du gouvernement indien d’augmenter la production d’énergie solaire à 100 GW d’ici 2022, dans le cadre des efforts de l’Inde pour atténuer les effets changement climatique.

Des chercheurs testent un réacteur solaire fonctionnant la nuit

Des chercheurs internationaux spécialisés dans le domaine de l’énergie solaire thermique ont testé avec succès un réacteur solaire fonctionnant à l’air, et capable de produire du combustible solaire tel que l’hydrogène et de fonctionner de jour comme de nuit – car il utilise de l’énergie solaire à concentration (CSP) pour stocker l’énergie thermique.

Bordeaux teste le potentiel de l’énergie hydrolienne sur la Garonne

Cette hydrolienne d’une puissance de 25 kW devrait produire assez d’électricité pour alimenter l’équivalent de vingt foyers. Elle est installée sur la Garonne pour une durée de douze mois. Les ingénieurs vont observer les informations enregistrées par l’hydrolienne pour vérifier sa capacité de production d’énergie, mais ils vont aussi observer la manière dont les matériaux qui composent l’hydrolienne se comportent face aux éléments naturels, notamment en ce qui concerne la robustesse et la fiabilité de la mécanique.

Débat à Casablanca sur l’efficacité énergétique en Afrique

Le ministre marocain de l’énergie, des mines et du développement durable, Aziz Rabbah a indiqué qu’«on a besoin de cette dynamique collective, à l’échelle africaine, afin d’accompagner la mise en œuvre de la transition énergétique en particulier dans son volet relatif à l’efficacité énergétique».

Toulouse. EDF et l'Université Paul Sabatier forment les futurs cadres de la filière énergie

Le Groupe EDF en Occitanie et L’Université Paul Sabatier ont renouvelé leur partenariat autour du master professionnel « Physique de l'énergie et de la transition énergétique ». « Ouvert depuis 2014, ce master répond aux nouveaux enjeux de l’évolution de notre société et de nos marchés et aux besoins d'EDF en termes d'emplois et de formation des salariés » explique Gilles Capy, délégué régional EDF en Occitanie, pour qui le « rapprochement entre l’enseignement supérieur et les entreprises est une des clés de la réindustrialisation du pays ».

Eolien en mer : un amendement du gouvernement sème le trouble

Un amendement déposé par le gouvernement, qui doit permettre de renégocier les tarifs de rachat de l'électricité produite par six parcs éoliens prévus en Manche et en Atlantique, suscite l'inquiétude des élus et des entreprises impliquées dans les projets.

Engie veut accroître sa présence au Brésil

Après des résultats en forte hausse l'an dernier au Brésil, l'énergéticien français vise un important gazoduc ainsi que le secteur de la transmission d'énergie électrique et l'éolien.« Nous n'arrêtons pas d'investir » , affirme le PDG aux commandes de la filiale brésilienne d'Engie depuis 20 ans. Une année particulièrement faste, puisque la filiale d'Engie a contribué à hauteur de 15 % au résultat net récurrent du groupe, ce qui fait du Brésil son premier marché après la France.

Éolien et Solaire… la fin d’une idée ?

Déjà que les pays les plus dotés d’éoliennes et de panneaux solaires sont également les plus émetteurs de CO2 dans l’atmosphère, hors pollutions induites dans les mines variées qui produisent les matières premières de ces équipements… voilà que l’évolution de leur contribution à la production (en MWh – Mégawattheures) ne suit plus le rythme des installations de nouvelles éoliennes ou de nouveaux panneaux.

Efficacité énergétique : Le Maroc bon élève

Les rencontres africaines de l’efficacité énergétique sont une occasion pour échanger sur les plans et méthodes à adopter pour encourager les énergies vertes et préserver le climat. M. Anderson, qui s’exprimait en vidéoconférence lors de la 3ème édition des rencontres africaines de l’efficacité énergétique, a également mis l’accent sur le leadership du Maroc par rapport au protocole de Montréal, ajoutant que la politique mise en place en matière d’efficacité énergétique fait du Royaume «un pays pionnier en Afrique et dans le monde».

L'Arabie saoudite donne un coup d'accélérateur à un programme nucléaire civil

S'il est mis en oeuvre, le programme saoudien serait le deuxième dans le Golfe après celui des Emirats arabes unis où un réacteur nucléaire, construit par le Sud-Coréen Kepco, entrera en service dès cette année. L'enjeu énergétique est de taille pour l'Arabie saoudite, pays de 32 millions d'habitants où la consommation d'énergie augmente de plus de 5% par an et devrait doubler dans les 15 prochaines années.

L’acide lévulinique le substitut bio du pétrole ?

Cette dernière produit de l’acide lévulinique (à partir de la décomposition de la biomasse) pour remplacer les produits pétroliers dans une vaste gamme de secteurs, avec un volume de marché pouvant atteindre 30 milliards de dollars.Fondée en 2008 pour développer la technologie de production de l’acide lévulinique en vue de remplacer les produits pétroliers sur différents marchés, grâce à un processus de production unique mais issu d’une large gamme de matières premières cellulosiques.

Pour Nicolas Hulot, "le nucléaire n'est plus une énergie d'avenir"

Le ministre de la Transition écologique et solidaire rappelle que sa "conviction sur le nucléaire n’a pas changé" et que l’argument économique "ne prévaut plus". Pour lui, le nucléaire "n’est plus une énergie d’avenir". Car à ses yeux, "les énergies renouvelables associées à l’efficacité énergétique pourront rapidement et largement prendre la part du nucléaire".

Total va exploiter la plus grande station française de gaz naturel pour véhicule

L’entreprise se voit donc confier une concession d’exploitation de 10 ans qui couvre la commercialisation et la maintenance du site. La station disposera de quatre pompes ne fournissant que du GNV et sera ouverte 365 jours par an, 24 heures sur 24. Un objectif de 25 stations par an.

Décryptage de la guerre des prix sur le marché de l’éolien offshore européen

La chute drastique des coûts de l’éolien offshore européen se justifie par 2/3 par les progrès technique et industriel, et pour 1/3 (au moins) par l’ingénierie financière ;En somme, le premier levier qui permet de justifier les prix bas de l’électricité produite issue des prochaines fermes éoliennes offshore en Europe, est d’abord et avant tout la perspective d’une chute brutale des coûts d’investissement.

La massette, cette plante envahissante qui devient une bio-ressource

Sur les rives du fleuve Sénégal, le typha, une plante aquatique invasive, est en passe de changer d'image. Depuis la construction du barrage de Diama sur le fleuve Sénégal en 1986, de nombreuses terres peuvent être irriguées et protégées des marées qui remontaient le cours d'eau et apportaient du sel avec elles. La plante peut également être intégrée à des briques, afin d'obtenir un matériau de construction écologique.

Alcimed dresse un bilan concernant les couches minces

Les solutions photovoltaïques légères et flexibles se développent : de nombreux projets commencent à voir le jour principalement en raison de rendements croissants et des prix en baisse. Ces technologies ouvrent la porte à de nouvelles applications jusque-là inaccessibles pour des panneaux lourds et rigides.

Aquibat : BASE présente son panneau thermovoltaïque Cogen'Air couplé à une centrale à traitement d'air

Lors de cet événement, BASE présentera son panneau solaire hybride Cogen’Air qui produit de l’électricité et de l’air chaud sur le stand no 7. Cogen’Air est un panneau solaire thermovoltaïque qui produit 250Wc électriques et 744 W thermiques. Il est canalisé par un système de gaines isolées entre chaque panneau Cogen’Air avec une gaine de collecte centrale en entrée et sortie de la centrale Cogen’Air.

Paris-Amiens : première ligne de bus longue distance 100% électrique

Alors que les bus électriques commencent tout doucement à faire leur apparition dans les agglomérations françaises, la première ligne régulière de bus longue distance entièrement électrique devrait bientôt voir le jour en France. L’opérateur FlixBus et son partenaire B.E. Green ont en effet annoncé lundi 12 mars 2018, la mise en service de bus électriques autonomes à partir des prochaines vacances de Pâques sur la ligne régulière reliant Paris à la ville d’Amiens.

Tunisie : La société GEEC présente aux entreprises des solutions sur l’efficacité énergétique dans le bâtiment

La société Global Engineering, Energy & Construction (GEEC) a organisé, jeudi 8 mars 2018, une rencontre sur le thème “la détection incendie et les solutions innovantes pour l’efficacité et le management énergétique dans le bâtiment”. A cette occasion, plusieurs concepts et technologies ont été présentés par la société GEEC à propos de la solution de détection incendie. GEEC (Global Engineering, Energy and Construction) est une des sociétés tunisiennes les plus innovantes dans les domaines de la régulation, de l’efficacité énergétique, la détection incendie, la domotique et de l’énergie en général.

Albioma fait le pari de la biomasse dans les îles

Remplacer les combustibles fossiles par de la biomasse : la stratégie d'Albioma a été confirmée par son directeur général Frédéric Moyne mercredi, à l'occasion de la publication des résultats annuels. L'an dernier, l'entreprise a enregistré un chiffre d'affaires de 403 millions d'euros, en hausse de 10 %. Le résultat net a quant à lui progressé de 13 %, à 37,4 millions d'euros.

Le groupe EDF et l'énergéticien indien NPCIL signent un accord industriel en vue de la réalisation de 6 EPR à Jaitapur

Jean-Bernard Lévy, Président Directeur Général d'EDF a déclaré : « L'accord industriel que nous venons de signer avec NPCIL marque une étape décisive dans le développement du projet nucléaire de Jaitapur et permet d'envisager avec confiance la suite de ce projet capital pour l'Inde et pour EDF. Nous sommes fiers d'accompagner le gouvernement indien dans son ambition d'atteindre un mix énergétique décarboné à 40% en 2030.

Des panneaux photovoltaïques fonctionnels même quand il pleut !

Le procédé mis au point par une équipe de chercheurs chinois permet de récupérer l’énergie des gouttes d’eau lorsqu’elles tombent sur les panneaux solaires. Les panneaux photovoltaïques sont une source d’énergie parfaite pour les régions ensoleillées, en revanche, dans les endroits où le soleil s’invite moins souvent, ils peinent à prouver leur rentabilité économique. Elle peut sans problème être montée sur les panneaux photovoltaïques installés sur des toits, comme dans les fermes solaires.

Les gaz renouvelables, mieux que le tout électrique pour réussir la transition énergétique

Le rapport montre qu’il est possible d’augmenter la production de gaz renouvelables (biométhane et hydrogène renouvelable) d’ici 2050 de plus de 120 milliards de mètres cubes par an. Le gaz renouvelable est un vecteur qui fait la synthèse entre les sources d’énergie solides, gazeuses et électriques renouvelables !

Questions/Réponse sur l'énergie éolienne terrestre

Plébiscitée dans les sondages d’opinion, l’énergie éolienne se trouve pourtant régulièrement attaquée par des opposants à son développement. Ses détracteurs avancent toujours les mêmes arguments pour tenter de diaboliser cette forme d’énergie renouvelable, l’accusant d’être porteuse de mille maux. Ce document a pour objet de répondre point par point et avec objectivité à chacune de ces accusations.

Le premier projet africain de liquéfaction de gaz naturel en eaux profondes ne démarrera plus en 2020

En Guinée équatoriale, le démarrage du projet de liquéfaction de gaz naturel, Fortuna FLNG, a été reporté en 2022, alors qu’il était attendu pour entrer en service en 2020. En effet, le trio de banques chinoises qui devrait fournir les 60% des 2 milliards de dollars nécessaires au bouclage financier du projet, s’est récemment désisté. La société a également annoncé que, dans l’intervalle, elle investira dans l’exploration de ses surfaces récemment acquises au Mexique et en Guinée équatoriale.

EDF et la CAPEB s'associent pour financer la rénovation énergétique

Le programme Prime Energie EDF propose aux particuliers une prime par chèque pour les accompagner pour leurs travaux de rénovations énergétiques. En s'associant avec EDF, les artisans la CAPEB s'engagent à parler du dispositif Prime Energie EDF à leurs clients. Les deux organismes s'engagent aussi en faveur de la transition énergétique, selon le président de la CAPEB Patrick Liébus : « la CAPEB poursuit son action en faveur de la démocratisation des travaux de rénovation énergétique ».

Emmanuel Macron VRP de luxe pour les énergies décarbonées en Inde

La France devrait accroître fortement ses financements pour promouvoir l'énergie solaire dans les pays émergents, afin de lutter efficacement contre le bouleversement climatique et les émissions de gaz à effet de serre. Ségolène Royal, présente sur place, a rappelé les paroles de François Hollande lors du lancement de l'initiative, qui soulignait le paradoxe entre le potentiel solaire de ces pays et leur faible accès à l'énergie.

Performance énergétique : Paris met ses bâtiments en pilotage automatique

La ville de Paris déploie une infrastructure de supervision énergétique sur 1.500 bâtiments publics. L'objectif est de piloter automatiquement et à distance la fourniture d'énergie pour viser 10 à 15% d'économie. En prévision de l'hiver 2018-2019, la ville de Paris est en train de déployer une infrastructure de supervision visant à piloter à distance la fourniture d'énergie de 1.500 bâtiments publics.

Gaz 100% renouvelables : comment impulser le mouvement maintenant

Afin d'approcher l'objectif de 100% de gaz renouvelables dans les tuyaux d'ici 2050, une dynamique ambitieuse doit être impulsée dès maintenant, selon les travaux de la Fabrique Ecologique. Patrice Geoffron, président du groupe de travail sur les "gaz renouvelables", détaille les actions à lancer.

Le rôle croissant des bioénergies dans la future Programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE)

Première puissance agricole d’Europe et troisième forêt européenne en nombre d’hectares, la France dispose d’un gisement particulièrement favorable pour développer et tirer profit des bioénergies dans la production de gaz et d’électricité. Désignant aussi bien la fourniture de biomasse pour les biocarburants ou la production de chaleur que la méthanisation et la production de gaz vert, les bioénergies représentent plus de 65% de la production totale d’énergies renouvelables en Europe.

Le Burkina Faso rejoint l’Alliance Solaire Internationale (ASI) et confirme son engagement pour une transition énergétique

Cette participation du chef de l’Etat confirme l’engagement du Burkina Faso pour une transition énergétique durable et l’accélération de la production d’énergie solaire. “C’est avec enthousiasme que le Burkina Faso a signé et ratifié l’accord-cadre de l’Alliance Solaire Internationale.

Électricité : qui saura relever les défis pour construire les réseaux de distribution et de production adaptés aux enjeux de demain ?

Les enjeux énergétiques autour de la politique bas carboneLa politique bas carbone conduit à une part croissante des énergies renouvelables (principalement éolienne et photovoltaïque) dans le mix électrique.Si la Commission, en tant que telle, est convaincue du bien-fondé d’une politique bas carbone et soutient ses conséquences énergétiques, les pays du groupe de Visegrad (Pologne, Hongrie, République tchèque et Slovaquie) y sont opposés essentiellement pour des raisons économiques.
Energie et mines du 12 au 16 Mars 2018


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 10 Décembre 2018 - 08:56 Energie et mines du 03 au 07 Décembre 2018

Lundi 3 Décembre 2018 - 15:55 Energie et mines du 26 au 30 Novembre 2018

Inscription à la newsletter







CND en photos
20150226_100728
cnd
20150422_121229
rofoof
20150226_095904
20150226_101251