Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Energie et mines du 15 au 19 Janvier 2018

Veille Maraacid


EDF EN met en service une nouvelle centrale solaire au Chili

Après le Mexique et le Brésil où EDF EN a engrangé ces dernières années plusieurs centaines de MW de capacités de production renouvelable, c’est au Chili que le Français inaugurait cette semaine une nouvelle installation de production photovoltaïque.360 MW de capacités de production renouvelable au Chili. Ajoutée entre autres, à la centrale photovoltaïque de Bolero (146 MWc) mise en service en 2017, la centrale Santiago Solar permet à EDF EN de détenir désormais près de 360 MW de capacités d’énergie renouvelable (solaire et éolienne) en exploitation ou en construction dans le pays.

Accès à l'énergie: après la Côte d'Ivoire, EDF et Off Grid Electric à l'assaut du Ghana

Un peu plus d'un an après avoir lancé leur offre d'électricité solaire hors réseaux en Côte d'Ivoire, EDF et la start-up Off Grid Electric (OGE), étendent leur partenariat au Ghana, a annoncé le groupe français vendredi. A l'image de ce qu'ils ont fait en Côte-d'Ivoire, les deux partenaires ont créé une coentreprise, baptisée Zegha, qui prendra en charge l'installation et la maintenance de kits solaires pour des foyers vivant dans des zones mal desservies par les réseaux électriques, détaille EDF dans un communiqué. En Côte d'Ivoire, l'offre de Zeci, la coentreprise d'EDF et d'OGE, équipe déjà plus de 10 000 foyers, soit environ 50 000 personnes, indique le groupe français.

Le début de la « transition » pour Fessenheim ?

Située dans le Haut-Rhin, la centrale nucléaire de Fessenheim est composée de 2 réacteurs à eau pressurisée connectés au réseau électrique français depuis 1977. Il s’agit de la doyenne des centrales nucléaires encore en service en France. La gestion du dossier de Fessenheim est stratégique pour le ministère de l'énergie, faisant figure de « cas d'école » en vue de prochaines fermetures de centrales.

L'OPEP revoit à la hausse ses prévisions sur l'offre américaine de pétrole en 2018

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) a une nouvelle fois fait état jeudi d'un rééquilibrage du marché pétrolier mais revu à la hausse ses prévisions de l'offre américaine cette année. L'OPEP a ainsi revu à la hausse la croissance de l'offre non-OPEP pour 2018, croissance qui devrait atteindre 1,15 Mb/j (contre une croissance de 0,99 Mb/j attendue le mois dernier) pour atteindre une offre totale moyenne de 58,94 Mb/j.

France : le gouvernement annonce des mesures pour lever les freins à l'éolien terrestre

Parmi les dix mesures présentées jeudi à l'issue d'un groupe de travail créé en octobre, le gouvernement prévoit notamment de modifier la répartition des retombées fiscales, en augmentant la part qui revient aux communes accueillant des éoliennes. "On va gagner facilement 18 mois, voire 2 ans", s'est félicitée Marion Lettry, du Syndicat des énergies renouvelables, jugeant l'ensemble des mesures "clairement de nature à accélérer" les projets. "Nous sommes très satisfaits (.) de ces mesures efficaces et rationnelles", a réagi Pauline Le Bertre, de France énergie éolienne.

Déploiement du biométhane en France : GRDF parie sur l’Île-de-France

GRDF, qui compte développer ses installations de biométhane en 2018 pour injecter plus de biogaz dans le réseau français, développe de nouvelles stations de méthanisation en Île-de-France. Le développement de la filière biométhane fait souffler un vent d’optimisme sur toute la filière gaz, à tel point qu’en novembre 2017, le cabinet Colombus Consulting a publié les résultats de son étude sur les perspectives du gaz en France : d’après les analystes du cabinet, la France pourrait atteindre l’autonomie gazière dès 2050 en se passant totalement de gaz fossile au profit de gaz issu de la méthanisation.

Pétrole : les Etats-Unis passent devant l'Arabie saoudite

La production américaine devrait augmenter de 1,35 million de barils par jour en 2018, l'équivalent d'un peu plus de 1% de la production mondiale de brut. L'OPEP limite sa production En 2018, la production américaine atteindrait ainsi «un pic historique au-dessus de 10 millions de barils par jour », soit plus de 10% du total mondial, estime l'AIE. La Russie et les pays de l'OPEP, Arabie saoudite en tête, limitent au contraire leur production depuis janvier 2017 pour faire remonter les cours.

Energies renouvelables : il faut revoir à la hausse les objectifs de l’UE

Invité à s’exprimer sur la révision de la législation communautaire en faveur de la transition énergétique (décidée par la Commission européenne en novembre 2016), le Parlement européen s’est positionné mercredi 17 janvier 2018, pour un renforcement des objectifs établis précédemment par l’UE en matière d’énergies renouvelables. Les parlementaires souhaitent notamment imposer une part de 35% d’énergies renouvelables dans la consommation énergétique de l’Union d’ici 2035, ainsi que de nouveaux objectifs contraignants en matière de consommation d’énergie dans l’UE, afin de la réduire de 40% d’ici 2030 toujours.

Masdar partenaire d’Akuo Energy dans l’éolien au Monténégro

Développé et exploité par Akuo Energy, Krnovo est le premier parc éolien à avoir vu le jour au Monténégro.Selon les termes de l’accord, Masdar acquiert 49% de Krnovo Green Energy, la société Monténégrine filiale d’Akuo Energy et propriétaire du parc éolien de 72 MW désormais en exploitation.Krnovo est le deuxième parc éolien de Masdar dans les Balkans occidentaux.

Le pétrole hésite à New York entre baisse des stocks et hausse de la production

Le prix du pétrole new-yorkais a terminé quasi inchangé jeudi, le marché hésitant entre une nouvelle baisse importante des stocks de brut aux Etats-Unis et la perspective de voir la production américaine encore grimper.

Pétrole : l'algérien Sonatrach et l'espagnol Cepsa vont réaménager un puits en déclin

Le contrat porte sur le "réaménagement significatif" et l'exploitation jusqu'en 2043 du champ pétrolifère de Rhoude el Krouf (RKF), dans le bassin de Berkine, à Ouargla (800 km au sud-est d'Alger), déjà exploité depuis 1996 par Sonatrach et Cepsa, indique l'APS. Via ce contrat, Sonatrach et Cepsa s'engagent à investir 1,2 milliard de dollars pour réhabiliter les installations existantes et en construire de nouvelles, selon l'APS.Cepsa, présent en Algérie depuis 30 ans, exploite, en partenariat avec la Sonatrach, trois champs dans le Bassin de Berkine : RKF, Ourhoud (ORD, 2e champ le plus important du pays) et Bir El M'sana (BMS), produisant au total plus de 137.000 barils par jour.

A Fessenheim, l'Etat veut rattraper le temps perdu

Plus de cinq ans après la nomination par l'Etat d'un « délégué interministériel à la fermeture de la centrale nucléaire et à la reconversion du site de Fessenheim », Sébastien Lecornu se rend de jeudi à samedi midi en Alsace afin de réunir les différents acteurs du dossier et d'installer un « comité de pilotage ». « La décision de fermer Fessenheim a été prise en 2011 et six ans et demi après, il n'y a rien sur la table, pas de plan stratégique ni de vision d'ensemble »« Il faudra plus d'un an »

Eolien : un marché hexagonal dominé par l'Allemagne et le Danemark

L'objectif paraît désormais à portée de main : avec 13.760 mégawatts (MW) éoliens installés et raccordés à fin 2017 (soit +1.692 MW l'an dernier), l'objectif de 15.000 MW à fin 2018 fixé par la Programmation pluriannuelle de l'énergie est désormais « facilement atteignable », juge France Energie Eolienne (FEE), à l'occasion de la publication, ce jeudi, du bilan annuel du secteur. Les Hauts-de-France ont tiré la croissance de l'éolien en France, avec plus d'un tiers des nouvelles éoliennes raccordées l'an dernier.

En Allemagne, une église sacrifiée sur l’autel du charbon

Dernier exemple en date dans le petit village d’Immerath, coincée entre la Ruhr et les Pays-Bas et dont l’église vient d’être totalement rasée pour laisser place à l’agrandissement d’une gigantesque mine de charbon, malgré les protestations d’habitants et de militants écologistes. De manière générale, les déplacements de population liés aux mines de charbon se sont multipliés ces dernières années, en Lusace notamment, région de l’Est proche de la Pologne, où des villages entiers ont été rayés de la carte. En 2014, c’est le petit village « vert » de Proschim ainsi que de nombreuses fermes alentours qui ont été détruits pour permettre l’ouverture de nouvelles mines.

Pétrole : l'Irak signe avec BP pour développer les champs de Kirkouk

L'Irak a signé jeudi un contrat avec le géant pétrolier britannique BP pour développer la production de pétrole, que Bagdad dit vouloir plus que doubler, dans la riche province de Kirkouk récemment reprise aux Kurdes. Actuellement, la capacité totale de production dans la province septentrionale de Kirkouk est de 420.000 barils par jour, selon Bagdad. Le ministère du Pétrole irakien avait signé un contrat de consultant avec BP en 2013 pour étudier les réserves et trouver les moyens de développer le champ de Baba Gargar, le plus vieux d'Irak dont l'exploitation remonte à 1927--, et celui de Havana, dans la province de Kirkouk.

Éolien terrestre : dix mesures à venir pour simplifier les règles en France

Augmenter les retombées fiscales pour les communes ou supprimer un niveau de juridiction pour limiter les recours : le ministère de la Transition écologique et solidaire a dévoilé jeudi 10 mesures pour accélérer le développement de l'éolien terrestre en France. Pour améliorer l'acceptabilité de l'éolien dans les territoires, le gouvernement va ainsi revoir la fiscalité pour augmenter les retombées financières des projets dans les communes sur lesquelles sont installés des parcs éoliens. Afin de limiter les temps de traitement des recours sur les projets de parcs, qui mettent en moyenne sept à neuf ans pour entrer en service contre trois ou quatre ans en Allemagne, le gouvernement compte supprimer un niveau de juridiction, à l'image de ce qui a été fait pour l'éolien en mer.

Compétitivité : énergies renouvelables 1 – énergies fossiles OUT. C’est ce qui est annoncé en 2020

« Toutes les technologies renouvelables seront compétitives par rapport aux énergies fossiles en 2020 » annonce ainsi l’Irena. En 2020, les coûts du solaire et de l’éolien seront compris entre 30 et 100 dollars le mégawattheure (MWh), tandis que ceux des énergies fossiles (fuel, gaz, charbon) seront affichés entre 50 et 170 dollars le MWh. Le prix des autres énergies vertes, telles que la géothermie, la biomasse, etc, seront également moins chères que les énergies fossiles. En 2017, les projets réalisés dans l’éolien et le solaire ont été établis entre 60 et 100 dollars le MWh. Le Chili, les Emirats Arabes Unis, le Mexique et le Pérou ont d’ailleurs eu mis en place des projets avec des valeurs record à 30 dollars le MWh dans le solaire.

Le (bio)gaz confirme son potentiel pour lutter contre le changement climatique

17 janvier 2018, avec la publication de son Bilan gaz 2017, GRTgaz montre comment développer les usages du gaz et des gaz renouvelables permet sur le court terme de lutter contre le changement climatique et la pollution de l’air. Développer les usages du gaz et les gaz renouvelables pour lutter immédiatement contre le changement climatique et la pollution de l’air.

EDF Energies Nouvelles met en service une centrale solaire de 115 MWc au Chili

EDF Energies Nouvelles met en service une centrale solaire de 115 MWc au ChiliCette nouvelle installation solaire d’envergure dans le pays contribue à la stratégie CAP 2030 du Groupe EDF qui vise notamment à doubler ses capacités renouvelables d’ici 2030 en France, comme à l’international. Implantée au Chili depuis 2015, EDF Energies Nouvelles y dispose aujourd’hui d’un portefeuille de 360 MW de capacité d’origines solaire et éolienne en exploitation et en construction.

La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée leader dans le secteur des installations photovoltaïques

La Région compte de nombreuses entreprises de premier plan dans le domaine de l’énergie photovoltaïque : des installateurs mais aussi des fabricants, comme SUNPOWER, l’un des rares fabricants français de panneaux solaires, implanté à Toulouse. La Région bénéficie par ailleurs d’une plateforme technologique de Recherche de et Développement : Thémis Solaire Innovation (TSI), à Targassonne, dédiée au développement de nouvelles technologies permettant la production d’énergie d’origine solaire. « Avec un gisement solaire exceptionnel, le potentiel de développement de l’énergie photovoltaïque est immense en Occitanie / Pyrénées-Méditerranée.

Europe/Paquet énergie : Michéle Rivasi y voit de l'ambition et du réalisme !

Le Parlement européen vient de voter trois rapports législatifs qui façonneront l’avenir de la politique climatique et énergétique de l’UE pour la prochaine décennie : une révision de la directive sur les énergies renouvelables, une révision de la directive sur l’efficacité énergétique et la loi-cadre sur le climat et l ‘énergie (gouvernance de l’Union de l’énergie). Michèle Rivasi co-rapportrice Verts/ALE sur la gouvernance de l’Union de l’énergie réagit: « Le Parlement a pris une position historique, conforme et cohérente avec les engagements climatiques de l’UE.

Engie acquiert deux sociétés de services énergétiques en Afrique

Engie a annoncé, mardi 16 janvier 2018, l’acquisition de deux sociétés de services énergétiques en Afrique de l’Ouest à savoir Afric Power et Tieri, dans le but de se développer dans la région. Le groupe industriel énergétique français, n’a pas divulgué le montant de la transaction. Ces acquisitions permettront à Engie de développer son offre de services énergétiques auprès de plus de clients industriels et commerciaux, des secteurs public et privé, a indiqué le groupe français.

EDF renforce sa position sur le marché des services énergétiques chinois

Déjà très présent en Chine dans les secteurs nucléaire, thermique et hydraulique, le groupe français EDF entend poursuivre dans cette voie et investit massivement sur les marchés des énergies renouvelables et des services énergétiques. Engie a conclu un « accord stratégique de coopération » avec Linyang Energy, groupe spécialisé dans les compteurs intelligents pour l’énergie, les services énergétiques ou le solaire, tandis qu’EDF signait deux nouveaux contrats dans les services énergétiques. Deux nouveaux contrats « bas carbone » pour EDF

L'Allemagne a produit 17,46 MWh en 2017 à partir de l’éolien en mer

Les systèmes de raccordement au réseau offshore de TenneT relient une capacité totale de 5 332 MW d'énergie éolienne offshore. Le GRT allemand en charge du réseau offshore de la mer du Nord réalisera deux raccordements supplémentaires au réseau d'ici à la fin de 2019 et fournira au total 7 132 MW de capacité de transport en mer du Nord. Les turbines éoliennes offshore de la mer Baltique qui ne relèvent pas de la zone de réseau de TenneT, ont généré 1,49 TWh en 2017, de sorte que la production totale de l'Allemagne en mer s'est élevée à 17,46 MWh.

Canada : mise en service du parc éolien Nicolas-Riou ( 224,25 MW )

EDF EN Canada inc., une filiale d’EDF Energies Nouvelles, la Régie intermunicipale de l’énergie du Bas-Saint-Laurent (RIEBSL), et la Régie intermunicipale de l’énergie Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine (RIEGÎM), ont annoncé la mise en service du parc éolien Nicolas-Riou. « Le projet de parc éolien Nicolas-Riou a mobilisé la totalité des municipalités régionales de comté (MRC) du Bas-Saint-Laurent, de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine, ainsi que la Première Nation Malécite de Viger, qui ont investi avec leurs municipalités respectives et EDF EN Canada pour la mise de fonds.

Les investissements mondiaux dans les renouvelables repartent à la hausse

Après une année 2016 en demi-teinte, les investissements mondiaux dans les énergies renouvelables sont repartis à la hausse en 2017 portés par un marché du solaire chinois plus dynamique que jamais. Au niveau mondial, le solaire a attiré 160,8 milliards de dollars d’investissements en 2017, en hausse de 18% par rapport à 2016. Derrière le photovoltaïque, l’éolien a vu ses investissements baisser de 12% à 107,2 milliards de dollars sur un an, après une bonne année 2016, tandis que les autres énergies renouvelables (biomasse, géothermie, petite hydroélectricité, etc.) ont attiré toujours moins de 5 milliards de dollars par type d’énergie.

La Bretagne inaugure son nouveau filet de sécurité énergétique

Après six ans d’études et de travaux, la nouvelle liaison électrique reliant Lorient à Saint-Brieuc a été inaugurée lundi 15 janvier 2018, en présence de François Brottes, président du directoire de RTE, du ministre des Affaires étrangères et ancien président de la région Jean-Yves Le Drian, et de Brune Poirson, secrétaire d’État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire. Signé en 2010 entre l’Etat, le Conseil régional de Bretagne, RTE, l’Ademe et l’Anah, ce pacte était destiné à sécuriser l’avenir énergétique de la région via l’ouverture d’une nouvelle ligne, et l’aménagement de nouvelles sources de production d’électricité.

Renouvelables : les installations photovoltaïques chinoises dopent les investissements mondiaux

A lui seul, l'Empire du Milieu a investi 86,5 milliards de dollars dans de nouvelles installations photovoltaïques, soit légèrement plus de la moitié des investissements mondiaux dans le secteur, révèle le bilan des investissements 2017 dans les renouvelables publié par Bloomberg New Energy Finance (BNEF) ce mardi 16 janvier. Sur l'année écoulée, les investissements chinois dans le photovoltaïque ont bondi de 58%, à 86,5 milliards de dollars.

Route du futur : le projet de route géothermique lauréat

Parmie les lauréats, le projet Novatherm, ou "Route à énergie positive (Power Road)", coordonné par EUROVIA, vise à développer une chaussée intégrant un échangeur thermique dans ses couches de surface, couplé à un système de stokage intersaisonnier de chaleur, et capable de jouer le rôle de capteur d’énergie solaire thermique, en été, et d’émetteur de chaleur, en hiver.

Les énergies renouvelables de la préhistoire à nos jours

Malgré la maîtrise des techniques, la question de l'énergie apparaît aujourd’hui comme l’une de nos préoccupations majeures. Certaines de ses sources s'épuisent, d’autres polluent notre environnement. Nos besoins augmentant chaque jour, que faut-il utiliser ? Quelles sont les énergies que l’on appelle renouvelables, et sont-elles vraiment propres ? L’histoire de l’énergie, et tout particulièrement des énergies renouvelables, est donc d’actualité.

Energies renouvelables : le boom du solaire chinois fait flamber les investissements en 2017

Paris - Les investissements dans les énergies renouvelables sont repartis à la hausse dans le monde en 2017, portés notamment par les sommes record dépensées en Chine dans le solaire, selon une étude publiée mardi.Le géant asiatique a ainsi battu son record d'investissements avec un total de 132,6 milliards de dollars (dont 86,5 milliards dans le solaire), en hausse de 24% sur un an.Par zone géographique, les Etats-Unis arrivent loin derrière la Chine, avec 56,9 milliards de dollars d'investissements, en hausse de 1% malgré le discours moins favorable aux énergies vertes de la nouvelle administration Trump.

Feuille de route énergétique : le gouvernement cadre le débat sur le nucléaire

Paris - Des scénarios impliquant de fermer entre 9 et 16 réacteurs nucléaires d'ici 2035 ont été au coeur de discussions mardi sur la future feuille de route énergétique de la France, que le gouvernement doit finaliser cette année, a appris l'AFP de sources concordantes. Le ministère a retenu comme base de discussions deux scénarios sur les quatre publiés récemment par le gestionnaire du réseau de transport RTE, ont indiqué à l'AFP plusieurs participants. Les deux autres scénarios, non retenus, prévoyaient de fermer plus de réacteurs (25 à 52).

Energies renouvelables: De bonnes perspectives pour 2018

Les coûts des énergies renouvelables ont beaucoup diminué dans une période de sept ans. Selon un récent rapport de l’Agence internationale des énergies renouvelables (IRENA), les coûts de l’éolien et du solaire baissent fortement et devraient continuer sur cette tendance. «La combinaison de ces facteurs diminue de plus en plus les coûts des énergies renouvelables, avec des effets qui ne feront qu’augmenter en 2018 et au-delà», analyse l’agence.

Des Smart Buildings capables de gérer nos besoins en électricité

Ce concept énergétique se concrétise grâce aux chercheurs du Laboratoire d’électronique de la Faculté des Sciences et Techniques de l’Ingénieur de l’EPFL, qui ont développé un dispositif capable de collecter les données individuelles informant sur notre consommation d’énergie et notre confort au sein d’un bâtiment. Ainsi, la gestion du bâtiment et du réseau peut fonctionner, quels que soient les objets utilisés ». « Notre Laboratoire apporte les compétences au niveau électronique, avec des chercheurs qui travaillent par exemple sur l’amélioration des mesures d’énergie, la communication entre les objets connectés, la récolte des données et leur utilisation pour coordonner les bâtiments avec le réseau », souligne George Lilis.

Fluence dévoile sa nouvelle plateforme technologique d’énergie solaire photovoltaïque

Fluence, une société de stockage d’énergie détenue par Siemens et The AES Corporation, a annoncé le lancement de sa nouvelle plateforme technologique appelée SunFlex Energy Storage, qui permet à la fois d’améliorer et d’élargir les capacités de production d’énergie solaire photovoltaïque, une ressource énergétique qui connaît déjà la croissance la plus rapide de tout le secteur de l’électricité. “Grâce à la plateforme de stockage d’énergie SunFlex de Fluence, les clients peuvent désormais fournir de l’énergie solaire propre, en grande quantité et à bas coût, jour et nuit, à la demande,” a-t-il ajouté.

En Chine, la première autoroute solaire au monde va recharger les voitures électriques

La Chine, leader mondial des énergies renouvelables, vient d'inaugurer un tronçon de la première autoroute solaire photovoltaïque. À terme, cette dernière pourra recharger par induction les voitures électriques. Pour l'instant, la société Qilu Transporation Development Group, en charge du projet, doit surtout sécuriser l'autoroute. Cinq jours après son inauguration, elle vient d'être vandalisée.

La MASEN au World Future Energy Summit 2018

Une délégation de l’Agence marocaine des énergies renouvelables (MASEN) a fait le déplacement à Abu Dhabi pour participer à partir de ce lundi à la 11ème édition du World Future Energy Summit (WFES), considéré comme l’un des plus grands salons internationaux consacré aux énergies renouvelables. Du 15 au 18 janvier, la MASEN va saisir l’occasion pour faire le point sur les principaux défis du secteur, rappeler ses ambitions de développement des énergies renouvelables dans la région MENA et affiner sa vision du marché et de son évolution, tout en renforçant ses liens avec les acteurs-clés des énergies renouvelables au niveau mondial.

Une nouvelle technique de production photovoltaïque réduit les coûts et améliore la stabilité

Les cellules solaires à pérovskite sont peu coûteuses à produire et leur fabrication est simple. La couche active de collecte de lumière d'une cellule solaire à pérovskite est constituée d'un composé à structure pérovskite, le plus souvent un matériau hybride organique-inorganique à base de plomb ou d'halogénure d'étain. Les matériaux à structure pérovskite, comme les halogénures de méthylammonium et de plomb, sont peu coûteux à produire et leur fabrication est relativement simple.

Le calorifugeage, un atout efficace contre les déperditions de chaleur

Le calorifugeage, pratique qui consiste à recouvrir les tuyaux et autres réservoirs d’eau chaude d’un isolant, est aujourd’hui largement mis en avant pour la rénovation énergétique des immeubles et autres copropriétés. Les tuyaux d’eau chaude d’un immeuble destinés au chauffage ou à l’eau chaude sanitaire sont généralement responsables d’importantes déperditions de chaleur. Si votre immeuble est éligible, vos travaux d’isolation de tuyaux d’eau chaude et de chauffage peuvent être entièrement subventionnés.

Energies renouvelables : Le Maroc présent à la 8e AG de l’Irena

Les travaux de la 8e réunion de l'assemblée générale de l’Agence internationale pour les énergies renouvelables (Irena) se sont ouverts, samedi à Abou Dhabi, avec la participation de plus 1.100 représentants gouvernementaux de 150 pays dont le Maroc.

Electricité solaire, L'ONEE et «Masdar» s'associent

La finalisation d'un projet de coopération entre l'Office national de l'électricité et de l'eau potable (ONEE) et la société émiratie de l'énergie du futur «Masdar», portant sur le raccordement de 19.438 foyers en énergie solaire dans environ 1.000 villages au Maroc a été annoncée, dimanche, à Abou Dhabi.
Energie et mines du 15 au 19 Janvier 2018


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 17 Décembre 2018 - 08:55 Energie et mines du 10 au 14 Décembre 2018

Lundi 10 Décembre 2018 - 08:56 Energie et mines du 03 au 07 Décembre 2018

Inscription à la newsletter







CND en photos
20150226_101251
20150226_100556
rofoof
20150226_100529
maraacid
20150422_121229