Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Energie et mines du 16 au 20 Octobre 2017

Veille Maraacid


Le premier parc éolien flottant mondial a été inauguré en Ecosse

Avec le projet Hywind, ce sont cinq machines qui viennent en effet d'être déployées au large de ses côtes, fournissant ce 18 octobre 2017 leurs premiers MWh. Une avance de plusieurs années sur les projets français donc, puisque l'étape suivante du programme de déploiement en mer de fermes pilotes n'interviendra qu'en 2020-2021 au large de l'Hexagone…Irène Rummelhoff, vice-présidente exécutive de l'activité Energies alternatives chez Statoil, l'énergéticien norvégien en charge de cette ferme, déclare : "Hywind peut fonctionner dans des eaux d'une profondeur allant jusqu'à 800 mètres, ce qui permet d'ouvrir à l'éolien offshore des territoires jusqu'à présent inaccessibles". Les partenaires ont d'ores et déjà prévu d'adjoindre à la ferme éolienne un système de stockage au lithium, d'une capacité de 1 MWh, nommé "Batwind".

Solar Decathlon: l’équipe suisse casse la baraque !

L’équipe suisse a brillé lors de la compétition internationale Solar Decathlon 2017 aux Etats-Unis avec sa maison solaire NeighborHub, en remportant le 1er prix général et de nombreuses autres distinctions ! Après plus de 2 ans de préparation intense, l’équipe suisse peut être fière de la performance de ses étudiants. Pour rappel, l’équipe suisse a fait le pari audacieux de proposer un concept différent, avec une maison au service de son quartier, plutôt qu’un pavillon conçu pour une famille.

Séoul achèvera finalement deux réacteurs nucléaires partiellement construits

La Corée du Sud a décidé vendredi de terminer la construction de deux nouveaux réacteurs nucléaires, après des mois de débats enflammés sur une potentielle sortie graduelle de l'atome.Quatre autres chantiers de réacteurs sont quasiment terminés en Corée du Sud, qui compte 24 réacteurs en service. Le nucléaire fournit 30% de l'énergie consommée en Corée du Sud.

L’EPR de Flamanville sera bien mis en service fin 2018

L’EPR de Flamanville sera le premier réacteur nucléaire de nouvelle génération déployé sur le territoire français. Alors que l’ASN vient de donner son feu vert à la mise en service de la cuve du réacteur, le groupe EDF se prépare à deux nouvelles phases de tests importantes. L’Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) a publié le 11 octobre un communiqué de presse annonçant l’autorisation de la mise en service de la cuve du réacteur EPR de Flamanville.

L'ex centrale nucléaire italienne de Garigliano, pas près d'être démantelée

Quarante ans après sa fermeture, l'ancienne centrale nucléaire de Garigliano en Italie n'est pas près de voir la fin de son démantèlement. A près de 2.000 kilomètres de là, le chantier pharaonique du démantèlement de la centrale nucléaire de Greifswald - autrefois la plus grosse d'Allemagne de l'Est - a bien avancé."Aujourd'hui, après plus de 20 ans, Greifswald reste le plus gros projet de démantèlement d'une centrale nucléaire dans le monde", souligne Henry Cordes, le patron de la société publique EWN, en charge des travaux.

Electrification rurale: Le programme quasiment bouclé

«Actuellement, la majorité de ces villages a été également raccordée au réseau électrique», souligne Aziz Rabbah, ministre de l’Energie, des Mines et du Développement rural.Le budget prévisionnel nécessaire pour l’électrification de ces villages est évalué à 21,95 millions de DH. Il sera financé à hauteur de 55% par les communes (12,16 millions de DH), 40% par l’ONEE (8,8 millions de DH) et 5% par les bénéficiaires (982.500 DH).Pour les 9 villages restants, dont le coût par foyer dépasse 80.000 DH, le ministère propose l’électrification avec l’exonération des communes des frais facturés par l’ONEE. Ce qui réduira la facture.

Les Français ont-ils changé leurs habitudes de consommation d’énergie ?

Non car le principal frein, c’est que les Français restent convaincus que la démarche est trop compliquée et qu’elle peut entraîner de nombreux désagréments : frais de changement de fournisseur, changement de compteur… voire des coupures d’énergie ! Malgré des remous médiatiques autour de leur installation, les Français sont désormais assez familiers de ces compteurs nouvelle génération et de l’opportunité qu’ils représentent afin de mieux maitriser leur consommation d’énergie. Ces compteurs sont d’ailleurs largement plébiscités par les foyers français : ils sont 70% à estimer que les nouveaux modèles de compteurs leur permettront de mieux suivre leur consommation d’énergie grâce à un relevé de la consommation réelle.

Energie renouvelable et efficacité énergetique : La Cedeao vise l’accès universel en 2030

La communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), dans un Forum lancé, hier, à Dakar, sur «les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique», a indiqué que l’objectif est d’atteindre l’accès universel à l’énergie en 2030 dans la zone. Pour ce, la Cedeao veut profiter des énergies renouvelables en augmentant leur part dans le mix énergétique.Abondant dans le même sens, le chef de la Délégation de l’Union européenne (Ue) au Sénégal, Gonzalo Ducay, estime qu’il n’y a point de développement économique et social sans accès à l’énergie d’où la nécessité pour la Cedeao de profiter du secteur des énergies renouvelables.

Siemens Gamesa inaugure la première usine de pales en Afrique

Installée sous les hautes montagnes de Chrafate près de Tanger, dans le nord du Maroc, l’usine de fabrication de pales d’éoliennes, la première en Afrique et au Moyen-Orient, a été officiellement inaugurée ce mercredi 11 octobre. Siemens Gamesa qui se positionne comme le leader du marché africain avec plus de 15 ans d’existence en Afrique du Nord, notamment au Maroc, en Algérie et en Egypte, veut agrandir sa part du gâteau.Cet emplacement à Tanger nous offre un accès direct à des marchés parmi les plus importants de demain : ici au Maroc, dans tout le Moyen-Orient, en Europe, en Afrique et dans la région méditerranéenne», a expliqué le PDG de Siemens Gamesa Renewable Energy.

Akuo Energy termine le difficile financement de la centrale solaire de Kita au Mali

le financement de son plus gros projet en Afrique : une centrale solaire de 50 MW au Sud-Ouest du Mali, près de la ville de Kita. Les fonds propres sont apportés par Akuo Energy et deux spécialistes des infrastructures : l’investisseur marocain Infra Invest via son fonds Arif et un fonds danois. Co-investisseur de la centrale de Kita, la société Infra Invest gagne sans doute à être connue par les développeurs français ambitieux en Afrique.

Statoil commence la production d'électricité avec son parc éolien flottant en Ecosse

Le groupe pétrolier norvégien Statoil, annonce mercredi 18 octobre, avoir débuté la production d'électricité avec son parc d'éoliennes flottantes situé au large de l'Ecosse. Une première mondiale, précise Statoil dans un communiqué. Ce parc éolien flottant est situé à 25 kilomètres au large de Peterhead, une ville de la région de l'Aberdeenshire située au nord-est de l'Ecosse.

Mais que fait Google dans le monde de l’énergie ?

Alphabet est présent dans plusieurs segments de la chaine de valeur de l’électricité. Alphabet combine des investissements dans l’approvisionnement énergétique à long terme (par l’achat), l’investissements dans les énergies renouvelables (au-delà de ses besoins propres) et voit aussi des opportunités d’affaires dans la transition énergétique.

Eco-performance : L’École polytechnique va se fournir en électricité verte

La mise en place de nouvelles pratiques responsables a permis à l’X de présenter un bilan énergétique positif et ainsi de devenir membre de la communauté AlpEnergie. L’École polytechnique a été désignée « site pilote » dans le domaine du développement durable et s’engage à mener une politique innovante en la matière. Un choix réalisé pour des raisons diverses : développer les énergies renouvelables ou encore alléger leur bilan carbone, entrer dans l'ère de l'économie circulaire et utiliser de manière responsable les ressources naturelles.

Le ballon solaire ou le groupe électrogène renouvelable du futur

éphyr solar est en passe de révolutionner l’accès à l’énergie dans les zones réculées. La start-up a en effet conçu un ballon solaire destiné aux situations d’urgence, aux événements publics et à la surveillance de sites industriels. Entretien avec Julie Dautel, cofondatrice de Zéphyr solar.

[VIDEO] Sunpartner industrialise son concept de vitre photovoltaïque

Avec une transparence moyenne, on va pouvoir produire une centaine de watts au mètre carré", explique Frank Edmé, directeur opérationnel de l'activité vitrage chez Sunpartner. Ce qui est moins qu'avec des panneaux photovoltaïques classiques qui produisent environ 160 watts au mètre carré. Pari audacieux sur le rendu esthétique et la production d'électricité, reste à convaincre les promoteurs et architectes à payer un verre photovoltaïque à 400 euros le mètre carré contre 150 euros pour un verre classique sans cellule mais le président de la société, Ludovic Deblois, a confiance.

France-Espagne : place à une future interconnexion électrique d’envergure

Fin septembre 2017, les gestionnaires de réseaux français (RTE) et espagnol (ETE) ont trouvé un accord de financement pour lancer le projet d’une interconnexion électrique entre les deux pays. Ce futur raccordement électrique verra le jour dans le golfe de Gascogne et il devra permettre de monter en puissance dans le transport d’électricité entre la France et l’Espagne. Outre ses implications à court terme, cette interconnexion électrique de grande envergure devrait aussi jouer un rôle central dans le développement d’une nouvelle stratégie de consommation électrique en Europe. Permettant un meilleur ajustement de la production électrique pour répondre aux pics de consommation, elle aura aussi pour but d’injecter plus d’électricité verte dans le mix français.

Projets solaires photovoltaïques : SunPower fournira 291 MW (CRE4)

En comparaison aux panneaux solaires de technologie conventionnelle, les panneaux solaires E-Series de SunPower produisent 30% d'énergie en plus à surface identique au cours des 25 premières années. Les panneaux solaires à courant continu E-Series de SunPower, ainsi que ses panneaux solaires X-Series, sont certifiés Cradle to Cradle™ niveau argent. SunPower est le seul fabricant de panneaux solaires au monde à avoir obtenu cette certification.

Relance des investissements pour l'énergie et le climat dans la région méditerranéenne

Le Forum des entreprises pour l'énergie et le climat, organisé par l'UpM hier au Caire sous l'égide du ministère égyptien de l'Électricité et des Énergies renouvelables et de l'Autorité égyptienne pour les Énergies nouvelles et renouvelables avait pour thème : la création d'opportunités pour les énergies renouvelables en région euro-méditerranéenne, en tant que facteur essentiel du développement socio-économique. Le Forum, tenu à l'ocasion de la Journée mondiale de l'énergie, a réuni plus de 150 hauts fonctionnaires, des représentants de grandes sociétés privées et de start-ups évoluant dans le domaine des énergies renouvelables, ainsi que des institutions financières internationales et des banques de développement venant des différents États membres de l'UpM. Les participants ont convenu de la nécessité de promouvoir, au travers de la fédération des associations d'entreprises liées à l'énergie, la coopération dans la région euro-méditerranéenne, afin d'encourager les initiatives du secteur privé dans le secteur de l'énergie.

Mylight Systems lance son offre monitoring

MyLight Systems, spécialiste de la gestion d’énergie et de l’autoconsommation solaire, présente sa solution de monitoring, à Paris cet automne à l’occasion des salons professionnels Rexel et Interclima+elec. En effet, des solutions comme le monitoring de MyLight Systems permettent de s’assurer immédiatement de la qualité de son investissement solaire grâce au suivi en temps réel de la consommation et de la production. Le monitoring de la production et de la consommation en temps réel est indissociable d’une installation en autoconsommation.

Alfen lance la première solution de stockage à destination des réseaux électriques auto-réparateurs dans le monde

Evert Raaijen, spécialiste du stockage d’énergie chez Alfen, commente : « L’aspect unique de cette solution est que les cellules locales sont intrinsèquement stables grâce à l’auto-ajustement de l’offre et de la demande en fonction de la fréquence du réseau électrique. Grâce à ses solutions réseau intelligentes, à ses systèmes de stockage d’énergie, à ses bornes de charge pour véhicules électriques et à son offre de divers produits, systèmes et services, Alfen joue un rôle central et connecteur dans le secteur des réseaux de transport d’énergie.Le système de stockage d’énergie Alfen est utilisé pour des applications telles que l’équilibrage de charge, le négoce énergétique, la régulation de fréquence et la création de réseaux électriques autonomes connectés à des sources d’énergie solaire ou éolienne.

Aides à la rénovation énergétique : quelles nouveautés en 2018 ?

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) permet de déduire de l’impôt sur le revenu, 30% des dépenses éligibles (montant plafonné) pour certains travaux d’amélioration de la performance énergétique ou l’acquisition d’équipements permettant des économies d’énergie (chaudières à condensation, appareils de régulation du chauffage, etc.). Lire aussi : Crédit d’impôt pour la transition énergétique : comment en profiter ?

Efficacité énergétique : vers la mise en place d’un plan d’action ?

Le ministère de l’économie et des finances vient de délivrer un rapport d’étude sur les acteurs, l’offre et le marché de l’efficacité énergétique à destination de l’industrie. Bercy a dressé une liste de recommandations reposant, entre autre, sur le renforcement d’actions de sensibilisation, de formation et de communication autour de l’efficacité énergétique à destination des industriels.Enfin, Bercy préconise la création de deux nouvelles structures, une d’appui à l’internationalisation de consortium d’acteurs (Hub EE Export) ayant pour objectif de faciliter le positionnement des acteurs français de l’offre de solutions d’efficacité énergétique à l’export et une autre, nationale, d’accompagnement à l’innovation dans le secteur de l’efficacité énergétique industrielle (structure EE France).

Projet de nouvelle ligne électrique reliant la France et l'Espagne

Ouverture de la concertation préalable publique. Le préfet, à l'issue des discussions, a défini « l'aire d'étude du projet » sur la base de laquelle la concertation préalable va se poursuivre.La phase de concertation préalable permettra d'assurer l'information et la participation du public à ce grand projet.

Plan gazier: Le choix d’un consortium pour bientôt

Le projet «Gas to Power» vise la réalisation d’un terminal gazier pour contribuer à l’importation des besoins du pays en gaz naturel estimés à environ 5 milliards de m3 par an. Le choix de la shortlist des groupements préqualifiés pour le développement du projet «Gas to Power» est lancé. «La sélection des investisseurs nationaux et étrangers est entamée pour répondre à la demande nationale en gaz naturel liquéfié», a indiqué Aziz Rabbah, ministre de l’Energie et des Mines devant les députés de la première Chambre.

Arrêt des hydrocarbures en France : ne confondons pas la fin et les moyens

Quant à l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables, elles atteignent leurs limites dans les industries lourdes, comme l’acier, le ciment ou la chimie, où il n’y a pas d’alternatives à l’utilisation des énergies fossiles, et qui représente 20 % des émissions mondiales de CO₂ et le double des émissions de CO2 du secteur électrique en France.Ces différents aspects réclament que l’on reformule le débat : le cœur du problème de la transition énergétique, ce sont les émissions de CO2, pas l’utilisation des énergies fossiles ; c’est du moins ce que voudrait une lecture plus pragmatique de l’Accord de Paris. Dans un monde où le budget carbone est limité, il est inconcevable de continuer d’utiliser les énergies fossiles comme par le passé.

Total va créer des emplois en France grâce aux renouvelables, selon son PDG

Total va créer des emplois en France au cours des cinq prochaines années grâce en particulier aux énergies renouvelables, a déclaré mercredi son PDG, Patrick Pouyanné. PARIS (Reuters) - Total va créer des emplois en France au cours des cinq prochaines années grâce en particulier aux énergies renouvelables, a déclaré mercredi son PDG, Patrick Pouyanné. “On arrive à peu près à stabiliser nos métiers traditionnels, (.) mais en France on va créer des emplois - il y a longtemps qu‘on n‘a pas fait ça dans le groupe - notamment par notre engagement dans les nouvelles énergies, que ce soit les renouvelables, le stockage de l‘énergie ou l‘efficacité énergétique”, a-t-il ajouté.

2016, croissance record de l’éolien

Cette montée en puissance du marché de l’éolien s’accompagne de créations d’emplois : selon l’Observatoire, 1400 emplois ont vu le jour en 2016 (+ 9,6 % par rapport à 2015), portant à 15 850 le total des emplois de la filière. Les entreprises françaises de l’éolien couvrent l’ensemble de la chaine de valeur de la filière : ingénierie et construction (4 776 emplois), études et développement (4 042 emplois), fabrication de composants (3 884 emplois) et exploitation et maintenance (3 165 emplois). Ce même jour, l’Ademe a également publié deux études confirmant le potentiel de la filière éolienne : “Étude d’impacts socio-économique – filière éolienne française, bilan, perspectives et stratégies” et “Caractérisation des innovations technologiques du secteur de l’éolien et maturités des filières” ; La première étude comprend une évaluation des retombées socio-économiques de la filière éolienne, un bilan de la politique de soutien en place depuis 2000 et une analyse des perspectives d’évolution et actions à entreprendre pour poursuivre son déploiement.

ID1 : tous les secrets de la première éolienne flottante française

Le premier démonstrateur d'éolienne flottante Ideol Floatgen est prêt à prendre le large. Conçu avec le concours de l'Ecole Centrale Nantes et de Bouygues Travaux Publics, il recèle de nombreuses innovations, allant de la forme du flotteur, à la formulation du béton utilisé pour réaliser cette fondation flottante en passant par la nature des amarres. Sur le projet Floatgen, Benoît Lange, le directeur marketing de Bouygues Travaux Publics, saluant une belle réussite technique, conclut : "C'est une coopération dans l'innovation avec une PME, Ideol, un établissement d'enseignement, Centrale Nantes, et un grande groupe de BTP, Bouygues.

Energies renouvelables, les avantages et inconvénients

Les énergies renouvelables sont une source d’énergie inépuisable. Disponibles à volonté, ces sources sont diverses et variées, allant du solaire à l’éolien en passant par la géothermie. Grâce à ces énergies peu polluantes, on peut envisager un système de production énergétique prolifique plus respectueux de la nature. Si les énergies renouvelables (EnR) possèdent de nombreux avantages, on recense également quelques inconvénients à leur exploitation.

19 millions d'euros investis via Lendosphere pour la transition énergétique

Alors que le financement participatif continue de se démocratiser avec une croissance de 48% entre les premiers semestres 2016 et 2017, Lendosphere vient de dépasser les 19 millions d’euros prêtés depuis sa création en 2014. » Dans le cas des appels d’offres solaires, on estime un potentiel 100 millions d’euros à lever en financement participatif, sur 3 ans. Ainsi, 49 projets à enjeu local ont été présentés sur Lendosphere, pour un montant total investi de plus de 9,2 millions d’euros grâce à 9.600 offres effectuées par les membres de Lendosphere.

Enfin une solution à la guerre du thermostat au bureau !

Une nouvelle étude publiée dans la revue Energy and Buildings propose une méthode de gestion automatisée des conditions environnementales des bureaux (notamment la qualité de l’air, la température et l’éclairage) qui optimise simultanément la productivité du personnel et les coûts de consommation d’énergie.« L’amélioration de la qualité de l’environnement dans les immeubles de bureaux se répercute sur le confort, et par conséquent sur la productivité des employés », affirme Hashem Akbari, professeur au Département de génie du bâtiment, civil et environnemental.À l’opposé, dans les immeubles où les conditions confortables sont déterminées au sein de chaque groupe ou zone, les préférences thermiques personnelles des occupants risquent d’être négligées, ce qui peut causer des pertes de productivité.

Réseaux de chaleur et de froid : les professionnels du secteur réclament plus de soutien

Inquiets des nouvelles orientations budgétaires de l’Etat présentées dans le projet de loi de finance 2018, ces professionnels réclament notamment une augmentation des aides publiques qui leur sont consacrées à travers le Fonds chaleur.Géré par l’Ademe depuis 2009, le Fonds chaleur participe au développement de la production renouvelable de chaleur pour l’habitat collectif, les collectivités et les entreprises. Il permet de financer les projets de production de chaleur à partir d’énergies renouvelables et de récupération d’énergie (EnR&R) ainsi que les réseaux de chaleur liés à ces installations.

La réduction du nucléaire en France est-elle compatible avec l’Accord de Paris ?

Pour respecter l’engagement de réduction du nucléaire à 50% de l’électricité produite d’ici 2025, 17 réacteurs nucléaires pourraient fermer dans les années à venir. Le parc nucléaire n’est pas éternel et il est temps de cesser de jouer à l’autruche : que ferons-nous quand les réacteurs nucléaires actuels seront fermés ?Le parc nucléaire historique représente bien un avantage carbone pour la France.

La filière éolienne française entre vents et marées

Pourtant, l’implantation des parcs éoliens en France est un véritable parcours d’obstacles.À l’issue de l’exploitation, la durée de vie moyenne d’une éolienne est de 20 ans, le parc éolien étant alors démonté et la plupart des pièces recyclées.Même le leader mondial de l’énergie, EDF, est contraint de multiplier les projets éoliens à l’étranger, faute de perspectives en France.

Une entreprise solaire norvégienne signe pour 2,5 mds d'euros en Iran

Saga Energy, a signé un contrat portant sur un investissement de 2,5 milliards d'euros en IranLe contrat, signé entre Saga Energy et le groupe privé iranien Amin Energy Developpers, "est la preuve que nous prenons très au sérieux l'ouverture [de l'Iran], et nous verrons bientôt d'autres investissements" dans ce pays, a assuré M. Nordrum. Mais en dépit de la signature de l'accord sur le nucléaire iranien, qui a permis la suspension des sanctions économiques occidentales et onusiennes pesant contre l'Iran en échange de mesures prises par Téhéran pour garantir que le pays ne cherche pas à se doter de la bombe atomique, beaucoup d'investisseurs étrangers se montrent encore prudents voire frileux.

Énergies renouvelables : une étonnante batterie qui respire développée au MIT

Les chercheurs du MIT ont mis au point une batterie qui stocke de l’électricité en inspirant et en expirant de l’oxygène.C'est le cas de cette innovation du Massachusetts Institute of Technology (MIT).Ainsi, la batterie mise au point par les chercheurs du MIT a de quoi étonner par ses caractéristiques et détonne dans le paysage.

L’eau de mer pour chauffer et climatiser un quartier de Marseille

Optimal Solutions, filiale de Dalkia (groupe EDF), a conçu et réalisé à Marseille, un réseau d’eau tempérée pour alimenter des bâtiments en chaleur et en froid à partir d’une énergie 100 % renouvelable : la thalassothermie, ou l’énergie thermique des mers. Ce réseau innovant a la particularité de fournir simultanément de la chaleur et de la climatisation aux bâtiments grâce à la récupération de calories sur eau de mer. Le réseau est composé d’une boucle d’eau tempérée qui relie la station de récupération de calories sur eau de mer – située sur le port de Marseille – aux pompes à chaleur installées au sous-sol des bâtiments.

Eurovia dévoile Power Road®, la route à “Energie Positive” – Partie 1

Installé en juillet 2017, le démonstrateur D1 est situé sur la voie d’accès au parking poids lourds de la gare de péage de l’autoroute A10 à Saint-Arnoult-en-Yvelines (78) sur le réseau Cofiroute (VINCI Autoroutes). Afin d’évaluer la résistance mécanique de Power Road® sous trafic, le trafic poids lourds sera simulé par la mise en place d’un manège de fatigue FABAC – exploité par l’IFSTTAR – qui permettra l’analyse du comportement mécanique de la chaussée sous trafic simulé. La mise en place de la chaussée s’auto-déneigeant sur le parking du lycée Xavier Marmier (4 400 m² dont 3 500 m² équipés) constitue une opportunité en conciliant l’extension du réseau de chaleur et la réfection d’un parking vieillissant.

Une installation de biométhanisation agricole atteint les 500 kW

L’installation doublée a donc déjà pu être raccordée au réseau, et cela quelques mois seulement après sa construction.De plus, il y a un autre avantage pour les agriculteurs français : en décembre 2016, le prix de rachat de base public pour l’électricité injectée, en particulier pour l’utilisation de lisier, a été augmenté pour les installations de biométhanisation agricoles et la période maximale de rachat a été rallongée de cinq ans pour aller jusqu’à vingt ans actuellement. Le rôle du biogaz est renforcé par le nouveau tarif, dans l'optique que les atouts de cette source d'énergie puissent être utilisés lors de la transition énergétique en France : comparé à d'autres ressources renouvelables, non seulement la production de biogaz peut s'adapter rapidement aux variations de consommation, mais celui-ci peut aussi être stocké facilement.

Nouveau en France : une route-radiateur qui emmagasine la chaleur l’été pour la restituer l’hiver

Power Road est testé depuis juillet sur 500 m2 de la voie d’accès au parking poids lourds, au célèbre péage de Saint-Arnoult (Yvelines). C’est une réussite puisqu’il permet de chauffer le bâtiment du service-clients attenant. Le but de cette ” route-radiateur ” est de réussir à chauffer les bâtiments proches, notamment pendant l’hiver sans allumer les radiateurs. Mais aussi de déneiger certains tronçons comme ce parking à Pontarlier (Haut-Doubs), où le système a été implanté.

L'Arabie contrainte à réduire de nouveau sa production de pétrole

Ces réductions visent, selon des analystes, à rééquilibrer le marché après la perte de centaines de milliards de dollars de revenus par ce poids lourd de l'Opep, qui affiche d'énormes défici


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 17 Décembre 2018 - 08:55 Energie et mines du 10 au 14 Décembre 2018

Lundi 10 Décembre 2018 - 08:56 Energie et mines du 03 au 07 Décembre 2018

Inscription à la newsletter







CND en photos
20150226_100815
maraacid
20150226_100556
20150226_101251
cnd
20150226_095904