Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Energie et mines du 18 au 22 Juin 2018

Veille Maraacid


L’UE affiche un objectif d’efficacité énergétique de 32,5% d’ici 2030

Ces deux institutions, favorables à un renforcement des objectifs établis précédemment par l’UE, ont voté pour un objectif d’efficacité énergétique de 32,5% d’ici 2030, par rapport au niveau de 1990.Les négociateurs du Parlement européen et du Conseil européen sont tombés d’accord mercredi 20 juin 2018, sur un nouvel objectif d’efficacité énergétique de 32,5% d’ici 2030, compris dans le paquet « Energie propre » proposé par la Commission européenne en novembre 2016.

L’énergie : par le marché plutôt que par l’État

Donc on parle maintenant de pauvreté énergétique, et ce sont les statistiques françaises : environ 15% des ménages sont en position de pauvreté énergétique. Par conséquent la dépense énergétique représente une portion de plus en plus importante et souvent difficile à assumer avec le budget familial. Et vous avez un autre 10% de la population, donc un quart en tout, qui vit soit la pauvreté soit la précarité énergétique.

Une France renouvelable à plus de 50% en 2030, c'est possible€

Un mix électrique basé sur la production nucléaire (qui compterait pour près de la moitié de la production d’électricité intérieure) et la production d’énergie renouvelable (qui compterait pour l’autre moitié) est faisable à l’horizon 2030, sans augmenter les émissions de CO2. La production d’électricité PV apparaît, de loin, comme la source d’énergie renouvelable la moins chèreEn revanche, des capacités nucléaires supérieures à 40 GW, associées à une production croissante issue des sources renouvelables, auraient tendance à créer une surabondance d’électricité qui devrait alors être exportée.

Objectifs ambitieux en matière de renouvelable pour le Brésil

Le Brésil est le troisième marché mondial des énergies renouvelables après la Chine et les Etats-Unis. La part des énergies renouvelables (petites centrales hydroélectriques, biomasse, énergie éolienne et solaire) dans la consommation nationale d’énergie devrait passer de 8,2 % en 2017 à plus de 23 % à l’horizon 2030. La part d’ENGIE dans la capacité de production nationale est de 6 %, dont 90 % provenant d’énergie renouvelables.

Pétrole : l'Opep et la Russie à la recherche d'un compromis face à la remontée des cours

La remontée des cours du brut et de nouvelles tensions géopolitiques, largement inattendues il y a quelques mois encore, contraignent les pays producteurs de pétrole à revoir leur stratégie. Leur objectif était de peser sur l'offre pour réduire les stocks et favoriser ainsi une remontée des cours. D'un côté l'Arabie saoudite, les pays du Golfe et la Russie peuvent facilement augmenter leur production et sont donc en mesure de compenser une baisse des cours en accroissant leurs volumes.

Éoliennes offshore : accords trouvés pour les six parcs, et 15 milliards d’économies

En effet, le gouvernemental avait annoncé, en mars 2018, vouloir renégocier, à la baisse, les tarifs de rachat de l’électricité, retenus sur les six projets. Ces derniers, accordés en 2012 et 2014, étaient compris entre 180 et 230 euros par mégawattheure produit, mais ces dernières années, le coût de l’éolien en mer a fortement baissé en Europe, s’approchant à plusieurs reprises des 100 euros/MWh.

Une cellule photovoltaïque à base de pérovskite bat un record de rendement

Une cellule photovoltaïque composée d'une couche de pérovskite sur une autre de silicium a atteint un rendement de 25,2 %. Ce nouveau record a été établi grâce à un procédé de fabrication développé par des chercheurs de l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne et du Centre suisse d'électronique et de microtechnique de Neuchâtel.

L'UE veut réduire d'un tiers sa consommation d'énergie d'ici 2030

Bruxelles - L'UE s'est fixée comme objectif de réduire d'environ un tiers sa consommation d'énergie d'ici 2030, nouvelle étape dans l'adaptation de sa législation aux ambitions affichées dans le cadre de l'accord de Paris, selon un accord trouvé mardi soir.La nouvelle législation prévoit un objectif d'efficacité énergétique de 32,5% d'ici 2030, avec une clause de révision en 2023, par rapport au niveau de 1990. Dans le cadre de l'accord de Paris, l'UE s'est engagée à faire baisser ses émissions de gaz à effet de serre de 40% d'ici 2030.
Energie et mines du 18 au 22 Juin 2018


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 17 Décembre 2018 - 08:55 Energie et mines du 10 au 14 Décembre 2018

Lundi 10 Décembre 2018 - 08:56 Energie et mines du 03 au 07 Décembre 2018

Inscription à la newsletter







CND en photos
20150226_100556
20150226_095904
abh
rofoof
20150226_100529
20150422_121229