Portail du Centre National de Documentation du Maroc

Energie et mines du 20 au 24 Novembre 2017

Veille Maraacid


Gaël Giraud : « Une vision pour la transition énergétique »

C’est l’excès d’endettement privé qui freine les investissements d’avenir, en particulier ceux dont nous avons besoin pour faire face au changement climatique. D'où un possible cercle vicieux : le dérèglement climatique détruit de plus en plus les ressources de notre aptitude à rembourser une dette privée qui explose et peut devenir insoutenable.

Burkina : Eren RE « démontre qu’une centrale hybride peut être rentable »

Eren Renewable Energy vient d’annoncer la signature d’un accord de crédit de 16,5 millions de dollars avec la Biciab, filiale de BNP Paribas au Burkina, pour le financement de la centrale solaire d’Essakane. Valorisée à près d’un milliard d’euros lors du rachat de 23 % de ses parts par Total (pour 237,5 millions d’euros) en septembre, le producteur d’électricité à partir d’énergies renouvelables (solaire, éolien, hydroélectrique) va fêter en décembre la première année d’exploitation de sa centrale solaire en Ouganda (la plus importante de ce type en Afrique de l’Est) et a annoncé récemment le bouclage financier de deux projets de centrales de 63 MWp chacune à Benban en Égypte (au nord d’Assouan).

Engie : le groupe remporte 690 MW de projets solaire et éolien au Mexique

Le groupe français Engie a annoncé, mercredi 22 novembre 2017, avoir remporté quatre nouveaux contrats pour l’installation au Mexique de 690 mégawatts de projets éolien et solaire dans le cadre d’un appel d’offres national. Ces quatre projets (un parc éolien et trois parcs solaires) s’inscrivent parfaitement dans la stratégie d’Engie de développer les activités peu ou pas émettrices de gaz à effet de serre et confirment la dynamique du groupe dans les énergies renouvelables au Mexique et en Amérique Latine de manière générale.

Avantages et inconvénients des lampes LED pour l'éclairage domestique

Au-delà de la consommation d'énergie en fonctionnement, la lampe à LED génère, lors de sa fabrication et en fin de vie, des impacts environnementaux. L'Agence internationale de l'énergie a ainsi compilé plusieurs analyses de cycle de vie des solutions d'éclairage permettant de comparer les performances environnementales des lampes incandescentes, des LFC et des LED.

Enedis teste de nouveaux moyens d'intégrer les énergies vertes au réseau

Paris - Le gestionnaire du réseau de distribution d'électricité Enedis va tester de nouveaux moyens pour mieux intégrer les énergies renouvelables au système électrique, notamment en Vendée et en Champagne-Ardennes, a-t-il annoncé jeudi. Le mois prochain, la filiale d'EDF va ainsi expérimenter une nouvelle manière de raccorder un parc éolien et un parc solaire en Vendée.Autre expérimentation qui sera lancée l'an prochain en Champagne-Ardennes, principale région éolienne de France : recharger des véhicules électriques grâce au pilotage de l'électricité produite dans des parcs éoliens et utiliser les réserves de courant dans les batteries des véhicules pour aider le réseau électrique lorsque les éoliennes ne tournent pas.

L’énergie, incontournable «combustible» du développement

«Le développement n’est pas seulement une question de croissance économique, mais de transformation structurelle de l’économie», relève un nouveau rapport de la Cnuced sur l’énergie des pays les moins avancés (1). «L’utilisation productive de l’énergie est le facteur qui transforme l’accès à cette énergie en développement économique», indique Mukhisa Kituyi, le secrétaire général de la Cnuced.Dans les pays les moins développés, 60% de la population en moyenne n’a pas accès à l’électricité.

La Nouvelle-Aquitaine met le cap sur la rénovation énergétique

Lundi 6 novembre 2017, la Région Nouvelle-Aquitaine et la Banque Européenne d’Investissement (BEI) signaient un accord de financement à hauteur de 43 millions d’euros, en faveur de la rénovation énergétique et des économies d’énergie. Confiés à l’Agence Régionale pour les Travaux d’Economie d’Energie (Artéé), ces fonds doivent permettre de financer des travaux de rénovation énergétique dans l’habitat privé et d’expérimenter en région Nouvelle-Aquitaine le tiers financement direct prévu par la loi de transition énergétique.

Tunisie: Le ministère de l’Energie a reçu 69 offres de projets de production de l’électricité propre

Le ministère de l’Energie, des Mines et des Energies renouvelables annonce jeudi, dans un communiqué, avoir reçu 69 offres de projets, dans le cadre de l’exécution du programme de production de l’électricité, à partir des énergies renouvelables (1000 mégawatts), au cours de la période 2017-2020.Le département avait publié le 11 mai 2017, un appel à projets, dans le cadre du régime d’autorisation, d’une capacité de 210 mégawatts pour la période 2017-2018, tout en fixant la date du 15 Novembre 2017, comme dernier délai de présentation des offres.

La filière solaire réclame un groupe de travail pour simplifier les règles

Paris - Les industriels du solaire réunis au sein du syndicat Enerplan ont réclamé jeudi la mise en place d'un groupe de travail pour simplifier les règles dans le solaire, à l'image de celui créé en octobre par le gouvernement dans l'éolien. Début octobre, le ministère de la Transition écologique a lancé un groupe de travail chargé de "simplifier et consolider les règles dans l'éolien", qui souffre notamment d'un temps de développement très long des projets. Enerplan avait indiqué que dans un premier temps que le principe d'un groupe de travail pour le solaire était acté mais, sollicité par l'AFP, le ministère de la Transition écologique n'a pas confirmé cette information.

Gaspésie: un nouveau gisement contiendrait plus de 800 millions de barils de pétrole

Le projet Bourque, entamé dès 2012 par Pétrolia, a reçu des appuis politiques et financiers de la part du gouvernement Couillard.Le projet Bourque, entamé dès 2012 par Pétrolia, a reçu des appuis politiques et financiers de la part du gouvernement Couillard. Jusqu’à présent, ce projet d’exploration a été présenté essentiellement pour son potentiel en gaz naturel conventionnel, même si Pétrolia a procédé à des forages horizontaux et a eu recours à des solutions d’acide pour la « stimulation » d’au moins un de ses puits sur le site Bourque.

Le délire de la politique énergétique française

Malgré l’annonce faite par Nicolas Hulot le 7 novembre 2017 de reporter à 2030 (ou 2035) la baisse du nucléaire à 50% dans la production d’électricité, la politique énergétique française continue à relever du délire. Pourtant, depuis plusieurs décennies, la France est technologiquement en pointe dans le domaine de l’énergie avec une remarquable production d’électricité décarbonée, essentiellement nucléaire. La responsabilité politique est de donner des débouchés à cette activité économique ».

Le gouvernement complète ses mesures pour la rénovation énergétique des bâtiments

Rénover un quart du parc immobilier de l'Etat en cinq ans et 500.000 logements par an: le gouvernement dévoile vendredi de nouvelles mesures pour améliorer la performance énergétique des bâtiments, et envisage même d'instaurer un "bonus-malus" écologique sur les logements.Le plan fixe l'objectif de rénover 500.000 logements par an, une ambition déjà affichée, sans succès, durant le quinquennat précédent, en mobilisant 14 milliards d'euros sur cinq ans, planifiés dans le cadre du Grand Plan d'investissement annoncé par le Premier ministre Edouard Philippe.

Photovoltaïque : la plus grande installation de BiOPV au monde achevée en France

ENGIE, Heliatek et le département des Charentes-Maritimes ont officiellement inauguré la plus grande installation de toiture BiOPV au monde, située au collège « Pierre Mendes France » dans le port de La Rochelle.Près de 400 films ont été installés en un temps record sur deux surfaces de toit différentes. Le résultat consiste au final en la plus grande installation de toiture organique photovoltaïque BiOPV intégrée à ce jour dans le monde entier, et elle la preuve de la facilité et de la vitesse à laquelle ces films solaires peuvent être installés sur un bâtiment.

Une usine flottante de liquéfaction du gaz naturel bientôt installée au Cameroun

Le Cameroun disposera dès la fin de cette année de sa toute première usine flottante de liquéfaction du gaz naturel, grâce au projet Liquefied Natural Gas (FNLG). Cette acquisition de la Société Nationale des Hydrocarbures du Cameroun (SNH) d’un méthanier équipé de la technologie de liquéfaction GNL (Gaz naturel liquéfié) avec une capacité de production de 2,4 millions de tonnes de GNL par an, permettra au Cameroun de commercialiser sur le marché national et international un volume de gaz naturel liquéfié de 1,2 million de tonnes par an. Les équipements nécessaires pour sa mise en service au Cameroun ont déjà été installés à l’instar du système d’ancrage sous-marin du navire au large de la ville de Kribi.

Le SUPER U de Val Durance (PACA) consommera sa propre électricité

Convaincu des bénéfices d’un tel projet pour l’environnement et pour le confort ses clients, les partenaires Super U Val Durance et Apex Energies ont travaillé ensemble afin de présenter et remporter lors du 1er appel d’offres dirigé par la commission de régulation de l’énergie en septembre 2016 le projet en autoconsommation sur ombrières. SUPER U Val Durance a par ailleurs investi en plus pour le confort de ses clients. Sous ces 3000 m2 d’ombrières sur le parking existant, offrant aux clients du centre commercial un confort supplémentaire pour stationner leurs véhicules à l’abri de la chaleur et des intempéries, SUPER U Val Durance a souhaité diminuer son empreinte carbone et consommer sa propre énergie verte.

Eolien, hydrolien: avenir incertain pour les énergies marines renouvelables en France

Projet éolien offshore du Dieppe/Le Tréport (Seine maritime) sur la sellette, silence du Premier ministre sur l'hydrolien : l'avenir des Energies marines renouvelables (EMR) en France demeure incertain, dix ans après le début de l'affichage politique en leur faveur. Il faut absolument faire sauter les obstacles réglementaires qui ont été mis successivement par une technostructure d'Etat qui est très réticente en France aux énergies renouvelables et voit aujourd'hui les EMR fortement concurrencer le nucléaire", a estimé François de Rugy, président de l'Assemblée nationale, ex-EELV aujourd'hui LREM, interrogé mercredi par l'AFP en marge des assises de l'économie de la mer au Havre.

2030? 2035? Philippe pas un "fétichiste de la date" pour les 50% de nucléaire

Edouard Philippe a affirmé mercredi soir ne pas être un "fétichiste de la date" pour diminuer à 50% la part du nucléaire dans l'électricité française, en qualifiant d'"horizon sain" la nouvelle fourchette de 2030-2035 fixée par l'exécutif. "Je me fixe ça (2030-2035), pardon je ne suis pas un fétichiste de la date en la matière parce que (.) ça s'organise, parce que c'est redoutablement complexe, parce que sur chaque territoire ça pose des problèmes qui peuvent être différents", a-t-il plaidé.

Situation énergétique du Brésil en 2017

Le Brésil est actuellement le 9e producteur de pétrole et d’autres hydrocarbures liquides au monde, avec une production de 3,23 millions de barils par jour (Mb/j) en 2016. Dans le secteur électrique, le Brésil est l’un des plus gros producteurs d’hydroélectricité au monde (381 TWh en 2016, soit près de 66% du mix électrique brésilien) avec la Chine et le Canada(4). Le Brésil dispose par ailleurs de 2 réacteurs nucléaires (Angra 1 et 2) qui ont compté pour près de 3% de la production électrique nationale en 2016(5).

Le pétrole a encore de beaux jours

Dans ses prévisions 2017-2040, si l’Organisation des pays exportateurs de pétrole projette une hausse de la part des renouvelables dans le mix énergétique, la demande de brut restera forte. À cette échéance, l’Opep projette la part du gaz à 25 % du mix énergétique et celle du pétrole, qui resterait la première source d’énergie, à 27 %. D’ici à 2022, la demande mondiale de pétrole continuerait de croître chaque année de près de 1,2 million de barils par jour (Mbj), passant de 95,4 Mbj actuellement à 102,3 Mbj.

Nigéria : le volume de pétrole sur le puits Opuama-7 plus élevé que prévu

Au Nigéria, le pétrolier Eland Oil & Gas a annoncé, dans une mise à jour de ses activités sur la licence OML 40, que le volume d’huile obtenu sur le puits Opuama-7 est passé à 7 500 barils par jour, étant donné que la compagnie s’attendait à 5 900 barils par jour de pétrole. Ces chiffres permettront à Eland d’enregistrer une production de 19 000 barils par jour. Ce volume combiné à la production des puits Opuama-1 et Opuama-3 permet à Opuama d'enregistrer une production record, la plus élevée de l'histoire de l'OML 40 dépassant le sommet de décembre 1975.

Hulot veut réduire les délais de création d'éoliennes en mer

Le ministre de la Transition énergétique Nicolas Hulot entend réduire à "moins de sept ans" le délai nécessaire en France pour créer un parc éolien en mer, qui est actuellement de "plus de 10 ans", a-t-il annoncé mardi. "La démonstration de sa rentabilité économique et énergétique viendra très rapidement", a-t-il ajouté. "Les hydroliennes ont pris un peu de retard dans leur phase recherche mais je ne doute pas qu'elles joueront un rôle très important dans le mix énergétique", a-t-il ajouté.

De 6% à 30% de gaz renouvelable en 2035 en France, selon les scénarios

Il serait possible de porter la part du gaz renouvelable dans la consommation finale à 30% en 2030, selon un des trois scénarios du bilan les acteurs français du transport et de la distribution du gaz. Selon leur scénario B "volontariste", il serait possible de porter à 30% la part du gaz renouvelable dans la consommation finale de gaz en France en 2030, avec une production de biogaz pouvant atteindre 90TWh.Car si le code de l’énergie fixe un objectif de 10 % de gaz renouvelable dans la consommation totale de gaz en France en 2030.

Valoriser le biogaz en électricité et en chaleur

Elle utilise le biogaz pour faire fonctionner trois moteurs de 1,6 mégawatt chacun, dont l’électricité produite est vendue à Hydro-Québec. On peut fonctionner à un, deux ou trois moteurs, parce que le biogaz fluctue, souligne M. Renaud. Même si les projections estiment qu’une production d’énergie sur le site est encore possible pendant 25 ans, « dans les dernières années du projet, on prévoit qu’il n’y aura pas assez de biogaz pour que les trois moteurs fonctionnent à temps plein et on se contentera plutôt de deux moteurs ».

ees Europe 2018 : le stockage de l'énergie recèle un énorme potentiel commercial

sept mois de l’édition 2018 d’ees Europe, le salon professionnel le plus grand et le plus fréquenté des batteries et systèmes d’accumulation d’énergie en Europe, 80 pour cent de la surface d’exposition est déjà réservée. Qu’elles soient actives dans le stockage de l’énergie, l’électromobilité ou la gestion intelligente de l’énergie, les start-up et jeunes entreprises exposant sur ees Europe et sur Power2Drive Europe, le nouveau salon professionnel pour les infrastructures de chargement et l’électromobilité qui se tiendra en parallèle, se présenteront sur un stand commun (stand C1.140) soutenu par le ministère fédéral allemand de l’Économie et de l’Énergie (BMWi) situé dans le hall C1.

ENGIE remporte quatre projets d'énergie renouvelable au Mexique soit un total de 687,8 MW

ENGIE, premier producteur indépendant d’électricité au monde, renforce sa présence sur le marché de l’énergie renouvelable mexicain en remportant quatre projets lors de la vente aux enchères d’électricité à long terme organisée par le Centre National de Maîtrise de l’Energie du Mexique (CENACE). D’ici 2020, ENGIE Mexique investira près de 800 millions de dollars dans la production d’énergie renouvelable, avec environ 900 MW de capacité.

Nouvelle découverte de gaz à Kénitra

SDX Energy a annoncé aujourd’hui une nouvelle découverte de gaz sur le permis de Sebou (Kénitra). Cette découverte a été réalisée au niveau du puits KSR-15 dont le forage avait démarré récemment. "Le puits KSR-15 a été foré à une profondeur totale de 1.774 mètres et a rencontré 17,2 m de réservoir de gaz naturel conventionnel net sur 4 intervalles", explique la société britannique.

Géothermie, principes et perspectives : production d’électricité par géothermie en France (2/3)

Nous avons étudié, dans le premier volet de notre étude, les principes de la géothermie, les différents types d’utilisation de cette énergie (pour produire du chauffage et / ou de l’électricité), et la répartition de la production mondiale d’électricité par géothermie à haute puissance.La puissance totale de la centrale est aujourd’hui de 15 MW, soit 3% du parc installé sur l’île. La centrale dispose aujourd’hui d’une puissance d’environ 2MW, et produit 12 000 MWh d’électricité par an, correspondant à la production d’environ 2 400 foyers.

Eolien en mer : l'Etat veut encadrer la rentabilité des projets

C'est un sujet qui devrait être commenté à l'occasion des Assises de l'économie de la mer, ouvertes ce mardi matin par le Premier ministre au Havre (Seine-Maritime). Selon nos informations, l'Etat a engagé une réflexion pour revoir les conditions financières des projets lauréats des deux premiers appels d'offres dans l'éolien en mer, attribués en 2012 (Saint-Nazaire, Courseulles-sur-Mer, Fécamp et Saint-Brieuc) et 2014 (Tréport et. Conditions Générales d'Utilisation et des Conditions Générales de Ventes Vous êtes susceptibles de recevoir des offres commerciales du Groupe Les Echos ou de sociétés partenaires pour des produits et services analogues à ceux que vous avez commandés.

Consommation de gaz en France : baisse de la demande et nouveaux usages

Un recul progressif qui s’explique aisément par les « gains obtenus en matière d’efficacité énergétique » et le « déploiement d’équipements plus performants et plus sobres en énergie », mais qui reste toutefois incertain compte tenu du développement croissant des autres usages du gaz dans la transition énergétique et de l’évolution du parc nucléaire et des énergies renouvelables, qui joueront sur le recours au gaz pour produire de l’électricité. En effet, si le gaz naturel représente aujourd’hui en France, moins de 5% de la production électrique, et moins de 15% du bouquet énergétique global, ses qualités et ses nombreuses applications possibles dans la production comme dans le stockage de l’énergie en font un atout de premier ordre pour servir de base de stabilité aux côtés du nucléaire et permettre un développement harmonieux et prospère des énergies renouvelables intermittentes.

Électricité renouvelable : 18,9 % de la consommation électrique au 3ème trimestre

En conséquence, La production électrique des filières renouvelables du troisième trimestre 2017 diminue de 3 % par rapport à l’année précédente.Le parc de la filière bioénergies électriques s’élève fin septembre à 1 947 MW, avec 13 MW supplémentaires raccordés durant le troisième trimestre. Le parc hydraulique reste stable et représente une puissance cumulée de 25 519 MW. L’énergie produite par la filière sur les 12 derniers mois s’élève à 48,7 TWh, en baisse par rapport à la période précédente (-17 %).

30% de gaz renouvelable en France en 2030, possible selon les distributeurs

l’occasion de la publication du bilan prévisionnel pluriannuel commun de la demande de gaz en France, GRDF, GRTgaz, le SPEGNN et TIGF estiment qu’il est possible de porter à 30% la part du gaz renouvelable dans la consommation finale de gaz en France en 2030. Dans ce scénario “volontariste”, le gaz renouvelable pourrait en effet atteindre 90 TWh dès 2030. Les opérateurs de réseaux gaziers soulignent à ce titre la nécessité de mesures d’accompagnement ciblées afin d’accélérer le développement des installations de production de biométhane, soutenir la filière gaz dans la mobilité et favoriser l’essor de nouvelles générations de gaz renouvelables.

Territoires à énergie positive : un soutien indispensable pour les zones insulaires

Alors que le gouvernement semble hésiter sur la suite à donner aux Territoires à énergie positive (Tepos), de nombreuses initiatives locales se développent dans le cadre de ce dispositif comme autant de preuves de sa pertinence. Créés dans le cadre de la loi de transition énergétique, les Tepos pour « Territoires à énergie positive », ont pour mission de devenir autonomes en énergie et de produire plus d’énergie qu’ils n’en consomment, via la réalisation de travaux d’économies d’énergie et l'augmentation des capacités de production renouvelable.

Cette batterie inspire et expire de l'oxygène

Un prototype de batterie à l'oxygène mis au point au MIT permet de stocker de l'énergie sur de longues durées, pour un coût réduit : des caractéristiques idéales pour soutenir les énergies renouvelables. Une batterie qui respire. voici ce qu'a mis au point une équipe de chercheurs du Massachussetts Institute of Technology (MIT). Le prototype est pour l'instant de la taille d'une tasse à café mais pourrait être facilement industrialisable notamment pour le stockage des énergies renouvelables comme le photovoltaïque ou l'éolien.

Energies marines: la France va devoir batailler pour rattraper son retard (Philippe)

Le Havre - La France va devoir batailler ferme pour rattraper son retard dans les énergies marines renouvelables (EMR), a admis mardi le Premier ministre Edouard Philippe, lors des Assises de la mer au Havre. Mi-novembre, la "filière française des énergies renouvelables", le SER, EVOLEN (un réseau de près de 250 sociétés dont l'expertise couvre toutes les énergies) et le GICAN (Groupement des industries de construction et activités navales) avaient réclamé dans un communiqué commun "le lancement dès à présent des appels d'offres annoncés, notamment au large d'Oléron" et un appel d'offre pour des fermes hydroliennes commerciales.

Gaz/France: la consommation continue de baisser, de nouveaux usages en vue

Paris - La consommation de gaz (hors production d'électricité) va continuer de baisser en France d'ici 2035 grâce à une meilleure efficacité énergétique, mais les acteurs du secteur misent sur les nouveaux usages du gaz, notamment comme carburants, selon une étude publiée mardi.L'hiver dernier, les nombreux arrêts de réacteurs nucléaires ont porté la consommation de gaz, qui a crû exceptionnellement de 5%. Grâce à des "mesures d'accompagnement ciblées", ils estiment que le gaz vert pourrait représenter 30% de la consommation finale de gaz en 2035 et qu'entre 300.000 et 1 million de véhicules" pourraient rouler au gaz carburant.

Le pétrole profite de propos favorables à un accord de l'Opep

L'Opep et d'autres producteurs, dont la Russie, sont liés par un accord visant à faire baisser leur production dans le but de rééquilibrer le marché mondial et faire remonter les prix. "Les commentaires du ministre iranien du Pétrole Zanganeh ont étayé l'anticipation (d'une prolongation de l'accord de l'Opep) lorsqu'il a déclaré (lundi) que la majorité de ses membres étaient en faveur de l'extension", ont estimé les analystes de Commerzbank. "La Russie pourrait hésiter à allonger les baisses, car une hausse trop marquée des prix pourrait pousser les producteurs américains de pétrole de schiste à augmenter leur production", a expliqué Joel Hand, analyste chez Inenco.

Eolien : Sembcorp remporte le second appel d’offres national en Inde

Sembcorp Green Infra a remporté un projet de 250 MW dans le cadre du deuxième appel d’offres national concernant l’énergie éolienne en Inde. La société a reçu une lettre de récompense officielle pour le projet suite à la clôture de l’appel d’offres mené par la Société indienne de l’énergie solaire (SECI) pour le compte du ministère des Énergies nouvelles et renouvelables du gouvernement indien (MNRE).L’ensemble de la production d’électricité sera vendu à SECI en vertu d’un contrat d’achat d’électricité de 25 ans.

Photovoltaïca à Marrakech du 13 au 15 février 2018

Photovoltaica est une plateforme de rencontres entre les décideurs, les développeurs et les financiers de projets dans le cadre des énergies nouvelles. Une rencontre « Régions » et « Investisseurs/Développeurs » pour stimuler l’investissement dans des projets dans les Régions marocaines (développement territorial) Une rencontre « Afrique » et « Investisseurs/Développeurs » pour stimuler l’investissement dans des projets en Afrique à partir du Maroc

L’Ademe veut convertir les PME françaises aux économies d’énergie

Les entreprises, associations ou collectivités ont toutes intérêt à concentrer leurs efforts sur un management énergétique ambitieux à la fois plus responsable et plus efficient. Les avantages d’une gestion énergétique optimisée dans une organisation sont en effet de plus en plus évidents, et nombreuses sont les entreprises qui misent désormais sur « l’energy manager » et la mise en œuvre de nouvelles pratiques de management énergétique au service de la performance. Ce dispositif, financé à 100% par l’Ademe, est ouvert aux entreprises de l’industrie, de la distribution et de la restauration qui ont entre 20 et 250 salariés.

Gaz de mine : après le charbon, la transition énergétique

Le gaz capté à Avion est actuellement revendu à Total. Gazonor a déjà fait certifier près de 6,4 milliards de m3 de réserves de gaz dans les Hauts-de-France(5). Lorsque la teneur du gaz en méthane est faible (de l'ordre de 28% à 30%), il est employé pour produire de l'électricité.
Energie et mines du 20 au 24 Novembre 2017


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 11 Décembre 2017 - 16:09 Commerce du 04 au 08 Décembre 2017

Lundi 11 Décembre 2017 - 16:08 Energie et mines du 04 au 08 Décembre 2017

Inscription à la newsletter







CND en photos
cnd
20150226_095904
maraacid
20150226_100815
rofoof
20150422_121229